Oeufs entiers : pourquoi ils améliorent la santé

Pendant de nombreuses années les autorités de santé ont recommandé de diminuer la consommation d’œufs entiers à cause du cholestérol qu’ils contiennent. Aujourd’hui la science remet en cause ces conclusions hâtives et affirme au contraire que pour rester en bonne santé, il est important de manger plus d’œufs entiers !

 Les œufs entiers augmentent-ils le risque de crise cardiaque ?

Si on en croit les médias classiques (Yahoo.fr, Doctissimo, etc.) les œufs entiers seraient mauvais pour la santé car ils contiennent du cholestérol. Pour en attester, ces sites d’informations citent régulièrement des études scientifiques dans lesquels les chercheurs ont trouvé un lien entre consommation d’œufs entiers et risque de maladies cardiaques, de quoi vouloir rester prudent !

Le problème c’est que les études en question sont toujours de toutes petites études, c’est-à-dire qui n’ont suivi qu’un faible nombre de participants (rarement plus d’un millier). De plus ces études, qui comparent des personnes mangeant des œufs entiers à des personnes n’en mangeant pas, tiennent rarement compte de facteurs confondants importants. Par exemple si vous comparez une personne qui ne mange pas d’œufs entiers et qui ne fume pas à une personne qui mange des œufs et qui fument, il est bien difficile de dire que ce sont les œufs qui sont responsables des problèmes de santé de la personne étudiée.

C’est ce qui s’est passé dans la dernière étude publiée sur la plupart des sites internet sous le titre ravageur « Le jaune d’œuf plus dangereux que la cigarette » (exemple ici : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/08/14/18794-jaune-doeuf-aussi-nocif-que-tabac-pour-arteres). En réalité lorsqu’on lit l’étude scientifique elle-même (dont le résumé est accessible ici : http://www.atherosclerosis-journal.com/article/S0021-9150%2812%2900504-7/abstract) on peut voir que les chercheurs n’ont pas fait de distinction entre les personnes sportives et les sédentaires, pas de différence entre les personnes ayant un tour de taille anormalement élevé et les autres (un facteur de risque cardiaque reconnu) et que toutes les différences alimentaires n’ont pas été prise en compte. Ils terminent en disant que leur étude doit être confirmée par d’autres travaux plus précis. Mais cela aucun média n’en a parlé !!

Manger des œufs entiers améliore la santé cardiovasculaire

Fort heureusement, il existe d’autres études beaucoup plus sérieuses sur le sujet :

  • En décembre 2012, une très large analyse de la littérature médicale sur le sujet a été publiée dans une revue médicale réputée pour son sérieux, le British Medical Journal. Issue d’une collaboration entre des chercheurs chinois et l’École de Santé Publique de Harvard, l’étude a analysé 17 études d’observation sur la consommation de jaunes d’œufs et le risque de maladies cardiovasculaires (infarctus, accident vasculaire, etc.), totalisant ainsi des données sur plus de 4 millions de personnes. Dans cette étude les chercheurs ont éliminé tous les facteurs confondants les plus évidents et ils trouvent que : « La consommation d’œufs entiers n’est pas associée à un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires ou d’AVC. En revanche, manger beaucoup d’œufs entiers diminue le risque d’AVC hémorragique de 25%. » Les chercheurs notent tout de même que les œufs entiers ne seraient pas très bons en cas de diabète (1).
  • En avril 2014, des chercheurs de l’université de Columbia (États-Unis) ont évalué le lien entre la consommation d’œufs entiers et la fréquence de la plaque d’athérome au niveau de l’artère carotide sur près de 3000 volontaires américains. La plaque d’athérome indique la présence d’une artère endommagée qui pourrait se boucher et favoriser la formation de caillots sanguins puis d’une maladie cardiaque. Résultat : pour chaque œuf entier supplémentaire consommé par semaine, le risque de plaque carotidienne diminue de 11%. L’étude a duré plus de 11 ans et n’a pas trouvé que ceux qui mangeaient beaucoup d’œufs entiers avaient plus de problèmes cardiaques que les autres (2).

