Livre Paléo Nutrition : sommaire

Voici le sommaire de mon nouveau livre

PALÉO NUTRITION, Le guide paléo pour la santé et la performance

Partie 1 : Les 5 mythes du Paléo

  • Mythe 1. Au Paléolithique on ne faisait pas de vieux os
  • Mythe 2. L’homme paléo ne mangeait que de la viande
  • Mythe 3. L’être humain est végétarien par nature
  • Mythe 4. On ne mangeait que des aliments crus au Paléolithique
  • Mythe 5. L’homme paléo pratiquait le jeûne intermittent

Partie 2 : Pourquoi l’alimentation moderne est inadaptée

  • La vérité sur les graisses
  • Les oeufs : la botte secrète de l’homme paléo
  • Les produits laitiers, une blancheur trompeuse
  • Le double visage des céréales
  • Pommes de terre : le crime de Parmentier
  • Les légumineuses loin d’être exemplaires
  • Deux notions fondamentales à connaître
  • Hydratez-vous comme vos ancêtres
  • Le sel

Partie 3 : Quelle alimentation Paléo est faite pour moi ?

  • La nutrigénétique
  • Manger paléo au XXIe siècle
  • Manger paléo quand on est végan
  • Quels sont vos besoins en protéines et en calories ?

Partie 4 : Nutrition Paléo pour la force

  • Comment les prises de masse rendent gros et malade
  • Prendre du muscle et de la force sans prendre de graisse
  • Maigrir
  • Sécher
  • Nutrition spécifique de l’entraînement

Partie 5 : Nutrition Paléo pour l’endurance

  • Se nourrir au quotidien pour aller loin
  • Avant l’entraînement
  • Pendant l’entraînement
  • Après l’entraînement
  • Hydratation : mythes et réalités

Partie 6 : Les compléments alimentaires

  • Les compléments indispensables
  • Les compléments de la performance

Annexes

  • Tableau des indices PRAL
  • Tableau d’équivalence des aliments

Bibliographie

Le livre est disponible en cliquant ici :

paleo-nutrition1

 

You may also like

137 Response Comments

  • Anonyme  13 juillet 2014 at 12 h 20 min

    Je voulais pas dire des recettes mais plus des exemples sur toute une journée comme dans Nutrition de la force. C’est ça que vous appelez petit exemple ? Si oui c est niquel !

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  13 juillet 2014 at 12 h 36 min

      Oui c’est ça, il y a des exemples exactement comme dans « Nutrition de la Force ».

      (4)
      Répondre
  • Freddy Pasqualini  12 juillet 2014 at 13 h 08 min

    Comme tes précédents bouquins (que j’ai) je m’attends à un livre de qualité avec des références solides.

    Merci Julien.

    (3)
    Répondre
  • Jaime Bonet  10 septembre 2014 at 12 h 00 min

    Bonjour, je me suis procuré Paléo Nutrition, que je trouve franchement intéressant et complet. Nous allons ajuster notre alimentation en conséquence. Il y a aussi quelques petites questions qui sont effleurées dans le livre et que j’aimerais approfondir. Vous déconseillez tous les laitages, avec une référence explicite au lait de vache. Quel avis spécifiquement sur les fromages de brebis ou de chèvre, par exemple (souvent pas interdits aux régimes paléo Américains) ? Aussi, est-il si intéressant que certains le disent de manger des graines germées ou pas essentiel ? Et finalement, vu que l’homme Paléo mangeait pas mal de fruits fermentés, ce qui devait être bénéfique pour sa flore intestinale, et en absence de yaourts, serait-il intéressant de manger des légumes fermentés ou de prendre des probiotiques ? Merci d’avance !

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 septembre 2014 at 8 h 54 min

      Bonjour, les laitages de chèvre et de brebis partagent beaucoup de points communs avec ceux de vache. Donc pourquoi pas si on ne veut pas faire de Paléo strict mais je ne les conseillerais pas à quelqu’un qui a des problèmes de santé. Pour les graines germées, pas de problème mais le bénéfice a surtout été exagéré par les vendeurs. Pour les probiotiques c’est une bonne question mais le chapitre sur l’eau et l’alcool suggère que l’apport en fruits fermentés fut constant pendant des millions d’années mais relativement faible donc je ne suis pas sûr que cela justifie des probiotiques, surtout qu’un probiotique moderne n’équivaut pas à la multitude naturelle des bactéries du fruit fermenté naturellement.

      (-1)
      Répondre
      • Daniel  14 septembre 2014 at 20 h 34 min

        Bonjour Julien,
        Il y a-t-il un réel bénéfice à manger des légumes lacto-fermentés ?

        (2)
        Répondre
  • Julien M.  15 septembre 2014 at 11 h 42 min

    Bonjour, tout d’abord super ouvrage. Un régal de le lire et y revenir chaque jour.
    J’ai une question au niveau de la Glycine, j’ai commandé celle sur Myprotein qui conseil 700mg par jour et à jeun. Vous recommandez entre 8g et 15g.
    J’aimerai prendre les 8g avant le coucher mais j’aimerai avoir confirmation.

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  15 septembre 2014 at 18 h 21 min

      Bonjour, oui je te confirme qu’il n’y a pas d’erreur sur mes doses.

      (2)
      Répondre
  • Gregory  5 octobre 2014 at 20 h 24 min

    Sceptique, j’ai acheté votre dernier livre pour me faire une idée. Je suis en train de le lire. Vraiment très intéressant. Bel exemple de vulgarisation scientifique. On y croit, on y croit pas. Mais au moins, on a un discours cohérent et un ouvrage référencé. Plus de 25 pages de bibliographie ; ce n’est pas le cas de tous les travaux quelque soit leur obédience…..

    (0)
    Répondre
      • Gregory  6 octobre 2014 at 12 h 21 min

        De rien.;-) J’ai également deux questions: 1) Que pensez-vous de Frank Medrano et de Rich Roll qui préconisent une alimentation végétarienne voir végétalienne, la pensant responsable de leur performances physiques? 2) Connaissez-vous le site http://paléo-fit.fr/? Et si oui, quelle est votre opinion à son sujet? Merci d’avance.

