Trop de vitamine D nuit-il à la santé ?

Alors que j’explique régulièrement que les Français manquent de vitamine D (80% d’entre eux, d’après l’institut national de veille sanitaire) et qu’une supplémentation peut être nécessaire, on voit de plus en plus fleurir sur la toile des articles affirmant que la vitamine D est dangereuse au-delà d’un certain taux dans le sang. Alors, qu’en est-il réellement?

L’homme est génétiquement conçu pour fabriquer de la vitamine D lors de l’exposition au soleil

La vitamine D est une substance indispensable à la survie de l’homme. Sans elle il développe le rachitisme, une hypocalcémie et finit par mourir (une vitamine est, par définition, une substance indispensable à la vie). Depuis environ 9 millions d’années, l’homme fabrique la vitamine D en s’exposant au soleil. Les chercheurs savent combien de vitamine D il est possible de produire sans supplémentation, en s’exposant simplement aux rayons UVB du soleil en été, c’est-à-dire dans les conditions idéales : 10 000 à 25 000 UI en moins d’une heure ! (1,2)

Cet apport de vitamine D via le soleil permet d’obtenir un taux de vitamine D dans le sang pouvant atteindre 100 ng/mL, un taux fréquemment retrouvé chez les maitres-nageurs-sauveteurs de certaines plages Américaines. (3)

La supplémentation est très dangereuse !

Des milliers d’études ont été publiées ces dernières années sur les bienfaits de la vitamine D pour la santé. Toutes ont retrouvé un bénéfice pour la santé à ne pas être en déficit et parfois un bénéfice à avoir un taux situé dans la norme supérieure pour prévenir certaines maladies comme le cancer. Toutes? Non, une poignée d’entre elles (moins d’une dizaine) ont montré l’inverse : avoir un taux « normal-haut » dans le sang serait dangereux! Bien entendu les journalistes en manque d’histoires sensationnelles (et d’audience) se sont empressés de relayer ces quelques études et d’expliquer que la vitamine D était dangereuse! Et bien entendu, il n’avait pas pris le temps de lire les études dans leur intégralité…

Corrélation n’est pas causalité

Toutes les études qui ont montré un danger des taux élevés de vitamine D dans le sang ont un point commun : il s’agit d’études d’observations. Cela consiste à regarder une population dans son ensemble puis à faire des liens statistiques entre des évènements. Par exemple, supposons qu’on recrute 1000 hommes adultes, qu’on observe leur mode de vie, leur alimentation et la survenue d’une crise cardiaque sur les 10 dernières années. Supposons que 100 hommes font une crise cardiaque au cours de cette période et que tous possédaient un chien. Conclusion statistique : le chien donne des crises cardiaques.

Oui, c’est tout à fait absurde mais cela illustre bien la difficulté de tirer des conclusions à partir des études d’observation. Il existe néanmoins des critères statistiques qui permettent de transformer un lien de ce type en causalité pure et démontrée lorsque certaines conditions sont présentes. Ces conditions sont appelés « critères de Bradford Hill ». Sans rentrer dans les détails techniques, ces critères sont au nombre de 9. Il faut par exemple que l’association soit reliée à la force => les personnes ayant plus d’un chien devraient voir leur risque de crise cardiaque augmenter encore plus que celles qui n’ont qu’un chien. Il faut aussi être capable de pouvoir expliquer par quel mécanisme biologique un chien augmente le risque de crise cardiaque et avoir réussi à le montrer dans une étude en laboratoire, etc. Pour les études qui incriminent la vitamine D, ces critères sont loin d’être satisfaits.

A contrario, les études d’interventions qui ont administré de la vitamine D à des volontaires et les ont suivi pendant plusieurs mois n’ont jamais trouvé le moindre effet néfaste pour la santé lorsque le taux de vitamine D dans le sang ne dépassait pas celui naturellement obtenu via le soleil, c’est-à-dire, inférieur à 100 ng/mL.

Ce sont les chercheurs qui le disent

Dans la plupart de ces études (mais pas toutes) les chercheurs ont bien conscience des limitations de leurs résultats et concluent toujours en expliquant que cela ne prouve rien et qu’il faut chercher à comprendre pourquoi quelques études trouvent ces résultats contraires à des milliers d’autres. Évidemment, les journalistes se gardent bien de vous le préciser dans leurs articles. Cela peut par exemple être un facteur confondant : les hommes qui ont des chiens sont peut-être aussi plus fréquemment sédentaires, ce qui expliquerait mieux leur risque de crise cardiaque que le chien lui-même.

