Les épinards diminuent le catabolisme

L’impact bénéfique des fruits et légumes sur la santé est bien connu mais celui sur la performance physique l’est moins.

Pour approfondir la question des chercheurs iraniens ont suivi 20 coureurs de semi-marathon et les ont divisés en deux groupes : l’un a reçu des épinards pendant 14 jours (1 gr par kilo, soit 70 gr d’épinards pour un adulte de 70 kilos) ou un placebo. Ensuite tous les participants ont effectué une course de 21 kilomètres.

Au cours d’un exercice physique les mouvements excentriques (ici, le fait de tendre la jambe en avant pour réceptionner son corps) provoquent de micro-déchirures aux muscles, ce qui engendre plus tard des courbatures et ralentit la récupération. Les chercheurs ont donc dosé dans le sang un marqueur de ces dégâts musculaires : la créatine phosphokinase (CPK) ainsi que différents marqueurs de l’oxydation : aldéhyde malonique (MDA), acide urique, protéines carbonylées (PC) et capacité antioxydante totale du plasma sanguin (TAC).

Résultat : le groupe qui avait mangé des épinards quotidiennement avait nettement moins d’oxydation et de catabolisme musculaire. Appliqués à des sports plus violents musculairement (comme la musculation ou les sports de combat), ces résultats suggèrent que les épinards pourraient accélérer la récupération entre les entraînements ce qui favorise à terme l’augmentation de la masse musculaire ou de la force.

Pour en savoir plus sur l’alimentation adaptée à la performance sportive (endurance ou force) :

paleo2

Référence : Bohlooli S, Barmaki S, Khoshkhahesh F, Nakhostin-Roohi B. The effect of spinach supplementation on exercise-induced oxidative stress. J Sports Med Phys Fitness. 2014 Jun 12.

You may also like

No Comment

  • Kristina  2 septembre 2014 at 0 h 12 min

    Honnêtement, un article présentant des résultats obtenus sur deux groupes de 10 sujets, cela vaut-il la peine de s’y attarder ? il faudrait multiplier les effectifs de chaque groupe par 10 pour avoir des résultats qui tiennent la route…

    (2)
    Répondre
    • Julien V.  2 septembre 2014 at 0 h 28 min

      Bonjour, dans le domaine de la nutrition les chercheurs ont peu de moyens financiers lorsqu’ils travaillent sur ce genre de thèmes (il n’y a pas vraiment un gros lobby des épinards). La plupart des études sont donc petites. Mais cela n’en fait pas pour autant des études sans valeur, surtout lorsqu’il y a une plausibilité biologique. Si on ne devait écouter que les grosses études on ne mangerait que des laitages, du pain et des médicaments.

      (17)
      Répondre
  • Charly  30 juin 2014 at 4 h 01 min

    Bonjour,

    Ce raisonnement n’est-il pas applicable selon vous à tous les légumes verts ? Voir même, les légumes et les fruits en général ?

    (5)
    Répondre
  • Romgeo  30 juin 2014 at 9 h 51 min

    Comment peut-on recevoir un placebo qui imite 70g d’épinards ? Intéressant sinon.

    (3)
    Répondre
  • Alain A  2 juillet 2014 at 7 h 42 min

    C’est tout le problème en effet de savoir ce qui a diminué le catabolisme musculaire. S’il s’agit des molécules anti-oxydantes présentes dans les épinards, il y a alors fort à parier que l’on peut étendre la conclusion à l’ensemble des légumes fort colorés qui en contiennent.
    A ce titre, des chercheurs serbes sont arrivés à une conclusion plus ou moins similaire à celle de leurs homologues iraniens avec de l’astaxanthine ici:
    http://www.minervamedica.it/en/journals/sports-med-physical-fitness/article.php?cod=R40Y2012N04A0382

    (0)
    Répondre
  • cedric  25 juin 2015 at 14 h 59 min

    Bonjour,

    Que pensez-vous des quantités élevés d’acide oxalique dans les épinards? J’ai moi même un site web sur le paléo et aujourd’hui je ne sais pas si doit les recommander ou non. Car en contrepartie ils ont une très haute densité nutritionnelle.

    (0)
    Répondre
    • cyril  1 septembre 2015 at 18 h 44 min

      Bonjour,
      L’acide oxalique des épinards crues est excellente par contre l’épinard cuit forme des cristaux qui sont dommageables pour la santé ( reins , articulation , vesicule biliaire ).

      (1)
      Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.