Le fructose fait grossir et endommage le foie

Le fructose est un sucre simple (comme le glucose) utilisé de plus en plus fréquemment par les industriels car c’est lui qui donne un gout sucré aux aliments. On en trouve dans le sucre de table/complet/roux/de canne à hauteur de 50% et dans tous les produits alimentaires sous la mention « sirop de glucose-fructose » (apport variant de 55 à 95% du produit). Les sodas, biscuits et autres sucreries en sont riches. On en trouve également dans des produits naturels comme le miel ou les fruits.

Les effets du fructose sur la santé sont le sujet de nombreuses expériences scientifiques depuis quelques années. Actuellement les recherches sont suffisamment claires pour connaitre les effets néfastes du fructose dans le corps humain mais ils dépendent d’un certain nombre de facteurs que je vais essayer d’exposer ici brièvement. Mais avant, laissez-moi vous racontez les deux expériences inédites qu’ont menées des chercheurs de l’université de médecine Wake Forest en Caroline du Nord aux Etats-Unis.

 Le fructose rend les singes obèses et diabétiques

Il existe plusieurs difficultés lorsqu’on veut connaitre les effets du fructose « dans la vraie vie ». L’une d’elle est la difficulté de contrôler précisément l’alimentation d’un humain au cours de longues périodes pour étudier les liens avec son état de santé. En effet, personne n’est prêt à suivre un régime alimentaire à la lettre pendant plusieurs années sans faire le moindre écart juste pour les beaux yeux des scientifiques. Dans ce genre de cas on a souvent recours aux modèles animaux : une souris en cage par exemple. Le problème c’est que l’homme n’est pas une souris ! Son métabolisme énergétique est très différent du nôtre. A tel point que les chercheurs considèrent que ce modèle n’est pas utilisable pour pouvoir étudier les effets du fructose (raison de plus pour vous méfier lorsqu’on vous vante les bienfaits d’un complément alimentaire étudié sur un groupe de souris…). Heureusement, grâce à des chercheurs américains on sait qu’un animal a un métabolisme très proche du notre, c’est le singe; et plus particulièrement le macaque rhésus (1).

L’équipe du Dr Kavanagh travaille principalement sur ces singes, les macaques rhésus. Leur première étude visant à observer les effets du fructose avait suivi deux groupes de macaques qui étaient autorisés à manger à volonté, pendant 7 ans.  Le premier groupe avait accès à des aliments pauvres en graisses et pauvres en fructose alors que le deuxième groupe avait accès à des aliments pauvres en graisse mais riches en fructose, d’une manière comparable à ce que consomment régulièrement certains citoyens américains ou français.

Résultat : au bout de 7 ans, les singes qui avaient mangé beaucoup de fructose étaient 50% plus gros que les autres et avaient développé 3 fois plus de diabète de type 2.

On a souvent tendance à croire que les singes se nourrissent uniquement de fruits et qu’ils ne tombent jamais malades. Malheureusement, comme votre chien ou votre chat, un singe peut tomber malade, développer un diabète ou de l’arthrose, en particulier à cause de sa mauvaise alimentation. Le régime alimentaire naturel du macaque est constitué de bourgeons, de graines, de racines, de fruits et de beaucoup d’insectes (qui sont très riches en protéines).

Après ces résultats les chercheurs se sont posés la question suivante : « Est-ce le fructose qui fait grossir et rend diabétique ou est-ce simplement parce que les singes ont trop mangé, à volonté ? »

Le fructose rend malade et détruit le foie

Dans une deuxième étude qui vient d’être publiée dans la prestigieuse revue médicale The American Journal of Clinical Nutrition, le Dr Kavanagh et son équipe ont sélectionné 10 singes en bonne santé d’âge moyen qui ont été divisés en deux groupes : l’un a reçu une alimentation contenant 24% de fructose et l’autre a reçu une alimentation contenant 0,5% de fructose. Dans les deux cas, les apports totaux en calories, protéines, glucides et lipides étaient identiques. Seul changeait le type d’aliments. Autrement dit, l’objectif était de voir les effets du fructose seul.

Au bout de 6 semaines (l’équivalent d’une étude de 3 mois chez l’homme), les chercheurs constatent que les deux groupes ont le même poids corporel mais que le groupe qui a mangé beaucoup de fructose a un foie fatigué et entouré de graisses (2).

En effectuant des analyses de sang et des prélèvements bactériens, les chercheurs ont constaté que l’alimentation riche en fructose provoquait une fuite des bactéries intestinales vers le sang et vers le foie. En d’autres termes cela signifie que le fructose rend l’intestin perméable, ce qui est une véritable catastrophe pour la santé (pour plus d’informations à ce sujet, consulter « Gluten, comment le blé moderne nous intoxique« )

Cette étude nous rappelle aussi que la qualité de l’alimentation influence grandement notre état de santé (et notre composition corporelle).

