Manger sans gluten fait grossir et rend diabétique

Manger sans gluten va-t-il vous faire maigrir ? Pas forcément, une nouvelle étude vient de montrer que cela pouvait au contraire vous faire grossir et vous rendre malade : pré-diabète, hypertension artérielle, etc. Explications dans cet article.

Supprimer le gluten et grossir

Des chercheurs en gastroentérologie de l’université Federico II (Naples, Italie), ont suivi 98 personnes diagnostiquées intolérantes au gluten. Leur état de santé général a été évalué au moment du diagnostic de l’intolérance puis un an après; c’est-à-dire après un an d’alimentation sans gluten strict.

Et le constat des chercheurs est étonnant !

Alors que seulement 2 personnes sur 98 ont un syndrome métabolique au moment du diagnostic, elles sont 29 après un an de régime sans gluten ! Le syndrome métabolique est un ensemble de symptômes tels que un taux de sucre sanguin trop élevé (début de diabète), une hypertension artérielle, du surpoids (notamment au niveau abdominal), qui précèdent les infarctus, le diabète ou les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Concernant l’hypertension artérielle spécifiquement, 4 personnes en sont victimes au début contre 18 au bout d’un an.

Concernant les taux de triglycérides (graisses circulant dans le sang), ils sont trop élevés chez 7 personnes au départ contre 16 au bout d’un an.

Concernant le taux de sucre, il est trop élevé chez 7 personnes au début contre 25 à la fin.

Pourquoi manger sans gluten fait grossir et peut rendre diabétique

L’explication de ces résultats est très simple : en mangeant sans gluten, les malades ont remplacé les pâtes de blé par des pâtes sans gluten, les biscuits par des biscuits sans gluten, le pain par du pain sans gluten. Ces aliments « sans gluten » sont vendus dans des rayons spécifiques et coutent plus chers que leurs homologues traditionnels mais surtout, leur mode de fabrication fait appel à des nombreux additifs, amidons et farines raffinées de mauvaise qualité. Le résultat est des produits riches en graisses inintéressantes pour la santé voire nocives, riches en glucides digérés anormalement rapidement (on dit qu’ils ont un « index glycémique élevé »), qui contribuent à dégrader l’état de santé plutôt qu’à l’améliorer.

Comment manger sans gluten et préserver sa santé

Pour conserver la santé tout en mangeant sans gluten, c’est très simple. Il faut apprendre à manger de nouveaux aliments, des aliments naturels non transformés. Si vous souhaitez manger des gâteaux ou du pain alors il est nécessaire de les fabriquer vous-même en choisissant bien vos ingrédients mais il faudra tout de même ne pas en abuser.

Voici des aliments sains et naturels qui peuvent remplacer les céréales, le pain ou les pâtes contenant du gluten : le riz, le sarrasin, la patate douce, les châtaignes, le millet, l’amarante, et les légumineuses (lentilles, haricots rouges ou blancs, pois chiches).

Vous ne savez pas quoi manger au goûter ? Et pourquoi pas un mélange d’amandes et de noix, une banane et du chocolat noir ?

Pour aller plus loin sur le gluten et la santé :livre3v2

Référence : Tortora R, Capone P, De Stefano G, Imperatore N, Gerbino N, Donetto S, Monaco V, Caporaso N, Rispo A. Metabolic syndrome in patients with coeliac disease on a gluten-free diet. Aliment Pharmacol Ther. 2015 Feb;41(4):352-9.