Je présente ici les deux études les plus récentes et les plus importantes mais les anciennes études ont toujours eu les mêmes conclusions. Les œufs seraient en réalité bons pour la santé en raison de leur teneur importante en vitamine A, vitamine B12 et vitamine B9 naturelle. Les œufs contiennent aussi de la choline, une pseudo-vitamine aux nombreux bénéfices et dont beaucoup de Français manquent. La peur des œufs entiers vient probablement de leur teneur en cholestérol mais cette peur n’est pas justifiée.

A quoi sert le cholestérol des œufs ?

Parce qu’ils sont riches en cholestérol (186 mg environ dans un œuf), les œufs ont souvent généré de la peur. Pourtant, on sait depuis 1980 que cette inquiétude n’est pas fondée.

En effet depuis cette époque plusieurs équipes de chercheurs ont testé l’effet d’une consommation importante d’œufs entiers (jusqu’à 5 œufs entiers par jour) sur les taux de cholestérol et les résultats sont très clairs : dans 70% des cas, manger beaucoup d’œufs entiers riches en cholestérol n’a aucun impact sur le taux de cholestérol sanguin. Dans les 30% des cas restants, le cholestérol sanguin augmente mais très légèrement (maxi 10%) ce qui est une valeur trop faible pour qu’un impact néfaste sur la santé soit observé. De plus cette augmentation se fait de manière équilibrée sur le cholestérol HDL (surnommé « bon ») et LDL (surnommé « mauvais ») (3, 4, 5).

En conclusion, manger des œufs entiers n’est pas dangereux pour la santé, au contraire ! Un minimum de deux œufs entiers par jour est conseillé pour garantir un bon apport en choline et en vitamines. Par ailleurs le cholestérol des œufs améliore les performances physiques des sportifs.

Pour aller plus loin sur l’alimentation pour la santé :paleo2

 

Références : (1) Rong Y ,Chen L ,Zhu T ,Song Y ,Yu M ,Shan Z ,et al. Egg consumption and risk of coronary heart disease and stroke: dose-response meta-analysis of prospective cohort studies. BMJ 2013;346:e8539.

(2) Goldberg S, Gardener H, Tiozzo E, Ying Kuen C, Elkind MS, Sacco RL, Rundek T. Egg consumption and carotid atherosclerosis in the Northern Manhattan study. Atherosclerosis. 2014 Aug;235(2):273-80.

(3) Fernandez ML. Dietary cholesterol provided by eggs and plasma lipoproteins in healthy populations. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2006 Jan;9(1):8-12.

(4) Oh SY, Miller LT. Effect of dietary egg on variability of plasma cholesterol levels and lipoprotein cholesterol. Am J Clin Nutr. 1985 Sep;42(3):421-31.

(5) Roberts SL, McMurry MP, Connor WE. Does egg feeding (i.e., dietary cholesterol) affect plasma cholesterol levels in humans? The results of a double-blind study. Am J Clin Nutr. 1981 Oct;34(10):2092-9.

You may also like

40 Response Comments

  • Pierre F  4 octobre 2014 at 18 h 14 min

    Merci pour cet article bien intéressant 🙂

    Cependant, il serait bon de préciser que (du moins à ma connaissance) ces études ne tiennent pas compte de la qualité des œufs, alors que l’on sait que les œufs bio, comparés aux œufs de poules en batterie, contiennent plus de vitamines, plus d’oméga 3, et moins de cholestérol et graisses saturés.
    C’est dommage, car probablement que ces études montreraient des résultats plus significatifs (et que les oeufs bio seraient peut être conseillés pour les diabétiques ?)

    Mais personnellement, je ne doute pas de leur valeur nutritive, et je continuerai à manger mes deux œufs bio au plat tous les matins (sans omettre mon curcuma en poudre que je rajoute sur le blanc pendant la cuisson!)

    (22)
    Répondre
  • Michel  5 octobre 2014 at 16 h 21 min

    Salut Julien,

    « Dans les 30% des cas restants, le cholestérol sanguin augmente mais très légèrement (maxi 10%) ce qui est une valeur trop faible pour qu’un impact néfaste sur la santé soit observé. »

    De toute façon une hausse du cholestérol sanguin n’a pas d’effet néfaste sur la santé, à en croire Michel de Lorgeril.

    « De plus cette augmentation se fait de manière équilibrée sur le cholestérol HDL (surnommé « bon ») et LDL (surnommé « mauvais ») (3, 4, 5). »
    Il faudrait préciser qu’ils sont juste surnommés ainsi, mais qu’en réalité il n’y a pas de bon et de mauvais… Sans préciser les gens vont croire qu’il y a un mauvais cholestérol !

