Hypertension artérielle

L’hypetension artérielle est une maladie grave qui affecte plus d’une personne sur deux après 65 ans et se traduit notamment par des maux de tête, de la fatigue, des bourdonnements dans les oreilles…

Cette situation est un facteur de risque bien identifié qui favorisent l’installation des maladies cardiovasculaires : arythmie cardiaque, maladie des artères coronaires, hypertrophie cardiaque, infarctus du myocarde (crise cardiaque), insuffisance cardiaque, accidents vasculaires cérébraux, etc.

La mesure de la tension artérielle fait partie des gestes de routine lorsqu’on consulte notre médecin généraliste. Elle évalue la pression exercée par le flot sanguin sur la paroi des artères, et reflète l’état général de l’appareil circulatoire. Deux mesures sont effectuées : lorsque le cœur se contracte, ce qui permet d’obtenir la tension artérielle systolique et entre deux contractions de l’organe, qui donne un chiffre plus bas correspondant à la tension artérielle diastolique. On parle d’hypertension artérielle lorsque le premier dépasse 140 millimètres de mercure (ou mm Hg) et le second 90 mm Hg (ou 14/9 cm Hg).

Il est donc indispensable de la combattre, et le traitement peut s’appuyer sur différents leviers. Il existe de nombreux traitements médicamenteux antihypertenseurs comme les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, les bloqueurs des canaux calciques ou encore les diurétiques. Ces médicaments comportent néanmoins des effets secondaires (toux persistante, gorge sèche, vertiges et ils peuvent endommager la fonction rénale). Ils peuvent aussi provoquer des carences en minéraux.

Il est aussi indispensable d’adapter son mode de vie, en augmentant son niveau d’activité physique et en modifiant son alimentation, avec une réduction des apports en sel notamment. Un régime alimentaire appelé DASH a été spécialement conçu par des nutritionnistes pour lutter contre celle-ci. L’absence d’alimentation (jeûne hydrique) pourrait aussi être une des solutions les plus efficaces. Le recours à la supplémentation en taurine, la consommation de composés antioxydants comme la vitamine C, la vitamine E ou les flavonoïdes comme la quercétine sont des pistes pour lutter naturellement contre l’hypertension.

Rejoignez 45 000abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top