You may also like

51 Response Comments

  • séverine  24 janvier 2015 at 14 h 47 min

    Je ne suis pas du tout surprise par ce constat et je l’ai constaté par ma propre expérience avec ma fille.
    On lui a diagnostiqué une intolérance au gluten alors qu’elle avait 1 an 1/2 et j’ai alors remplacé les aliments « standards » par de l’industriel sans gluten, car je pensais ne pas arriver à la nourrir sans.
    J’ai remarqué au bout de 1 an environ que certaines dents étaient recouvertes d’un film jaune impossible à enlever au brossage, mais elle avait aussi une sorte de cellulite sur le ventre alors qu’elle est très fine. Je viens heureusement de terminer des études de naturopathie qui m’ont permis de prendre conscience du problème des produits sans gluten, et notamment de l’IG élevé.
    Aujourd’hui je fais presque tout moi-même et limite la consommation de ces substituts, et elle va beaucoup mieux !
    Bravo et merci Julien pour votre livre que j’ai absolument dévoré !

    (24)
    Répondre
  • Pao pereira  1 février 2015 at 1 h 23 min

    Bonjour,
    ayant lu l’article, je me demandais si le titre était bien approprié.
    Moi j’aurais mis « Manger sans gluten PEUT faire grossir et rendre diabétique ».
    Car je sais que vous aimez la rigueur 😉
    Cordialement.

    (20)
    Répondre
  • Sébastien  26 septembre 2015 at 14 h 03 min

    Je crois que certains qui se disent sidérer devraient relire l’article

    Manger sans gluten ne fait pas grossir c’est manger les produits industriels sans gluten bourer de sucre d’huile de palme d’émulsifiants etc….

    Évidement si vous ne manger pas tout ses produits industriel le sans gluten ne sera que bénéfique

    Voilà ce que voulais faire comprendre l’article

    Manger sans gluten mais pas en achetant les produits industriels

    (19)
    Répondre
  • Nikole  25 janvier 2015 at 17 h 48 min

    Bonjour Julien,
    Je tiens à témoigner selon ma propre expérience par rapport à cet article. J’ai découvert mon intolérance au gluten depuis moins d’un an. Cela a été très difficile au début pour l’adaptation alimentaire. Cependant j’avais déjà acheté votre livre, cela m’a permis une adaptation plus facile. Je dois dire que j’ai tjrs consommé en quantité les fruits et les légumes et pourtant j’étais en surpoids (à peu près de 10 kg). Depuis que j’ai éliminé le blé de mon alimentation (je fais mon pain et mes pâtisseries moi même avec des farines adaptées) j’ai perdu + de 8 kg. je suis en pleine forme. Je confirme l’importance de la qualité des farines, puisque moi j’utilise surtout la sarrasin, la farine de riz complet et la farine de manioc. De temps en temps j’associe d’autres, mais ma base ce sont celles-là. Merci de faciliter la vie de ceux qui ne peuvent plus ingérer ce blé trop transformé par intérêt financier au détriment de la santé des populations.

    (13)
    Répondre
  • nathalie  9 avril 2016 at 16 h 25 min

    je suis intolérante au gluten et à la caséine depuis deux ans et j’ai perdu sans le moindre effort 17kgs. Ma fille de 14 ans est autiste et suit le régime Seignalet sous la surveillance de son neurologue depuis 10 ans et elle a un poids idéal. Il faudrait juste être clair dans les déclarations faites : l’industriel est mauvais pour la santé : remplacer du gluten par du sans gluten industriel aura des conséquences néfastes c’est certain mais qui dit alimentation différente dit vraiment différente ! Nous consommons essentiellement des légumes et des fruits et très peu de protéines animales et tout est fait maison. Nous ne consommons pas de soja (trop risqué à mon avis) ni de maïs (pas assez sûr) et tout va très bien. Mes filles sont très rarement malades. Nous consommons du miel du sucre de canne non raffiné en très petites quantité et jamais de compotes ou autre purée de fruit ni jus de fruits mais des jus de légumes agrémentés de quelques fruits. Les confiseries je les faits avec des fruits et elles ne s’empiffrent pas avec. C’est sûr que c’est beaucoup de travail mais le temps passé dans ma cuisine je ne le passe pas dans la salle d’attente du médecin ni à la pharmacie ! ma recette me vient de ma mère : le bon sens !

    (13)
    Répondre
  • Alex  2 février 2015 at 17 h 08 min

    Bonjour Julien,

    Ton avis sur le pain des fleurs ?