L’alimentation ne contient pas autant de fructose

En lisant ces résultats vous pourriez être tenté d’éviter le fructose à tout prix. Mais ce n’est pas si simple ! En effet, les études montrent que la consommation régulière de fruits (riches en fructose) est bénéfique pour la santé. Pire encore, on n’est actuellement incapable de savoir à partir de combien de fruits par jour l’apport en fructose devient dangereux : plus vous mangez de fruits moins vous avez de maladies cardiovasculaires (3). En revanche quand on observe les apports en fructose issus des produits alimentaires courants, des effets néfastes apparaissent clairement dès 100 gr par jour (4). D’où vient donc ce paradoxe ?

Pour le savoir il faut examiner en détail le métabolisme du fructose chez l’homme : après digestion il est orienté vers le foie où il sera stocké ou utilisé. A priori, rien d’extraordinaire. Sauf que lorsque les apports en fructose sont brusquement importants, la capacité du foie à traiter ce fructose est dépassée, il va alors être rapidement transformé en graisses, responsables des effets observés chez les singes et supposés chez l’homme de diabète et de surpoids (5).

Lorsqu’on mange des fruits, l’absorption du fructose au niveau de l’intestin est nettement ralentie par les fibres et la structure générale du fruit. De plus, un fruit ne contient que 10 gr de fructose, en moyenne. Ainsi, il n’est pas possible de dépasser les capacités du foie à métaboliser le fructose des fruits et donc impossible de devenir diabétique en mangeant beaucoup de fruits si le reste de l’alimentation est bon.

Le danger vient véritablement des apports de fructose ajoutés dans l’alimentation, c’est-à-dire sous des formes qui ne sont pas naturelles. Il faut donc fuir les sodas, biscuits, sucres en poudre mais aussi les jus de fruits qui ne ressemblent plus du tout à des fruits et dont le fructose est digéré très rapidement.

Quelle quantité de fruits pour le sportif ?

Pour les pratiquants de musculation, le souci de bien faire et la maitrise du corps peut amener à se poser la question : combien de fruits faut-il manger idéalement lors d’une période de prise de muscles/de force ou d’un régime/sèche ? Et est-il bénéfique de ne manger aucun fruit ?

Les effets du fructose dans l’organisme ne sont pas les mêmes en période de prise de masse qu’en période de régime : au régime le glycogène hépatique a tendance à être bas et dans ce cas la consommation de fructose permettra de remplir le foie, ce qui est bénéfique pour la résistance de l’organisme en général et pour le métabolisme général. En revanche en prise de masse musculaire le fructose en excès peut ne pas être métabolisé correctement et sera plus facilement converti en graisses.

  • Premier conseil : ne faites jamais de prise de masse ! Faites des prises de muscles ! Cliquez ici pour lire mes conseils sur comment prendre du muscle sans faire de prise de masse.
  • Deuxième conseil : Mangez toujours entre 1 et 2 fruits par jour au régime mais pas plus. Cette dose de fructose ajoutée à celle des légumes et des aliments est dite « catalytique » (6). Elle permet d’améliorer la sensibilité à l’insuline. Une meilleure sensibilité à l’insuline place l’organisme dans des conditions plus favorables pour préserver la masse musculaire et perdre la graisse abdominale. De plus, le fructose au régime permettra de préserver le fonctionnement normal du foie, un organe très important pour la santé et la performance.

Pour aller plus loin, sur la perte de poids pour les sportifs :

paleo2

Références : (1) Bremer AA, Stanhope KL, Graham JL, Cummings BP, Wang W, Saville BR, Havel PJ. Fructose-fed rhesus monkeys: a nonhuman primate model of insulin resistance, metabolic syndrome, and type 2 diabetes. Clin Transl Sci. 2011 Aug;4(4):243-52.

(2) Kylie Kavanagh, Ashley T Wylie, Kelly L Tucker, Timothy J Hamp, Raad Z Gharaibeh, Anthony A Fodor, John M Cullen. Dietary fructose induces endotoxemia and hepatic injury in calorically controlled primates. Am J Clin Nutr 2013 ajcn.057331.

 (3) He FJ, Nowson CA, Lucas M, MacGregor GA. Increased consumption of fruit
and vegetables is related to a reduced risk of coronary heart disease: metaanalysis
of cohort studies. J Hum Hypertens. 2007;21(9):717-728.

