Une alimentation sans gluten diminue l’inflammation et fait maigrir

Les effets d’une alimentation sans gluten chez des personnes en bonne santé ont été très peu étudiés. Je parle dans mon livre « GLUTEN, comment le blé moderne nous intoxique » des quelques études effectuées sur des humains et des effets à attendre d’un tel régime, qu’on soit malade ou bien portant. Mais aujourd’hui une équipe de chercheurs brésiliens apporte de nouvelles informations.

Alimentation avec gluten contre alimentation sans gluten

Ces chercheurs ont sélectionné des souris de type C57BL/6 (les plus utilisées pour les expériences en laboratoire) qu’ils ont divisé en deux groupes : l’un a reçu une alimentation riche en graisses et en sucre destinée à rendre obèse mais sans gluten et l’autre a reçu la même alimentation mais avec gluten (4,5%). Les deux groupes de souris pouvaient boire et manger à volonté. L’expérience a duré 8 semaines. Au bout de 8 semaines les chercheurs ont comparé les calories absorbées et dépensées : les deux groupes avaient mangé des quantités comparables de nourriture. En revanche les souris ne se ressemblaient plus du tout…

Des souris deux fois plus grosses avec du gluten

Le tableau ci-dessous illustre le gain de poids des deux groupes de souris. En blanc pour le groupe « gluten », en noir pour le groupe « sans gluten ».

souris

Les souris qui ont suivi le régime avec gluten ont presque grossi deux fois plus que celles qui ont suivi le régime sans gluten!

Les chercheurs constatent aussi que les souris qui ont mangé du gluten ont un taux de sucre sanguin plus élevé, un taux de leptine plus faible, un taux d’adiponectine plus important et des niveaux d’activation du récepteur activé par les proliférateurs de peroxysomes (PPAR gamma) plus élevés. Tout ce charabia médical signifie que les souris qui ont mangé sans gluten ont un organisme beaucoup plus efficace pour utiliser le sucre provenant de l’alimentation et qu’elles stockent moins facilement les graisses corporelles.

Un état inflammatoire chronique

Les chercheurs ont aussi constaté avec stupéfaction que les souris qui ont mangé du gluten ont vu leurs taux de facteurs de nécrose tumorale (TNF-alpha) et d’interleukines 6 et 10 augmenter fortement. Ces témoins permettent d’affirmer que les souris étaient dans un état inflammatoire latent en consommant du gluten. Cet état inflammatoire est typiquement retrouvé chez l’homme dans les maladies chroniques : arthrose, maladies cardiaques, obésité mais aussi dans les maladies auto-immunes. Ici il est probable que cet état inflammatoire soit provoqué par une augmentation de la perméabilité intestinale par le gluten! Il est aussi probable que cette inflammation ait perturbé le métabolisme des souris pour induire ensuite l’obésité.

Conclusion

Face à cette expérience les chercheurs ont une conclusion sans appel : « Nos résultats soutiennent l’effet bénéfique d’un régime sans gluten pour perdre du poids, diminuer l’inflammation et la résistance à l’insuline. Ces données suggèrent qu’un régime sans gluten devrait être testé pour prévenir le développement du diabète et des maladies métaboliques chez l’homme. »

Pour aller plus loin, sur les liens entre gluten et santé :

livre3v2

Référence : Soares FL, de Oliveira Matoso R, Teixeira LG, Menezes Z, Pereira SS, Alves AC, Batista NV, de Faria AM, Cara DC, Ferreira AV, Alvarez-Leite JI. Gluten-free diet reduces adiposity, inflammation and insulin resistance associated with the induction of PPAR-alpha and PPAR-gamma expression. J Nutr Biochem. 2012 Dec 17.

You may also like

53 Response Comments

  • Emmanuelle  25 octobre 2014 at 14 h 12 min

    Bonjour,
    je voulais témoigner aprés 8 mois « sans gluten,sans lactose »
    J’ai 47 ans, je souffre depuis 1 ans de tendinites invalidantes aux 2 bras (mis-temps thérapeutique) sommeil et vie quotidienne grandement pertubée.
    Migraines depuis 9 ans (1à 2 fois /mois) et hypertension soignée depuis 2 ans par propanolol (1 cachet matin et soir)
    Je ne parle pas du moral et de l’état de fatigue chronique!