Pour expliquer ces résultats incohérents les chercheurs eux-mêmes avancent une explication très sérieuse : ces études d’association ont été faites majoritairement sur des populations nordiques, chez lesquelles la supplémentation en vitamine D est monnaie courante depuis très longtemps en raison de la rareté de l’ensoleillement. Pour la supplémentation, c’est l’huile de foie de morue qui est la plus utilisée dans ces pays. Malheureusement, si l’huile de foie de morue est bien riche en vitamine D, elle est aussi très riche en vitamine A, qui est une des vitamines les plus toxiques du monde et qui a la particularité de bloquer l’activité de la vitamine D dans notre organisme (4). Il est donc probable que si le bénéfice de vitamine D disparait lorsque le taux sanguin augmente c’est parce qu’il y a un apport concomitant excessif en vitamine A et non parce que la vitamine D est dangereuse! Les deux chercheurs les plus renommés au monde sur la recherche en vitamine D, le Dr Cannell et le Dr Hollis, déconseillent donc fortement l’huile de foie de morue pour se supplémenter en vitamine D.

Une question d’évolution

Les auteurs Français qui relayent ces informations conseillent souvent (explicitement ou implicitement) de ne pas chercher à avoir un taux de vitamine D dans le sang supérieur à 20 ng/mL. Ces conseils sont tout simplement criminels! Les autorités de santé elles-mêmes (dont on connait le caractère « conservateur ») considèrent qu’un taux inférieur à 30 ng/mL est le signe d’un déficit! Et pour les chercheurs un taux situé entre 20 et 30 ng/mL augmente très significativement le risque d’au moins 15 cancers.

Mais n’oublions-nous pas notre logique dans toute cette histoire? Si l’homme a vécu 9 millions d’années en extérieur, exposé au soleil, avec des taux de vitamine D atteignant 100 ng/mL, par quel miracle est-ce que ces taux pourraient aujourd’hui être dangereux?

Pour aller plus loin sur les liens entre vitamines et santé :

paleo2

Références : (1) M F Holick. Environmental factors that influence the cutaneous production of vitamin D. Am J Clin Nutr 1995 61: 3 638S-645S

(2) Young AR. Some light on the photobiology of vitamin D. J Invest Dermatol. 2010 Feb;130(2):346-8.

(3) Vieth R. Vitamin D supplementation, 25-hydroxyvitamin D concentrations, and safety. Am J Clin Nutr. 1999 May;69(5):842-56.

(4) Cannell JJ, Hollis BW. Use of vitamin D in clinical practice. Altern Med Rev. 2008 Mar;13(1):6-20.

You may also like

31 Response Comments

  • Gregory  29 octobre 2013 at 14 h 08 min

    Bonjour Julien,

    Je viens d’effectué une prise de sang complète pour savoir si j’étais en manque de vitamines.
    ce c’est révélé exacte , j’ai un manque de Vitamine D
    20,6 ng/mL
    ———-
    51,5 nmol/L

    Je prend des compléments alimentaire de la levure de bière & Sélénium Gaylord Hauser + Optima cheveux ongles.

    J’ai perdu des cheveux pas mal et j’en perd encore aujourd’hui ça me fait peur surtout au niveau des tempes du à mes 2 régimes Dukan et ma perte de poids est d’environ 45 kg depuis 01/2012

    Je suis quelqu’un qui reste pas mal enfermé et ma région est pas forcément adéquate niveau Exposition Soleil, je viens de Bretagne

    Je m’y connais pas du tout en Vitamine D par rapport au autre ce qui faut prendre d’après ce que je vois vous préconisez de prendre de la D3 au détriment de la D2.

    Pourrez-vous me conseillez les compléments alimentaire qui faut que je prenne si vous pouviez m’indiqué une liste sur les marques à prendre d’origine Naturelle sur quel durée je dois faire ce traitement si c’est court ou si ça peut être fait sur le long terme et quel dosage par jour suivant mon cas..

