Don du sang ? Supplémentez-vous en fer !

Sauver des vies et améliorer sa santé

Le don du sang sauve chaque jour des milliers de vie : accident chirurgical, accident grave de la route, hémorragie, autant de situations où une perfusion sanguine est nécessaire.

Mais ce geste est aussi un geste de soin pour certaines maladies particulières, en particulier l’hémochromatose, une maladie dans laquelle l’organisme absorbe et stocke anormalement le fer dans les tissus. Celui-ci devient alors pro-oxydant (inverse d’un antioxydant), ce qui favorise les maladies cardiaques, mentales et le cancer. En effet, chaque don du sang nous enlève de l’hémoglobine, une protéine riche en fer.

Le problème est que tout le monde n’a pas de fer en excès dans l’organisme, en conséquence un don du sang provoque souvent une baisse des réserves de fer, pouvant conduire à un début d’anémie, qui se traduit principalement par de la fatigue.

Effet d’une supplémentation en fer en cas de don du sang

Récemment des chercheurs américains et canadiens ont suivi plus de 200 personnes qui effectuaient des dons du sang : la moitié d’entre eux ont pris un petit complément alimentaire de fer après le don (37,5 mg par jour seulement) et l’autre moitié a pris un placebo.

Résultat : avec une supplémentation en fer, les réserves de fer reviennent à la normale en 76 jours en moyenne (soit 2 mois et demi) alors qu’avec un placebo, les réserves de fer ne se sont toujours pas reformées au bout de 168 jours (soit plus de 5 mois).

Une supplémentation en fer est donc recommandée après un don. Les petites doses (autour de 30 mg) sont aussi efficaces que les grosses mais avec l’avantage de ne pas avoir d’effets secondaires.

 Référence : Kiss JE, Brambilla D, Glynn SA, et al. Oral Iron Supplementation After Blood Donation: A Randomized Clinical Trial. JAMA. 2015;313(6):575-583.

 

You may also like

19 Response Comments

  • Anthony  23 février 2015 at 13 h 01 min

    N’est-il pas préférable pour les hommes de donner leur sang, justement, dans le but de baisser les niveaux de fer dans le sang ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  23 février 2015 at 14 h 22 min

      Il n’y a pas de bénéfice à baisser le taux de fer si celui-ci n’est pas anormalement élevé.

      (1)
      Répondre
      • Fred  24 février 2015 at 19 h 15 min

        Et un taux anormalement élevé est à partir de combien ? (environ selon toi, pas les normes des labos)

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  24 février 2015 at 22 h 52 min

          J’ai les mêmes normes que celle du labo pour ça.

          (0)
          Répondre
          • Fred  25 février 2015 at 10 h 28 min

            Ok merci.

            Je suis à 152ng/ml (norme du labo 20 à 150), c’est trop dans un but de santé optimale ?
            Je mange de la viande rouge 2 fois par semaine, il serait bon de diminuer ou ça peut venir d’autre chose ?

            (0)
          • Julien V.  25 février 2015 at 11 h 32 min

            Oui c’est un peu élevé. Si vous ne faites pas de sport c’est le signe qu’il faut en faire (l’activité physique consomme du fer).

            (2)
          • Ginette  13 mai 2015 at 16 h 48 min

            ET CES NORMES, QUELLES SONT-ELLES?

            (-5)
  • yak  28 février 2015 at 16 h 13 min

    Je suis sportif (je vais 5 fois par semaine à la salle de sport), est-ce qu’un don du sang va jouer sur mes performances (prise de masse, récupération) ?

    (1)
    Répondre
  • Cyril  18 août 2015 at 9 h 47 min

    Bonjour,

    Quel complément en fer préconise-tu?

    Pour une femme qui perd souvent du fer avec les règles , doit-elle se supplémenter en fer toute l’année ou faut -il faire confiance au prise de sang?

    Merci pour tout ton travail de recherche

    (1)
    Répondre
  • Sébastien  30 juin 2016 at 13 h 59 min

    Bonjour Julien,

    Vous voulez dire qu’en cas de supplémentation de fer , je coupe quand même mes tardyferon 80mg en 5 ( à peu près ) il faudrait distancier la prise en vit C , de combien de temps pour éviter ou limiter cette oxydation ?
    de la même façon avec les aliments ? Pas de vit C si boudins noirs lors du repas ?
    Merci d’avance

    Sébastien

    (1)
    Répondre
  • Anthony  24 février 2015 at 11 h 54 min

    Ok, je demandais, parce que j’ai lu dans le 4HourBody qu’un taux de ferritine supérieur à 50 ng/dL (pas sûr de l’unité) accoît le risques de développer des maladies cardio-vasculaires.
    et qu’il convient donc de donner son sang tous les 3-4 mois
    Idem : le don de plasma permettrait de détoxiquer l’organisme.
    Ton avis ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  24 février 2015 at 12 h 06 min

      D’après les études les premiers symptômes d’un manque de fer apparaissent dès que la ferritine est en-dessous de 50 ng. Il me semble donc illogique de donner son sang lorsque le taux se situe à ces niveaux.