    Aprés quelques recherches sur le net et auprés de personnes qui pratiquaient l’alimentation sans gluten (contre avis de mon généraliste) je me suis lancée …..

    Suivie par un homéopathe,un rumatho, depuis le début de l’année :
    -plus de migraine !!!
    -douleurs des tendons grandement atténuées
    -plus de propanolol (diminution par paliers jusqu’à arrêt complet,)tension impec!
    -vitalité retrouvée, état de santé au top, moral idem
    -effet non prévu : perte de poids de 13 kg à ce jour (en fait j’ai retrouvé ma taille de jeune fille 😉

    BILAN : je ne reviendrais pas à mon alimentation passée, j’ai essayé de réintroduire le gluten, j’ai passé de vilains moments avec des douleurs de ventre….donc que du POSITIF

    (7)
    Répondre
    • ghellam  3 décembre 2016 at 22 h 15 min

      Bonjour,

      Votre récit ne m’étonne pas du tout. Voilà 2 ans, j’ai eu une grosse inflammation du colon comme si j’étais enceinte de 8 mois!! après plusieurs hospitalisations, coloscopies et j’en passe.. je suis tombée sur un Gastro-Entérologue le DR Duroch qui m’a dit de tout arrêter et de commencer une alimentation sans gluten, sans lactose et sans sucres rapides. En une semaine seulement mes douleurs insupportables ont cessé et j’ai perdu 3 kg!! tout en restant en forme. moi qui ai pris 15 kg à cause de la ménopause. je suis contente et je continue ;)))

      (0)
      Répondre
  • Matt  3 juillet 2013 at 2 h 29 min

    Merci pour cet article d’une grande rigueur. J’en profite pour te dire que je suis inquiet de l’usage des plantes sauvages par la pharmacologie. Les plantes sauvages existent uniquement pour être mangées et non avalées sous forme de pilules. Par exemple, le maca rouge du Pérou mériterait d’être protégé. La nourriture inca est un écosystème fragile et son pillage est dangereux pour l’avenir de la civilisation.

    (6)
    Répondre
  • fr pava  14 juillet 2014 at 22 h 34 min

    témoignage sur le gluten : Homme 64 ans, 1,64 , cholestérol, hypertension, ). surpoids depuis plus de 20 ans
    octobre 2013 : 78 kgs, douleurs lombaires importantes, état de fatigue permanent, « coup de barre » fréquents.
    Décembre 2013 : début d’une régime pour perdre du poids, suppression du pain et des pâtes, remplacés par des aliments à base de riz, maïs, quinoa, sarrazin
    Février 2014 : perte de 10 kgs, aucune fatigue, aucune douleur
    Essai des aliments avec du blé : grande fatigue, mauvaise digestion et léger oedème facial
    Juin 2014 : 62 kgs, poids stable depuis 3 mois, baisse de la tension artérielle, du cholestérol, et un état général très tonique
    Nouvel essai sur un seul repas de pâtes au blé, effet très négatif.
    Le médecin traitant prétend que c’est impossible que seule la suppression du gluten soit à l’origine de la perte de poids ; c’est pourtant la seule modification faite sur l’alimentation.
    Voilà, j’ai découvert cette intolérance par le pur des hasards puisque mon seul but était de perdre 4 ou 5 kgs !!

    (4)
    Répondre
  • Fraco  10 juin 2014 at 10 h 34 min

    . Et en prenant beaucoup de vitamines B, surtout le soir, plus de 100 fois les doses recommandées pour stimuler tout le métabolisme et les intestins et améliorer la circulation aux extrémités. C’est ainsi que je fais pour ne plus avoir de douleurs aux mains et aux pieds, ainsi qu’aux yeux.
    En réalité, c’est beaucoup plus complexe que cela, et je tiens compte de nombreux autres facteurs pour stimuler mon métabolisme. Mais ce n’est pas le but ici.
    Je précise que je n’ai rien à vendre, je ne travaille pour personne, je n’ai pas encore fait de livre, ni de blog sur mes recherches et découvertes en nutrition et que je ne suis absolument pas connu de personne.
    Je voulais simplement apporter mon expérience très particulière certes sur la nutrition et montrer qu’il y a d’autres solutions concernant le problème du gluten et inflammatoire.
    Pour ceux qui liront ces lignes, si vous avez des questions, je m’efforcerais au mieux de répondre.
    Mais ceux qui ont les moyens et la volonté, suivre un régime sans gluten, en cas de problème, est surement une excellente chose à faire.

