Vitamine D et sclérose en plaques : l’académie de médecine brésilienne contredit la Haute Autorité de Santé

« Doser le taux de vitamine D dans le sang des patients est inutile » affirmait la Haute Autorité de Santé (HAS) le 7 novembre dernier. Aujourd’hui les scientifiques de l’académie brésilienne de neurologie viennent de publier un rapport à destination de tous les neurologues du pays qui dit exactement le contraire !

La vitamine D peut empêcher l’apparition de la sclérose en plaques

Dans la plupart des cas de sclérose en plaques, la maladie ne se déclenche pas brusquement, il y a des signes avant-coureur. Le premier est l’apparition d’une névrite optique. Il s’agit d’une inflammation des nerfs optiques qui provoque généralement une perte de vision totale ou partielle pendant une durée de quelques heures à quelques jours et ensuite tout redevient normal. 30% des personnes qui ont eu une névrite optique déclencheront une sclérose en plaques au bout de 5 ans et 50% d’entre eux auront une sclérose en plaques au bout de 15 ans !

Or il se trouve que de nombreuses études ont montré que ce symptôme signait la mise en place du processus auto-immunitaire caractéristique de la SEP dans lequel le système immunitaire s’attaque à une partie de notre propre organisme, notamment la gaine de myéline qui entoure les fibres nerveuses. Comme on sait que la vitamine D joue un rôle important dans le contrôle de l’auto-immunité plusieurs études ont testé l’impact d’une supplémentation en vitamine D aux personnes victimes d’une névrite optique. Résultat : la prise de vitamine D à dose suffisante permet d’empêcher le déclenchement de la sclérose en plaques ! Il s’agit d’un résultat incroyable compte tenu de la gravité de cette maladie pour laquelle il n’existe aucun moyen de guérir et qui laisse en fauteuil roulant de nombreux malades.

Les chercheurs brésiliens experts en neurologie ont donc émis une recommandation très claire : toutes les personnes qui ont connu une névrite optique doivent prendre de la vitamine D quotidiennement pour prévenir la sclérose en plaques.

La vitamine D freine l’évolution de la sclérose en plaques

Une fois que le processus auto-immunitaire est démarré il n’est plus possible de revenir en arrière : la maladie est installée pour de bon. En effet, à cause de la mémoire immunitaire, à partir du moment où notre organisme a repéré un corps qu’il considère comme étranger, il ne cessera de l’attaquer. En revanche on sait qu’il est possible de calmer ces attaques et de les rendre si douces qu’elles n’infiltrent pas le système nerveux central ce qui évite la création de nouvelles plaques et de nouvelles lésions.

C’est l’objectif fixé par les médicaments comme l’interféron mais d’autres moyens peuvent aider : la suppression du gluten tout d’abord (voir le livre « Gluten, comment le blé moderne nous intoxique« ) mais aussi la prise de vitamine D car celle-ci « temporise l’hyper activité immunitaire ». Plusieurs études ont en effet montré que la vitamine D permet de ralentir significativement la fréquence des rechutes dans la sclérose en plaques, exactement comme le font les médicaments !

Les chercheurs brésiliens ont donc une recommandation claire : toutes les personnes touchées par une sclérose en plaques devrait prendre de la vitamine D quotidiennement.

Il faut atteindre un taux de vitamine D dans le sang situé entre 40 et 100 ng/mL

Une fois qu’on a compris qu’il faut de la vitamine D, encore faut-il savoir combien ? En France nous avons les recommandations suivantes :

  • L’ANSES recommande 200 UI par jour de vitamine D3 (elle recommandait pourtant 480 UI par jour jusqu’en 1992)
  • L’académie de médecine recommande 1000 UI de vitamine D3 par jour (5 fois plus que l’ANSES)
  • La Haute Autorité de Santé ne recommande rien du tout (sic)

Quant aux chercheurs brésiliens, ils ne recommandent pas une dose précise mais expliquent qu’il faut maintenir un taux de vitamine D dans le sang situé entre 40 et 100 ng/mL. Il s’agit d’un taux qu’on obtient facilement en exposant quotidiennement son corps à un soleil d’été mais en France une étude de l’institut national de veille sanitaire a montré que plus de 80% des français ont moins de 30 ng/mL dans le sang !

