Comment les anti-inflammatoires bloquent la croissance musculaire

Ce constat est issu d’une découverte majeure récente avec la découverte d’un facteur de transcription indispensable à la croissance musculaire le facteur de réponse du sérum (Srf). Celui-ci permet d’envoyer l’ordre aux cellules satellites de fusionner avec les myoblastes pour faire grossir les muscles. L’inactivation du Srf bloque complètement la croissance musculaire.

Mais ce qui est intéressant c’est que le Srf fonctionne via un ensemble de gênes dont l’un d’entre eux s’appelle “Cox2”. C’est précisément la cible des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il est donc très probable que tous les médicaments de cette classe ralentissent la prise de masse musculaire, même s’ils ne sont pas suffisants pour la bloquer.

Pour aller plus loin, sur les compléments alimentaires de la performance :

paleo2

Référence : Guerci A, Lahoute C, Hébrard S, Collard L, Graindorge D, Favier M, Cagnard N, Batonnet-Pichon S, Précigout G, Garcia L, Tuil D, Daegelen D, Sotiropoulos A. Srf-dependent paracrine signals produced by myofibers control satellite cell-mediated skeletal muscle hypertrophy. Cell Metab. 2012 Jan 4;15(1):25-37. doi: 10.1016/j.cmet.2011.12.001.

Notez cet article !

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour l'instant.

Si cet article vous a plu, restez informé via mes réseaux sociaux.

Cliquez ci-dessous :

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

0 réflexion sur “Comment les anti-inflammatoires bloquent la croissance musculaire”

  1. Neoness

    Bonsoir, les oméga 3 bloquent-ils la croissance musculaire?

  2. Julien V.

    Bonjour,
    Non ils facilitent la prise de masse musculaire et facilitent la perte de graisse corporelle. A dose efficace.
    C’est un point complètement développé dans mon livre.

  3. dominé

    J’ai pris des ai_non stéroidien de 3an à 40an pour une polyarthrite, j’en ai 60 et suis depuis toujours longiligne 55kg pour 1m74 ce serai à cause de ces médicaments que je n’ai jamais grossi? malgré un trés bon appétit!

    1. Julien V.

      Bonjour,
      Oui, il est probable que cela a pu y contribuer.

  4. MaT32

    Bonjour Julien !
    Est qu’il faut évité le curcuma à causes de ses vertus anti-inflammatoire ?
    Merci et bon courage pour ton site !

    1. Julien V.

      Bonjour,
      Non, pas de problème avec le curcuma. Celui-ci ne cible pas la Cox2.

      1. Fred

        Bonjour,

        Il me semblait pourtant que le curcuma agissait notamment en inhibant l’action de la cox 2?

          1. Fred

            Comment agit le curcuma pour réduire l’inflammation? Avez-vous un lien qui explique son action? Les seuls que j’ai trouvé ne citent pas de sources scientifique et parle d’une action sur la cox 2

  5. Milamber

    Bonjour,

    Cela ne rentre-t-il pas en contradiction avec cette étude (faite chez des personnes âgées cela dit):

    Influence of acetaminophen and ibuprofen on skeletal muscle adaptations to resistance exercise in older adults

    L’article précise bien que les enzymes COX ciblées par les AINS ne sont pas affectées lorsque celles-ci sont musculaires, est ce que cela peut-être un début d’explication ?

    1. Julien V.

      Il y a une distinction entre enzyme et gène. Il y a probablement des gènes différents actives différemment.

  6. jules

    Ayant une spondylarthrite ankylosante je suis obligé de prendre des ains en cas de crise. La fréquence est assez faible (2 mois par trimestre en moyenne sur 2 jours à chaque fois). Est-ce que cela à un impact sur moi? Que puis-je faire?

  7. Novo

    Bonjour,
    Atteint d’une recto-colite hémorragique (et d’une spondylarthrite ankylosante), je prends du pentasa.
    Ce médicament peut-il entraver la croissance musculaire ?
    Le curcuma est-il indiqué dans cette pathologie et/ou existe-t-il un aliment/complément plus adapté ?
    Merci et bonne santé.

    1. Julien V.

      Bonjour,
      Le PENTASA n’entrave pas la croissance musculaire, son action étant très localisée et son mécanisme d’action particulier.

  8. William

    Bonjour,
    Quant aux corticoïdes, pas d’effet néfaste sur la prise de muscle alors?

    1. Julien V.

      Si. C’est le pire mais le mécanisme est différent.

      1. William

        En l’occurrence il s’agit d’un spray nasal à la cortisone, mon ORL m’a maintenu que ça ne diffuse pas dans l’organisme, mais il me semblait avoir lu des articles moins positivement tranchés…

        1. Julien V.

          Pour ce type de produits je suis du même avis que votre ORL.

          1. William

            Ah d’accord, merci.

  9. Novo

    Bonjour,

    L’Imurel a-t-il un impact sur la prise de muscle et/ou sur l’activité physique en général ?

    Bonne santé.

    1. Julien V.

      Normalement non mais les effets sont tellement importants sur l’ensemble de l’organisme qu’il est dur de répondre précisément.

  10. RL

    Bonjour Julien,

    Cette étude vient en contradiction direct avec cette article si je ne m’abuse ? http://www.michaelgundill.com/blog/399

    L’ibuprofen cible les COX2 également à ma connaissance. Qu’en pensez-vous ?

    Bien à vous.

    1. Julien V.

      Les deux études sont différentes, celle que vous donnez ne s’intéresse qu’aux personnes âgées chez qui énormément de choses changent au niveau des muscles, on ne peut pas généraliser les résultats.

  11. RL

    En effet je n’avais pas vu.

    Existe t-il une étude faites sur des sujets adultes et sains ou votre article est uniquement une conjecture entre le rapprochement du mode d’effet des nouveaux AINS ciblant le COX2 et le facteur de transcription SRF ? Merci.

  12. thom

    Bonjour,
    Quand est il de l’aspirine ? Fonctionne elle de la même manière ?

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCaptcha and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Inscription à la newsletter

Rejoignez 47 000 abonnés à ma newsletter !

Et recevez gratuitement par mails les dernières actualités sur la santé, la nutrition et les compléments alimentaires

Retour haut de page