    (3)
    Répondre
    • David  2 janvier 2018 at 19 h 20 min

      Bonjour que prenez vous comme vitamine B

      (0)
      Répondre
  • fiona  26 janvier 2015 at 15 h 04 min

    Bonjour
    Après deux semaines d’arrêt du gluten, petite éruption de boutons, mais cela a été temporaire.
    J’avais depuis l’enfance des démangeaisons, elles ont disparu! Je n’avais jamais fait le lien.
    Le plus surprenant c’est que depuis l’arrêt du gluten, mentalement je vois plus clair, je suis moins stressée, je suis plus concentrée… et optimiste!
    Merci pour vos informations pertinentes.

    (3)
    Répondre
  • Fraco  10 juin 2014 at 10 h 31 min

    Le problème de l’intolérance au gluten, au lactose, mais aussi la plupart des problèmes inflammatoires sont dus à un ralentissement général de tout le métabolisme, et à des intestins beaucoup trop paresseux.
    Car l’homme mange trop de potassium, de végétaux, de pectines, du blé et manque cruellement de vitamines B pour stimuler les intestins et tout le métabolisme entier.
    Avec des intestins paresseux, le gluten et le lactose ne sont plus tolérés par les intestins. L’homme mange beaucoup trop de blé par repas. Les jus de fruits, les soupes qui sont riches en potassium liquide, vont aussi avoir un impact sur la paresse des intestins. L’homme ne devrait jamais absorber de potassium liquide rapidement. La nature ne l’a pas prévue. C’est l’homme qui a la sale manie de tout transformer en liquide. Et cela a un impact direct sur la santé.
    Le gluten est une protéine qui a une action de …colle. Donc, qui ralentit les échanges enzymatiques et ralentit le métabolisme. C’est pour cela que le gluten agit aussi sur les maux de tête, sur l’arthrose et l’inflammation.
    En supprimant le gluten, on supprime cette action de colle, et avec la même quantité de potassium, de pectines, de vitamines, cela va accélérer et dynamiser tout le métabolisme entier et renforcer les intestins qui seront moins paresseux. C’est pour cela qu’en supprimant le gluten, cela engendre des effets si bénéfiques sur la santé et le dynamisme.
    Pour moi, les théories de la modification génétique du blé, des bactéries qui traversent les parois trop perméables comme le souligne le Dr Seignalet, ne se vérifient…

    (2)
    Répondre
  • Zorro51  19 juin 2013 at 7 h 36 min

    Bonjour

    J’ai une question pratique en tête : est-ce que sous l’appellation « arômes » que l’on voit sur certaines listes INCI de beaucoup de produits vendus, se cache alors la plupart du temps du gluten ?

    Merci

    (1)
    Répondre
    • desclozeaux  3 décembre 2013 at 11 h 31 min

      bonjour, je suis embêtee j’ai mon ami qui a fait comme moi un régime sans gluten, il n’était deja pas gros mais la il a beaucoup maigri et cela l’inquiète. Il est vrai que j’ai aussi arrête le gluten du jour au lendemain, il y a 3ans et j’ai perdu moi -meme dix kilo du coup j’ai eu de l’ostéoporose. Mais point de vu énergie cela va beaucoup mieux et aussi politiquement parlant c’est mieux car tous les produits aujourd’hui sont change. Le blé n’est plus ce qui l’était . merci j’attend votre réponse

      (0)
      Répondre
  • Lionel  25 juin 2013 at 20 h 30 min

    Bonjour Julien, je suis en train de lire votre livre que je trouve passionnant. J’ai été surpris d’apprendre que vous mettez pratiquement toutes les espèces de blé « commun » dans le même panier, qu’ils soient complet ou non, bio ou pas : froment, kamut, épeautre, … Je pensais que l’épeautre par exemple avait de meilleures valeurs nutritives que le blé ordinaire, qu’en est-il exactement?
    Par ailleurs, que pensez-vous du boulgour? Je ne demande pas pour le couscous, comme c’est du blé dur je suppose qu’il ne vaut pas mieux que le reste.
    Merci pour votre site que je suis attentivement.
    Bien cordialement,
    Lionel

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  25 juin 2013 at 21 h 56 min

      Bonjour Lionel,
      Je pense que la lecture du livre vous donnera la réponse à toutes vos questions : ces céréales contiennent du gluten et ont un génome qui n’a rien à voir avec les céréales ancestrales. Pour les valeurs nutritionnelles j’en parle à la fin du livre.
      Le boulgour, comme le couscous, est du blé.
      Merci pour votre soutien.

