facebook insta twitter

Le sport après la plongée augmente le risque d’embolie gazeuse

plongeur avec bouteilles dans la mer

Lorsque l’on s’adonne à la plongée sous-marine au delà d’une certaine profondeur (environ 9 mètres), il est nécessaire de remonter à la surface via des palliers qu’on appelle palliers de décompression.
En effet, si on remonte trop vite, il peut y avoir une différence entre la pression artérielle de l’azote présent dans l’air et la pression de l’azote qui est dissout dans les tissus. Si cela survient, des bulles peuvent se former dans les tissus. La bulle circule rapidement jusqu’au cerveau et provoque perte de connaissance, problèmes moteurs, perturbe le fonctionnement du système cardiovasculaire et provoque une mort rapide en l’absence de traitement. Le seul traitement consiste d’ailleurs à mettre en place une recompression, c’est dire la gravité de l’incident.

Ne faîtes pas de sport après une sortie en plongée sous-marine

Une embolie gazeuse ne survient pas nécessairement juste après la remontée. Des chercheurs Croates viennent de montrer que la pratique d’une activité physique après une sortie en plongée augmente fortement le risque d’embolie, passant de 13 à 52%. Selon leur étude c’est le passage entre les systèmes veineux et artériel intra pulmonaires qui favorisait l’apparition d’une embolie gazeuse.
Ils déconseillent donc l’effort physique après la plongée, en particulier s’il sollicite le système cardiovasculaire : vous pouvez sortir faire vos courses à pieds mais évitez la natation ou les marches lourdement chargé.
Référence : Dennis Madden, Mislav Lozo, Zeljko Dujic, Marko Ljubkovic. Exercise after SCUBA diving increases the incidence of arterial gas embolism. J Appl Physiol jap.00029.2013.
 

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 3.33

Your page rank:

Scroll to Top