    J’espère obtenir votre aide pour mon problème en vous remerciant d’avance ça m’inquiète beaucoup.j’espère avoir une réponse concrète pas seulement dans votre livre, Merci

    Cordialement,

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  29 octobre 2013 at 14 h 31 min

      Bonjour Grégory,
      Que voulez-vous dire « pas seulement dans votre livre »? Vous savez je passe souvent plus d’un an pour écrire un livre alors il est évident que les infos que vous trouvez dedans sont beaucoup plus complètes, détaillées et précises que dans n’importe quel article de ce blog ou que dans mes réponses rapides ici. Lire mes livres est donc le meilleur moyen pour les lecteurs d’avoir les meilleures infos tout en manifestant leur soutien et leur remerciement pour mon travail.

      (2)
      Répondre
  • BCMA  23 octobre 2015 at 14 h 46 min

    Bonjour Monsieur,

    Si je comprends bien, le seul moyen de consommer de la vitamine D en quantité suffisante, c’est d’ingérer des gélules, pilules, cachets ou autres produits industriels. C’est très réjouissant.

    (1)
    Répondre
  • julien blay 14800  12 mai 2013 at 17 h 39 min

    tu conseillerais d’avoir vers 45 ng/mL au cours de l’année ou bien plus ? ( dans le livre  » vitamine mode d’emploi , l’auteur dit qu’il est rare d’avoir plus de 45 ng/mL chez les personnes souvent exposées non supplementes)
    et au dela de 45 il n’y a pas grand benefice ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  12 mai 2013 at 17 h 49 min

      Je conseillerais au moins de ne pas être en déficit, c’est-à-dire d’être supérieur à 30 ng/mL. Ensuite selon certains chercheurs il vaut mieux avoir des taux autour de 50/60 pour la prévention des cancers. Personnellement si j’étais touché par un cancer j’essaierais d’avoir un taux autour de 80…

      (0)
      Répondre
  • Didier  2 juin 2013 at 11 h 56 min

    Bonjour Julien

    J’ai un taux en vit D de 54,7 ug/l je prends de la vit D sous forme de gouttes à raison de 20 gouttes de zyma D. J’ai 42 ans je mesure 1m91 pour 87 kg 2 séances cardio et 4 muscu / semaine.

    Ma question : dois-je modifier ma prise de vit D ?

    (je vais voir ça également avec mon médecin, mais ton avis m’intéresse.)

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  2 juin 2013 at 14 h 03 min

      Ce taux correspond à celui qu’on peut obtenir via une exposition régulière et modérée au soleil. Je ne vois donc pas de raison de le modifier.

      (0)
      Répondre
  • Draklane  23 juillet 2013 at 12 h 31 min

    Bonjour,

    A lire tous ces articles sur la vitamine D on ne sait plus ou donner de la tête.

    Concrètement combien de µg (puisque les suppléments sont indiqués en µg) doit-on prendre par jour ?

    Dans mon cas par exemple j’ai la peau mâte (je suis métis, il parait qu’on a besoin de plus de Vitamines D. Je m’expose peu au soleil de par mon métier. J’ai déjà eu l’occasion de faire des analyses et effectivement ma carence en vitamine D était bien présente.

    Du coup quelle est la dose conseillée par jour ?

    Vos articles sont top. Bonne journée.

    (0)
    Répondre
  • Marco  14 août 2013 at 15 h 32 min

    « si l’huile de foie de morue est bien riche en vitamine D, elle est aussi très riche en vitamine A, qui est une des vitamines les plus toxiques du monde et qui a la particularité de bloquer l’activité de la vitamine D dans notre organisme »

    donc les compléments multi-vitaminé contenant de la vitamine A est une belle saloperie ? celle-ci est utile pour la peau et les yeux non ? beaucoup de complément mix vitamine A et D …

    si vous pouvez m’éclairer ?
    merci d’avance

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  14 août 2013 at 16 h 26 min

      Dans l’huile de foie de morue les doses de vitamine A sont rapidement très importantes.
      Dans les compléments alimentaires français les doses de vitamine D sont de toute façon si faible que beaucoup de vitamine A ou pas, ça ne change rien !

      (0)
      Répondre
  • Didier  12 septembre 2013 at 9 h 53 min

    Me revoici avec une nouvelle analyse sanguine :

    Je suis maintenant à 82,0 ug/l la normal étant (pour eux entre 30 et 60)
    Je tourne à 18 gouttes de zymaD, je vais peut-être réduire ?….

