Lactobacillus reuteri est-il efficace contre Helicobacter pylori ?

probiotiques lactobacillus reuteri

Helicobacter pylori est une bactérie impliquée dans des problèmes gastro-intestinaux, comme l’ulcère gastro-duodénal, la gastrite et le cancer de l’estomac. Plus la bactérie infecte l’estomac, plus le risque de développer des symptômes augmente. Helicobacter pylori est présent chez 30 à 50 % des patients souffrant de dyspepsie.

Habituellement, l’infection est traitée grâce à une trithérapie qui combine des inhibiteurs de pompe à protons (IPP) et deux antibiotiques : la clarithromycine et l’amoxicilline. Il existe aussi un traitement plus récent avec du bismuth.

Quand cela ne fonctionne pas bien, certaines personnes utilisent des compléments alimentaires de probiotiques, et notamment avec la bactérie Lactobacillus reuteri. Mais est-ce efficace ?

Des probiotiques pour lutter contre Helicobacter pylori

En avril 2019, des chercheurs de l’université médicale de Nanning (Guangxi, Chine) ont réalisé une méta-analyse sur les probiotiques utiles contre Helicobacter pylori. Ils ont retenu 40 études incluant 8.924 patients.

  • Les probiotiques amélioraient le taux d’éradication d’Helicobacter pylori, quand ils étaient ajoutés aux traitements antibiotiques habituels (+ 14 %). Dans l’ensemble, il y avait deux fois moins d’effets secondaires chez les personnes qui prenaient des probiotiques.
  • L’efficacité était meilleure si les patients prenaient les probiotiques avant et pendant le traitement antibiotique, sur une période d’au moins deux semaines. Les souches probiotiques efficaces étaient des associations de lactobacilles et pas forcément du lactobacillus reuteri.

La combinaison le plus efficace de traitement (taux de guérison de 100%) était d’associer les éléments suivants :

  1. Les deux antibiotiques (clarithromycine + amoxicilline)
  2. Un inhibiteur de la pompe à proton pour diminuer l’acidité de l’estomac
  3. Du bismuth
  4. Des probiotiques

Attention toutefois car si le bismuth est efficace contre Helicobacter c’est parce que c’est un métal lourd toxique. Il peut provoquer de très graves effets secondaires et est déconseillé par de nombreux médecins.

Quels probiotiques sont les plus efficaces contre Helicobacter pylori

Parmi les souches probiotiques, les lactobacilles apparaissent comme de bons candidats car :

  • dans les biopsies de patients infectés, Helicobacter pylori cohabite peu avec les lactobacilles,
  • dans des cultures de bactéries, la croissance d’Helicobacter pylori est inhibée en présence de lactobacilles comme Lactobacillus acidophilus,
  • les lactobacilles peuvent aider à reconstituer une flore microbienne qui a été déstabilisée par les antibiotiques de la trithérapie,
  • la communauté microbienne présente dans l’estomac comprend des bactéries Lactobacillus.
  • Les bacillus comme bacillus subtilis sont aussi des candidats intéressants selon de nouvelles études.

En 2019, des chercheurs de l’université Zhenzhou et de l’institut Ramon y Cajal pour la recherche en santé (Espagne) ont réalisé une méta-analyse sur l’utilisation des lactobacilles contre Helicobacter pylori.

Ils ont sélectionné 11 essais cliniques randomisés contrôlés portant sur 724 patients qui comparaient une trithérapie seule (inhibiteur de pompe à protons + 2 antibiotiques) à une trithérapie combinée aux probiotiques.

Résultats : l’élimination d’Helicobacter pylori était meilleure chez ceux qui prenaient des lactobacilles en plus de la trithérapie (+16 %). L’efficacité des probiotiques était démontrée à la fois chez les enfants et les adultes.

Les lactobacilles amélioraient l’éradication d’Helicobacter pylori à la fois à long terme et à court terme, avec des doses faibles ou élevées. L’efficacité variait en fonction des souches probiotiques utilisées. L’éradication était meilleure avec Lactobacillus casei (+33 %) et Lactobacillus reuteri (+18 %), plutôt qu’avec Lactobacillus GG qui ne semble pas efficace.

Parmi les lactobacilles, Lactobacillus casei et Lactobacillus reuteri étaient donc les plus efficaces, mais jamais seuls : il fallait y combiner les antibiotiques.

Les effets du probiotique pris seul

Que peut-on attendre de la bactérie Lactobacillus reuteri prise seule ? Cette option de traitement a été testée par l’université de de Cork (Irlande) sur 24 patients positifs à Helicobacter pylori et souffrant de légère dyspepsie.

Les participants ont pris un placebo pendant 28 jours, puis Lactobacillus reuteri pendant 28 jours. Résultats : à la fin de la complémentation avec Lactobacillus reuteri, il y avait une réduction de la bactérie Helicobacter pylori chez 62,5 % des patients. On est donc encore loin d’une éradication avec ce probiotique. 


Références :

  1. Shi et al. Efficacy and safety of probiotics in eradicating Helicobacter pylori. A network meta-analysis. Medicine. 2019.
  2. Bordin et al. Evidence base of Lactobacillus reuteri efficacy in the treatment of diseases associated with Helicobacter pylori. Eksp Klin Gastroenterol. 2016.
  3. Yu et al. Efficacy of Lactobacillus-supplemented triple therapy for H. pylori eradication: A meta-analysis of randomized controlled trials. PLoS One. 2019.
  4. Buckley et al. The Effect of Lactobacillus reuteri Supplementation in Helicobacter pylori Infection: A Placebo-Controlled, Single-Blind Study. BMC Nutr. 2018

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 4.63
Rejoignez 45 000abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top