Toutes les études menées sur la question montrent que pour atteindre 40 ng/mL il faut au moins 4000 UI par jour pour un adulte (cliquez ici pour en savoir plus). C’est donc une bonne dose de départ, à ajuster au bout de quelques mois après avoir effectué une prise de sang de contrôle.

Pourquoi la France ne recommande jamais la vitamine D

Il s’agit d’une vraie question. On peut effectivement être choqué de voir que la Haute Autorité de Santé recommande de laisser les français avec un déficit en vitamine D et qu’elle considère que la vitamine D ne sert à rien tant qu’on n’est pas malade. Cette vision courte-termiste fait donc abstraction totale de toute forme de prévention et ne tient même pas compte des coûts pour la santé publique qui sont beaucoup plus élevés pour soigner une sclérose en plaques ou un cancer que pour les prévenir !

Les adeptes de la théorie du complot auront tendance à dire que toutes ces agences sont payées par les laboratoires pharmaceutiques. Cela semble exagéré mais tout de même, n’est-il pas normal de se poser des questions lorsque l’on voit des médicaments aux effets secondaires impressionnants être mis sur le marché à la vitesse de l’éclair ? Quoiqu’il en soit, cette politique de la France nous montre surtout un point essentiel : si vous voulez prévenir les maladies, et en particulier les maladies graves, ne comptez pas sur les autres ni sur la gouvernement pour y arriver : informez-vous et agissez.

Découvrez comment ma compagne a stoppé naturellement sa sclérose en plaques :

SEP

Références : Brum, Doralina Guimaraes, Comini-Frota, Elizabeth Regina, Vasconcelos, Claudia Cristina F., & Dias-Tosta, Elza. (2014). Supplementation and therapeutic use of vitamin D in patients with multiple sclerosis: Consensus of the Scientific Department of Neuroimmunology of the Brazilian Academy of Neurology. Arquivos de Neuro-Psiquiatria, 72(2), 152-156.

La HAS ne reconnaît pas d’utilité au dosage de vitamine D en routine. Communiqué de presse du 30 octobre 2013.

Vernay M. et al. Vitamin D status in the French adult population: the French Nutrition and Health Survey (ENNS, 2006-2007). Usen, invs, Avril 2012.

« Statut vitaminique, rôle extra osseux et besoins quotidiens en vitamine D – Rapport, conclusions et recommandations », Académie nationale de médecine, 29 mai 2012.

You may also like

19 Response Comments

  • Roland  14 mars 2014 at 2 h 11 min

    Salut julien.

    J’ai fais récement une prise de sang tres complete car je souffre de fatigue proncée en ce moment. Tous les parametres étaient ok sauf la vitamine D qui était a 34ng/ml. Mon médecin m’a dis que c’est un taux suffisant. Je suis tres sportif et me prépare a une course de 10.000 metres donc je m’entraine beaucoup en ce moment. Je revisite régulierement mon plan d’entrainement afin de ne pas tomber dans le surentrainement et de ce fait je pense a juste titre que la vitamine D pourrait m’aider seulement le doc refuse de m’en prescrire. Comment faire pour m’en procurer.? Merci bien a toi.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  14 mars 2014 at 7 h 15 min

      Salut Roland, il te suffit de jeter un œil dans un de mes livres, je parle de la vitamine D à chaque fois avec la dose et les produits. Mais un taux de 34 ng/mL ne provoque pas de fatigue.