        (0)
        Répondre
  • Steve  23 août 2014 at 3 h 28 min

    Bonjour Julien,
    je suis à la moitié de votre livre, que je trouve vraiment très intéressant et apportant une vision qui me paraît beaucoup plus réaliste du paléo que ce que j’ai pu lire depuis quelques années. J’ai compris notamment (Euréka) que (niveau bouffe) les êtres humains s’adaptaient à leurs milieux, toujours en restant simple et en allant vers le plus facile, ce qui coûte le moins d’énergie… ça me parait évident maintenant, et ça me permet de mieux comprendre. Donc effectivement plusieurs modes d’alimentations au paléolithique, en fonction des lieux.
    Bref… j’ai une question.
    J’ai lu p.139 la partie sur les matières grasses, et celles que vous recommandez, mais à leur sujet il y à quelque chose que je ne m’explique pas depuis longtemps et je n’ai pas trouvé la réponse dans votre livre, c’est pourquoi je vous écris :
    De quand date la consommation d’huiles à proprement parlé ??
    Ca ne me parait pas très naturel : je me mets à la place d’un chasseur cueilleur, broyer des olives ou des noix pour faire de l’huile, c’est pas très naturel, c’est un peu se prendre la tête … et pourquoi au final ?
    Ca me paraitrait très étonnant que l’humain ait dû veiller à sa conso d’huiles… (en plus de celles dispo dans les animaux).
    Et pourtant il ressort que nous en avons grand besoin pour notre santé…
    Mais quelles quantités de lipides mangeaient ils vraiment au final ? Et donc en avons nous vraiment besoin ?
    Ce n’est pas du tout clair pour moi.
    Merci pour votre réponse, et bravo pour votre livre.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  23 août 2014 at 9 h 46 min

      Bonjour Steve, vous avez raison sur le fait que l’homme Paléo ne consommait pas d’huiles végétales. J’aborde ce point un petit peu en bas de l’encadré page 140 sur les graisses de coco. Au Paléo les graisses provenaient des viandes grasses et des oléagineux, majoritairement. Sachant qu’aujourd’hui la composition en graisses des viandes n’est plus la même qu’autre fois il est plutôt judicieux de choisir des viandes maigres accompagnées des bonnes huiles végétales si on souhaite se rapprocher au mieux de ce que fut notre alimentation. Concernant la part des lipides dans l’apport calorique, elle est très variable, page 23 je mentionne les inuits avec jusqu’à 75% de l’apport et les kitavans avec 21%, sous des latitudes distinctes.

      (1)
      Répondre
  • Nicolas  2 septembre 2014 at 12 h 14 min

    On m’avait parler du régime Paléo il y quelque temps, j’avais répondu : « Encore un régime a la con crée par des Business men » puis j’ai vu que Julien V. avait écrit un livre sur le sujet. Etant un grand fan de ses écrits j’ai sauté sur ce livre, vraiment très bien écrit et documenté.

    Etant un fervent défenseur de la cause animal et ayant une forte croyance en l’évolution du génome humain j’ai directement adhérer aux idée et études du livre

    Nous avons commencer ce régime ma compagne et moi, très facile grâce aux idées recettes listées dans le livre.

    Encore un grand merci pour votre excellent travail Julien

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  2 septembre 2014 at 12 h 16 min

      Merci Nicolas, ça fait plaisir !

      (0)
      Répondre
  • Clement  5 septembre 2014 at 10 h 33 min

    Bonjour Julien,

    Je mange pas mal protéiné pendant les repas se qui me cale jusqu’au repas suivant (5h après) sans avoir faim, du coup je fais que trois repas par jours.

    Cherchant a prendre du muscle j’essaie de rajouter des collations, mais je les mange sans avoir faim. J’ai l’impression d’en rajouter à une digestion qui est loin d’être terminé.

    Que ferais tu a ma place. Tu mangerais pas entre les repas si t’as pas faim, ou tu forcerais la collation?

    (0)
    Répondre
  • Antho CoachInSport  12 septembre 2014 at 0 h 17 min

    Livre reçu ce jour, bientôt 150 pages lues.
    Très bien écrit, très clair, un plaisir à lire comme tes autres livres 🙂

    Félicitations pour ce nouvel ouvrage! un indice pour le suivant?

    (1)
    Répondre
  • YomiG  3 octobre 2014 at 19 h 29 min

    Bonjour Julien,
    J’ai lu tous vos livres, merci pour ces ouvrages excellent et votre travail exemplaire.
    Durant un entraînement vous préconisez du Peptopro avec de la Maltodextrine.
    Ce mélange de protéines et de sucre à IG élevé ne va-t-il pas être propice à une formation élevée d’AGE?

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  4 octobre 2014 at 10 h 25 min

      Bonjour, non car ces nutriments sont immédiatement utilisés par le corps pendant un exercice intense.

      (0)
      Répondre
      • YomiG  15 octobre 2014 at 23 h 11 min

        Merci beaucoup pour cette réponse très rapide!

        (0)
        Répondre
  • Maxime Pavie  6 décembre 2014 at 13 h 54 min

    Salut julien,

    Je viens de dévorer ton livre  » paléo nutrition « , étant en formation de préparation physique, la nutrition est un élément essentiel de ma futur carrière.

    Ton livre est très claire, simple et très ( très ) instructif. Je viens de changer quelques habitudes alimentaires …

    Cependant, je voulais juste savoir par quoi remplacer mon bol de muesli/avoine, par un autre aliment. Sachant que je mange 4 oeufs ( bio ) également le matin et un grand verre de jus d’orange.

    Encore bravo pour ton travail

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  7 décembre 2014 at 12 h 23 min

      Bonjour Maxime, je ne sais pas cela dépend de beaucoup de paramètres tels que ton type d’activité physique pratiquée, tes besoins en calories et en protéines ou la rigueur avec laquelle tu manges Paléo (à 50%? à100%?). C’est pour ça que le livre donne autant d’indications : c’est à chacun de trouver ce qui lui correspond, par rapport à ses besoins, ses goûts ou son mode de vie.

      (1)
      Répondre
      • Maxime Pavie  7 décembre 2014 at 19 h 59 min

        Merci pour ta réponse.

        Je pratique la musculation, je suis en master de préparation physique et donc futur accompagnant de sportifs, je crois que ton livre devrait beaucoup m’aider pour ma futur carrière :).

        (0)
        Répondre
  • manu  7 janvier 2015 at 11 h 34 min

    Bonjour Julien , livre eu et franchement j en suis vraiment content , petite question pour les recettes peut on se servir des recettes qui sont dans le livre L’Assiette de la Force ?

    merci et encore super livre

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  8 janvier 2015 at 11 h 58 min

      Bonjour manu, ce livre de recettes n’est pas Paléo, nous allons en sortir un nouveau début 2015 « L’assiette Paléo » qui contiendra des recettes Paléo.

      (1)
      Répondre
      • manu  9 janvier 2015 at 16 h 25 min

        ok mer pour ta réponse , bon bas je vais attendre ton livre alors .et encore une fois bravo et merci pour tes livres et tes publications

        (0)
        Répondre
  • tompouce  12 juillet 2014 at 12 h 46 min

    bonjour julien je voulais precommander ton livre sur thierry souccar mais je ne le vois c est uniquement sur amazon ?? ou est ce qu apres il sera dispo sur le site souccar egalement merci a toi

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  12 juillet 2014 at 12 h 49 min

      bonjour, oui il sera disponible sur le site de Thierry Souccar aussi mais je ne sais pas quand.