    Bonne continuation.

    (9)
    Répondre
  • flo  16 février 2015 at 18 h 09 min

    Pour ma part, j’ai perdu du poids avec mon régime sans gluten/sans laitages. Mais il faut dire que je n’achète que très peu de produits industriels préparés ‘sans gluten’ de type pain et biscuits du commerce, dont la composition est souvent catastrophique et le prix excessivement élevé (ne parlons pas de la dégustation souvent décevante…). Pour les pâtes, je privilégie celles au sarrasin ou celles au riz complet. Pour les tartines, je prends occasionnellement du « pain des fleurs » sarrasin. Je fais de temps en temps des gâteaux, quiches, crêpes maison, avec des farines de qualité (riz complet, châtaigne, sarrasin, pois chiche…). Bref, pas de secret: il faut fuir les préparations industrielles sans gluten à base de fécules/amidons et d’additifs.

    (8)
    Répondre
    • Melanie  5 septembre 2018 at 2 h 36 min

      Pates au sarrazin ou peut on trouver ca ?! Je suis en martinique .
      Je viens de tester des pates au riz et mais quel est votrr avis sur ces pates ?!

      (0)
      Répondre
  • Leilou  13 mai 2016 at 4 h 48 min

    Je rebondis sur le titre de votre article…. tape à l’oeil et qui induit en erreur ceux qui n’auraient pas le courage de lire jusqu’au bout et qui s’arrêteraient à l’idée que le sans gluten fait grossir…. vous auriez dû spécifier « sans gluten industriel » je ne pense pas qu’un terme de plus dans le titre l’aurait rendu trop long ». A la recherche d’une alimentation saine, pour diminuer un syndrome inflammatoire causant des douleurs +/- localisées, j’ai décidé par le conseils de médecins et de patients de changer mon alimentation : pas de sucre, pas de viandes rouges, peu de viande blanche, pas de café, pas de thé noir, pas de laitage et pas de gluten. Je ne mange donc que des petits poissons (moins de métaux lourds), des fruits et des légumes (il les faut de préférence bio) et du pain sans gluten. Je ne mange de nature, que très rarement des pâtes mais je suis bien obligée de les acheter (celles au maïs) je ne pense pas que ce soit le fait d’en manger une fois tous les 3 mois qui fera sauter ma balance, je me fabrique mon pain à partir de farines à IG bas (pois-chiche, sarrasin)… bref manger sainement ce n’est pas compliqué, sauf si évidemment on n’a pas l’habitude de cuisiner. Mais ça coûte peu cher en plus et on sait ce que l’on mange. Voilà. Votre article est intéressant mais attention à son titre. Merci

    (5)
    Répondre
    • assunta  28 octobre 2016 at 1 h 03 min

      je suis tout à fait d’accord,attention au titre j’ai cru que le sans gluten faisait grossir voilà pourquoi j’ai continué à lire,je vous remercie pour tous vos articles dommage qu’on n’en parles pas encore plus,merci

      (3)
      Répondre
  • Sarah  10 avril 2015 at 22 h 29 min

    Moi aussi je tiens à témoigner, lorsque j’arrêté le Gluten il y a 5 ans, les deux premières années j’ai maigrit et mes indicateurs sanguins se sont tous améliorés. Au niveau alimentation j’allais au plus simple: Quinoa, riz complet, pâtes de riz exclusivement, parfois je faisais mon pain a base de farine de sarrazin. la 3e année je me suis mise à acheter les produits sans gluten de super-marché, un peu par facilité et un peu par curiosité, j’ai pris 10 kg dans l’année; j’ai mis longtemps à comprendre mon erreur!… aujourd’hui j’ai arrêté les produits tous prêts, j’ai perdu 5 kg. Je ne dois pas perdre plus car j’ai pris du muscle tout de même grâce au sport et à mes années sans gluten. Je voudrais aussi vous mettre en garde contre les fécules de mais et fécules de pomme de terre: lorsque j’ai recommencé à cuisiner j’ai utilisé ces ingrédients pour avoir des pains et des pizza presques parfaits! Le soucis c’est que je n’ai pas maigri mais en plus j’ai commencé à avoir des symptômes de foie trop encombré(grosse fatigue et cellulite)…Bref fuyez tous ce qui est le fruit d’une transformation industrielle.