      (0)
      Répondre
      • Véronique  7 juin 2017 at 7 h 07 min

        Bonjour, Le petit épeautre de Haute Provence et le blé Kamut ne sont pas modifiés, faut-il les supprimer?

        (0)
        Répondre
  • Ricki  19 août 2013 at 9 h 31 min

    Je vais acheter ce livre la prochaine fois que je vais à la FNAC, sûrement cette semaine.
    Ce qui m’intéresse aussi c’est de voir les bons aliments proposés, afin de me mettre en place des bonnes habitudes.

    Je suis moi même atteint de spondylarthrite avec sûrement ce problème de perméabilité intestinale… J’ai déjà supprimé les produits laitiers.

    Mais pour quelqu’un avec un métabolisme rapide qui brûle tout comme moi, c’est la crainte que l’arrêt de gluten empêche la prise de poids / fasse maigrir.

    (1)
    Répondre
  • mathieu  4 octobre 2013 at 15 h 45 min

    Bonjour,

    je compte acheter votre livre dès ce soir. pour comprendre mieux le problème du gluten.

    Je suis en surpoids et malgré une diète à 2100Calorie et 1heure de musculation par jour je ne perd pas un gramme ni un centimètre de tour de ventre.

    Je voudrais me mettre au régime sans gluten auriez vous en plus de votre ouvrage un conseil concernant un autre livre de recette et de mise en pratique de la vie sans gluten?

    Cordialement

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 octobre 2013 at 22 h 45 min

      A la fin de mon livre il y a tout un chapitre avec les aliments qu’il est possible de manger mais il n’y a pas de recettes. La cuisine n’est pas trop ma spécialité, vous devriez pouvoir trouver des ouvrages sur Amazon ou la Fnac.

      (1)
      Répondre
    • Lionel  5 octobre 2013 at 10 h 37 min

      Bonjour, si vous savez lire l’anglais je vous conseille « The skinny rules » de Bob Harper. Vous le trouverez sans problèmes sur Amazon. C’est un bon résumé très accessible des bonnes pratiques pour perdre et conserver le poids souhaité. Il ne propose pas un « régime » et c’est ce qui fait sa force.

      (0)
      Répondre
  • Zorro51  19 juin 2013 at 8 h 28 min

    On peut donc consommer sans problème les produits étiquetés avec « arômes » ? Dans le cadre d’un régime sans gluten.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  19 juin 2013 at 8 h 41 min

      Théoriquement oui mais ce n’est pas forcément une bonne idée puisqu’il s’agit d’un produit préparé qui a donc plus de chances de contenir de gluten.

      (0)
      Répondre
  • Zorro51  19 juin 2013 at 11 h 24 min

    Oui j’évite au maximum ce genre de produit contenant des arômes. Mais il reste difficile, voir même impossible de faire l’impasse entièrement sur tout produit contenant des fameux arômes dans leurs listes INCI.

    Je prends pour exemple un produit tout bête : le thé vert à la menthe. Tous ceux vendus en supermarché contiennent une grande partie, voir seulement, un peu d’arômes.
    Ca reste pour moi inenvisageable de me promener continuellement avec des feuilles de menthe, pour continuer à avoir une vie sociale, et même dans la faisabilité des choses.

    (0)
    Répondre
  • alex  26 juin 2013 at 20 h 45 min

    Bonjour Julien , toujours pas d’article sur les ethyl ester omega 3 vs triglycéride ?

    manque de source , j’attends l’article depuis des mois

    merci

    (0)
    Répondre
  • alex  26 juin 2013 at 21 h 00 min

    faut dire que c’est impossible de trouvé des liens disant que l’ethyl ester est efficace, bien en dessous des triglycérides

    (0)
    Répondre
  • Zorro51  1 juillet 2013 at 16 h 04 min

    Bonjour

    J’ai reçu une notification sur mon adresse mail, mais les messages ont semble-t-il été supprimés 🙂

    Pour en revenir à cet article vraiment très intéressant, montrant véritablement l’impact du gluten sur la santé, j’ai fait moi-même face à un dilemme : une perte de poids assez significative depuis l’arrêt de toute alimentation avec gluten.