    Même problème dans ton article sur Super Physique : http://www.superphysique.org/articles/250

    Je cite Michel de Lorgeril :
    « Il n’y a pas de cholestérol bon ou mauvais, c’est un mythe. Ce qui est mesuré, ce n’est pas le cholestérol mais ses transporteurs : les lipoprotéines ou LDL (qu’on désigne comme mauvais cholestérol) transportent le cholestérol du foie, où il est fabriqué, vers les tissus qui en ont besoin, et les HDL transportent les excédents des tissus vers le foie. C’est tout. »
    http://www.lepoint.fr/sante/cholesterol-plus-de-7-millions-de-francais-prennent-un-traitement-pour-rien-16-02-2013-1628152_40.php

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  5 octobre 2014 at 16 h 32 min

      Salut Michel,
      Tu n’as pas dû bien comprendre le livre du Dr De Lorgeril, je pense que tu devrais le relire.
      Concernant mon article ici je parle uniquement des œufs, je ne rentre pas dans le détail sur la question du cholestérol, ce sujet est abordé plus en détail dans mes livres. Ce n’est pas un mensonge de dire que le HDL est surnommé « bon » et le LDL « mauvais », c’est effectivement comme ça que c’est surnommé.

      (3)
      Répondre
  • COLS  17 mars 2015 at 14 h 00 min

    Il est à noter également, que plusieurs études montrent que les œufs bios, les œufs de poules élevées en plein air et ceux en batteries ne présentent aucunes différences, cela change strictement rien à leurs compositions. C’est juste un coût marketing ou pour le bien être de la poule, ma femme achète des œufs de poule élevées en plein air juste pour ça, pour se donner bonne conscience.

    (-1)
    Répondre
    • Nicolas  20 septembre 2016 at 9 h 44 min

      Citer les sources ! Comment peut on penser que l’alimentation et le mode de vie de la poule n’ont pas d’influence sur la composition de ses oeufs ?! Ridicule… C’est exactement la même chose entre le lait de vache de ferme industrielle et celle de vache de paturage. De grosses différences ont été notées.

      (5)
      Répondre
    • Gurzil  19 octobre 2016 at 3 h 39 min

      Eh ben non, c’est pas totalement vrai. En effet, oeuf bio et oeufs de batteries ont les mêmes nutriment et en même quantité sauf que les œufs bio labelisé « Cœur de france » (dur à trouver) issus de poules exclusivement nourri au graines de lin fabriquent des œufs contenant plus d’oméga 3 que d’omega 6 ce qui est intéressant si on veut changer du saumon ou d’autres sources animale en oméga 3. De même, il faut savoir que normalement les oeufs issus de poules de batterie n’ont pas de jaune doeuf, le jaune doeuf est translucide et donc pour y remédier les industriel donne des colorants aux poules pour que le jaune d’œuf retrouve sa couleur. Ca montre l’impact direct de l’effet du régime alimentaire de la poule sur les œufs qu’elle fabrique.

      (0)
      Répondre
  • Holaticos  6 octobre 2014 at 20 h 14 min

    Bonjour Julien,
    J’ai acheté tes deux bouquins sur le gluten et le régime paléo (au passage).
    Personnellement j’ai l’impression qu’à chaque fois que je mange deux ou trois œufs le matin je ressens un liquide dans mes articulations des doigts et au niveau du poignet, peut être un excès de fer. Comme un tout léger début de goutte je dirais.
    J’ai aussi lu dans ton bouquin « café à volonté » en dehors des repas alors que la caféine à haute dose je suis pas convaincu que ça soit bon…
    J' »attaque » ce que tu dis mais je suis toujours méfiant vis à vis des gens qui prétendent savoir. Je reste très respectueux de ton travail.

    J’ai suivi le régime seignalet comme ta mère et toi il me semble, le mec disait de manger de la viande crue alors qu’on sait que c’est pas bon…Bref je me méfie des gens des positions extrêmes et du savoir de manière générale et quand je vois que tu dis qu’on peut boire du café à volonté hors repas je me pose des questions tout comme quand tu soutiens plus ou moins seignalet.