    Merci.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  12 septembre 2013 at 12 h 09 min

      Je n’ai jamais vu un labo avec une norme pareille. En tout cas ça voudrait dire que j’aurais dû mourir chaque fois que je vais en vacances au soleil puisque je dépasse allègrement 60 ng/mL.

      (0)
      Répondre
  • Didier  12 septembre 2013 at 13 h 25 min

    Certes c’est une limite haute qui est bien loin de la dose toxique qui serait d’après ce que j’ai pu lire de ci de là 150 ng/ml.
    J’ai juste du mal à appréhender comment gérer ma prise de vitamine D maintenant que je suis à 82…
    Comme elle s’accumule, je ne sais pas combien de gouttes prendre, ou si je dois carrément arrêter pendant un moment…

    (0)
    Répondre
  • Didier  13 septembre 2013 at 8 h 22 min

    Finalement mon médecin me propose de passer
    à 9-10 gouttes et de faire le point dans quelques mois.
    Ça me va.

    (0)
    Répondre
  • Manel  4 octobre 2013 at 16 h 41 min

    Bonjour,
    Ma mére a un taux de 141 le medecin lui a dit qu’elle avait atteint un seuil de toxicité mais ne lui a rien dit sur ce qu’il fallait faire dans ce cas. Que doit elle manger ou pas manger? Merci de m’orienter 🙂

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 octobre 2013 at 22 h 46 min

      Il faut juste arrêter toute supplémentation en vitamine D, son taux devrait être revenu à la normale dans quelques mois. J’éviterais juste de manger des aliments riches en calcium comme les produits laitiers et je me supplémenterais en magnésium en attendant.

      (0)
      Répondre
  • Gregory  29 octobre 2013 at 17 h 04 min

    Bonjour,

    J’ai toujours été fâché pour lire des livres c’est pour ça que je dit ça , j’arrive pas à me concentré pour lire, je vais pas commencé maintenant , je me contente d’internet et encore je lis le principal.
    Je critique aucunement votre travail , je disais ça en espérant avoir une réponse concrète car je me suis dit , il va me dire dans le livre, j’aurais pas la moindre réponse au final j’avais pas tord mais bon je comprend , je vais pas vous dérangé

    Merci d’avoir lu mon commentaire ci dessous même si ça à servi à rien ça réglera pas mon problème…

    Cordialement,

    (0)
    Répondre
  • Philippe  10 février 2014 at 19 h 04 min

    Bonjour,

    Que penser des effets de la vitamine D3 sur la myostatine? Avec une inhibition de la myostatine et l’augmentation de la folistatine, ne risquerions nous pas de voir une fragilisation des tendons?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  10 février 2014 at 19 h 07 min

      Bonjour,
      La fragilisation des tendons consécutives à une inhibition de la myostatine ne se produit pas naturellement, il faut une inhibition génétique et médicamenteuse. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir avec la créatine ou la vitamine D.

      (0)
      Répondre
      • Philippe  10 février 2014 at 19 h 57 min

        Donc ce que j’ai pu lire et qui expliquait que la vitamine D3 inhiberait la myostatine est erronée? Avec tout ce qui circule sur la toile il est malheureusement difficile de distinguer le vrai du faux…

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  10 février 2014 at 23 h 37 min

          Non, non c’est juste mais ça permet juste le fonctionnement normal du corps : les personnes qui manquent de vitamine D doivent prendre moins de masse musculaire à long terme.

          (0)
          Répondre
  • schady  7 février 2015 at 1 h 12 min

    bonjour,âgé de 50 ans,j’ai fais des analyses de sang j’ai découvert une surélévation en parathormone, le médecin m’a demandé de faire échographie rénale et cervicale, le résultat est normal rien de grave,ensuite m’a demandé de faire un IRM cervical pour voir si mes tyroides sont touchées eux aussi intacte,finalement m’a demandé aussi de faire une scintigraphie .elle aussi c’est rien,je me demande est ce que je souffre d’une carence en vitamine D ou quoi?,y a t’il une reponse et merci bcp.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  7 février 2015 at 19 h 08 min

      Bonjour, il est connu qu’une carence en vitamine D peut entrainer à long terme une hyperparatrhyroïdie, je suis étonné que votre médecin ne s’en préoccupe pas…