    Pour une prise de masse, c’est plutôt chaud, dans ces conditions. Mais bon, mieux vaut être en bonne santé mais plus léger, que prendre du poids en mettant en danger sa santé.

    Sinon encore merci à Julien pour ces articles forts intéressants.

    Bien cordialement

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  1 juillet 2013 at 16 h 18 min

      Une alimentation sans gluten ne devrait pas vous empêcher de prendre du poids.
      Ne négligez pas les glucides en choisissant ceux de la page 161 !
      Beaucoup d’athlètes suivent une alimentation sans gluten, y compris en musculation.

      (0)
      Répondre
  • enebre  8 juillet 2013 at 12 h 52 min

    Bonjour,
    Merci pour le partage de cette information.
    Y aurait-il un lien entre ce « blé moderne » et le fait que les OGM ont une signature ADN et un nombre différent de chromosome, versus le produit naturel dont le corps à enregistré la signature, cette différence pourrait-elle provoquer l’état inflammatoire chronique et autres pathologies ?
    Car il me semble que le goût et la vue reconnaissent comme étant aliment bon à consommer pourrait ne pas l’être, j’ai entendu que le maïs OGM compterait presque le double de chromosome que son homologue naturel…

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  8 juillet 2013 at 12 h 59 min

      Bonjour,
      Non, les plantes comme le blé sont polyploïdes ce qui est différent de l’Homme et les manipulations génétiques qui ont été faites sont très particulières. Ce serait un peu long à expliquer ici c’est pourquoi j’ai écrit un livre qui retrace en détail toute l’histoire du blé moderne avec des références scientifiques et des interviews de chercheurs, vous devriez y jeter un œil : http://www.amazon.fr/Gluten-Comment-moderne-nous-intoxique/dp/2365490433/

      (0)
      Répondre
  • enebre  8 juillet 2013 at 12 h 59 min

    edit : excuse moi j’avais mal rédigé cette phrase :
    Car il me semble que le goût et la vue pourraient reconnaître un aliment comme étant bon à consommer, alors dans le cas d’OGM qui sont des aliments falsifiés et peut-être impropres à la consommation. Pour certaines personnes affaiblies ou plus sensibles.

    (0)
    Répondre
  • ameni  11 septembre 2013 at 14 h 42 min

    salut ,j’ai 21 ans et je pese 48 kilo, bon je souffre de cette maladie coeliaque depuis presque 8 ans , et jusqu’a mnt je suis encore maigre , je veux prendre du poids ( 4 a 6 kilo) , quoi faire ? donnez moi une astuce ou bien un complement et merci pour l’infos

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 septembre 2013 at 17 h 10 min

      Il faut s’assurer que vous éliminez bien tout le gluten de votre alimentation, y compris sous forme de « traces » dans les aliments, la moindre protéine est toxique. Je vous conseillerais aussi de suivre la stratégie alimentaire et la supplémentation en vitamines comme je le décris dans mon livre « Gluten, comment le blé moderne nous intoxique » : http://www.amazon.fr/Gluten-Comment-moderne-nous-intoxique/dp/2365490433/

      (0)
      Répondre
  • Jérémy  12 septembre 2013 at 18 h 40 min

    Bonsoir, tout d’abord merci pour ses informations intéressante qui devrait être vu par le monde entier je pense, mais juste une question que je me posé, es qu’un produit bio est obligatoirement sans gluten et vice versa

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  13 septembre 2013 at 0 h 38 min

      Non, ce sont deux choses qui n’ont rien à voir.

      (0)
      Répondre
  • maeva  12 novembre 2013 at 16 h 35 min

    Bonjour.Atteinte de la maladie de biermer mon estomac commence a souffrir des effets de cette maladie et de une fibroscopie tous les 2 ans mon gastro enterologue me demande de faire pratiquer cet examen tous les 6 mois.Pensez vous qu’un regime sans gluten pourrait m’éviter ce qui arrive souvent avec cette maladie .Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  12 novembre 2013 at 16 h 55 min

      Bonjour,
      La littérature médicale n’a pas d’informations sur un éventuel lien mais cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas. Le plus simple est de faire l’essai sérieusement et de voir ce qui se passe. C’est gratuit et sans effet secondaire.