    (4)
    Répondre
  • sainkho  22 septembre 2015 at 16 h 51 min

    Bonjour, le titre de votre article est malhonnête. La plupart du temps les régimes sans gluten (et sans laitages de vache) font clairement mincir, et durablement car il s’agit réellement de diététique et non pas d’un régime brutal vendu comme « miracle ».

    Mes parents ont commencé à changer leur alimentation en ce sens il y a 10 ans et j’ai vu les résultats. Il s’agit du régime Seignalet pour le nommer. Mon compagnon s’y est mis il y a 2 mois car il n’arrivait pas à perdre du poids depuis son arrêt tabagique qui l’avait fait grossir. Résultat étonnant : 5 kilos en un mois, et de façon stable un mois après, en excluant le pain, les desserts lactés et en remplaçant par des desserts aux sojas, du pain des fleurs (sarrazin), et pas de viande à tous les repas. Il se sent beaucoup mieux. Le kéfir de fruit, probiotique naturel, semble aussi l’avoir aidé à récupérer son métabolisme intestinal d’avant (des chercheurs suisses ont récemment mis en évidence que les gros fumeurs voyaient leur flore intestinal profondément perturbée). Bref je suis toujours agacée par ces querelles de chapelle entre nutritionnistes et pseudo experts.

    (3)
    Répondre
    • Jean-Marc  22 août 2016 at 22 h 40 min

      Comment pouvez vous rédiger un commentaire sans avoir lu l’intégralité de l’article.
      Votre avis le démontre bien…

      (3)
      Répondre
    • Melanie  5 septembre 2018 at 2 h 40 min

      Avez vous bien lu l article ?!

      (0)
      Répondre
  • Marco  24 janvier 2015 at 15 h 09 min

    Bonjour Julien Venesson,

    Dans votre livre Paléo vous ne recommandez pas de manger la patate (vous dites même que c’est dangereux pour la santé). Pourquoi est-ce que vous recommandé ce produit dans cet article ?

    Merci d’avance,

    (-1)
    Répondre
    • Julien V.  24 janvier 2015 at 15 h 14 min

      Bonjour, Tout d’abord cet article ne parle pas de la pomme de terre mais de la patate douce qui sont deux aliments très différents (vous avez manifestement confondu). Ensuite les conseils de mon livre « Paléo Nutrition » ne s’appliquent qu’à ceux qui veulent manger « Paléo », ce n’est pas le cas de tout le monde.

      (7)
      Répondre
      • Marco  24 janvier 2015 at 17 h 50 min

        Exact merci 🙂

        Bonne continuation et merci pour tout ce travail.

        (1)
        Répondre
      • Alain  28 juillet 2015 at 13 h 14 min

        la baguette c’est 390 %calories pour 100G .Alors faire croire que le blé et le pain ne fait pas grossir ,je ne suis pas d’accord .De plus on ne peut pas conseiller au gens allergiques au gluten d’en remanger.Le blé est la céréale la plus allergique et qui fait le plus grossir !En ce qui concerne le diabète le pain est un bloc de glucides qui sont des sucres mêmes s’ils sont complexes !

