facebook insta twitter

Le manque de vitamine B6 et de fer provoque des crises d'angoisse

femme ayant une crise d'angoisse généralisée en public

Attaque de panique, spasmophilie, hyperventilation

Ce qu’on appelle spasmophilie en France désigne dans les autres pays du monde les crises d’angoisse qui se manifestent par une forte anxiété, de l’hyperventilation (respiration difficile et accélérée, sensation d’étouffement), des crampes et d’autres dysfonctionnement du système nerveux.
En neuropsychiatrie on pense que les crises d’angoisse et l’anxiété sont liées à un manque de sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la sensation de détente et de bien-être. Pour tenter de vérifier cette hypothèse des chercheurs Japonais ont eu une bonne idée : vérifier chez des adultes victimes d’une attaque de panique, d’une crise d’angoisse, d’hyperventilation ou de spasmophilie si la production de sérotonine est normale. Problème : il est impossible de mesurer de manière fiable le taux de sérotonine présent dans certains endroits précis du cerveau chez un être humain vivant. Ils ont donc eu une autre idée…

Le déficit en co-facteurs de la synthèse de la sérotonine

Dans le cerveau la sérotonine est produite à partir du tryptophane, un acide aminé retrouvé en abondance dans l’alimentation. La réaction chimique utilise quatre co-facteurs (éléments supplémentaires qui permettent à la transformation de se faire correctement): la vitamine B2, la vitamine B6, la vitamine B12 et le fer. Le raisonnement de ces chercheurs de l’hôpital Atago à Kochi était donc simple : les personnes victimes de crises d’angoisse manquent-elles de vitamine B2, B6, B12 et de fer ?
Il ont donc effectué des prises de sang sur une vingtaine de personnes admises aux urgences pour une crise d’angoisse et ont comparé les résultats à ceux d’une vingtaine de personnes en bonne santé. Résultat : les personnes victimes des attaques de panique ont des niveaux de vitamine B6 plus bas que les autres et des niveaux de fer, très nettement inférieurs. Aucune différence significative n’est constatée pour la vitamine B2, la vitamine B12 ou même l’hémoglobine.
D’une manière plus générale le déficit en vitamines, minéraux ou oligoéléments peut participer et parfois provoquer des symptômes d’ordre psychiatriques, qu’il s’agisse de crises d’angoisses ou de dépression. Il convient donc de s’assurer que tout va bien de ce côte-là avant de se précipiter sur le traitement médicamenteux.

Référence : Mikawa Y, Mizobuchi S, Egi M, Morita K. Low serum concentrations of vitamin b6 and iron are related to panic attack and hyperventilation attack. Acta Med Okayama. 2013 Apr;67(2):99-104.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 5
Rejoignez 45 000abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top