      (0)
      Répondre
  • Francis Gauthier  17 avril 2014 at 6 h 49 min

    Bonjour Dr Julien,

    Je suis convaincu des bienfaits du sans-gluten mais je me questionne à savoir à quel point ces bienfaits sont liés ou pas au fait que dans ce régime, on abaisse beaucoup notre consommation d’amidon et donc de glucides.

    Pour les souris, par exemple, je suis à peu près certain qu’en diminuant leur consommation de gluten elles ont aussi diminué leur apport en glucides, non? Or, on sait à quel point glucides = prise de poids = problèmes de santé.

    Qu’en est-il exactement? Le gluten pose-t-il des problèmes importants en tant que tel? Si on en consomme modérément dans des céréales complètes par exemple, pour consommer des fibres comme dans le son d’avoine, pour étaler l’absorption des glucides et ainsi altérer nos pics d’insuline, qu’en pensez-vous?

    Merci, j’aime beaucoup votre site et vos articles.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  17 avril 2014 at 9 h 59 min

      Bonjour Francis,
      Dans cette étude les souris ont reçu du gluten pur (protéines en poudre) donc ils n’ont pas eu d’apport supplémentaire en glucides. Les effets du sans gluten sont très clairement distincts des effets des glucides dans les effets du « sans gluten » mais le sujet est très vaste c’est pourquoi j’ai écrit un livre sur la réalité du gluten : 160 pages, plus de 400 références scientifiques et des interviews de chercheurs en immunologie, toxicologie et allergologie, je vous le recommande si vous voulez comprendre la problématique du gluten : http://www.amazon.fr/Gluten-Comment-moderne-nous-intoxique/dp/2365490433/

      (0)
      Répondre
  • mamie rose  7 mai 2014 at 22 h 48 min

    quant j’ais su il y a 10 ans que j’étais intolérante au gluten
    j’ai maigrir de 16 kg et après avec toujours le régime( moi je dit une
    autre façon de cuisiner ) j’ai repris tout mes kg donc j’ai supprimais
    fromages lait ecct mais rien y fait
    je cuisine beaucoup !!! je ne suis pas végétarienne malgré que j’ai diminuer énormément et en plus je ne suis pas la seule dans ce cas
    alors de dire que l’on maigrir avec le sans gluten je ne suis pas d’accort chaque fois que je lit ses informations je suis très en colère car chaque personne ais différente chacun réagis selon son corps

    (0)
    Répondre
  • Fraco  10 juin 2014 at 10 h 28 min

    Voici la suite de mon texte. Il y a peut-être une limitation de mots?

    Grâce à mon programme, je connais avec précision, tous les jours mes quantités de toutes mes calories, tous les minéraux, vitamines, acides gras… par repas et par jour.
    En suivant le régime du Dr Seignalet, je voulais m’apporter le maximum de calcium, magnésium, fer, zinc.. par la nourriture. D’où, une nourriture très riche en fruits secs, légumes et crudités.
    Et voici ce que mon programme m’a révélé. J’étais tous les jours à plus de 6000 mg de potassium et à peine à 600 mg de calcium, et près de 60g de fibres.
    Dans le passé, après calcul, je m’apportais environ dans les 2000 mg de K et près de 1000 mg de Ca.
    Je suis certain que pour l’instant, vous devez vous dire, mais que vient faire ici le problème de potassium et de calcium avec le gluten ?
    Voici la réponse et c’est mon médecin qui sans le savoir m’a mis sur la voie.
    Quand j’avais mes problèmes d’arthrite, un jour mon médecin m’a dit ceci : « Plus on a de potassium et de calcium dans le sang, plus le rythme cardiaque ralentit, et moins on en a, plus le rythme cardiaque s’accélère. »
    Avec de très grosses quantités quotidiennes de K, cela a entrainé un ralentissement général de ma circulation sanguine, ralentissant la circulation aux extrémités, d’où mon arthrite mais aussi toutes mes douleurs de ma SPA qui se sont aggravées avec ce ralentissement de la circulation. Alors que je ne mangeais jamais de blé, gluten et produits laitiers.
    Et voici ma conclusion générale que je vérifie sur moi.

