facebook insta twitter

Supplémentation en vitamine D : évitez l’UVEDOSE !

femme exposant son visage au soleil les yeux fermés

Il ne fait plus de doute que la vitamine D possède de nombreuses vertus pour la santé et avec plus de 80% des Français en déficit d’après l’institut national de veille sanitaire, il est légitime que de plus en plus de médecins prescrivent une supplémentation ou même que certains se supplémentent de leur propre chef.

Mais pour bénéficier des effets de la vitamine D, encore faut-il bien se supplémenter ! L’UVEDOSE présente plusieurs problèmes : des problèmes d’efficacité et des problèmes liés à des additifs chimiques.

Explications des chercheurs.

Évitez les ampoules de vitamine D UVEDOSE

Fréquemment prescrites, les ampoules de vitamine D, UVEDOSE contiennent 100 000 UI de vitamine D3. Le médecin en prescrit généralement une ou deux pendant l’hiver.

Pourtant, les dernières recherches déconseillent l’utilisation de ces ampoules.

Selon les chercheurs, il faudrait préférer la supplémentation quotidienne en vitamine D à doses plus faibles. L’utilisation des ampoules serait inefficace, notamment face à l’ostéoporose, dans la prévention des cancers ou même pour améliorer l’immunité, y compris face au coronavirus.

Pour comprendre ce qui se passe lorsqu’on avale une ampoule d’UVEDOSE il suffit de regarder ce graphique, tiré d’une étude américaine dans laquelle des femmes ont reçu des ampoules de 70 000 UI (un peu moins que l’UVEDOSE).

évolution du taux de vitamine D dans le sang après la prise d'une ampoule de type UVEDOSE
Evolution du taux de vitamine D dans le sang après la prise

La courbe bleu foncé montre l’évolution du taux de vitamine D dans le sang après absorption d’une ampoule de 70 000 UI : après être monté très brusquement au bout de 2 semaines, le taux de vitamine D est retombé dans la zone de déficit au bout de 3 semaines. Ces variations ne peuvent pas se produire lors d’une exposition au soleil et ne sont pas naturelles.

Elles empêchent la vitamine D de faire pleinement effet et laissent les personnes avec un déficit pendant la majeure partie du temps.

Selon les chercheurs de petites doses quotidiennes sont nécessaires pour bénéficier de tous les effets anti-cancer de la vitamine D ou de ses effets positifs sur l’ossature. Toujours d’après ces experts une dose suffisante de vitamine D à prendre au quotidien doit être au moins de 4000 UI par jour, soit 10 fois plus que ce qui est recommandé par nos autorités de santé.

Mais l’UVEDOSE a d’autres problèmes, notamment liés à la présence d’additifs chimiques très controversés.

L’UVEDOSE contient du butylhydroxytoluène

Le butylhydroxytoluène est un additif alimentaire autorisé pour l’alimentation humaine sous le nom de code E321. Il s’agit d’un antioxydant synthétique utilisé pour protéger les corps gras de l’oxydation. Dans l’UVEDOSE le butylhydroxytoluène est utilisé pour augmenter la durée de conservation des ampoules.

Oui mais voilà, le butylhydroxytoluène est aussi un additif alimentaire très controversé. Les études menées pour tester son innocuité ont donné des résultats mitigés : substance tantôt cancérigène chez des rats, tantôt inoffensive. On pourrait peut-être faire une concession sur cet additif s’il était indispensable mais pas du tout ! Rien ne justifie son utilisation! Le fabricant aurait pu utiliser de la simple vitamine E naturelle comme c’est le cas dans la plupart des compléments alimentaires ou dans d’autres médicaments sources de vitamine D comme le ZYMAD !

L’UVEDOSE contient de la saccharine

La saccharine est un édulcorant artificiel. Et bien avant l’aspartame la saccharine était déjà la cible de nombreuses controverses. Cancérigène selon certains, inoffensive selon d’autres. Toujours est-il que la substance a été interdite au Canada en 1977 et que les États-Unis ont obligé les fabricants à préciser sur les emballages que la saccharine pouvait être dangereuse pour la santé. Un avertissement retiré depuis les années 2000.

Objectivement on ne sait pas très bien si la saccharine est dangereuse pour la santé humaine ou non mais à vrai dire ce n’est pas vraiment la question.

La bonne question est : qu’est-ce qu’un édulcorant peut bien avoir à faire dans une ampoule de vitamine D3 ? RIEN !

En conclusion, restez éloignés des ampoules d’UVEDOSE et préférer un produit naturel pour un apport quotidien.

Quel complément alimentaire de vitamine D acheter ?

Les compléments alimentaires vendus sous forme de gouttes sont idéaux puisqu’ils permettent un apport quotidien comme le ferait naturellement le soleil. De plus on peut personnaliser le dosage : chacun peut prendre le nombre de gouttes dont il a réellement besoin. Pour connaître le dosage en fonction de votre poids corporel, je vous recommande la lecture de mon autre article en cliquant ici.

En terme de compléments alimentaires sous forme de gouttes, il existe deux type de compléments alimentaires de vitamine D3 : les compléments fabriqués à partir de lanoline de mouton et ceux extraits du lichen boréal, le seul végétal à contenir naturellement de la vitamine D3 (dans les aliments végétaux, il n’existe pas de vitamine D3 mais de la vitamine D2, qui n’a pas les mêmes effets bénéfiques que la D3).

La lanoline est de la graisse de laine de mouton. Pour fabriquer la vitamine D, cette dernière est irradiée avec des UVB, c’est le même processus que celui qui a lieu dans notre peau lors de l’exposition au soleil. Il s’agit donc d’une vitamine D naturelle. néanmoins, la matière première est issue des élevages intensifs animaux, ce qui n’est pas idéal. C’est ce que vous retrouvez dans le ZYMAD ou l’ADRIGYL. L’ADRIGYL contient d’ailleurs de nombreux additifs nocifs pour la santé.

De leur côté, les produits fabriqués à partir du lichen sont directement extraits et sont plus éthiques. Il s’agit donc là aussi d’une vitamine D naturelle, qui représente une alternative plus qualitative. Mais comme le lichen demande plus de travail, son coût de fabrication pour les professionnels est plus important. Les compléments fabriqués à partir du lichen sont donc toujours un peu plus chers que ceux à base de lanoline; mais plus ou moins selon les marques.

A ma connaissance, il n’existe qu’un seul complément alimentaire de vitamine D naturelle végétale sans additif et avec de l’huile bio c’est la vitamine D3 végétale du laboratoire UNAE. Les ingrédients sont les suivants :  vitamine D végétale extraite du lichen, huile de colza vierge et issue de l’agriculture biologique, vitamine E sous forme d’un mélange des 4 tocophérols (et non alpha-tocophérol seul comme dans certains produits bas de gamme).

A lire également sur ce sujet :


Références : 

  1. Roth DE, Al Mahmud A, Raqib R, Black RE, Baqui AH. Pharmacokinetics of a single oral dose of vitamin D3 (70,000 IU) in pregnant and non-pregnant women. Nutr J. 2012 Dec 27;11:114.
  2. Vieth R. Vitamin D supplementation, 25-hydroxyvitamin D concentrations, and safety. Am J Clin Nutr. 1999 May;69(5):842-56.
  3. Vieth R, Chan PC, MacFarlane GD. Efficacy and safety of vitamin D3 intake exceeding the lowest observed adverse effect level. Am J Clin Nutr. 2001 Feb;73(2):288-94.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 3.79
Rejoignez 45 000abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top