      (0)
      Répondre
  • Anonyme  13 juillet 2014 at 11 h 59 min

    Sommaire alléchant !
    Cependant tu as dit qu il y aurait des idées de menu dans quelle partie se trouve ces dernieres?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  13 juillet 2014 at 12 h 06 min

      Dans chaque chapitre dédié à la mise en pratique il y a des petits exemples mais la cuisine n’est pas mon point fort, pour des recettes il faudra voir un autre livre.

      (0)
      Répondre
  • Isabelle J.  13 juillet 2014 at 22 h 50 min

    Bonsoir,
    Impatiente de le lire ! Même date de diffusion en France et en Belgique ?
    Isabelle

    (0)
    Répondre
  • Serge  16 juillet 2014 at 12 h 01 min

    Julien,

    Ton livre sera le bienvenu.

    Quid d’une journée de formation, en région parisienne?
    J’espère que le projet est toujours d’actualité.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  16 juillet 2014 at 12 h 49 min

      Il y aura probablement quelque chose dans ce genre en 2015

      (0)
      Répondre
  • Julien V.  18 juillet 2014 at 10 h 26 min

    Bonjour,
    Le livre est écrit en toute indépendance, comme tous mes livres. Je ne pensais pas qu’on pouvait penser à critiquer avant même de l’avoir lu mais en tout cas je ne censure pas les commentaires du site sauf injures/harcèlement/pornographie, etc.

    (0)
    Répondre
  • Tamatoa et marie  6 août 2014 at 13 h 56 min

    Bonjour Julien,
    Mon amie et moi te remercions pour tous ce que tu fais. On est mieux renseigner qu’avec un médecin et dieu merci, il y a parmi ces dinosaures quelqu’un qui essaie de nous sauver la vie. C’est sûr qu’on ne peut pas passer à côté d’une maladie mais vos conseils et vos recherches peuvent nous éviter d’autres soucis et voir pire. Nous t’encourageons encore et encore dans tes recherches, dans tes écris et encore une fois mille mercis.

    (0)
    Répondre
  • Guillaume L  11 août 2014 at 22 h 54 min

    Quelles étaient les légumes et fruits les plus abondants et communs à l’époque du paléolithique ?

    Car j’imagine qu’il n’y avait pas une diversité telle que celle dont nous bénéficions aujourd’hui.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 août 2014 at 23 h 12 min

      il n’existe pas de telles informations car les fruits et légumes varient énormément autour du globe. Tous les hommes paléo ne mangeaient pas la même chose.

      (0)
      Répondre
  • Florent  19 août 2014 at 10 h 02 min

    Bonjour Julien,
    Le livre sera t-il disponible en version électronique sur Amazon comme tes précédents ouvrages?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  19 août 2014 at 16 h 39 min

      oui mais probablement pas avant de nombreux mois

      (0)
      Répondre
  • Serge  19 août 2014 at 16 h 56 min

    Déjà 70 pages lues.
    Un vr

    (0)
    Répondre
  • Serge  19 août 2014 at 16 h 57 min

    Désolé…
    Déjà 70 pages lues avec grand plaisir.

    (0)
    Répondre
  • Lion'l  21 août 2014 at 12 h 01 min

    Bonjour,

    J’avais fais une précommande chez amazone deux mois avant, et il m’ont indiqué rupture de stock aujourd’hui, jour de la parution, dégouté.

    Où peut-on le trouver sur le net, dans de court délai?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  21 août 2014 at 12 h 10 min

      Bonjour, moi c’est pareil je n’ai toujours pas reçu mon exemplaire ! Tu peux le commander directement sur le site des éditions Thierry Souccar mais il y a des frais de ports donc je te conseille d’attendre, le livre va revenir en stock très rapidement (un jour ou deux normalement) car il est dans les entrepôts, c’est simplement Amazon qui a mal géré son stock. Il est aussi dans la plupart des Fnac, Cultura, etc, dès aujourd’hui.

      (0)
      Répondre
  • l'ionel  21 août 2014 at 13 h 00 min

    Le comble l auteur qui ne reçois pas son livre. Lol

    Effectivement la Fnac la en dispo. En plus il on une offre gratuite en essaie sur 30 jours pour recevoir son livre le lendemain de la commande, il faut juste ne pas oublié le désactiver l option express dans son compte une fois le livre reçus.

    Je suis sauver 🙂

    (0)
    Répondre
  • Thierry  21 août 2014 at 13 h 09 min

    Je suis dégouté, aujourd’hui date de sortie de votre livre, je vais sur le site de la FNAC et je vois qu’il n’y a qu’un exemplaire de dispo dans celle juste à coté de mon taf. J’y vais et je commence à chercher, au bout de 3-4 minutes ne le trouvant pas je me décide à aller trouver un vendeur pour lui demander, à ce moment arrive un mec suivant un vendeur (justement) et commençant à regarder dans les caisses empilées en début de rayon pour en ressortir quelques minutes plus tard le SEUL et UNIQUE exemplaire de la nutrition paléo pour les sportifs de monsieur Julien Venesson.
    A ce moment là je ne sais pas ce qui m’a retenu de :
    Soit attraper le mec, lui mettre la tête dans les rayons et lui piquer son bouquin, puis courir pour le payer et retourner au taf avant qu’il ne sorte du rayon.
    Soit faire le tour des FNAC de Paris pour trouver un autre exemplaire.
    Soit crier, pleurer pour l’appitoyer pour qu’il me cède son exemplaire.
    Je n’ai rien fait de tout ça, j’ai gardé ma dignité (ou ce qu’il en restait) et je suis rentré au bureau pour commander un exemplaire sur FNAC.COM qui devrait arriver demain ou lundi au pire.
    SNIF…

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  21 août 2014 at 13 h 12 min

      lol ! C’était dans quelle Fnac ?

      (0)
      Répondre
      • Thierry  21 août 2014 at 13 h 21 min

        Celle qui se situe Cours Saint-émilion. La FNAC de Montparnasse n’en as plus non plus ni celle des halles ni celle de la gare de Lyon. La loose quoi…
        La prochaine fois j’espère que les FNAC en prendront un peu plus.

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  21 août 2014 at 13 h 23 min

          A mon avis il faut attendre quelques jours pour que ça arrive dans les rayons mais je ne sais pas trop comment la Fnac gère tout ça.

          (0)
          Répondre
          • Thierry  21 août 2014 at 13 h 39 min

            Je pense que c’est comme d’hab, c’est à dire qu’a la FNAC ils gèrent ça comme des manches… Sans vouloir être méchant avec les employés de ce magasin. Ne sachant pas si le livre va se vendre ils en mettent un minimum et après ils verront. Si la personne qui gérait les stocks s’interressait un temps soit peu à la musculation ou à la nutrition il y aurait eu beaucoup plus d’exemplaire car sans vouloir te passer de pommade, je pense que ce livre est très attendu et devrait répondre à pas mal de questions dès que l’on s’intéresse un tant soit peu à ce qu’on se fourre dans la bouche…

            (0)
  • l'ionel  21 août 2014 at 13 h 14 min

    Pauvre Thierry, je compatis.