        (-4)
        Répondre
        • Khey  10 décembre 2015 at 17 h 42 min

          haaaaa. Tiens moi qui mange du pain tous les matins et deux ou trois fois par semaine des pâtes je suis pèse 75kg pour 1m75 avec 10% de BF (abdos biens dessinés) il faut que je me fasse du souci alors. Ce qu’il faut pas lire

          (0)
          Répondre
  • coeliaque  25 octobre 2015 at 10 h 23 min

    Bonjour
    Je confirme les dires de l’article. Coeliaque je suis et en deux ans j’ai pris 10kg.je tiens à préciser queje cuisine et ma base première est la farine sans gluten.
    Au delà du poids je suis diagnostiquéee depuis peu pré diabétique et cholestérol en marche…
    Coeliaque depuis 5 ans et décontaminée depuis 2 ans
    Donc il le semble que les conclusions de l’etude réalisée par les chercheurs italiens méritent notre attention

    (2)
    Répondre
  • Philippe  26 janvier 2015 at 23 h 51 min

    Bonjour Monsieur Venesson,

    Dans votre livre Paléo Nutrition, vous consacrez un chapitre entier à démonter les bienfaits prétendus des légumineuses et vous arrivez à la conclusion qu’il vaut donc bien mieux éviter d’en consommer (sauf si préalablement trempées même si cela ne semble pas suffisant à éliminer toutes les substances délétères).

    A présent, vous présentez les légumineuses comme une alternative « saine » pouvant remplacer pain, pâtes, céréales contenant du gluten…

    J’avoue que je ne comprends plus bien…

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  27 janvier 2015 at 0 h 41 min

      Bonjour Philippe, mes livres et articles ont pour objectif d’informer pour que chacun puisse prendre ses propres décisions en fonction de ses convictions personnelles. Pour les personnes qui veulent manger Paléo ou qui ont certaines maladies il vaut mieux éviter les légumineuses. Mais pour les personnes qui ne souhaitent pas manger Paléo, les légumineuses représentent des choix alternatifs puisqu’elles sont sans gluten. Attention également à ne pas mélanger les études faites sur les composants des aliments et leurs effets réels sur la santé. Je préviens sur cette distinction dans une partie très importante, page 138/139 qui explique quels sont les changements alimentaires Paléo qui ont le plus d’impact sur la santé. On y voit que les légumineuses ne se placent qu’en neuvième position.

      (2)
      Répondre
  • Francoise  18 février 2015 at 19 h 25 min

    J´ai pris 3 Kg depuis que je suis passee a une alimentation sans gluten, mais j´attribue cette legere prise de poids a une consommation excessive de fruits secs (dattes, figues) et de galettes de riz au chocolat indistrielles pour le gouter en hiver. J´ai d´ailleurs arrete de manger ces dernieres, car apres avoir lu le livre de Jacqueline Lagace, je me suis rendue compte que les produits cerealiers et a base de pommes de terre industriels contiennent de trop grandes quantite d´acrylamide, une glycotoxine cancerigene pro-inflammatoire. Je ne consomme plus que des cereales completes sans gluten comme le riz complet, le sarrazin, le millet, le quinoa, la farine de riz complet et la farine de sarrasin. En limitant ma consommation d´hydrates de carbones, j´ai reussi a perdre 1 Kg de graisse et j´espere d´ici l´ete-bikini oblige!-avoir reperdu les 2 autres kilogs en trop!

    (1)
    Répondre
  • Leax  23 avril 2015 at 16 h 58 min

    Bonjour Julien,

    Article très juste ! J’ai dû, pour des raison de santé, entamé le régime Seignalet (appelé aussi paléo, sans gluten/sans lactose). J’ai perdu au moins 5 kilos en 1 mois et demi parce que justement je me faisais moi même mes patisseries, avec farine de riz et de sarrasin… j’ai mangé moins de sucres, et beaucoup de légumes et de viandes maigres. Forcément avec une alimentation équilibrée associée à un peu de sport on ne peut être qu’en forme olympique !
    Merci en tout cas pour cet article, j’espère qu’il aidera les gens qui mangent sans gluten et n’équilibrent pas leur repas…

