Vitamine D

Le terme vitamine D regroupe deux substances, la vitamine D2 et la vitamine D3. Ces dernières ont été décrites en 1936 par le Dr Adolf Windaus. La vitamine D2 est une forme végétale de la vitamine D qui n’est pas très active biologiquement, qui possède des effets secondaires potentiels et qui pourrait même vider nos réserves de vitamine D3. De son côté, la vitamine D3 est la forme active de la vitamine D et provient de deux sources : l’alimentation (corps gras d’origine animale ou compléments alimentaires) ou l’exposition au soleil.

Quand les UVB du soleil frappent la peau à une longueur d’onde particulière, le cholestérol réagit via un processus photosynthétique pour forme le cholécalciférol (vitamine D inactive, comme celle que l’on trouve dans les aliments). Le cholécalciférol est ensuite transporté au foie par des protéines porteuses avant de subir une réaction d’hydroxylation qui donne naissance à un composé appelé 25-hydroxycholécalciférol ou calcifédiol (qu’on retrouve dans le médicament DEDROGYL). Dans un deuxième temps, le calcifédiol est transporté aux reins qui l’activent en 1α,25-dihydroxyvitamine D ou calcitriol. Le calcitriol est la forme active de la vitamine D et régule l’expression de centaines de gênes partout dans l’organisme. De nombreux chercheurs considèrent la vitamine D comme une hormone pleiotropique. Le rôle le plus connu de la vitamine D est l’absorption du calcium et le maintien de l’équilibre avec le phosphore, notamment au niveau des os (prévention du rachitisme).

Plus récemment, son interaction avec le magnésium a été découvert ainsi que celle avec la vitamine K2. Elle régulerait également la pression sanguine. C’est la substance naturelle la plus impliquée dans les risques de cancers. Son impact sur le fonctionnement immunitaire est énorme avec des bénéfices en cas de grippe, de coronavirus ou de maladie auto-immune, pouvant aller jusqu’à diminuer les poussées de la sclérose en plaques. Un déficit est aussi particulièrement nocif pendant la grossesse ou chez les nouveau-nés (risque de mort subite). Elle pourrait aussi améliorer la performance sportive. Toutes les formes de vitamine D en complément alimentaire ou en médicament n’ont pas la même efficacité, l’UVEDOSE ou l’ADRIGYL posant un grand nombre de problèmes d’efficacité et de toxicité potentielle. Profitez-en pour découvrir comment calculer votre besoin individuel en vitamine D en fonction de votre poids.

Rejoignez 45 000 abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top