    (0)
    Répondre
  • Lion'l  22 août 2014 at 15 h 24 min

    Grrrr, quand je vois tout les commentaire super positif sur le livre que j’attend depuis des mois.

    Et moi qu’il ne l’ai toujours pas reçus, donner moi des somnifère et que seul le facteur avec le livre entre les mains pourra me réveiller.

    (0)
    Répondre
  • tompouce  22 août 2014 at 15 h 56 min

    je le voulais tellement j avais fais une precommande amazon vu les commentaires de rupture je suis parti a la fnac italie il en restais deux et le soir amazon qui me confirme l envoie …….. dc deux paleo !!!!

    (0)
    Répondre
  • serge  22 août 2014 at 17 h 40 min

    Julien,
    Je viens de finir la première lecture de ton nouveau livre: je le trouve excellent.
    Tu as abordé les sports de force et d’endurance. Avec un dernier chapitre sur les compléments alimentaires, il forme un ensemble complet.
    Souhaitons lui de très bonnes ventes.
    J’espère que tu as d’autres projets…

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  22 août 2014 at 19 h 15 min

      Bonjour Serge, content que le livre t’ai plu ! N’hésite pas à laisser un commentaire sur Amazon ou la Fnac pour soutenir le livre.

      (0)
      Répondre
  • l'ionel  22 août 2014 at 17 h 49 min

    Deux paleo, la chance, moi 0.
    Tu devrait pas avoir à le revendremaintenant ou à l offrir…a moi 🙂

    (0)
    Répondre
  • serge  22 août 2014 at 20 h 00 min

    Je ne voulais pas attendre je l’ai commandé chez l’éditeur.
    Mais je le garde précieusement, et sans vais-je le relire au moins encore une fois complètement.

    (0)
    Répondre
  • Steve  23 août 2014 at 14 h 49 min

    Merci pour la réponse.
    Je me demande quelle est l’incidence de manger beaucoup plus gras qu’auparavant… manger régulièrement de la viande (donc plus grasse qu’avant) + de bonnes huiles à chaque repas, plus les à côtés (quelques produits industriels…). J’imagine que l’absorption de gras dépasse alors de beaucoup ce que nos ancêtres ont pu connaître … Ne devrait on pas limiter les apports ?

    (-1)
    Répondre
    • Julien V.  23 août 2014 at 14 h 57 min

      Comme je vous l’ai indiqué, plusieurs populations ont eu des apports très élevés en lipides (jusqu’à 75%) avant l’arrivée de l’agriculture, sans problème de santé. Le problème n’est pas la quantité mais la qualité des graisses. Je vous recommande de lire le livre dans l’ordre et en entier, toutes les réponses à vos interrogations sont dedans. Il faut plus de 300 pages et les informations sont extrêmement denses, je pense qu’il est difficile de tout retenir en une seule lecture rapide.

      (1)
      Répondre
  • Fabrice  23 août 2014 at 17 h 50 min

    bonjour Julien,

    je tiens tout d’abords à vous féliciter pour votre ouvrage,qui comme les précédents est une mine d’information pour tous les sportifs et la encore plus car il traite de la force et de l’endurance,mes 2 pratiques.
    je souhaitait juste avoir un renseignement,si possible,concernant la technique du rebond glucidique qui permets une « relance »de la perte de poids.quand est il pour les personnes qui n’ont plus de glande thyroïdienne,et pour qui la perte de poids ne fonctionne peu ou plus?

    il y a t-il un autre moyen?

    je vous remercie d’avance,

    cordialement,

    Fabrice

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  23 août 2014 at 19 h 39 min

      Bonjour Fabrice et merci,
      Cela fonctionne aussi si vous n’avez plus de thyroïde car vous prenez des hormoens de synthèse et les glucides ne font qu’activer plus rapidement la transformation de cette hormone dans sa forme active (la T3). Par contre il faut faire bien attention à avoir une TSH dans une norme plutôt serrée pour être bien réglé (entre 0,5 et 2,5).
      N’hésitez pas à laisser un commentaire sur Amazon ou la Fnac pour soutenir le livre.

      (0)
      Répondre
      • Fabrice  25 septembre 2014 at 10 h 32 min

        Bonjour Julien,
        je souhtais revenir sur les entraînements à jeun.
        J’ai bien compris dans le livre que cela n’apportait rien en terme de performance et de graisses.
        Pour ma part, j’effectue une sortie trail, plus ou moins intense, le dimanche matin, et il est vrai que pour un côté pratique, je pars souvent à jeun, ne buvant qu’un café et j’ajoute 10g de BCAA et de Maltodextrine dans ma gourde d’eau.
        Je voulais savoir si cela pouvait compenser ou si il faut, au minimum prendre une dose de Whey protéines ?

        Cordialement
        Fabrice

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  26 septembre 2014 at 7 h 55 min

          Bonjour Fabrice, je ne sais pas trop quoi te répondre. Tu seras plus performant en mangeant des protéines mais je ne vois pas pourquoi ce serait spécialement de la whey ?

          (0)
          Répondre
          • Fabrice  26 septembre 2014 at 11 h 19 min

            Bonjour Julien,
            l’entraînement ayant lieu dans la demi heure qui suit, la Whey me semblait le meilleur apport protéiné, du point de vue de la digestion.

            (0)
  • Steve  23 août 2014 at 18 h 08 min

    oui, merci de m’avoir répondu

    (0)
    Répondre
  • Fabrice  23 août 2014 at 20 h 22 min

    bonsoir Julien,
    je vous remercie de votre réponse.
    Pour le commentaire sur Amazon,c’est fait.

    bonne soirée

    Fabrice

    (0)
    Répondre
  • Romain  26 août 2014 at 7 h 55 min

    Bonjour Julien,

    Un grand merci pour ton travail dans ce livre et pour tout le reste. J’ai effectué une première lecture du livre , il y a une quantité importante d’information !

    J’ai néanmoins une petite question. Concernant les féculents dans le cadre d’une prise de masse saine, mis à part les patates douces (et autres tubercules) ainsi que le riz, n’y a t’il pas d’autres sources compatibles avec le paléo ? (j’ai peut être zappé dans le livre)

    Je précise qu’avant le livre, je ne mangeais déjà plus de gluten mais ayant découvert que les légumineuses ne sont pas forcément idéales et ayant du mal à les digérer, j’ai du mal à trouver d’autres sources de glucides à IG bas en cette saison (en automne / hiver , le retour des chataîgnes / courges , sera plus simple)

    Merci de ton retour et encore excellent travail 😉

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  26 août 2014 at 8 h 34 min

      Bonjour Romain et merci.
      Il faut que tu regardes la partie « Guide alimentaire Paléo », page 138. Page 140/141 je parle des céréales et pseudo céréales et page 142 des tubercules.