(4) Livesey G, Taylor R. Fructose consumption and consequences for glycation, plasma triacylglycerol, and body weight: meta-analyses and meta-regression models of intervention studies. Am J Clin Nutr. 2008 Nov;88(5):1419-37.

(5) Ludwig DS. Examining the health effects of fructose. JAMA. 2013 Jul 3;310(1):33-4.

(6) Sievenpiper JL, Chiavaroli L, de Souza RJ, Mirrahimi A, Cozma AI, Ha V, Wang DD, Yu ME, Carleton AJ, Beyene J, Di Buono M, Jenkins AL, Leiter LA, Wolever TM, Kendall CW, Jenkins DJ. ‘Catalytic’ doses of fructose may benefit glycaemic control without harming cardiometabolic risk factors: a small meta-analysis of randomised controlled feeding trials. Br J Nutr. 2012 Aug;108(3):418-23.

You may also like

77 Response Comments

  • Deron  7 juillet 2013 at 21 h 44 min

    Euh… la quantité de fructose que la plupart des fruits contiennent est juste ridicule, rien qui ne justifie 1 ou 2 fruits par jour o_o
    Aucun problème à rester sec avec 6-7 fruits par jour minimum, au contraire.

    (12)
    Répondre
    • Julien V.  7 juillet 2013 at 21 h 48 min

      Oui effectivement aucun problème à rester sec avec 6 fruits par jour. Il n’est pas dit le contraire dans cet article, peut-être l’avez-vous lu un peu vite ?

      (0)
      Répondre
      • nat  12 août 2013 at 9 h 00 min

        « Deuxième conseil : Mangez toujours entre 1 et 2 fruits par jour au régime mais pas plus.  »
        pourtant vous dites cela : donc je complète avec du riz ?

        Je pensez que les fruits seraient mieux…

        (2)
        Répondre
    • gurzil  19 octobre 2016 at 3 h 04 min

      Je pense que tu sous estime complétement l’effet du fructose contenue dans les fruits. Je fais du sport 2 fois par semaine je mange énormément de fruits en moyenne 7 par jours et depuis peu les médecin m’ont diagnostiqué un NASH (steatose hépatique non alcoolique). Je ne suis pa sgros en effet néanmoins le fructose contenue dans les fruits (pomme mangue ect…) est transformé sous forme de graisse dans le foie si consommé en grande quantité. Le slogan du gouvernement avec 5 fruits et légumes par jour est irresponsable !!!

      (0)
      Répondre
      • helene  19 juin 2017 at 12 h 29 min

        Le slogan dit « 5 fruits ET LEGUMES » par jour ». Et si on se renseigne un peu les précos sont de 3 portions de légumes et 2 portions de fruits. On est donc loin de tes 7 portions de fruits !!

        (1)
        Répondre
  • Tom  10 juillet 2013 at 12 h 33 min

    Fructose industriel et fruits ,c’est pas du tout la même chose!
    Cet article peut induire en erreur , même si la fin met un bémol.
    1 à 2 fruits par jour est totalement insuffisant.
    le choix du macaque peut aussi être contesté, le chimpanze aurait été mieux or dans son habitat naturel il manger à plus de 80% des fruits et n’est pas malade et en quantité énorme!
    de plus si l’on analyse nos organes de près ceux-ci sont totalement fait pour manger des fruits et comme indiqué dans l’article, saturer son foie avec des fruits est quasi impossible!

    (17)
    Répondre
    • Julien V.  10 juillet 2013 at 12 h 41 min

      Je ne pense pas que l’article puisse induire en erreur. Comme vous le faites remarquer il suffit de le lire en entier et attentivement.

      Concernant le chimpanzé, les chercheurs semblent en désaccord avec vous puisqu’ils considèrent que c’est bien le macaque rhésus qui est le plus adapté pour une comparaison sur des effets métaboliques de ce type.

      Pour finir si on analyse nos organes on voit surtout qu’ils sont adaptés à digérer des végétaux mais aussi des produits carnés, ce qui explique que l’homme soit caractérisé comme étant « OMNIVORE », donc très adaptable à divers environnements.

      (-9)
      Répondre
      • jérémy pougnet  17 mai 2015 at 4 h 43 min

        Le titre de cette page est trompeur.
        C’est sûrement bien pour attirer les lecteurs, sûrement moins pour votre crédibilité à long terme.