    (1)
    Répondre
    • Capibara  15 juin 2017 at 18 h 15 min

      Paleo et Seignalet, ce n’est pas exactement la même chose; le paleo évite toutes les légumineuses, Seignalet n’y voit aucun inconvénient. Paleo mange des viandes grillées, Seignalet n’aime pas. Sans lactose n’est pas paleo ni Seignalet: ce serait SANS LAIT animal (car au-delà du lactose, le problème pour Seignalet est la/les protéine/s du lait)

      (0)
      Répondre
      • Julien Venesson  16 juin 2017 at 11 h 33 min

        Bonjour, les viandes grillées ne sont pas Paléo. La cuisson Paléo est une cuisson à l’étouffée, dans des feuilles qu’on plaçait près des braises. L’équivalent moderne est la cuisson papillotte. C’est une cuisson saine (si on évite l’aluminium), ce qui n’est pas le cas des grillades.

        (0)
        Répondre
  • David  18 juin 2015 at 11 h 09 min

    Je ne suis pas surpris par vos conclusions. Les personnes qui optent pour un régime sans gluten, par choix ou pour des raisons de santé, se tournent souvent vers les aliments sans gluten des grandes surfaces et magasins spécialisés. Ces derniers possèdent un IG élevé et favorisent la prise de poids.

    (1)
    Répondre
  • Juliette  12 août 2015 at 16 h 29 min

    Ça me semble normal. Toutes les personnes de l’étude étaient diagnostiqués avec une intolérance au gluten. L’un des effet de l’intolérance au gluten est de freiner beaucoup l’absorption des nutriments. Y compris le cholestérol! Et ces personnes sont parfois trop maigre du à cette mauvais absorption. Du coup quand ils arrêtent le gluten, leur intestin de répare, ils peuvent absorber normalement tous les nutriment cholestérol etc… S’il mangent la même quantité de gras, (sucre?) et cholestérol qu’avant et qu’il l’absorbe disons au hasard 10 fois plus qu’avant, forcément ils grossissent et ont du cholestérol. Doc en fait le point dans cet article serait « si vous êtes obligés de passer à un régime sans gluten parce que vous êtes intolerant, pensez a vérifier vos taux de cholestérol etc même si vous n’aviez jamais eu de ce côté la. Et merci de me le rappeler car ça va être mon cas très bientôt.

    D’ailleurs dans ma logique les personnes qui arrêtent de manger du gluten alors qu’elle n’avait pas d’intolérance ni de sensibilité au gluten ne devraient pas observer les effets indiques dans l’article . Et le bon côté des choses c’est que l’absorption des vitamines et minéraux comme le fer vont elles aussi monter en flèche chez un patient chez qui l’arrêt du l’urne est justifié (et indispensable).

    Par conte c’est sur, j’éviterai de me jeter sur les substituts industriel qui avec ou sans gluten ne sont généralement pas des exemple de produits sains, je crois que je vais devoir passer beaucoup de temps en cuisine…

    (1)
    Répondre
  • coach sportif lille   3 novembre 2015 at 11 h 21 min

    Merci pour cet article clair et exhaustif

    (1)
    Répondre
  • veronique  3 juin 2016 at 12 h 01 min

    bonjour , je viens de lire votre article, nous avons remplacé la farine blanche par de la farine de petit épautre et de kamut qui sont des blés anciens non trafiqués et qui contiennent tout de même un peu de gluten mais du bon gluten. Ma fille est trés maigre et avait d’énormes maux de ventre, depuis , elle reprend un petit peu de poids et plus de maux de ventre, qu’en pensez vous ?

    (1)
    Répondre
  • Sebastien  24 janvier 2015 at 21 h 53 min

    Bonjour monsieur venesson. j’ai tous vos ouvrages ( et bien sur , je tente de mettre en pratique ). Sur le site eggnergy (dont vous parlez dans votre livre). ils propose de la poudre d’oeufs complète. Pensez vous que l’on puisse utiliser au lieu de la poudre de blanc d’oeufs classique ( tout bio bien sur ! ) j’ai lu bien sur le livre de mr lorgelil mais je me demandais si la pasteurisation ne risquait pas de détériorer les jaunes ? Cordialement

    (0)
    Répondre
  • Philippe  2 février 2015 at 5 h 52 min

    Bonjour Julien, https://www.youtube.com/user/fit2fat2fit cet homme a documenté un test de quelques mois à manger, mal, mais gluten free, résultats d’analyses à l’appui, le résultat n’est pas beau à voir.