      (0)
      Répondre
      • Romain  26 août 2014 at 10 h 45 min

        Ok merci de ta réponse je vais voir ça ce soir en détail

        A part le livre Marc Olivier Schwartz, as tu des ouvrages à conseiller pour varier les recettes de type paléo ?

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  26 août 2014 at 10 h 48 min

          Non, je n’y connais rien en recettes, désolé 🙁

          (0)
          Répondre
  • Patrick-Louis  27 août 2014 at 16 h 48 min

    Bonjour Julien,
    L’alimentation paléo est-elle indiquée aux personnes âgées, sachant que la musculation n’est plus leur tasse de thé.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  27 août 2014 at 16 h 51 min

      Oui bien sûr, c’est adapté à tout âge mais le livre parle de la nutrition de tous les sports (endurance et force) et le sport est indispensable à la santé mentale et physique, même avec l’âge. Je devrais même plutôt dire « en particulier avec l’âge » car c’est beaucoup plus efficace que l’alimentation pour conserver la santé !

      (0)
      Répondre
  • lion'l  28 août 2014 at 20 h 14 min

    Super, super livre…

    J ai deux question pour ceux qui s entraine le matin souvent a jeun, au vue de ton livre que conseil tu, de faire son repas juste avant, ou de prendre un léger collation digeste juste avant.

    Deuxième question je suis surpris que tu conseil d apport des produit animaux bio ou issu de la pêche bien avant les légume bio.
    Pour toi il faut consommer un max de produit carné bio même si c est pas 100% et les légume en conventionnel. Plutôt que 100% des légume bio et 100% de la viande conventionnelle?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  28 août 2014 at 20 h 23 min

      Pour la première question je t’ai répondu juste avant et pour la deuxième, oui c’est ça, tu as bien compris.

      (0)
      Répondre
  • lion'l  28 août 2014 at 20 h 53 min

    J’ai peu d’espoir mais est ce que du jambon bio est acceptable en collation?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  28 août 2014 at 22 h 36 min

      Je n’en sais rien, je ne peux pas décider à la place des autres ce qu’il doit manger. Je me contente d’informer et ensuite c’est à chacun de faire ses choix en fonction de sa santé, de ses convictions, etc.

      (0)
      Répondre
  • lion'l  28 août 2014 at 21 h 02 min

    Un dernière le bisphenol est aussi un problème dans les conserve de poisson?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  28 août 2014 at 22 h 36 min

      Il y a du bisphénol dans toutes les conserves en métal.

      (0)
      Répondre
  • Dom  29 août 2014 at 11 h 35 min

    Salut,

    J’ai pu lire que tu préconise des série > à 15 rep pour provoqué l’anabolisme sans avoir un catabolisme trop important.

    As tu un avis sur le nombre de série: une, deux, dix ou plus.?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  29 août 2014 at 11 h 37 min

      Bonjour, où est-ce que tu as lu ça exactement ? Car il y a forcément un contexte que je ne saisis pas dans ta question.

      (0)
      Répondre
      • Rudy  29 août 2014 at 15 h 47 min

        Page 179 concernant les « 5 commandements pour maximiser la perte de graisse… »

        (0)
        Répondre
  • l'ionel  29 août 2014 at 17 h 27 min

    Est-ce paleo de faire cuire viande et poisson et de les manger sur un ou deux jours?

    (0)
    Répondre
  • vanw  4 septembre 2014 at 21 h 09 min

    Mais la génétique des inuits n’est peut être pas la même que d’autres populations.

    Vous parlez du jeune intermittent, comment pouvez vous dire avec certitude que les hommes paléo ne le pratiquaient pas ?
    Vous pensez par exemple que dans les périodes hivernales les hommes avaient de la nourriture à volonté chaque jour, sachant que les méthodes de conservation de la viande par ex n’existaient pas ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 septembre 2014 at 21 h 13 min

      Personnellement je ne suis pas chercheur, je me contente de relayer les trouvailles des chercheurs experts dans ce domaine. J’essaye de rester ouvert par rapport à mes propres convictions personnelles car la réalité n’est pas toujours celle qu’on imagine.

      (0)
      Répondre
  • Alex  10 septembre 2014 at 14 h 06 min

    Bonjour Julien

    Je viens de finir le livre paléo nutrition,su berne livre très complet et qui répond à beaucoup de questions et de doutes.
    A propos de questions j’en ai deux
    La première:dans les cas pratique que tu cite pour la nutrition quand tu dis 100gr de riz basmati ou 75 gr de riz basmati ce sont bien des quantité une fois cuit.
    La deuxième:le peptopro est une protéine qu’on peut prendre pendant l’entraînement car elle est digéré très rapidement et va donc stimuler la synthèse protéique pendant l’exercice (page 263).
    A la page 200 tu donne une technique pour avoir une boisson bénéfique pendant l’entraînement.Melanger de la maltodextrine avec du peptopro.
    Sur le site nutrimuscle à propos de la maltodextrine c’est préciser que la malto et le peptopro sont deux produits antagonismes,la malto va ralentir l’absorption de la peptopro.
    Du coup on prenant ce mélange on va perdre la vitesse d’absorption de la pepto seul.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 septembre 2014 at 8 h 56 min

      Bonjour, tous les poids des aliments sont indiqués crus. Pour la malto et le peptopro, il y a un graphique dans le livre qui est tiré d’une étude et qui montre bien que le mélange ne ralentit pas le peptopro.

      (0)
      Répondre
  • Jaime  10 septembre 2014 at 21 h 37 min

    Encore une question, à la page 123 il est dit que le sel est très acidifiant, alors qu’à la page 269 son indice PRAL indiqué est de -0,5, ce qui voudrait dire qu’il est très légèrement basifiant. Pourriez-vous m’en éclairer ? Merci d’avance !

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 septembre 2014 at 8 h 59 min

      C’est mon éditeur qui a rajouté le tableau, il s’agit de valeurs calculées et non réelles, mieux vaut suivre les indications du livre.

      (0)
      Répondre
  • Jaime Bonet  11 septembre 2014 at 10 h 51 min

    Bonjour Julien,

    Merci pour les deux réponses ! Y aurait-il un avantage réel à utiliser du bicarbonate à la place du sel pour saler les aliments ? (Il a un goût salé à cause du sodium mais c’est une base parfaite ou presque). J’avoue que je préfère ne pas prendre de l’eau minérale gazeuse car je n’apprécie pas son goût…

    A propos des fruits fermentés, aucun intérêt à enlever les parties foncées (que l’on considère habituellement abîmées) d’une banane, d’une pêche ou d’autres fruits et légumes, je suppose. Des exceptions connues ?

