Fer, cuivre et manganèse

Le fer, le cuivre et le manganèse sont des oligo-éléments qui entrent dans la composition de centaines de protéines essentielles à la vie :

  • le fer intervient dans la composition de l’hémoglobine, pigment qui permet le transport de l’oxygène par les globules rouges. Il est également présent dans les myoglobines (réserves d’oxygène dans les muscles), les cytochromes ou des enzymes impliquées dans la synthèse de l’ADN,
  • le cuivre est présent dans des cytochromes et joue un rôle dans la formation de l’hémoglobine,
  • le manganèse est associé à des métalloprotéines comme la glutamine synthétase dans les neurones.

Le fer, le cuivre et le manganèse peuvent s’accumuler au fil du temps dans l’organisme causer des dégâts. Par exemple, le cuivre est indispensable au fonctionnement du cerveau mais, en trop grande quantité, il pourrait favoriser la formation des plaques séniles et donc les démences.

Ces trois métaux sont des éléments très réactifs dans l’organisme qui, en fonction des situations, conduisent à une hausse du stress oxydatif. De manière générale, bien que ces trois substances soient importantes pour la santé, leur présence dans les compléments alimentaires pose question en raison de leurs effets néfastes.

Le manque de vitamine B6 et de fer provoquerait des crises d’angoisse
Fer, cuivre et manganèse

Le manque de vitamine B6 et de fer provoquerait des crises d’angoisse

Attaque de panique, spasmophilie, hyperventilation Ce qu’on appelle spasmophilie en France désigne dans les autres pays du monde les crises d’angoisse qui se manifestent par une forte anxiété, de l’hyperventilation (respiration difficile et accélérée, sensation d’étouffement), des crampes et d’autres dysfonctionnement du système nerveux. En neuropsychiatrie on pense que les crises d’angoisse et l’anxiété sont…