        (3)
        Répondre
      • sébastien  27 juillet 2014 at 10 h 35 min

        Bonjour, pouvez-vous me confirmer en regardant le guide alimentaire frugivore suivant si nous sommes bien omnivore ?vivrecru.org/download/pdf/Guide%20Alimentaire%20Frugivore.pdf

        en regardant la page 5, je constate que nous n’avons ni la bonne longueur d’intestin, ni la dentition etc…

        (-2)
        Répondre
        • Julien V.  27 juillet 2014 at 10 h 45 min

          Bonjour sébastien, ces tableaux sont faux (d’ailleurs on ne trouve aucune référence scientifique dans ce guide). Tous les premiers chapitres de mon nouveau livre « Paléo Nutrition » sont dédiés à ces questions : rôle de la cuisson, tube digestif de l’homme, évolution de son alimentation, etc. Il y a 600 références scientifiques avec une interview de chercheur au CNRS. Je vous conseille d’y jeter un œil si le sujet vous intéresse.

          (-1)
          Répondre
          • sébastien  27 juillet 2014 at 11 h 26 min

            Merci pour vos réponses.
            j’ai un client de ma galerie d’art qui a un cancer de l’intestin depuis 1 an.
            A votre avis,
            est-il normal que pas un seul de ses oncologues ne lui aient conseillé de changer de régime alimentaire?

            Un cancer de l’intestin ne se développe pas tout seul, il doit forcement y avoir une cause alimentaire quand on sort des 8 % de cas de cancer génétique?

            (0)
          • Julien V.  27 juillet 2014 at 11 h 33 min

            Évidemment ce n’est pas normal mais on ne guérit pas du cancer avec des jus. C’était la méthode préconisée par le Dr Gerson et lorsque les chercheurs américains ont suivi les malades qui suivaient ces thérapies ils ont constaté que leurs chances de survie n’étaient pas supérieures à ceux qui ne prenaient aucun traitement.
            A noter que le cancer est une maladie multifactorielle : une mauvaise alimentation est en cause mais aussi le déficit de certaines vitamines qu’on ne trouve pas vraiment dans l’alimentation (vitamine D, via le soleil), l’exposition à des polluants chimiques de l’environnement et bien sûr le manque d’activité physique. Quand on ne fait pas de sport on augmente son risque de nombreux cancers même si on mange parfaitement bien.

            (4)
          • sébastien  27 juillet 2014 at 11 h 07 min

            je viens de commander votre livre en pré commande sur amazon.
            une autre question, qu’en est il des jus de fruit et de légumes frais bio de norman walker.
            http://www.amazon.fr/Votre-sant%C3%A9-frais-l%C3%A9gumes-fruits/dp/2868199291/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1406451889&sr=1-1&keywords=norman+walker
            et de cette vidéo qui montre les effets bénéfiques ce mode alimentaire.
            https://www.youtube.com/watch?v=vBNYeMMAd48
            Je ne vous cache pas que nous le pratiquons depuis 1 an avec du cru et nous avons une forme du tonnerre.

            (0)
          • Julien V.  27 juillet 2014 at 11 h 12 min

            Faire des jus de légumes permet d’absorber beaucoup de légumes ce qui est forcément bénéfique pour la santé car on concentre les micronutriments. En revanche il faut se méfier des jus de fruits qui sont riches en sucre rapidement métabolisé, plusieurs études ont montré que les jus de fruits augmentent le risque de diabète autant que les sodas : http://www.lanutrition.fr/les-news/jus-de-fruits-et-sodas-180000-deces-par-an-selon-harvard.html
            L’autre problème quand on boit trop de jus c’est qu’on ne mange plus assez de fibres alors qu’elles sont nécessaires à la bonne santé de l’intestin puisqu’elles permettent aux bonnes bactéries de se nourrir donc de proliférer à la place des mauvaises.

            (3)
          • Bunbury  20 septembre 2014 at 9 h 53 min

            Bonjour,
            J’ai regardé ce tableau dans tous les sens et tout exacte ? Quelle information serait erronée selon toi ?
            Il n’y a pas de référence certes mais l’information se trouve dans n’importe quel bouquin de médecine. Ce sont des données sur lesquelles tout le monde est d’accord depuis presque 100.
            Je ne partage pas forcement ce sui est écrit dans ce document mais le tableau est exact et pour toi de simplement dire c’est faux sans argument, ben disons que c’es pas super pour ta crédibilité.
            J’allais acheter ton livre mais maintenant je trouve ton approche franchement légère.
            Im s’agit bien sur d’une remarque constructive, je trouve par ailleurs que ton blog est intéressant.

            (-2)
  • Fred  26 août 2013 at 11 h 08 min

    Bonjour Julien,

    Je viens de lire la première étude que tu cites.
    Le fructose administré aux rhésus était sous forme de boisson sucrée arômatisée. Donc rien à voir avec des fruits !
    Cette étude permet donc de condamner les boissons sucrées mais n’est pas concluante pour les fruits !
    Les scientifiques disent que les rhésus sont préférables aux rongeurs mais pas aux chimpanzés. Ils estiment simplement que les chimpanzés n’auraient probablement pas apporté un plus par rapport aux rhésus. J’ai plutôt l’impression que le rhésus est choisi dans cette étude pour un côté pratique.