    (0)
    Répondre
  • Julien M  15 septembre 2014 at 18 h 23 min

    Bonjour, mon commentaire à disparu donc je repose la question au sujet de la glycine en poudre. J’en ai commandé mais les recommandations sont de 700mg/j alors que vous conseillez entre 8 et 15g. Si vous pouviez apporter une précision à ce sujet. En passant, faut il le prendre à jeun? Si oui je le prendrai avant de dormir.

    Sinon super ouvrage. Un régal.

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  15 septembre 2014 at 18 h 24 min

      Ton commentaire n’a pas disparu, j’y ai répondu.

      (0)
      Répondre
  • Julien M  15 septembre 2014 at 18 h 25 min

    Ah désolé je viens de voir que vous aviez répondu au précédent commentaire. Merci!!

    Je commence ça demain.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  19 septembre 2014 at 14 h 30 min

      Bonjour, en fait il n’y a pas d’acide érucique dans les variétés de colza utilisées aujourd’hui pour faire de l’huile. De plus si on veut être rigoureux, aucune huile végétale n’est « paléo » étant donné qu’aucun homme paléo ne fabriquait d’huile en bouteille.

      (0)
      Répondre
  • bziegler  26 septembre 2014 at 9 h 16 min

    Bonjour Julien,
    j’ai dévoré ton livre. Je ne consomme plus de lait depuis 9mois et de gluten depuis 1mois.
    J’ai une alimentation pas 100% paleo mais je pense pas si mal que ca.
    Je fait 4 voir 5 séance de sport/semaine.

    En dehors de mon alimentation j’ai introduit quelques compléments alimentaire.
    Matin : 1g d’omega3, 2 cachets de NuPower, 1G de Vitamine C.
    Midi : 1g d’omega3, 2 cachets de NuPower
    Soir : 1g d’omega3, 8g de Glycine avant de me coucher

    Avant du sport de force (fractionné, CrossFit) :
    20g peptopro 1h avant et 7g de citruline 30min avant.
    20g/h de peptopro pendant l’activité
    10 a 20g de peptopro en recup.

    En gros ma question est, y a t’il des problèmes a mélanger tout ca ?

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  28 septembre 2014 at 16 h 24 min

      Pas de problème mais le PeptoPro juste avant le sport est une solution coûteuse et pas nécessaire.

      (0)
      Répondre
  • bziegler  29 septembre 2014 at 9 h 31 min

    Qu’est ce que tu recommande du coup avant le sport ?

    (0)
    Répondre
  • Jaime  13 octobre 2014 at 9 h 22 min

    Bonjour, dans votre livre vous recommandez quelques compléments indispensables pour tout le monde et d’autres plus adaptés au sportifs. Dans le cas plus précis d’une fibromyalgie, conseilleriez-vous du magnésium aussi ? D’autres compléments spécifiquement pour cette maladie ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  13 octobre 2014 at 21 h 51 min

      Le coenzyme Q10 est le complément indispensable en cas de fibro en plus des autres. 100 mg par jour minimum, jusqu’à 300.

      (0)
      Répondre
      • Jaime Bonet  13 octobre 2014 at 21 h 56 min

        Merci beaucoup. Pas de magnésium alors ?

        (0)
        Répondre
  • Jaime  13 octobre 2014 at 9 h 53 min

    Une deuxième petite question, quand vous dites « prenez la vitamine C la moins chère », est-ce que cela inclut celle que l’on trouve en grandes surfaces ou vaut-il mieux la prendre en pharmacie ?

    Pour la L-glycine, est-ce bien celle-ci ? : http://fr.myprotein.com/nutrition-sportive/glycine/10530386.html

    (0)
    Répondre
  • Vanw  4 novembre 2014 at 22 h 53 min

    Bonjour,

    Pour revenir au jeune intermittent, pour ceux qui souhaitent quand même le faire vous conseilleriez quoi comme complément alimentaire pour limiter le catabolisme,(sans couper le jeune) par ex entre des Acides Aminés Essentielles ou des Triglycérides à Chaine moyenne les jours de jeune (en fait je fais un jeune intermittent de deux jours tout les 2 semaines)

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 novembre 2014 at 23 h 05 min

      Bonjour, la prise d’acides aminés ou de triglycérides coupe immédiatement le jeûne.

      (0)
      Répondre
      • Vanw  7 décembre 2014 at 12 h 47 min

        Bonjour,

        Et concernant les BCAA ? Même s’ils couperaient un peu le jeune, est-ce qu’ils diminueraient le catabolisme lié à ce jeune ?

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  7 décembre 2014 at 12 h 51 min

          Bonjour, oui bien sûr. Manger quelque chose, quoi que ce soit, diminue le catabolisme. Le catabolisme désigne le processus qui permet de fabriquer de l’énergie à partir de réserves et l’anabolisme désigne le processus qui permet de fabriquer des réserves de tissu/d’énergie.

          (0)
          Répondre
          • Vanw  7 décembre 2014 at 19 h 36 min

            Oui mais ce qui m’intéresse c’est de savoir ce qui préserve au mieux la masse maigre, parce que il est possible que le corps continue de détruire les muscles même en apportant quelque chose à manger n’est-ce pas.

            (0)
  • Jonatan  5 novembre 2014 at 13 h 00 min

    Bonjour Julien,

    J’ai grandement apprécié la lecture de vos deux derniers ouvrages, je suis même dans la seconde passe du dernier pour bien mémoriser l’ensemble des informations.

    Vous traitez principalement les « entrées » dans le corps humain si je puis dire, mais il y a peu de choses concernant les « sorties ». Vous aborder le sujet des urines et leur lien avec l’hydratation. Egalement, vous détailler comment déterminer nos apports nécessaires et comment se complémenter pour le sport. Qu’en est il des « sorties solide » ?
    Je serais curieux de savoir si notre corps à la capacité de se réguler. Je m’explique, comme vous traitez de besoins nutritionnels, je pense avoir compris que le corps dispose de moyens pour s’adapter en cas de carence dans une certaine limite, tout en restant d’accord que cela n’est pas bon, mais que ce passe t il lorsque l’on consomme au delà de nos besoins ?
    Est ce que notre corps / notre intestin est capable de se réguler, c’est à dire de ne pas absorber tous les nutriments qui passent et laisser ce « trop plein » finir dans le colon et être évacuer sous forme de selles ?
    Peut être pas à 100% j’imagine… mais est ce que le corps humain dispose de cette fonction ?

    Merci par avance pour votre retour !

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 novembre 2014 at 13 h 54 min

      Bonjour, si on consomme trop de vitamines ou minéraux dans un premier temps l’organisme essaye d’évacuer l’excédent ce qui se traduit par une urination plus importante et des troubles du transit. Ensuite le foie essaye d’accélérer l’élimination puis lorsque les capacités sont dépassées les symptômes d’intoxication apparaissent et si rien n’est fait c’est la mort. Mais notre capacité à gérer les excès dépend beaucoup de chaque nutriment.

