facebook insta twitter

Les bénéfices du yoga sur la santé sont maintenant prouvés scientifiquement

femme pratiquant du yoga

Le yoga est parfois perçu comme une activité spirituelle sans réel bénéfice pour la santé comparable à celui d’autres activités comme la marche, la course ou le vélo. Pourtant des étdues scientifiques récentes montrent au contraire que le yoga a de véritables effets documents sur la santé.

Effets de la pratique du yoga sur la santé

Dans un article paru dans International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity, une équipe de l’université d’Édimbourg a compilé les résultats de 22 études qui se sont intéressées aux effets du yoga sur le bien-être physique et mental de seniors de plus de 60 ans. Les durées des programmes variaient d’un à sept mois et les sessions duraient entre 30 et 90 min. Les auteurs ont comparé le yoga à l’absence d’activité ou à d’autres activités comme la marche ou des exercices de fitness.

Les principaux résultats obtenus sont les suivants :

  • par rapport à l’absence d’activité, la pratique du yoga améliore l’équilibre, la souplesse, la force dans les jambes, les symptômes de dépression, la qualité du sommeil, la vitalité, ainsi que la santé physique et mentale perçue,
  • par rapport aux autres activités, le yoga améliore la force physique dans le bas du corps, la souplesse du bas du corps et les symptômes de dépression.

Les auteurs en concluent que le yoga devrait être recommandé en tant qu’activité physique pour les personnes âgées de plus de 60 ans.

Le yoga est aussi efficace contre la fibromyalgie et l’arthrose du genou

De nombreuses autres études se sont penchées sur l’intérêt de la pratique du yoga pour la santé, notamment pour la douleur ou la santé cardiovasculaire.

Ainsi, en 2016, une équipe de Harvard a compilé les résultats de 37 essais cliniques testant l’effet du yoga sur les paramètres cardiométaboliques. Les auteurs en concluent que, par rapport à l’absence d’exercice, le yoga permet de réduire son poids, sa pression sanguine, son taux de triglycérides et de cholestérol, son rythme cardiaque. En revanche, les auteurs ne voient pas de différence entre la pratique du yoga et d’une autre activité physique.

Concernant la douleur, en 2016, une équipe américaine a passé en revue les bénéfices de plusieurs pratiques alternatives, telles que l’acupuncture, les massages, la méditation, le tai chi et le yoga. Dans les études testant l’efficacité du yoga, des améliorations ont été notées contre les douleurs chroniques du dos, de la fibromyalgie et de l’arthrose du genou.

Mais comment agit le yoga ? Une étude iranienne de 2015 sur la migraine propose plusieurs explications. Les chercheurs ont travaillé avec 32 femmes migraineuses, dont 18 ont suivi des séances de yoga pendant 12 semaines, tandis que les 14 autres servaient de témoins. Toutes ont pris des médicaments contre la migraine. Les résultats montrent une baisse significative de la fréquence et de l’intensité des migraines chez celles qui ont fait du yoga.

Pour les auteurs, le yoga a un effet positif sur des paramètres psychologiques, comme l’anxiété, qui ont un impact sur la migraine. Ils ajoutent que « le yoga peut libérer de manière significative les tensions accumulées autour des zones douloureuses (front, tempes, cou et épaules) et relâcher les muscles contractés, en particulier le dos et le cou. » Enfin, les exercices respiratoires pourraient améliorer l’oxygénation de l’organisme, ce qui serait bénéfique contre la migraine, favorisée par l’hypoxie (le manque d’oxygène).

Pratiquer le yoga est idéal pour les séniors

En France, d’après une enquête réalisée en 2019 par l’Union Sport et Cycle, 2,6 millions de personnes auraient pratiqué le yoga au moins une fois dans l’année précédente. 83 % d’entre eux disent avoir fait du yoga pour évacuer le stress et se détendre.

Le yoga apparaît comme une activité à encourager chez les seniors, au même titre que la marche. Pour rappel, l’OMS recommande aux plus de 65 ans de pratiquer au moins 150 min d’activité d’intensité modérée par semaine.

A lire également :


Références :

  1. Sivaramakrishnan et al. The effects of yoga compared to active and inactive controls on physical function and health related quality of life in older adults- systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials. International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity. 2019.
  2. Chu et al. The effectiveness of yoga in modifying risk factors for cardiovascular disease and metabolic syndrome: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Eur J Prev Cardiol. 2016.
  3. Nahin et al. Evidence-Based Evaluation of Complementary Health Approaches for Pain Management in the United States. Mayo Clinic Proceedings. 2016.
  4. Boroujeny et al. Yoga intervention on blood NO in female migraineurs. Adv Biomed Res. 2015.
  5. OMS. L’activité physique des personnes âgées.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 5

Your page rank:

Scroll to Top