    (5)
    Répondre
    • Julien V.  26 août 2013 at 11 h 26 min

      Bonjour Fred,

      je n’ai jamais dit que les singes avaient été nourris de fruits. De plus cet article ne condamne pas les fruits, peut-être l’avez-vous lu un peu vite.

      (-1)
      Répondre
      • Fred  26 août 2013 at 12 h 14 min

        Peut-être l’as-tu écrit un peu vite 😉
        Ce n’est pas mon préféré en tout cas 😉
        Aucune des études auxquelles tu fais références (je viens de les parcourir) n’incriminent les fruits. Si les fruits ne posent pas de problème, pourquoi en limiter la consommation à 2 par jour au régime? Est-ce en raison d’un IG élévé ? Je pense que cela pose des problèmes de compréhension à pas mal de tes lecteurs.
        Je vais re-re-re-relire pour voir si la lumière vient 😉
        Merci, en tout cas, pour tes articles et tes livres de qualités. Tout le monde devraient lire  » Gluten « , je l’ai et j’en ai offert un autre à ma belle-mère (si c’est vrai 😉 )

        (3)
        Répondre
        • orge  26 août 2013 at 14 h 50 min

          entièrement d’accord vaut mieux consommer des fruits que des féculents.
          Voir aussi ce qu’en pensait Seignalet sur l’alimentation ou la 3ème médecine.

          (2)
          Répondre
        • Julien V.  26 août 2013 at 13 h 36 min

          Non les références aussi parlent de fruits.

          (-4)
          Répondre
  • Fiber30  14 juillet 2014 at 14 h 42 min

    Bonjour Julien,
    Qu’en est-il des fruits secs bio ou fait soi-même type figue, banane, kiwi, pomme, abricots ? Peut-on les considérer comme des fruits entiers, avec les mêmes bénéfices pour la santé ? Peut-on en consommer beaucoup ?car comme ils sont déshydratés on a tendance à en manger le double .
    Merci beaucoup

    (2)
    Répondre
    • Lion'l  20 août 2014 at 16 h 05 min

      Julien, penses tu toujours qu’on devrait limiter sa consommation quotidienne de fruits ?

      (4)
      Répondre
    • Gurzil  19 octobre 2016 at 3 h 23 min

      Les fruits sec contiennent encore plus de fructose donc c’est pire. Évitez les fruits sec, leur consommation doit rester exceptionnelle.

      (-2)
      Répondre
  • Benjamin  31 juillet 2013 at 16 h 28 min

    Bonjour,

    Que penser du régime Montignac qui fait l’éloge du fructose pour remplacer le sucre (il s’agit du fructose en poudre que l’on achète dans les rayons diététiques en super marché, pas le sirop de glucose).

    Merci pour votre aide.

    (-1)
    Répondre
    • Julien V.  1 août 2013 at 0 h 35 min

      Êtes-vous certain d’avoir besoin de moi pour répondre à cette question? 🙂
      Notre corps est fait pour absorber des aliments naturels et non des produits light, des substituts de repas ou du fructose en poudre.

      (6)
      Répondre
  • cogis  3 août 2013 at 0 h 27 min

    Avec un titre comme ça les gens vont se dire « finalement je fais bien de manger mes frites et mes steaks »

    Bref peut être qu’à haute dose, mais les fruits c’est rajeunissant, énergisant, purifiant …

    Vive les régimes crudivore/frugivore

    Quand on enlève le blé, et la viande il reste plus que ça de bon ^_^

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  3 août 2013 at 0 h 37 min

      Je suis persuadé que ceux qui cherchent vraiment à apprendre et à comprendre les choses feront l’effort de lire ce court article et ne pourront donc pas conclure qu’il faut manger steak et frites. Quant à ceux qui ne lisent pas, peu importe mon titre : ils ne liront pas 😉

      (2)
      Répondre
    • gurzil  19 octobre 2016 at 3 h 16 min

      Ce n’est pas ce qui est dit. Juste ne pas sous estimer l’effet du fructose sur notre santé. De base, nous ne sommes pas fait pour consommer autant de sucre. Nous mangeons principalement graines et céréales et surtout pas de miel ou de fruits à volonté (ça doit rester exceptionnelle sauf pour le fruit on peut manger 2 fruits par jour tant qu’on dépasse pas 30g de fructose/jour). Ou alors si c’est le cas c’est avec une très grosse activité quotidienne ce qui n’est plus le cas avec nos vie de sédentaire. Diminue de 50% ta consommation glucidique et privilégie les céréales complètes et les graines pour les sources d’énergie et tu verras la différence. Pour la viande ce n’est pas mauvais tant qu’on diversifie les sources de protéines ( poisson maigre et gras, viande rouge et blanche, foie, abats, œufs ect…) en ne mangeant qu’une portion de protéine par jour.

