Le complément alimentaire OxyElite Pro serait gravement toxique

entrainement sportif intensif avec une corde

29 cas d’hépatites aigües consécutifs à la consommation du complément alimentaire OxyElite Pro de la société USPlabs ont été rapportés par le centre de contrôle des maladies aux États-Unis. Parmi eux, 11 ont nécessité une hospitalisation, 2 ont nécessité une greffe du foie et une personne est décédée.

OxyElite Pro et VERSA-1 mis en cause

Les produits incriminés sont l’OxyElite Pro et le VERSA-1. Le premier est vendu comme brûleur de graisses et le deuxième est mis en avant comme “accélérateur de la prise de masse musculaire”.
Le 11 octobre dernier, William Correll un des dirigeants de la FDA, l’agence de sécurité sanitaire américaine, a écrit à la société USPlabs :

Différents résultats suggèrent un lien de cause à effet entre la consommation d’OxyElite Pro et ces cas d’hépatites aigües. Premièrement, sur les 20 dossiers médicaux reçus par la FDA, on constate que 70% des personnes avaient consommé du OxyElite Pro avant d’être malades. Il n’y avait aucun autre point commun entre les malades en dehors de la consommation d’OxyElite Pro. De plus, 8 personnes avaient utilisé l’OxyElite Pro comme seul et unique complément alimentaire avant de tomber malades et la plupart des malades étaient en parfaite santé avant de déclencher cette hépatite. Deuxièmement, la cessation de la consommation de l’OxyElite Pro a permis la guérison dans la plupart des cas, indiquant que l’OxyElite Pro était la cause de la maladie. Des analyses médicales poussées ont été effectuées afin d’éliminer toutes les autres causes possibles d’hépatite : hémochromatose, virus, maladie auto-immune, maladie de Wilson, excès d’alcool, toxicité liée à des médicaments, déficit enzymatique. L’absence d’une autre cause augmente encore les chances que l’OxyElite Pro ait joué un rôle hépatotoxique chez ces personnes. Par conséquent, en l’absence de données de sécurité sanitaire établissant que l’ingrédient “aegeline” présent dans l’OxyElite Pro et le VERSA-1 est sans danger, vos produits sont considérés comme altérés. Nous vous demandons de prendre des dispositions rapides pour corriger ces manquements concernant les produits OxyElite Pro et VERSA-1 ou tout autre produit de votre société contenant de l’aegeline. En cas de non retrait du marché, la FDA pourrait prendre des mesures nécessaires sans avertissement préalable.”

USPlabs proteste

La société qui commercialise ces produits, USPlabs, n’a pas retiré ses produits du marché et affirme quant à elle que l’aegeline est une substance sans danger :

L’agrume de l’arbre Bael, et son alkaloîde majeur aegeline, a une longue histoire dans la chaine alimentaire. Aussi connu sous le nom de “arbre pomme”, le fruit du Bael, ses feuilles et ses extraits sont utilisés de manière courante à travers le monde dans la nourriture, le thé ou les remèdes naturels. Une célèbre boisson traditionnelle connue sous le nom de sherbet est fabriquée à partir du fruit de Bael et sa consommation est connue depuis 1500 ans avant Jésus Christ. Le Bael est sans danger comme le démontre son histoire et les études scientifiques récentes sur l’aegeline ne montrent pas d’effet néfaste sur la santé ou sur le foie.”

Les agences sanitaires en alerte

Le 22 octobre, soit quelques jours après la lettre de la FDA, les agences sanitaires Britanniques, Espagnoles et Danoises ont publié des communiqués invitant les consommateurs à ne plus consommer ces produits de la marque USPlabs.

Le 23 octobre, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont émis les mêmes recommandations.

USPlabs régulièrement dans la tourmente

USPlabs est la société qui a commercialisé le Jack3D, un complément alimentaire stimulant reconnu pour son efficacité et qui contenait du DMAA, une substance reconnue toxique par tous les chercheurs indépendants mais aps par la société USPlabs. Poussée par la pression du public et par les autorités américaines, USPlabs avait finalement retiré le DMAA de ses produits. Dès 2012, j’avais mis en garde sur le fait qu’une telle situation allait se reproduire.

Aujourd’hui la société USPlabs doit faire face à plusieurs plaintes relatives à la tromperie du DMAA. Pour éviter le procès, la société vient de verser 2 millions de dollars aux plaignants tout en continuant d’affirmer que cet accord ne signifie pas que la société USPlabs reconnait avoir trompé le consommateur ou que le DMAA était dangereux.

En attendant, la FDA met en garde les consommateurs et leur recommande d’éviter de consommer des compléments alimentaires d’OxyElite Pro et de VERSA-1.

La vérité sur les brûleurs de graisse

Les bruleurs de graisse font partie des meilleures ventes dans le domaine des compléments alimentaires et ce depuis toujours. La plupart des gens sont effectivement à la recherche d’un produit miracle qui offrira des bénéfices sans le moindre effort physique ni intellectuel.

Eh bien sachez bien que toutes les substances qui ont ce pouvoir sont dangereuses ou très dangereuses pour la santé.

Les substances naturelles efficaces et sans danger pour perdre de la masse grasse sont inefficaces si vous ne suivez pas un régime alimentaire très strict de manière concomitante et/ou si vous ne faites pas de sport. Et quand ces conditions sont réunies, les bénéfices observés sont très légers. Voici quelques substances naturelles et sans danger qui facilitent la combustion des graisses : caféine, thé vert, guarana, acide chlorogénique, maté, acides gras oméga-3, etc. Mais c’est surtout un bon programme alimentaire qui vous aidera.

A lire également :

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 0

Rejoignez 45 000 abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top