    N’y vois pas d’attaques personnelles, juste des interrogations et une méfiance profonde mais pas seulement envers toi en particulier.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 octobre 2014 at 20 h 29 min

      Bonjour, personnellement je n’ai pas d’avis sur ces questions, je n’ai ni la science infuse ni la vérité absolue. Puisque vous avez lu mon livre vous pouvez constater que je me contente de citer des études scientifiques et de transmettre des informations au public. Les références scientifiques sont disponibles à la fin du livre et vous pouvez les lire par vous-mêmes. Et effectivement quand on lit les études les dangers du café ont été exagérés et sont basés sur des croyances.

      (0)
      Répondre
      • Holaticos  5 novembre 2014 at 18 h 11 min

        Je prends note de votre réponse. J’ai été intoxiquée par le roaccutane suite à un traitement pour l’acné donc je me méfie des gens qui prétendent incarner le savoir comme les dermatologues. Ne voyez pas d’attaque personnelles par rapport à mes propos.

        Par rapport au fer vous ne pensez pas que trois oeufs par jour en apportent trop ? Ce matin encore trois oeufs et je ressens mes articulations…Il paraît qu’il y a autant de fer dans 2 oeufs que dans un steak haché. Je vois même ce site (http://www.unoeufparjour.ca/les-oeufs-et-le-cholesterol/un-oeuf-par-jour/) soutenu probablement par des lobbys pro oeufs qui conseillent un par jour.
        Comment vous expliquez çela ?

        Pour résumer mon problème par rapport aux keufs c’est leur trop grosse teneur en fer.

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  6 novembre 2014 at 13 h 57 min

          Bonjour, un oeuf entier apporte 0,9 mg de fer soit 5% des apports journaliers nécessaires, on est donc bien loin de risquer un excès. Vos douleurs articulaires n’ont rien à voir avec ça, d’autant que l’accumulation de fer dans les articulations est un processus très lent qui prend plusieurs mois ou plusieurs années. Une explication plus plausible peut être que vous achetez des œufs de mauvaise qualité, issus de poules malades, dont la composition en graisses est riche en acide arachidonique, un oméga-6 pro-inflammatoire qui peut favoriser les douleurs sur un intervalle de temps court. C’est une des raisons pour lesquelles je recommande toujours d’acheter des oeufs bios.

          (3)
          Répondre
  • Elise  5 octobre 2014 at 10 h 35 min

    Bonjour!

    merci de réhabiliter les œufs 🙂 Ils ont eu tellement mauvaise presse ces dernières années…

    J’ajouterais quand même qu’ils font partie des « Big Three », les 3 aliments les plus allergènes pour l’être humain, avec le gluten et le lait de vache. Du moins c’est ce qui apparait dans les stat’ des tests d’immunoglobulines E et G… C’est toujours bon à savoir, le jour où on a des symptômes d’intolérance.

    A bientôt 🙂

    (2)
    Répondre
  • Michel  5 octobre 2014 at 16 h 45 min

    A vrai dire je n’ai pas lu son livre, j’ai juste regardé quelques vidéos et lu des articles par par-là.

    Et bien je ne comprends pas pourquoi MdL dit « Il n’y a pas de cholestérol bon ou mauvais, c’est un mythe. » Philippe Even dit la même chose d’ailleurs… je suis confus.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  5 octobre 2014 at 16 h 49 min

      C’est juste qu’il n’y a pas de « bon » ou de « mauvais » cholestérol, ce sont des surnoms.

      (1)
      Répondre
  • Adrien P  7 octobre 2014 at 10 h 25 min

    Bonjour Julien,

    Comme le fait remarquer un peu plus haut Pierre F je pense que la qualité de l’oeuf et par extension l’alimentation de la poule pondeuse est très importante. Vous mentionnez vitamine A, vitamine B12, vitamine B9 choline, cholesterol comme la raison des bienfaits de l’oeuf. Mais quid des Omega3, Omega 6? Et quel est l’impact sur la santé d’un oeuf dont le rapport W3/W6 est mauvais? Il me semble que trop d’W6 n’est pas bon pour le système cardiovasculaire. En lisant votre article peut-on en conclure que quel que soit le rapport W3/W6 le rapport bénéfice/risque de l’oeuf reste toujours favorable ?