      (0)
      Répondre
  • Loic  14 mars 2014 at 11 h 00 min

    Boujour, pour ma part je me suplemente avec du Zymad en pharmacie pour 2,85 euros pour 100 000 ui, à prendre sous forme de goutte.

    (0)
    Répondre
  • Roland  14 mars 2014 at 15 h 18 min

    Salut Julien,

    Merci de ta réponse rapide. J’ai lu tes 2 livres. Pour les doses etc c’est assez clair cependant le doc ne veut pas me prescrire de vitamine D. Je vis dans le nord est de la France ou on a peu d’ensoleillement. J’ai déja lu tes autres articles sur la vitamine D ainsi que ceux d’autres auteurs/scientifiques et je pense qu’il est important de se supplémenter surtout dans les périodes « froides » de l’année. Sauf erreur de ma part il me semble que la vitamine D ne se délivre pas sans ordonnance. Comment faire si le medecin refuse.? Utiliser les produits accessible tres faiblement dosés.?
    Pour la fatigue je vais donc chercher d’autres pistes. Merci en tout cas. Cordialement Roland

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  14 mars 2014 at 19 h 09 min

      Salut Roland, dans mes deux livres je conseille des produits pour se supplémenter en vitamine D. Évidemment ces produits sont en vente libre.

      (0)
      Répondre
      • csidcc  18 mai 2016 at 23 h 20 min

        zyma d en vente libre en pharmacie flacon de 90000 ui

        (0)
        Répondre
  • GERARD ROHRER  14 mars 2014 at 19 h 52 min

    Vit D3 = rapport qualité/prix soit Energetica Natura ou Dplantes

    (0)
    Répondre
  • charli  16 mars 2014 at 23 h 02 min

    Les ampoules sur ordonance on sait que c’est des fortes doses non physiologiques dont on ne sait quel pourcentage va être absorbé par l’organisme…
    Donc comme pour tout il vaut mieux un pti peu chaque jour. Cf les bouquins pour les dosages/produits…Perso je me suis tapé un bouquin de plus de 200 pages sur la vit D pour faire le tour de la question!!!
    Si on veut être fixé et se responsabiliser dans le cas des personnes qui auraient peur d’un surdosage ou pour suivre l’efficacité de la supplémentation : on se paye une ptite prise de sang = une vingtaine d’euros ou on profite d’un bilan pour se la payer ça réduit le cout en mutualisant la piqure.
    Un tel bénefice pour un si faible cout c’est quand même rare…
    J’ai pris des gouttes et fait des prises de sang.
    D’autres personnes que je connais on pris des ampoules(par facilité) et fait des prises de sang). Alors d’accord c’est pas une étude à grande échelle mais pour ma part j’ai vu que c’était OK pour mon cas et que les ampoules ne donnaient hélas pas d’effet spectaculaire du tout sur le taux des autres…
    Donc comme le dit Julien : « informez-vous et agissez! ».

    (0)
    Répondre
  • Roland  17 mars 2014 at 19 h 22 min

    Merci julien pour les précisions je ne sais pas pourquoi j’étais persuadé que c’étais sur ordonance.
    Merci a tous qui avez commenté et répondu j’ai pris bonnes notes.
    Cordialement

    (0)
    Répondre
  • Marie  10 avril 2014 at 17 h 00 min

    Bonjour,

    Je confirme la teneur de cet article ! J’ai fait un dosage de vitamine D en septembre dernier : 14 ng/ml. J’ai eu une ordonnance de ZymaD 80.000 UI tous les 2 mois – que j’ai pris plutôt toutes les 4-5 semaines car la pharmacienne m’avait dit que je pouvais en prendre tous les mois.
    Le mois dernier, j’oublie un peu de prendre la dernière dose prévue par l’ordonnance et au bout d’un mois 1/2 je commence à être très irritable et à avoir de l’insomnie. (je précise que jusqu’à l’été dernier, j’étais très sujette à ces prb d’insomnie et d’irritabilité, puis à l’automne dernier, j’ai entamé un régime sans gluten et sans caséine en même temps que la cure de Zyma D)

    Là je fais un contrôle pour vérifier entre autres mon taux de vitamine D : je pensais qu’il avait bien remonté mais non, j’étais juste passée de 14 à 18 ng/ml… Je me suis empressée de prendre la dernière dose de Zyma D et en 24 h, mon problème d’irritabilité et d’insomnie a été réglé.

