facebook insta twitter

Comment un régime sans gluten améliore l’asthme et les allergies respiratoires

femme qui respire dans une ventoline en raison de l'asthme

La découverte récente de la zonuline, une hormone qui régule la perméabilité des épithéliums, a permis de comprendre les mécanismes physiologiques par lesquels le gluten exerçait son action néfaste au niveau de l’intestin.
Aujourd’hui des chercheurs de l’université du Michigan (États-Unis) viennent de démontrer que la zonuline contrôlait également la perméabilité pulmonaire.
Ces résultats sont très intéressants car ils ajoutent une nouvelle explication scientifique permettant de comprendre pourquoi de nombreuses personnes constatent une amélioration de l’asthme et des allergies respiratoires lorsqu’ils suivent un régime sans gluten. Le constat est le même pour les protéines de lait.
Il est donc probable que le gluten, tout comme la caséine (principale protéine du lait), ne perturbent pas seulement la perméabilité intestinale (par l’intermédiaire de la zonuline) mais aussi la perméabilité de tous les épithéliums, ce qui inclut les poumons et la barrière cutanée (eczéma, psoriasis, allergies, etc).
A l’inverse il a été démontré que la vitamine D améliore les symptômes de l’asthme, de l’eczéma, du psoriasis et des problèmes de perméabilité intestinale et il se trouve justement que le vitamine D influence positivement la zonuline, cette hormone clef !



Référence : Rittirsch D, Flierl MA, Nadeau BA, Day DE, Huber-Lang MS, Grailer JJ, Zetoune FS, Andjelkovic AV, Fasano A, Ward PA. Zonulin as prehaptoglobin2 regulates lung permeability and activates the complement system. Am J Physiol Lung Cell Mol Physiol. 2013 Jun 15;304(12):L863-72.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 4.88
Rejoignez 45 000abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top