      (0)
      Répondre
  • Jonatan  6 novembre 2014 at 19 h 17 min

    Merci pour votre réponse.
    Je me permets de rebondir sur ton dernier commentaire en prenant un exemple pratique :

    Une personne qui suit une alimentation paleo, et qui consommerait admettons 20% de protéines en plus, 40% en lipides et 30% glucides. Lorsque je dis en plus, je parle par rapport à ses besoins de base et par rapport à son activité physique.
    Dès lors, 100% de ce qui est abordé transiterait dans le sang, ou est ce que le corps au travers de l’intestin peut dire… tien les protéines j’ai ce qu’il faut je dis stop le reste finira au colon ?
    Connait on aujourd’hui une certaine capacité naturelle à se réguler, même partielle ?

    Lorsque je prends mon cas personne, je suis une alimentation paleo depuis plusieurs mois, mais je ne prête pas grande importance aux quantités. J’essaye toutefois de respecter les proportions entre nutriments.
    Ce que je constate, c’est que mon poids fluctue toujours dans une fourchette de 3 kg pour un poids moyen de 83 kg, et lorsque je consomme des quantités importantes, il m’arrive d’aller 2 fois à la selle par jour, quand sur d’autres périodes moins chargées, je n’y vais que tous les 2-3 jours sans souci.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  7 novembre 2014 at 22 h 16 min

      Si on mange trop de protéines l’excédent est convertit en sucres et en graisses qui sont stockées. La fréquence des selles dépend plutôt des apports en fibres et pas vraiment des protéines.

      (0)
      Répondre
      • Jonatan  10 novembre 2014 at 12 h 28 min

        Merci pour ce retour 🙂

        (0)
        Répondre
  • Jaime  8 novembre 2014 at 13 h 28 min

    Bonjour, j’aimerais faire prendre à mes enfants les compléments indispensables que vous préconisez, soit les vitamines C et D et la L-glycine.

    Pour la vitamine D, ce sera facile car dans votre livre c’est mis en relation avec le poids corporel.

    Il resterait à savoir comment doser la l-glycine et la vitamine C, ce serait pour une fille de 4 ans qui fait 15 kg et un garçon de 11 ans qui fait 32 kg. Pourriez-vous me conseiller dans leur cas ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  10 novembre 2014 at 0 h 48 min

      Bonjour, vous avez dans le livre un calcul pour connaitre le besoin en vitamine D en fonction du poids corporel, il vous suffit de l’appliquer pour les enfants pour connaitre la dose dont ils ont besoin.

      (0)
      Répondre
  • Jaime Bonet  10 novembre 2014 at 10 h 57 min

    Oui, c’est ce que je disais dans mon message, pour la vitamine D c’est acquis. Il me reste juste à savoir les doses de vitamine C et de glycine…

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  10 novembre 2014 at 11 h 17 min

      Désolé. 100 mg de vitamine C et 1 gr de glycine pour la plus jeune ou 3 gr de glycine pour le plus âgé me semble suffisant.

      (0)
      Répondre
  • Jaime Bonet  10 novembre 2014 at 22 h 46 min

    Merci bien ! Combien de vitamine C pour le plus grand ? Et pour une adulte fibro, 500 mg ou plutôt 1 g ?

    (0)
    Répondre
  • Jonatan  24 novembre 2014 at 17 h 22 min

    Bonjour Julien,

    J’ai 29 ans, sportif d’endurance, je pratique le VTT 3 fois par semaine, des sorties qui vont de 2h (très rarement) à plus de 4h, avec une bonne moyenne de 3h30.

    J’ai été surpris d’apprendre que les courbatures d’après l’effort ne proviennent pas de la présence d’acide lactique ! Merci d’avoir fait tomber ce mythe ou on-dit.

    Ma question concerne les crampes PENDANT l’effort. Pourriez vous m’en indiquer l’origine connue à ce jour, et si oui, comment les prévenir et/ou les éviter ? Je ne crois pas avoir lu la répondre dans votre dernier ouvrage…

    Merci pour votre retour !

    (0)
    Répondre
  • manuel  26 janvier 2015 at 14 h 41 min

    Bonjour Julien
    Bravo pour vos excellents livres, sérieux et documentés. Je me suis mis à l’alimentation paléo fin novembre, en raison d’une fatigue générale et de baisse des performances sportives (sportif régulier non intensif de 47 ans). J’avais une alimentation variée, équilibrée au sens courant du terme. La prise de sang de rentrée, le 2 septembre, montre un cholestérol total à 2.4 g/l et un LDL à 1.7 g/l (donc au dessus du max recommandé). Le temps de me pencher sur les différentes alimentations et de bousculer les notions classiques de nutrition qu’on m’a inculquées (je suis médecin), j’ai choisi l’alimentation ancestrale, dont la logique est assez imparable pour commencer. Je démarre le « régime » fin novembre, et comme je mange une dizaine d’oeufs par semaine, les copains me disent « t’es fou, ton cholestérol blablabla le jaune d’oeuf blablabla ». Bref, pour être certain de ne pas faire une ânerie, je fais un dosage le 18 décembre (trois semaines de cette alimentation) : le cholestérol total est passé de 2.4 à 1.7 g/l et le LDL de 1.7 à 1.0 g/l (aucun médicament bien sûr). Impressionnant. Tout le monde est scotché autour de moi. Votre livre paléonutrition m’a beaucoup appris. Il n’est jamais trop tard.

    (0)
    Répondre
  • Claire  24 février 2015 at 13 h 09 min

    Bonjour Julien,
    J’aime beaucoup la photo qui est sur la couverture, je l’ai trouvée très juste et en même temps que ça apporte une certaine note d’humour, de légèreté. Je pense que ça suffit pour interpeller n’importe quel lecteur et l’attirer à lire quelques paragraphes du livre, c’est très bien comme ça.

    Il y a un paragraphe qui m’a interpellée et concerne le chocolat et le cacao en poudre. J’ai déjà un bon stock de cacao cru en poudre… Je lis sur sa fiche que ça a été fermenté mais non torréfié. La fermentation ne suffit-il pas et dois-je faire chauffer le lait (ou de l’eau) pour « cuire » moi-même ce cacao afin de neutraliser les anti-nutriments ? (D’habitude je bois froid afin de profiter de ses nutriments spécifiques) J’ai failli en offrir à ma mère qui souffre du syndrome de Gougerot-Sjogren. Alors merci encore d’avoir écrit ce livre !

