4 risques méconnus de la supplémentation en calcium

C’est devenu un réflexe : en cas d’ostéoporose ou de fracture, la plupart des médecins prescrivent du calcium. Mais est-ce une pratique à l’efficacité scientifiquement démontrée ? Pas vraiment. Pire : il s’agit d’un geste dangereux… Voici 4 risques méconnus de la supplémentation en calcium, démontrés dans des études scientifiques.

Première chose à savoir : les besoins en calcium fixés par les autorités de santé sont surévalués, si on croit l’OMS ou des instituts de recherche indépendants comme l’université de Harvard (Etats-Unis). Pour plus d’informations à ce sujet, lire mon article : La vérité sur les besoins en calcium.

1) Les suppléments de calcium augmentent la rigidité des artères et le risque d’infarctus

Lorsqu’on se supplémente en calcium, même à petites doses, on dépasse rapidement les besoins fixés par l’OMS. Ne sachant pas gérer tout ce calcium, notre organisme ne parvient plus à éliminer l’excès via les urines. Ce dernier se dépose progressivement dans les vaisseaux sanguins qu’il rigidifie : le fonctionnement normal des artères est altéré, le taux de cholestérol augmente et avec lui le risque d’infarctus (1).

Une méta-analyse néo-zélandaise portant sur 16718 personnes a révélé que les suppléments de calcium augmentent significativement le risque d’infarctus. Grâce à des analyses plus poussées avec l’étude de données de 13 autres études, impliquant plus de 28 000 personnes, les chercheurs ont constaté que ces derniers encourent un risque 24% plus élevé. Ce risque augmente encore chez ceux qui prennent le calcium sans supplément de vitamine D associé (2).

2) Les suppléments de calcium augmentent le risque de glaucome

Des chercheurs Californiens ont examiné le lien entre supplémentation en calcium et risque de glaucome, pouvant être responsable de cécités, chez 3833 personnes âgées de plus de 40 ans dont 248 avaient développé un glaucome. Ils ont découvert qu’à partir d’une supplémentation en calcium supérieure ou égale à 800 mg par jour le risque de glaucome est augmenté de 244%. Et dans le cas où une supplémentation en calcium et en fer sont cumulées, le risque est augmenté de 724%. A noter que le fer seul était lui aussi associé à une augmentation du risque lorsque la supplémentation n’était pas nécessaire ou trop longue, de 380% (3).

3) Les suppléments de calcium augmentent le risque de calculs rénaux

Une autre étude, du département de nutrition de Harvard portant sur 91731 femmes âgées de 34 à 59 ans et sans antécédent de calculs rénaux, montre qu’une supplémentation en calcium augmente nettement le risque de calculs rénaux, de 20% environ (4).

4) Les suppléments de calcium endommagent le cerveau

C’est une découverte faite par des chercheurs en psychiatrie américains. Ces derniers ont observé les lésions cérébrales par IRM liées à la supplémentation en calcium chez des personnes âgées. Les lésions observées représentent des dommages cérébraux liés à un manque d’oxygène que les chercheurs pensent consécutifs à la rigidification des vaisseaux sanguins à cause de la supplémentation en calcium. Ils constatent également que les effets nocifs du calcium sont comparables à ceux qu’on peut observer chez une personne touchée par de l’hypertension artérielle (5).

Références : (1) SongTao Li, LiXin Na, Ying Li, LiYa Gong, FeiFei Yuan, YuCun Niu, Yue Zhao, ChangHao Sun. Long-term calcium supplementation may have adverse effects on serum cholesterol and carotid intima-media thickness in postmenopausal women: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial. Am J Clin Nutr 2013 98: 5 1353-1359.

(2) M. J. Bolland, A. Grey, A. Avenell, G. et al. Calcium supplements with or without vitamin D and risk of cardiovascular events: reanalysis of the Women’s Health Initiative limited access dataset and meta-analysis. BMJ, 2011; 342 (apr19 1)

(3) Sophia Y. Wang, Kuldev Singh, Shan C. Lin. The Association between Glaucoma Prevalence and Supplementation with the Oxidants Calcium and Iron. IOVS February 2012 53:725-731.

(4) Curhan GC et al. Comparison of dietary calcium with supplemental calcium and other nutrients as factors affecting the risk for kidney stones in women. Ann Intern Med. 1997 Apr 1;126(7):497-504.

(5) Payne ME, McQuoid DR, Steffens DC, Anderson JJ. Elevated brain lesion volumes in older adults who use calcium supplements: a cross-sectional clinical observational study. Br J Nutr. 2014 Jul 28;112(2):220-7.

You may also like

5 Response Comments

  • Nicolas  5 mars 2018 at 23 h 00 min

    Bonjour.Est ce que la prise de lithothamne qui contient beaucoup de calcium présente les même risques ?
    Merci

    (0)
    Répondre
  • annie surback  11 avril 2018 at 14 h 40 min

    est ce que la prise de osteostructure du laboratoire dexsil pose le meme probleme concernant le calcium ?

    (0)
    Répondre
    • Julien Venesson  11 avril 2018 at 15 h 00 min

      Je ne connais pas ce produit mais tous les compléments alimentaires contenant du calcium sont concernés.

      (0)
      Répondre
  • patrice  11 avril 2018 at 18 h 49 min

    Bonjour,peut on penser que le fromage naturelment riche en calcium peux faire depasser la dose et faire courir les memes risque ?

    (0)
    Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.