    Le problème de l’intolérance au gluten, au…

    (0)
    Répondre
  • Fraco  10 juin 2014 at 10 h 33 min

    Pour moi, les théories de la modification génétique du blé, des bactéries qui traversent les parois trop perméables comme le souligne le Dr Seignalet, ne se vérifient pas…sur moi en tout cas.
    Je signale au passage que ma théorie qui marche très bien sur moi, peut expliquer ce que le Dr Seignalet n’a pas pu expliquer concernant le problème des Amérindiens, qui attrapaient il y a 5000 ans et à la même fréquence que notre temps moderne, des problèmes de rhumatologie qu’il expliquait par un virus que la science n’aurait toujours pas trouvé. Ces Amérindiens mangeaient ni de blé, ni de laitages et sans le faire exprès, j’ai mangé quasiment la même chose qu’eux.
    Ces Amérindiens vivaient près d’un volcan et faisaient pousser leurs cultures sur un sol beaucoup plus riche en potassium, soufre et donc, leurs problèmes d’inflammation rhumatologique viendraient d’une alimentation trop riche en minéraux comme le potassium et le soufre qui ralentissent la circulation et affaiblissent le système immunitaire. C’est ce que j’ai vécu personnellement.
    Maintenant je vais très bien et je remange du blé, du gluten, 30 g d’emmental et 2 yaourts tous les jours. Je n’ai quasiment très peu de douleurs, plus d’acné et je maitrise en plus mon problème de Narcolepsie qui me permet de ne plus m’endormir et de lutter contre le sommeil toute la journée.
    Car je joue sur la vitesse de mon métabolisme tout entier, en m’apportant peu de potassium, +/- 2000 mg / jour, en mangeant peu de blé par repas, pas trop de végétaux pour ne pas ralentir de trop le métabolisme et les intestins. Et en prenant…

    (0)
    Répondre
  • dartagnan  15 juillet 2014 at 1 h 36 min

    c’est pas bête ce que dit fraco avec son histoire de potassium et gluten en relation…

    (0)
    Répondre
  • vincent  1 octobre 2014 at 17 h 16 min

    Bonjour,

    Voilà depuis 20 ans je souffre de douleurs lombaires, maux d’estomac, maux de ventre, ventre qui triple de volume,prise de poids, calculs rénaux, très fortes diarrhées, peau sèche, trouble de la vue et énorme fatigue.
    Depuis 5 semaines je suis un régime très strict sans gluten et sans laitages. Je n’est plus du tout de ballonnements, j’ai encore des diarrhées mais ça diminue, par contre je suis très fatigué et j’ai des douleurs au foie et un peu partout dans le corps.

    Est-ce que c’est normal ?
    Existe t-il comme un genre de sevrage ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  2 octobre 2014 at 9 h 54 min

      Bonjour, il semble que certaines personnes vivent une sorte de « décrassage », je vous invite donc à continuer dans cette voie. Toutefois la fatigue doit être un symptôme à bien observé car elle est parfois provoquée par un manque de calories (notamment sous forme de glucides) dans l’alimentation lors d’une transition à une alimentation sans gluten. Veillez donc bien à manger des féculents sans gluten au moment de la journée ou avant vous mangiez du gluten pour apporter toujours autant d’énergie à votre organisme et éviter de maigrir ou d’être trop fatigué.

      (0)
      Répondre
  • Gentil  18 novembre 2014 at 16 h 51 min

    Bonjours julien,comment s’assurer que les produits ne comportent pas de gluten ? et ou les trouver les choisir. Alors que même dans les huiles d’olives vierge extra, Il y en a .. Merci de votre réponse. je vais effectuer une prise de masse sans gluten.

    (0)
    Répondre
  • Gentil  18 novembre 2014 at 16 h 54 min

    et est il dangereux de prendre des glucides en poudre sans gluten ? genre comme les flocon de sarrasin ou en poudre ou sa change rien par rapport a l’aliment solide pour les collations ?