      (0)
      Répondre
  • Sarah  10 avril 2015 at 12 h 13 min

    Merci!!mille fois merci pour cet article qui devrait servir d’avertissement pour tous! En 2009 j’ai fait un don du sang avec toutes les bonnes intentions qui vont avec…malheureusement je suis prises de vertiges et de grosse fatigue les jours qui suivent. Analyses le verdict tombe: ferritine à 3, ce qui signifie que mes réserves ne devaient pas être fameuses non plus avant le don du sang….un conseil faites un check-up complet avant de donner votre sang, car sur le moment ils ne contrôlent que votre hémoglobine. J’ai mis des mois à m’en sortir, et ce n’est que lorsque j’ai arrêté le GLUTEN que mon taux de ferritine a significativement augmenté…cela fait 5 ans maintenant que j’ai banni le gluten et je me porte encore mieux qu’avant le don de sang en question.

    (0)
    Répondre
    • arnaud  26 mai 2017 at 13 h 38 min

      ? c’est quoi le rapport entre le gluten et ta carence en fer ???

      (1)
      Répondre
  • Sam  10 mai 2015 at 20 h 52 min

    Je suis atteint d’hémochromatose, les différents docteurs qui m’ont suivi m’ont toujours fait des saignées mais qui vont direct à la poubelle. On ne fait pas de don du sang justement parce que le sang est trop riche en fer. Le sang est jeté. A moins que mes médecins m’est dit des conneries. Si quelqu’un a un taux de fer trop élevé il faut qu’il aille voir un gastro ou un hématologue, pas qu’il aille de lui même faire des dons.

    (0)
    Répondre
  • Laurent  16 décembre 2015 at 13 h 29 min

    Bonjour, j’aimerais rajouter que dans de nombreux cas tous les nutriments ayant un rapport étroit avec le métabolisme du fer (absorption, synthèse, conservation et pertes —> fer, cuivre, vitamine C, K etc.) vont jouer un rôle pour le retour à la normale des taux sanguins. Des aliments hyper-mnémoniques et efficaces dans ce contexte comme le boudin noir ou les épinards (vitamine K un record et une partie du complexe B) ont crtainement un rôle important à jouer.

    Cordialement,
    Et merci pour votre site très intéressant,
    Laurent
    p.s. : ne manquez pas mon paragraphe sur la revalorisation des épinards dans le contexte de l’anémie ferriprive : http://www.scoby.ch/index.php?p=Une-Sante-de-Fer#epinards-contre-perte-de-fer

    (0)
    Répondre
  • Azahara  3 octobre 2017 at 21 h 17 min

    Je recommande de lire le Dr Curtay qui déconseille le fer en complément car il est toxique et inflammatoire. Le mieux est de manger de la viande rouge (bio) après un don de sang ou ne pas donner si la ferritine est trop basse. Les hommes ont d’ailleurs plus intérêt à donner leur sang que les femmes surtout lorsqu’elles sont en âge de procréer mais force est de constater que c’est souvent l’inverse. En outre,les hommes mangent plus souvent de la viande et en plus grande quantité donc cela leur permettrait d’éliminer du fer. Les compléments en fer sont à donner uniquement en cas de grave anémie et aux femmes vegan enceinte.

    (0)
    Répondre
  • Fanny  28 mars 2015 at 19 h 52 min

    Bonjour,
    J’ai un taux de fer varie entre 10 et 30ng, je me sens assez fatiguée (pas de problème de thyroïde) et j’ai une chute de cheveux prononcée (nettement accélérée depuis l’arrêt de la pilule contraceptive, logique). Mon médecin ne veux pas me supplémenter en fer considérant mon taux comme non alarmant. Quels compléments naturels (pour le fer) accessibles sans ordonnance sont à privilégier?
    Je sais que mon meilleur levier va être mon alimentation de tous les jours mais je voudrais essayer en soutien un complément et il en existe beaucoup…merci de votre éclairage !

    (-1)
    Répondre
    • kermitte  28 juin 2015 at 12 h 30 min

      Bonjour Fanny,

      Avez-vous pensé à manger des aliments riches en fer un peu plus souvent ?
      Evidemment les abats (bio si possible) y tiennent une bonne place, si vous n’aimez pas ou êtes végétarienne, il y a aussi des légumeineuses (à tremper pour une meilleure assimilation).
      http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/PalmaresNutriments/Fiche.aspx?doc=fer_nu
      Aliment – quntité d’1 portion – quantité de fer
      1 Foie de porc braisé pour 100 g (3 ½ oz) – 18 mg

      2 Foie d’agneau ou de poulet, braisé ou sauté pour 100 g (3 ½ oz)- 8-13 mg

      3 Rognons d’agneau braisés pour 100 g (3 ½ oz) – 12 mg

      4 Haricots de soya cuits pour 250 ml (1 tasse) – 9 mg

      (0)
      Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.