Les bains froids diminuent les courbatures

Les courbatures sont provoquées par des micro-traumatismes aux fibres musculaires à l’issue d’un entraînement sportif. Un phénomène normal mais qui peut être problématique en empêchant le sportif de reprendre rapidement son entraînement à pleine capacité.

De nombreuses personnes ont du mal à supporter ces douleurs parfois même au point de ne plus faire de sport. Ceci n’est pas conseillé car avec l’entraînement vos fibres musculaires se renforcent et les courbatures diminuent avec le temps, allant parfois jusqu’à disparaître. En attendant, des chercheurs ont validé une méthode utilisée depuis quelques années par les sportifs de haut niveau pour diminuer les courbatures : les bains froids.

Les chercheurs du groupe Cochrane ont passé en revue toutes les études sur l’utilisation des bains froids pour prévenir les courbatures, comparativement au repos. Après avoir analysé 19 études ils concluent que les bains froids sont efficaces pour résoudre ce problème. Mais attention, les bains froids doivent être d’une température de 15 degrés maximum et durer au minimum 15 minutes. En revanche les chercheurs précisent que l’efficacité des bains froids n’est pas démontrée comparativement aux méthodes de récupération active (retourner au sport rapidement avec un entraînement léger pour accélérer la disparation des douleurs) pour lesquelles de nouvelles études sont nécessaires mais les bains froids ont l’avantage de faire gagner du temps et d’être simple à mettre en place.

Comment les bains froids diminuent les courbatures ? Les micro-traumatismes aux fibres musculaires qui sont à l’origine des courbatures sont responsables de fuites de calcium au sein des fibres. Ce phénomène est toxique et déclenche une réaction inflammatoire retardée, d’où l’apparition des courbatures 24 à 48 heures plus tard. La sensibilité des fibres musculaires au calcium dépend de la température : elle augmente quand il fait chaud et elle diminue quand il fait froid. En se plongeant dans un bain glacé après l’effort on diminue la toxicité du calcium et donc la libération des substances inflammatoires à l’origine de la douleur. Mais l’effet anti-inflammatoire du froid est en fait connu depuis longtemps : c’est pour cela qu’on applique des poches de glaces sur certaines blessures.

Pour aller plus loin, sur la nutrition du sportif :

paleo2

Référence : Bleakley C., McDonough S., Gardner E., Baxter G. David, J. Ty Hopkins, and Gareth W Davison. Cold-water immersion (cryotherapy) for preventing and treating muscle soreness after exercise. The Cochrane Library, Feb 2012.

You may also like

No Comment

  • Serge  23 février 2012 at 22 h 58 min

    Référence : Post-exercise leg and forearm flexor muscle cooling in humans attenuates endurance and resistance training effects on muscle performance and on circulatory adaptation. Yamane M , Teruya H , Nakano M , Ogai R , Ohnishi N , Kosaka M. Eur J Appl Physiol. 2006;96(5):572-80.

    Il semble néanmoins, que dans certaines conditions cela puisse avoir un effet négatif sur l’entraînement.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  23 février 2012 at 23 h 37 min

      Oui, trop froid/trop longtemps est probablement néfaste pour la performance et l’hypertrophie musculaire.

      (0)
      Répondre
  • Hulky  28 février 2012 at 17 h 42 min

    Les bains froids sont-ils néfastes pour les articulations ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  28 février 2012 at 18 h 24 min

      Pas si on a des articulations en bonne santé.

      (0)
      Répondre
  • Hulky  28 février 2012 at 20 h 14 min

    J’ai mes articulations qui craquent, est-ce que cela est un signe ?
    En fessant une radio, mon médecin pourra-t-il voir si mes articulations sont en bonne santé ?
    Merci d’avance.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  28 février 2012 at 21 h 27 min

      Non, et les articulations craquent normalement la plupart du temps. Si vous n’avez pas de symptômes, inutile de s’inquiéter.

      (0)
      Répondre
  • Njm  17 décembre 2012 at 15 h 06 min

    Bonjour,

    Après un entrainement en plein hiver, est-il préférable de se doucher à l’eau froide ou à l’eau chaude ?

    En hiver, le risque d’attraper un coup de froid est-il plus élevé après une douche froide ou chaude ?

    Merci.

    (0)
    Répondre
  • ros  22 décembre 2013 at 20 h 37 min

    Je pratique depuis un certain temps une méthode que j’ai acquise avec le temps pour la récupération qui marche a merveille qui consiste a chaque douche un savonnage a chaud (pas brulant pour autant) et un rinçage a froid progressif en trois fois (de plus en plus froid) sur un temps de 3 à 4 minutes . Il en résulte une récupération nettement meilleure et je pense que cela met mon corps dans un état optimal pour lutter contre les petits rhumes et maux de gorges sachant que je ne suis plus sujet a ces petites maladies de saisons notamment depuis la pratique de cette méthode . La réactions du corps sur le froid meme a court terme (3/4mns) m’est vraiment bénéfique en tout cas .

    (0)
    Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.