    (0)
    Répondre
  • Rismouz  14 janvier 2015 at 15 h 50 min

    Salut Julien ! Très bon article ! Je suis adepte de la paleo depuis bientôt un an et les résultats sont sans appel ! J’ai perdu 20 kilo, mes maux de tête ont disparu, avant j’avais un torticolis par semaine maintenant c’est fini, idem pour les aigreurs d’estomac ! Manger sans gluten c’est manger sans poison…

    (0)
    Répondre
  • pérolaise  2 février 2015 at 10 h 30 min

    Mon petit fils souffre d’une recto colite hémoragique. Un régime sans gluten apporterai-il une amélioration .il est traité quotidiennement depuis 5 ans environ . mais lors de périodes de stress les crises réapparaissent.

    (0)
    Répondre
  • valerie  15 avril 2015 at 14 h 04 min

    bonjour a tous,

    j’ai une polyartrite rhumatoide severe et depuis que je suis sans gluten, c’est mieux. encore quelques douleurs mais rien a voir.par contre il faut encore combien de temps pour etre totalement guerie.j’ai perdue 10 kgs en 3 mois et je dois encore en perdre

    (0)
    Répondre
  • lajoie  12 mai 2015 at 20 h 28 min

    Merci pour cet excellent article,

    Excsez ma question un peu bete, comment savoir des aliments avec gluten ou sans gluten?

    Merci

    (0)
    Répondre
  • zouzou  25 mai 2015 at 0 h 25 min

    Bonsoir j’ai la maladie de crohn et je voudrais savoir de manger sens gluten ça va améliorer ma maladie merci

    (0)
    Répondre
  • Clement  1 juillet 2016 at 8 h 47 min

    Bonjour,

    Vous dites que les souris qui n’ont pas pris de gluten ont grossis presque 2 fois plus que les autres.

    C’est faux!

    Certes, on a l’impression que le rectangle est deux fois plus gros, mais il faut regarder l’échelle du graphique!

    Le graphique (en haut à gauche) indiqué le gain en poids des souris. Les souris qui consommaient du gluten on pris 74% de poids environ, et celles qui n’en consommaient pas ont pris environ 63% de poids.

    Ce n’est pas du tout 2 fois plus!

    Monsieur vous avez fait preuve d’un grand manque de rigueur!

    Je pense comme vous que le gluten est néfaste pour beaucoup de chose, mais je me demande à présent si on peut faire confiance à la manière dont vous présentez vos données à et à ce que vous dites, car il me semble que vous les présentez pour qu’elles aillent dans votre sens.

    (0)
    Répondre
  • Fraco  9 juin 2014 at 23 h 28 min

    Bonjour Julien,
    Je viens de découvrir votre site.
    Je voudrai apporter un autre regard sur le problème de gluten. Je suis sensible au gluten et au lactose.

    J’ai 53 ans, j’ai une spondylarthrite ankilosante, un problème de Narcolepsie, un problème d’acné résolu, la maladie de Raynaud. Donc, un problème inflammatoire et des douleurs de la tête aux pieds.
    Passionné de nutrition depuis tout petit, cela fait maintenant 14 ans que je fais en amateur des recherches scientifiques en nutrition assistées par ordinateur.

    J’ai suivi pendant 3 ans le régime du Dr Seignalet. Donc, suppression total de tout gluten, blé, produits laitiers. 3 mois seulement après l’avoir commencé, ma VS a grimpé en flèche à 86, alors qu’elle était dans les 20, ma SPA s’est considérablement aggravée subitement. En prime, j’ai attrapé ma première grosse arthrite au pied gauche qui m’a fait souffrir pendant plus de 6 mois et dont j’ai gardé des séquelles pendant 10 ans.
    Et tout ça avec une alimentation semi-végétarienne, très riche en fruits, légumes, et poisson le soir. Ce régime m’a aussi déclenché très rapidement ma première très grosse crise d’acné pendant plus de 7 ans.
    Maintenant, avec le recul et grâce à mes recherches en nutrition et à mon programme que j’ai créé et qui me calcule tout ce que je mange, je peux expliquer ce qui s’est passé.

    Je signale que maintenant, je vais très bien, et que je remange du blé, gluten, et laitages tous les jours.

    Pour aller droit au but, voici ce que j’ai découvert.

    Grâce à mon programme, je connais avec précision, tous les jours mes quantités…

    (-10)
    Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.