    Vous conseillez dans vos différents ouvrages les oeufs Label Rouge, Bio et « bleu, blanc, coeur ». Mais je pense qu’on ne peut pas faire d’amalgame entre Bio et bon pour la santé dans tous les cas car on se met simplement à l’abris des pesticides et insecticides. Dans la grande distribution seul le label « bleu, blanc, coeur » garantit une alimentation riche en W3. On peut avoir de grandes disparités dans le Bio et le Label Rouge, car aujourd’hui trop de producteurs surfent sur la vague marketing des labels qualité sans la conscience ni les moyens nécessaires. Il s’agit juste de remplir un cahier des charge pour vendre un produit plus cher. Rien n’empêche un éleveur de poules pondeuses de donner du mais ainsi que du tourteau de soja bio, riches en Omega 6. Voir les dérives du Bio pour les oeufs : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/que-mangent-les-poules-qui-pondent-des-oeufs-bios_1507589.html

    Amicalement,

    Adrien

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  7 octobre 2014 at 18 h 29 min

      Bonjour Adrien, en effet je parle de cette problématique dans mes livres mais toutes les études que je cite, faites sur des millions individus dans le monde, sont faites avec des œufs de poules en cage !

      (0)
      Répondre
  • emilie  7 octobre 2014 at 18 h 09 min

    Bonjour Julien,

    14 oeufs par semaine ? Est-ce bien raisonnable (ne se crée t-on pas une intolérance) ?
    Merci,

    EV

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  7 octobre 2014 at 18 h 31 min

      Bonjour, je bois de l’eau tous les jours, je mange du poisson depuis que je suis enfant au minimum 5 fois par semaine et je n’ai jamais déclenché d’intolérance. Il n’y aucune logique biologique qui pourrait faire apparaître d’un seul coup par magie une intolérance. Si une intolérance à un aliment apparait c’est le signe qu’il y a un désordre de santé interne qui a été négligé.

      (0)
      Répondre
  • DIVER  18 décembre 2014 at 13 h 33 min

    Bon…Bien que je sois quasi-végétalien (je consomme parfois du miel bio local) et crudivore, je vais, du à ma pratique intense de la musculation, intégrer 2 oeufs bio local par jour pour la B12 et les proteines 🙂

    (1)
    Répondre
  • Ruben  16 mars 2015 at 19 h 32 min

    Bonjour Julien, merci pour cet article tres interessant. Je me pose souvent une question lorsque j’achete mes oeufs bios dans les supermarchés, notamment lorsqu’en j’en trouve sans marque tres peu cher (1e70 les 6 chez Dia et j’ai trouvé plus recemment 1e49 les 6 chez Lidl) est on sur que ces oeufs sont reellement bio ? Comment expliquer une aussi grosse difference de prix avec des oeuf bio de « marque » ?

    (1)
    Répondre
  • Julien  23 février 2018 at 17 h 55 min

    Bonjour,

    J’ai beau avoir lu vos livres et vos articles, je n’arrive toujours pas à savoir quels sont les meilleurs œufs.

    J’ai lu ici et là que l’alimentation des poules bio n’était pas bien équilibrée en omega 3/6 mais celle-ci est bio.
    Par contre pour les autres labels cette équilibre est meilleur mais l’alimentation n’est pas bio.

    N’existe t-il pas des œufs cumulant les deux avantages ?

    Merci pour votre travail.

    Cordialement,

    (1)
    Répondre
  • Alex  5 octobre 2014 at 14 h 55 min

    Bonjour Julien

    Que pense tu des œufs de caille.
    Sur internet beaucoup de site vantent les mérites des œufs de caille comme quoi ils serait plus nutrutif que les œufs de poule.(plus de fer,plus de vitamine etc…)
    J’ai même lu que le jaune des œufs de caille ne contenait pas de cholestérol

    Merci

    (0)
    Répondre
  • Jean-Marc  18 octobre 2014 at 14 h 34 min

    Bonjour Julien
    Je suis un peu perdu, je ne doute pas de l’intérêt des œufs mais j’ai un gros doute sur celui de consommer le blanc d’œuf même s’il est cuit. Pour le jaune je le consomme sous forme d’omelette avec des petits lardons et de la graisse de canard mais cela m’aurait rendu service de pouvoir consommer également les blancs. Qu’en pensez vous?

    (0)
    Répondre
  • F.Duberuil  20 octobre 2014 at 18 h 52 min

    Bonjour Julien,

    Merci encore pour vos études détaillés, et vos sources.