      (0)
      Répondre
  • Sifa  22 janvier 2014 at 23 h 13 min

    J’essaye de comprendre tous les explications que vous donnez, selon mon expérience je trouve que; si une personne mange des fruits accompagnés de repas équilibrés, fait de sport le poids reste pratiquement, le même. A condition que ses aliments soient naturelles sans modification quelconque, il y a une chose que vous oublié de dire tous ceux que nous achetons il y a du sucre dedans, si on modifie les aliments, des bêtes herbivores mangent autres choses,les poissons se nourrissent des farines, les fruits on mets des produits chimiques, ils doivent avoir la même forme, doivent mûrir quand l’homme le décide, il y a de quoi à être obèse. les endives qui étaient amères c’est doux, le radis qui piquait, tous ses légumes et fruits, et les épices étaient les remèdes de nos grand-mères.

    (2)
    Répondre
    • Julien V.  23 janvier 2014 at 0 h 29 min

      Vous n’avez peut-être pas bien compris l’article. Il y est expliqué que les fruits ne sont pas mauvais pour la santé.

      (0)
      Répondre
  • julie  10 mars 2014 at 0 h 42 min

    J’ai du mal lire l’article désolé je vais rejeter un coup d’oeil. Car je mange beaucoup de fruits c’est à dire :
    Le matin je mange un repas de fruits du genre 3 bananes, 5 dattes de medjool
    Ensuite, je fais mon sport (30 de cardio) et après mon sport je consomme souvent de l’ananas et des fraises avec du jus de citron

    Entre 13h et 13h30 je mange sois des légumes avec un peu de céréales ou des oeufs (je suis végétarienne)

    Ensuite, dans la journée vers 17h j’ai faim donc je mange souvent une banane, trois dattes

    ensuite sport entre 30 et 45 min de cardio

    après le sport : repas de fruits consistant

    voila, je souhaite perdre du poids et cette alimentation me convient bien.

    J’ai du mal lire l’article je pensais que vous disiez que les fruits pouvais avoir un mauvais impact sur le corps…

    (2)
    Répondre
  • Farida  27 mai 2016 at 3 h 20 min

    Je soupçonne que ce titre racoleur est là pour inciter les lecteurs à acheter vos vitamines à droite de l’article plutot que de manger des bons fruits gorgés de vitamines assimilables!

    fait une carnivore qui aime les fruits

    (2)
    Répondre
  • abaqus  28 février 2017 at 16 h 43 min

    Super quand on voit le nom de l’article et l’image qui lui est associé …..

    Les fruits et les légumes font partis des plus bonnes choses dont l’Homme dispose dans la nature, alors comment comparer le fructose des fruits à du fructose industriel fait à base de mais OGM….

    Par ailleurs, je préfère manger 1000 fruits par jour que toucher à votre vitamine « NuPower, nouveau multivitamines sur le marché » dont vous faites judicieusement la publicité à côté de l’article …

    Mais où va le monde sérieusement ? ….

    (2)
    Répondre
  • Alain  7 juillet 2013 at 20 h 15 min

    Les origines de cet horrible sirop de glucose fructose qui a envahi l ‘alimentation moderne dans « Toxic » de W.Reymond.

    (1)
    Répondre
  • richard  7 juillet 2013 at 23 h 06 min

    oui mais bon un enfant de 20Kg ne vas pas prendre 100g de fructose 😀

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  7 juillet 2013 at 23 h 08 min

      Ce ne sont que des études menées sur des adultes.

      (1)
      Répondre
  • richard  21 juillet 2013 at 8 h 00 min

    Bonjour,
    Et avant un entrainement (30 minutes à 1 heure avant) cela peut être bien de prendre des fruits ?

    (1)
    Répondre
    • Bunbury  20 septembre 2014 at 9 h 58 min

      L’article auquel vous faites référence est truffé d’âneries.
      Mais seul son auteur peut être incriminé.
      Certainement pas M. Venesson.

      (1)
      Répondre
    • Julien V.  13 août 2013 at 0 h 10 min

      Pas à l’époque où a été rédigé cet article.

      (0)
      Répondre
      • nat  13 août 2013 at 0 h 32 min

        car je voulais m’abonner à votre magasine mais quand j’ai lu ça…
        alors qu’il vaut mieux manger des fruits que des céréales, et que ça reste à mon sens (les fruits) avec les patates douces la meilleure source de glucides.