    (0)
    Répondre
  • xGc  15 avril 2015 at 18 h 03 min

    Bonjour,
    je viens de lire votre article.
    je commence un régime sans gluten et je ne consomme pas du tout de produits industriels. Je privilégie le riz et les lentilles par exemple,accompagné de bons légumes !
    Je n’ai jamais été adepte du pain et je n’ai pas pour habitude de déjeuner le matin. Mais en général je consomme deux galettes de riz en arrivant au travail pour tenir la matinée et il m’arrive d’en manger à 4h.
    je me demandais si ce produit « industriel » pouvait faire grossir car il contient du riz à 99% ?

    merci beaucoup

    (0)
    Répondre
  • Thomas de Mod'Sapiens  20 avril 2015 at 14 h 01 min

    Bonjour,

    J’avais déjà entendu parler de ça à la TV aux infos, un petit spot de 1 minute à tout casser qui était juste là pour mettre le doute aux gens sur le gluten.

    Je suis adepte de l’alimentation paléo, je ne mange donc pas de gluten, et je ne touche pas aux gâteaux industriels. Je prends pas du tout de poids, mon amie également et elle perd du poids justement.

    Cordialement.

    (0)
    Répondre
  • lautier eric  27 mai 2015 at 15 h 56 min

    bonjour mr Julien
    je commence a moange du pain sans glutin
    & je me sent mieux car je diabetique 2
    je me pique 3 x jour
    je vous confirmerai si il y a du progrès
    ms salutations

    (0)
    Répondre
  • rapha  2 août 2015 at 15 h 06 min

    Bonjour,

    Pourriez vous me dire si la farine de riz, sarrasin, chataigne sont déconseillées aux diabetiques svp ? Leur IG est élevé mais il me semblait que c’était autorisé car sans gluten… Merci

    (0)
    Répondre
  • Juliette  12 août 2015 at 16 h 38 min

    Désolée j’avais (bizarrement) raté la fin de l’article qui propose de cuisiner soi même mais je prend quand même cet article comme un avertissement a surveiller les « mauvaises choses » qui vont sans doute augmentée elles aussi une fois que l’absorption intestinale sera rétablie, je parle surtout du cholestérol.

    (0)
    Répondre
  • Melanie  5 septembre 2018 at 3 h 04 min

    Que faire pour les pates ?! Je suis incapables de m en passer . Y a t il une solution ?!

    (0)
    Répondre
  • snowlook  25 janvier 2015 at 15 h 53 min

    bonjour monsieur c est vrai ce que vous dite j ai pris même 8 kilo de plus depuis mon diagnostic ca fait un an j ai 48 ans et j en souffre vraiment en plus je suis hypertendue mais ces dernier temps je n arrive pas a contrôler ma tension pour ces produits sans gluten moi je ne peux pas m en dépasser du pain et pour les gâteaux j en utilise la farine du mais st ce qu’ elle est bonne pour moi est ce que vous pouvez me conseiller une farine pour faire du pain aussi c est quoi la patate j ai cru que c était pomme de terre
    merci pour votre collaboration

    (-1)
    Répondre
  • Mut  20 février 2015 at 22 h 05 min

    Article intéressant! il faut dire que pour diminuer le taux de sucre d’un diabète,il faut remplacer l’utilisation du sucre par du miel.