    J’aimerais aussi vous parler du lait de coco (ici en brique tetra et sans additifs), que j’avale beaucoup tous les jours sous n’importe quelle forme (glace maison, lait chocolaté, mes bounty maison, etc), en plus de la noix de coco fraîche. Dans le résultat de ma dernière prise de sang, le taux de bon cholestérol (qui était déjà très bon avant mon passage à l’alimentation paléo) est encore remonté et le taux de triglycerides est devenu très bas. Je pense donc qu’il n’y a aucun risque à en manger de façon régulière… De plus certaines études récentes disent que c’est bon pour le cerveau, que c’est efficace pour stabiliser la maladie d’Alzheimer quand ce n’est pas dans un stade très avancé (en utilisant…

    (0)
    Répondre
    • Claire  24 février 2015 at 13 h 12 min

      Ce lait de coco c’est du vrai lait bien gras, teneur à 60% de coco et 40 % d’eau (donc 17 à 20% de lipides). J’utilise aussi mais moins souvent de la crème de coco (90% coco / 10% eau).

      (0)
      Répondre
    • Julien V.  24 février 2015 at 13 h 19 min

      Bonjour, pour le cacao la fermentation est probablement bénéfique mais le problème c’est que les vendeurs ne communiquent pas sur les méthodes utilisées et présentent ces produits à des tarifs très élevés, je n’ai donc pas confiance. La coco est un bon aliment, en effet.

      (0)
      Répondre
  • Claire  24 février 2015 at 13 h 16 min

    Ah mon premier texte a été coupé en bas… voici les derniers mots qui manquaient : « très avancé (en utilisant de l’huile de coco). »

    Cordialement.

    (0)
    Répondre
  • Sébastien  8 mars 2015 at 11 h 32 min

    Bonjour,

    Tout d’abord, un grand bravo et un grand merci pour ce livre qui m’a bien aidé dans ma pratique sportive !

    Comme je veux aller encore un peu plus loin, je suis intéressé par le PeptoPro de Nutrimuscle (https://www.nutrimuscle.com/produits/PP-PeptoPro/).

    Actuellement, je me sers déjà de Inergy+ de Eafit (http://www.eafit.com/endurance/pendant-l-effort/boisson-inergy/inergy-boisson-orange-500-gr.html) pendant mes entraînements pour les glucides (je fais aussi bien de la musculation que de l’endurance) et je souhaiterais combiner ce mélange avec le PeptoPro (ce qui semble possible puisque le PeptoPro est déconseillé avec le bicarbonate de potassium, mais, n’étant pas un spécialiste, je veux bien une confirmation 🙂 )

    Ma deuxième question est plutôt par rapport aux recommandations du livre : si le mélange du dessus est possible, dois-je quand même remplacer Inergy+ par de la maltodextrine pure comme indiqué dans le livre ou j’aurai déjà de bons résultats avec ce mélange ?

    Merci d’avance.

    Sébastien.

    (0)
    Répondre
  • hobbie  18 mars 2015 at 14 h 48 min

    Bonjour, tres bon livre merci. j ai une question : je fais de la muscu depuis quelques année, et le régime paléo m atire vraiment. J aimerai remplacer les féculent par des légumes ( les fruit me dérègle le transit) est il aberrant de manger 500 – 600gr de légume par repas. Sachant que je fais 5 repas par jours. Cordialement

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  18 mars 2015 at 20 h 50 min

      Bonjour, il est probable qu’il faille beaucoup plus de légumes que ça pour obtenir le même apport glucidique et calorique.

      (0)
      Répondre
      • hobbie  19 mars 2015 at 7 h 55 min

        D après mes estimation il faudrait autour de 3kg de légume/jours pour avoir environ 250-300gr de glucide. Donc il n y aurai pas de risque ou précautions a prendre a manger autant de légumes?

        (0)
        Répondre
  • fernandes  21 mars 2015 at 0 h 14 min

    bonjour, je désir acheté le livre afin de suivre se régime, je suis un ancien sportif, j’ais arrêter il y a plus de 2 ans, je désir reprendre le sport et les compétition les sport que je pratique son des sport de combat penser vous que se régime paleo peux être assez efficace pour l’endurance et les effort consistant au sport de combat, avais vous la liste de se que l’on doit mangé avec les ration. les ration change t’il celon les effort pratiqué pour un sportif faut il modifié c’est ration , Merci de bien vouloir m’aiguillé.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  21 mars 2015 at 12 h 13 min

      bonjour, oui bien sûr tout change, tout est expliqué dans le livre.

      (0)
      Répondre
  • Nico  10 mai 2015 at 18 h 34 min

    Bonjour,

    j’ai acheté et lu votre livre et je m’attelle donc depuis à changer mes habitudes. J’ai d’ailleurs commencé à me supplémenter mais étant novice en la matière, je me posais quelques questions.
    – Les compléments en poudre sont bien moins chère par contre leur goût n’est pas toujours très agréable comme avec la vitamine C, est-il possible de la prendre avec autre chose que de l’eau pour masquer le goût ?
    – Est-il possible de cumuler plusieurs compléments en poudre en une seule prise plutôt que séparément ou y a t-il des antagonismes ? ex : vitamine c + L-carnitine + L-glycine
    – Y a t-il une limite d’âge pour les recommandation pour se supplémenter ? pour un enfant ou pour un retraité sédentaire.

    (0)
    Répondre
  • Nicolas  9 août 2015 at 21 h 29 min

    Bonjour,
    Pensez vous que les arachides grillées présentent des inconvénients si on souhaite éviter une mauvaise perméabilité intestinale ?

    (0)
    Répondre
  • Florent  4 novembre 2015 at 17 h 05 min

    Bonjour, j’ai terminé de lire votre livre il y a quelques semaines et applique depuis les conseils. Tout d’abord merci pour ce livre, c’est une mine d’infos énormes! J’applique le régime paléo depuis 4 mois déjà et votre livre m’a apporté le complément d’info dont j’avais besoin. J’ai perdu 8kg depuis que j’ai commencé le régime paléo alors que je ne pensais pas avoir de poids à perdre et que la perte de poids n’était vraiment pas mon objectif, au contraire … Je continue de perdre alors que je fais de la musculation et que je ne suis pas très épais à la base, ça m’inquiète un peu de perdre autant et je me demande quand ça va s’arrêter.
    J’ai une question par rapport au peptopro qui va créer des tissus pendant l’entraînement (p200). Vous dites plus loin (p239 par rapport à la vitamine C) que l’adaptation à un stress physique nécessite que le stress soit bien ressenti par l’organisme afin qu’il s’adapte et se renforce. Donc en ingérant du peptopro pendant l’entrainement cela n’est il pas contre productif car les muscles ne vont donc pas se détruire pour ensuite grossir pendant la phase de repos? Merci

    (0)
    Répondre
  • Antoine  15 mai 2018 at 17 h 39 min

    Bonjour,
    Est-ce qu’on peut trouver le livre « Paleo nutrition » dans les magasins Cultura ?
    Merci.

    (0)
    Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.