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  13 août 2013 at 0 h 36 min

          Votre lien n’a aucun rapport avec mon magazine.

          (0)
          Répondre
  • nat  13 août 2013 at 9 h 54 min

    vous dites 2 maximum par jour…

    (1)
    Répondre
  • orge  26 août 2013 at 12 h 07 min

    8 fruits par jour !

    (1)
    Répondre
  • Carine Phung  20 octobre 2013 at 19 h 33 min

    Dommage que l’article fasse à la fin une assimilation du fructose industriel avec le fructose des fruits (cf le conseil pour les sportifs de ne consommer que deux fruits par jour + la photo). Cela n’a rien à voir, d’ailleurs les singes mangent beaucoup de fruits tandis que, on le voit avec l’étude citée, ils sont malades si on leur donne du fructose ajouté…

    (3)
    Répondre
    • Julien V.  20 octobre 2013 at 19 h 42 min

      Vous avez probablement lu l’article un peu vite… Le conseil donné aux sportifs culturistes est basé sur une étude donnée en référence et librement consultable qui montre des différences sur la sensibilité à l’insuline selon différentes doses de fructose, même lorsqu’on ne considère que des fruits. Il ne faut pas confondre l’aspect de la performance culturiste avec l’aspect santé…

      (-3)
      Répondre
  • Kensei  7 juillet 2013 at 17 h 11 min

    Bonjour Julien ,

    Vous conseillez 1 à 2 fruits par jour , mais si la source principale de glucides provient des fruits et des légumes (voir patates douces) comme dans les diètes type paléo qu’en est il ?

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  7 juillet 2013 at 17 h 18 min

      Attention, ce conseil concerne le régime. Lisez bien l’article. Par ailleurs ce conseil tient compte d’une alimentation riche en légumes, bien entendu (il n’y a presque pas de fructose dans la patate douce).

      (-1)
      Répondre
  • Deron  7 juillet 2013 at 22 h 00 min

    Effectivement, désolé !

    (0)
    Répondre
  • richard  7 juillet 2013 at 22 h 46 min

    100g de fructose pou une personne de 80Kg ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  7 juillet 2013 at 22 h 48 min

      Non, 100 gr en moyenne, sur un ensemble moyen d’individus.

      (0)
      Répondre
  • Longuevie  10 août 2013 at 3 h 56 min

    Mr Venesson,

    Moi je vous dis un grand merci pour les informations en or que vous nous faites partager, pour moi personnellement cela a été une délivrance de suivre certains conseils donnés dans les articles en croyant alors jusque là que je faisais bonne route, le meilleur dans tout ça c’est que je me sens clairement mieux et j’ai plus d’énergie, et je me sens plus « naturel », et cerise sur le gâteau je dépense moins d’argent (qu’à l’époque ou je prenais beaucoup de suppléments, compléments…)

    Merci beaucoup, je n’ai qu’une seule hâte, c’est de lire vos prochains articles

    (0)
    Répondre
  • nat  13 août 2013 at 0 h 54 min

    Oui mais cette personne fait elle des articles pour votre magasine ?
    Ou si vous voyez une erreur, ou une nouvelle étude fiable dit le contraire d’un article de votre magasine, signalerez vous « votre erreur » sur le numéro suivant ?, car je cherche vraiment quelque chose de fiable.
    Et sur l’abonnement du magasine juin et juillet sont donc offert ?

    Pour en revenir au sujet, ne vaudrait-il pas mieux manger que des fruits et virer les féculents ?
    Car 3 oranges de 250g chacune c’est trop pour une « prise de muscle » ?

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  13 août 2013 at 9 h 48 min

      Si je publie un article dans mon magazine c’est que je suis d’accord pour le publier.
      Et je vous rappelle que vous avez trois mois satisfaits ou remboursés.
      Pour les fruits je ne sais pas quoi dire de plus que ce qui est écrit dans cet article.

      (-1)
      Répondre
  • sparringpartner  8 décembre 2013 at 17 h 20 min

    Exemple le matin 100g de flocons, en collation une pomme, le midi 100G de riz complet, en collation de l’après midi une banane, ensuite le training et en repas du soir patate douce. La banane peut elle remplacer la maltodextrine par exemple ? En séche il vaut mieux réserver la banane, avant, pendant ou après le training ?

    (0)
    Répondre
  • Michel  25 février 2014 at 15 h 55 min

    Salut Julien,

    Pourquoi maximum 2 fruits par jour en régime ?

    On est beaucoup à se poser cette question, une réponse serait franchement appréciée.

