Les oméga-3 pourraient protéger du cancer de la peau

dermatologue entrain d'examiner un grain de beauté potentiellement cancéreux

On sait depuis longtemps que l’exposition au soleil est un facteur de risque du carcinome spinocellulaire, une forme de cancer de la peau (moins grave que le mélanome). On pense que les rayons UV génèrent des dégâts au niveau de l’ADN qui suppriment la réaction normale du système immunitaire au cours de laquelle ce dernier est censé détruire les cellules pré-cancéreuses.

Des études d’observation ont montré une association inverse entre les apports alimentaires en acides gras oméga-3 et le risque de carcinome spinocellulaire. Des chercheurs anglais de l’université de Manchester ont donc voulu vérifié le bénéfice des oméga-3 dans une étude d’intervention. 79 adultes ont été répartis de manière aléatoire en deux groupes : l’un a reçu un placebo et l’autre a reçu 5 gr d’oméga-3 (tirés du poisson et apportant 70% d’EPA et 10% de DHA) par jour pendant 3 mois.
Pourquoi 3 mois ? Parce que cette période est nécessaire et suffisante pour être certain que ces graisses ont été incorporées dans toutes les membranes cellulaires (une des raisons pour lesquelles il ne sert à rien de prendre des oméga-3 par cures de quelques semaines seulement). Ensuite les participants ont été exposés à des UV.

Résultat : le groupe qui a consommé les oméga-3 avait 50% moins d’immunosuppression consécutive aux UV comparativement au placebo. Cela signifie que leur système immunitaire était plus performant. On est donc loin des mythes qui entourent les oméga-3 et qui les accusent d’affaiblir le système immunitaire. Une récente étude a d’ailleurs montré que ces acides gras étaient plus efficaces que les médicaments antiviraux pour lutter contre le virus de la grippe A (H1N1).
Le carcinome spinocellulaire est un cancer de la peau de plus en plus fréquent malgré l’utilisation massive de crèmes solaires. Pour en savoir plus, écoutez mes explications en vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=kWJQk8yZxjw

Référence : Suzanne M Pilkington, Karen A Massey, Susan P Bennett, Naser MI Al-Aasswad, Khaled Roshdy, Neil K Gibbs, Peter S Friedmann, Anna Nicolaou, Lesley E Rhodes. Randomized controlled trial of oral omega-3 PUFA in solar-simulated radiation-induced suppression of human cutaneous immune responses. Am J Clin Nutr 2013 ajcn.049494; First published online January 30, 2013. doi:10.3945/ajcn.112.049494

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 0
Rejoignez 45 000abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top