    Juste une précision (un peu de pinaillage?) : il n’y a pas de « cholestérol HDL » et de « cholestérol LDL » au sens propre, il n’y a qu’une seule molécule de Cholestérol. Les HDL et les LDL sont les transporteurs lipidiques du cholestérol qui, n’étant pas soluble dans le sang, ne s’y trouve jamais « seul » (c’est pour ça que la teneur en cholestérol est forcément égal à la teneur en ces lipoprotéines)

    Je sais que ces termes ont valeurs de simplification pour les analyses sanguines et permettent aux gens de mieux comprendre, mais je pense qu’il est bon de rappeler quand même ce principe, ne serait ce que parce que les taux de HDL et LDL sont dépendant de multiples facteurs, comme on peut s’en douter :
    -L’apport exogène de cholestérol, par des aliments riches en cholesterol (dont l’œuf fait parti), mais qui ne représente qu’une petite part du cholestérol sanguin (20 à 50 % selon les auteurs)
    -La synthèse de cholestérol par le foie, qui représente la majorité du taux sanguin (50 à 80% du cholestérol , suivant les auteurs)
    -Les facteurs augmentant les taux LDL et HDL.

    Ceci est déjà une énorme simplification en soi (surtout que le rôle de la cholestérolémie est complexe et co-factoriel dans la formation de plaques d’athérome ) , mais ça permet déjà de « comprendre » pourquoi les œufs ne sont pas forcément source de problèmes cardiovasculaires

    Je me doute que c’est difficile dans un article de blog de faire des distinctions trop techniques, alors c’est essentiellement pour…

    (0)
    Répondre
  • parent  27 octobre 2014 at 16 h 42 min

    je cherche ( en vain) des jus de fruits proteines , mais sans lactose, sans gluten et surtout sans proteines de lait (intolérances)..Aidez moi ,car je suis un traitement lourd….Un grand merci a vous

    (0)
    Répondre
  • Tibauzou  14 février 2015 at 19 h 26 min

    Bonjour Julien,
    Pratiquant de musculation, je mange 3 oeufs bio entiers tous les matins.
    De plus, les jours de training, et les jours de training seulement (Soit 3 à 4 fois par semaine) je mange 3 autres oeufs bio entiers directement après la séance.
    Avant je consommais de la Whey en post-training mais étant un lecteur assidu et soucieux de préserver ma santé et de m’éloigner des produits industriels, j’ai décidé sur vos conseils, d’opter pour les oeufs en post-training.

    Ce faisant je m’inquiète désormais de la quantité importante d’oeuf consommé en jour ON, c’est à dire 6. Les jours OFF ne me font pas peur, 3 oeuf semble raisonnable mais 6..

    Que me conseillez vous ? Y’a t il un nombre « limite » ?

    Ps : 2 à 3 fois par jours, en collation, je consomme du blanc d’oeuf (Elevé en plein air) en poudre… Bref tout ceci fait beaucoup d’oeuf !

    Qu’en pensez vous ?

    Bien cordialement

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  15 février 2015 at 11 h 49 min

      Bonjour,
      S’il existe un nombre limite d’oeufs à consommer, elle n’est pas connue scientifiquement parlant. Je ne vois d’ailleurs pas pour quelle raison 6 oeufs serait nocif mais pas 3 oeufs ?

      (0)
      Répondre
      • gurzil  19 octobre 2016 at 3 h 48 min

        Franchement t’as du mérite car quand on voit tous les types de questions ou de réflexions qui fusent dans tous les sens je me demande encore comment tu fais pour ne pas être blazé lol

        (0)
        Répondre
  • serge  27 mars 2015 at 0 h 32 min

    BONJOUR JULIEN
    Je suis végétalien et j’ai 13 de tension(c’est la tension la plus parfaite qu’un adulte puisse avoir).Les mangeurs d’oeufs ne peuvent pas en dire autant !Et pour chaque poule pondeuse un coq est tué!les oeufs apportent du cholestérol ce qui fait que le foie en produit moins en échange alors que lui c’est du cholestérol andogène qu’il fabrique et non de poule qui est un corps étranger.

