Les épinards diminuent le catabolisme

bol d'épinards frais

L’impact bénéfique des fruits et légumes sur la santé est bien connu mais celui sur la performance physique l’est moins.

Pour approfondir la question des chercheurs iraniens ont suivi 20 coureurs de semi-marathon et les ont divisés en deux groupes : l’un a reçu des épinards pendant 14 jours (1 gr par kilo, soit 70 gr d’épinards pour un adulte de 70 kilos) ou un placebo. Ensuite tous les participants ont effectué une course de 21 kilomètres.

Au cours d’un exercice physique les mouvements excentriques (ici, le fait de tendre la jambe en avant pour réceptionner son corps) provoquent de micro-déchirures aux muscles, ce qui engendre plus tard des courbatures et ralentit la récupération. Les chercheurs ont donc dosé dans le sang un marqueur de ces dégâts musculaires : la créatine phosphokinase (CPK) ainsi que différents marqueurs de l’oxydation : aldéhyde malonique (MDA), acide urique, protéines carbonylées (PC) et capacité antioxydante totale du plasma sanguin (TAC).

Résultat : le groupe qui avait mangé des épinards quotidiennement avait nettement moins d’oxydation et de catabolisme musculaire. Appliqués à des sports plus violents musculairement (comme la musculation ou les sports de combat), ces résultats suggèrent que les épinards pourraient accélérer la récupération entre les entraînements ce qui favorise à terme l’augmentation de la masse musculaire ou de la force.

Référence : Bohlooli S, Barmaki S, Khoshkhahesh F, Nakhostin-Roohi B. The effect of spinach supplementation on exercise-induced oxidative stress. J Sports Med Phys Fitness. 2014 Jun 12.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 5

Rejoignez 45 000 abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top