    Depuis j’ai décidé de commander de la vitamine D sur http://www.supersmart.com (on peut avoir des dosages de 1000 ou 5000 UI), vu que je ne pourrai pas avoir d’autre ordonnance de ZymaD avant l’automne prochain (en plus je ne pense pas que ces dosages soient adaptés)

    ps : mon père (médecin) m’a dit que le Zyma D se délivre uniquement sur ordonnance. J’imagine qu’en France, seuls les compléments alimentaires qui ne dépassent pas 200 UI sont en vente libre.

    (0)
    Répondre
  • Alexis  28 octobre 2015 at 10 h 30 min

    Et voilà, je suis kiné et très content d’avoir lu cet article il y a un an ainsi que toute la doc de julien venesson sur la vit D ! Car aujourd’hui au cours de la première séance d’un patient il m’indique avoir eut une névrite optique il y a 3 ans. Sous UV dose bien sûr… Et Hop je l’envoie à la pharmacie prendre ses gouttes de vit D avec un imprimé de l’article sous le bras.

    En tant que kiné ces recommandations sur la vit D sont primordiale à connaitre tellement ça touche une part importante de notre patientèle :ne serait ce que les personne âgées qui ne sortent pas de chez elle et qui ont une vit D dans les chaussettes même sous UV dose.

    Merci beaucoup pour toutes ces infos préventives. Ca manque tellement la prévention dans la médecine d’aujourd’hui

    (0)
    Répondre
  • Patrick  18 novembre 2015 at 12 h 14 min

    Bonjour Julien,

    Je tiens d’abord à te complimenter et te remercier pour tes œuvres qui sont très utiles et instructives.
    Je souhaiterai savoir quelle dose de vitamine je devrais prendre sachant mon bilan sanguin Vit D est de 19.7 ng/ml sachant que cela fait 40-45 jours que je prends 14 gouttes de zyma D chaque matin. a quel point dois-je augmenter ma dose???? Je souhaiterai passer à 20 gouttes dans un premier temps mais peut être que 30 seraient plus adaptées? Autre question,il y a t’il une relation entre la vitamine D et l’apparition de Dermite faciale ou rosacée? J’en ai les symptômes qui sont apparus plus ou moins simultanément avec le début de ma prise de vit D/Nupower/Magnésium/L-glycine. Merci d’avance

    (0)
    Répondre
  • Lara Busch  19 avril 2018 at 18 h 06 min

    Bonjour moi j’ai une sclérose en plaque depuis 17 ans, j’avais 25 ans, il y a 9 ans elle est passée en forme progressive
    Je suis sous mabthera par injection une fois tous les 6 mois et la semaine prochaine je vais voir le docteur Mangin au Luxembourg pour prendre de la vitamine D à forte dose et arrêter les injections.
    J’ai du mal à marcher surtout quand je suis fatigué très souvent je prends une canne
    bien cordialement
    Qu’en pensez-vous
    Lara

    (0)
    Répondre
  • Céline  8 octobre 2014 at 14 h 44 min

    Bonjour,
    J’ai une SEP. Combien de gouttes de ZYMA D (10 Ml en flacon gouttes) dois je prendre par jour ? Merci

    (-2)
    Répondre
    • Alexis  28 octobre 2015 at 10 h 31 min

      La dose est indiquée sur l’article, vous exagérez… mathématiquement parlant c’est pas très compliqué à convertir en goute…

      (-1)
      Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.