    (-1)
    Répondre
    • capucine  16 août 2015 at 11 h 56 min

      Bonjour,
      Suite au commentaire de Mut:
      Pourquoi remplacer le sucre par le miel ferait baisser la glycémie ?
      Notre fils de 7 ans a le diabète de type 1 et je peux vous assurer qu’il n’en est rien. Un sucre rapide reste un sucre rapide (un sucre tout court, d’ailleurs)

      (0)
      Répondre
      • veronique  3 juin 2016 at 12 h 05 min

        essayez le sucre de boulot ou le sucre de coco (voir ma réponse ci dessus)

        (0)
        Répondre
      • Jean-Marc  22 août 2016 at 22 h 48 min

        À l’inverse du sucre, qui n’est composé que de saccharose, le miel est considéré comme un « sucre lent  » car il contient surtout du fructose et du glucose…
        Il faudrait se documenter un minimum avant de véhiculer ce genre d’erreur.
        Si je puis me permettre.

        (0)
        Répondre
    • veronique  3 juin 2016 at 12 h 04 min

      je ne pense pas car miel, bien que très bon pour la santé, a un indexe glycémique élevé, les seuls sucres vraiment intéressants pour les diabétiques est le sucre de boulot (xylitol) ou le sucre de coco qui ne font pas monter la glycémie, ma maman diabétique les a testé et en effet, après avoir mangé des gâteaux faits avec ses sucres, sa glycémie ne s’est pas élevée (test pratiqué avec un appareil pour diabétiques) par contre le miel fait monter sa glycémie..

      (0)
      Répondre
  • Thomas  7 décembre 2016 at 10 h 42 min

    Alors là je tombe des nues!
    2 possibilités, soit l’auteur de cet article est complètement ignorant, soit il n’est pas celui qu’il dit être!

    Comment se manifeste une intolérance au gluten?
    Par un intestin qui s’irrite, et devient poreux.
    Différents minéraux et vitamines ne sont plus assimilables par le corps qui se trouve alors en carence.

    Résultat, en plus de laisser passer tout un tas de toxines qui filent droit au cerveau, vous vous retrouvez en carence et votre métabolisme s’affaiblie alors, vous fait prendre du poids de manière incontrôlée.

    (Les principaux symptômes sont douleurs abdominales, problème digestifs, problèmes de peaux en particulier sur les bras, anxiété, dépression et problèmes de poids « inexplicables »)

    Donc oui pour ceux qui présentent une intolérance au gluten, dans la plupart des cas, l’arrêt du gluten vous fera perdre ce poids incontrôlé.

    Pour ceux qui tolèrent bien le gluten, cherchez ailleurs.

    (-1)
    Répondre
    • Melanie  5 septembre 2018 at 2 h 58 min

      Avez vous lu l article en entier ?!

      (0)
      Répondre
  • Gui  26 septembre 2015 at 11 h 44 min

    Article inutile.
    Quel est l’ intérêt de dire qu’ il ne faut pas manger trop de graisse et sucre même sans gluten ?

    (-2)
    Répondre
  • Sophie ROGER  17 avril 2015 at 16 h 04 min

    Bonjour, très étonnée par votre article. Je mange sans gluten depuis un an, par choix et non par maladie, et j’ai déjà perdu, sans efforts, 15 kilos ! Je suis aujourd’hui fine, et ma peau est de meilleure qualité (j’ai 42 ans).
    Je précise que je consomme exclusivement des produits bio, je ne fais mes courses au supermarché.
    Je n’ai plus de cholestérol, plus de migraines, et plus d’hypertension.
    Votre article me sidére !

    (-3)
    Répondre
    • 2  28 juillet 2017 at 1 h 08 min

      Parce que vous mangez mieux ,en générale ! Vous ne savez pas lire

      (2)
      Répondre
    • Thomas  7 décembre 2016 at 10 h 48 min

      Parfaitement d’accord avec vous.

      Lorsqu’on est intolérant (Et nous sommes une majorité à l’être sans même savoir que c’est ce mal qui nous ronge depuis tant d’années): tout s’arrange

      Quand à cette soit disant étude italienne « pro gluten » comment peut-on croire à un tel ramassis de désinformation!!!!!?????

      (0)
      Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.