      (0)
      Répondre
  • CLAIRE  11 avril 2015 at 18 h 42 min

    Bonjour,

    j’ai lu avec beaucoup d’intérêt vos articles sur la vitamine D ainsi que les réactions des internautes.
    Ayant un taux de vitamine D très bas (19,1 ng/ml ) confirmé par prise de sang, je me suis décidée à commencer, il y a 20 jours, une cure de 4 000 gouttes de ZYMAD par jour plutôt que de prendre les ampoules de ZYMAD 200 000 UI prescrites par mon médecin généraliste.
    Je me sens déjà moins fatiguée et les douleurs que je ressentais dans le dos s’estompent ! En revanche, des douleurs prémenstruelles que je n’avais plus ressenties depuis longtemps (au niveau des seins) sont apparues (?). Cela peut-il avoir un lien avec cette supplémentation ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 avril 2015 at 20 h 01 min

      Bonjour, peut-être, ce que vous avez fait est potentiellement toxique, les doses utilisées sont extrêmement fortes. Je déconseille de telles pratiques.

      (0)
      Répondre
  • CLAIRE  11 avril 2015 at 20 h 13 min

    Merci pour votre réponse si rapide, je suis touchée que vous ayez pris la peine de répondre surtout un samedi !
    Mais je viens de m’apercevoir que j’ai écrit une annerie. Je voulais dire, bien sur, 4000 UI ! ce qui revient à 13 gouttes par jour. La vitamine D aurait-elle une action qui pourrait expliquer l’apparition de ce syndrome ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  12 avril 2015 at 10 h 29 min

      Le syndrome prémenstruel ? A moins qu’il se déclenche aussi quand vous vous exposez au soleil, non.

      (0)
      Répondre
  • BCMA  11 novembre 2015 at 20 h 15 min

    Bonjour Monsieur,

    La vitamine D étant une vitamine liposoluble, est-ce que c’est une bonne idée de verser les gouttes du ZymaD sur du jaune d’œuf ?

    (0)
    Répondre
  • Charlie  24 novembre 2015 at 22 h 08 min

    Bonjour, et avant tout merci pour toutes les informations que vous transmettez via votre site, de plus j’ai dévoré votre livre « Paléo Nutrition ».

    J’ai pris peur quand vous dîtes que la vitamine est toxique et bloque l’assimilation de la vitamine D.
    Après lecture j’ai découvert la différence entre :
    -la vitamine A (rétinol) liposoluble, d’origine animal.
    -la provitamine A ( dont le bêta-carotène) hydrosoluble, d’origine végétale.

    Ma question :
    Les provitamines A consommées en excès sont-elles aussi néfastes pour l’assimilation de la vitamine D ?

    (0)
    Répondre
  • Sébastien  29 novembre 2015 at 18 h 17 min

    Bonjour, félicitations pour votre blog, très bien référencé avec des articles très intéressants. J’aurais juste une remarque sur la librairie vers laquelle vous nous redirigez pour votre livre « Comment le blé moderne nous intoxique ». Le choix d’Amazon ne me paraît pas très cohérent avec le message que vous cherchez à faire passer. La aussi on peut parler d’intoxication des commerces et particulièrement des librairies. N’auriez-vous pas une autre proposition? Une librairie alternative « locale »? Bonne continuation.

    (0)
    Répondre
  • Lolotte  16 avril 2016 at 20 h 14 min

    Bonjour, mon fils va avoir 4 mois, je lui donne de l’uvesterol d mais je viens de m’apercevoir que je lui donnait la dose 2 (1500 ui) au lieu de la dose 1 (1000 ui). Est ce que cela peut avoir des conséquences graves ? S’il devait y avoir intoxication, les effets se font ressentir dans l’immediat ou plus tard ? Quels sont les risques exactement ? De plus, en me renseignant sur internet, j’ai pu voir que la vitamine d uvesterol (c’est de la vitamine d2) n’était vraiment pas top pour la santé… Qu’en pensez-vous ? Une question bête surement, mais Je dois faire son vaccin (prevenar) lundi, est ce que ce surplus de vitamine peut avoir une incidence sur les effets de celui-ci ou avoir des effets secondaires plus sérieux ? Merci de bien vouloir donner des réponses a mes angoisses.

    (0)
    Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.