    (0)
    Répondre
    • Nicolas  21 septembre 2016 at 9 h 14 min

      On est reparti dans les délires extrêmes des végétaliens…
      Tout corps étranger pousse notre pauvre petit organisme à se battre tel un lion pour digérer et transformer tout cela, on l’épuise ! C’est bien connu, notre organisme n’est pas fait pour remplir ses fonctions (!!!)
      Quant à la tension, on peut dire ce que l’on veut sur Internet. En attendant au vu de l’alimentation plus que restrictive des végétaliens, ne manger ne serait-ce que 100g de protéines par jour est un combat !
      D’où toutes ces protéines végétales (huuuuum) qui poussent sur le marché ! Mais c’est vendu par des végétaliens alors c’est forcément bon 🙂 $$$

      (0)
      Répondre
  • Daniel Bardetis  23 août 2015 at 0 h 53 min

    Bonjour, perso j’aimerais si possible de petites précisions sue le fait de consommer les oeufs durs ou à la coque, est-ce vraiment nuisible de faire cuire le jaune, et pourquoi ? j’ai lu plus haut dans les commentaires « on ne doit pas chauffer les lipides pour ne pas altérer les acides gras essentiels et notamment les omega 3 tres sensibles a la chaleur », est-ce vraiment ça ? difficile de trouver une réponse précise (même pas sur le livre « la meilleure façon de manger »! d’avance merci pour réponse, bien à vous

    (0)
    Répondre
  • Daniel Bardetis  27 août 2015 at 11 h 55 min

    Pas de réponse ? apparemment personne n’en sait rien !!

    (0)
    Répondre
    • Proteineandco  24 mars 2017 at 17 h 35 min

      Daniel, je pense que vous pouvez faire cuire vos oeufs (même les jaunes) sans partir dans des degré excessif, afin de ne pas trop dénaturer les éléments qui sont dans le jaune.

      (0)
      Répondre
  • gogetoss3  23 août 2017 at 18 h 04 min

    Bonjour Julien, question cliché, pensez-vous que manger 5 oeufs par jour (issus de l’agiculture bio, 0FR…) est excessif ?

    merci

    (0)
    Répondre
  • JB  3 juin 2018 at 8 h 56 min

    Super article !
    J’essaie d’en manger régulièrement, de préférence dur car il n’y a pas de doré sous les œufs contrairement à ceux cuit au plat.
    Pour la choline je me supplémente en bitartrate de choline (500mg/j). Savez-vous combien cela fait-il en choline pure ?

    Bonne journée !

    PS : j’ai récemment acheté votre livre Paléo Nutrition que j’ai dévoré et adoré !

    (0)
    Répondre
    • Julien Venesson  3 juin 2018 at 9 h 10 min

      Bonjour, le bitartrate de choline contient 40% de choline donc cela vous fait un apport de 200 mg de choline. Merci pour le livre 🙂

      (0)
      Répondre
  • Emmanuel  5 octobre 2014 at 12 h 03 min

    Bonjour Julien et merci pour ces nouvelles données….

    Outre ce qu’a écrit plus haut une personne sur la qualité des œufs …les jaunes doivent-ils être uniquement consommés crus ?!

    (0)
    Répondre
    • Ruben  6 octobre 2014 at 5 h 27 min

      Oui car ce sont eux qui contiennent les lipides et comme tu le sais surement on ne doit pas chauffer les lipides pour ne pas altérer les acides gras essentiels et notamment les omega 3 tres sensibles a la chaleur

      (-1)
      Répondre
      • Nicolas  20 septembre 2016 at 9 h 55 min

        Merci de ne pas colporter des bêtises pareilles.
        Ca été dit et prouver qu’on doit consommer les oeufs cuits et non crus.
        Il faut arrêter de regarder Rocky et copier ses shakers aux oeufs crus.
        En termes d’hygiène et de santé l’oeuf cru ce n’est vraiment pas à conseillé. En question protéines l’absorption est bien supérieur lorsque c’est cuit.

        (0)
        Répondre
        • Nicolas  21 septembre 2016 at 9 h 08 min

          Autant pour moi, j’avais cru lire « blanc cru ».
          Mes excuses.

          (0)
          Répondre
          • JP  11 novembre 2016 at 14 h 29 min

            Bonjour, effectivement, idéalement, le blanc doit être cuit et le jaune rester cru. Les cuissons les plus simples pour obtenir ce résultat,est l’oeuf au plat et l’oeuf à la coque. Pas d’oeufs crus, éviter les oeufs durs.

            (0)

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.