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  25 février 2014 at 16 h 00 min

      Bonjour Michel, en fait c’est écrit dans l’article c’est parce que les chercheurs ont montré qu’une dose très précise de fructose améliore la sensibilité à l’insuline ce qui peut aider les culturistes de bon niveau. La référence est citée en bas de l’article et librement consultable.

      (-1)
      Répondre
      • Michel  25 février 2014 at 16 h 08 min

        Ah oui en effet « cette dose » = 1 à 2 fruits par jour. Je m’étais imaginé « le fructose »…

        Au temps pour moi et merci pour la réponse !

        (0)
        Répondre
  • nature48  14 avril 2014 at 19 h 47 min

    Si on ne mange pas de fruits du tout mais beaucoup de légumes, et du riz basmati comme source de glucides.
    Le glycogène hépatique risque d’être vide ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  14 avril 2014 at 22 h 18 min

      Le fructose n’est pas nécessaire pour faire du glycogène hépatique mais pour répondre à votre question il faut connaitre les apports en glucides et les apports caloriques en fonction des dépenses.

      (0)
      Répondre
  • nature48  14 avril 2014 at 23 h 29 min

    Merci, je suis en prise de muscle avec 40-45% de glucides (riz et légumes)
    donc avec du glucose ont peut créer du glycogène hépatique ? (limité à 100g ?)
    sinon pour le glycogène normal (limité à 300-500g c’est bien ça ?) il vaut mieux du glucose donc féculents ?

    (0)
    Répondre
  • Elrhouti Nadia  11 octobre 2015 at 7 h 58 min

    bonjour, Mr Julien, moi aussi je trouve que manger 2 fruits par jour c’est trop peu. Surtout que depuis des années la publicité : manger 5 fruits et 5 légumes par jour à fini par faire son effet sur nous(après un effort de notre part d’ailleurs, car nos en-cas étaient plutôt faits de biscuits, chocolats, schips, sodas,…etc…) et maintenant il faut se limiter à deux fruits!!? Sans oublier aussi l’apport en vitamines des fruits qui donnent du punch pendant la journée.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 octobre 2015 at 10 h 00 min

      Bonjour, peut-être avez-vous lu l’article un peu vite ? Ni cet article ni mes travaux en général ne conseillent de limiter les fruits à 2 par jour pour la santé.

      (0)
      Répondre
  • Galli  27 janvier 2016 at 15 h 11 min

    J’ai lu l’article et y voit un soucis de taille qui remet en cause toute cette étude…

    Il y a une différence entre des singes qui mangent du fructose vivant en cage et des singes qui mangent du fructose vivant dans la nature à faire une activité physique…savez vous si ils étaient donc en cage ou avec un minimum d’espace vitale? A priori non vous ne le mentionnez pas. Cependant la logique et connaissant les études dites scientifiques, l’aspect environnementale n’est pas pris en compte.

    (0)
    Répondre
  • chem  10 septembre 2016 at 17 h 21 min

    Est ce que consommer beaucoup de fruits en même temps est problématique ? Depuis quelques semaines je petit déjeune avec des fruits selon une recette trouvée sur le net : une banane écrasée avec du jus de citron et pleins de fruits de saisons coupés en morceaux. Saupoudré d’amandes éffilées, de fruits secs ou de noix de coco selon l’humeur. Cela me permet de m’enfiler 5-6 fruits facilement, choses que je ne fais jamais d’ordinaire, et surtout des fruits qui ne me sont pas habituels comme des pêches, prunes,… et bonus, cela me contribue à sortir de ma routine la sale habitude du petit dej pain/nutella qui m’étais jusque là incontournable, dans l’optique d’une orientation de mon alimentation approchant le paléo (à long terme). Mais les différents articles sur le fructose me sèment le doute…. comment savoir si les quantités de fruits sont raisonnables ? Ex de mélange : banane, citron, pomme, poire, kiwi, abricot ou : banane, citron, nectarine, pêche, 2 prunes…

    (0)
    Répondre
  • Guylain  8 juillet 2013 at 9 h 35 min

    Merci pour l’article Julien. Y-a-t-il un ou des moments plus propices à consommer les fruits lorsque l’on est au régime? Dans mon cas je m’entraine le soir entre 18h et 20h, est-il souhaitable de consommer un fruit pendant le repas post training (1h après l’entrainement) si l’on consomme des glucides pendant la séance?

    (0)
    Répondre
      • Guylain  8 juillet 2013 at 11 h 58 min

        Merci!

        (0)
        Répondre
      • Ernest  20 septembre 2014 at 9 h 33 min

        Le matin ??
        Le matin l’Homme secrete du cortisol.
        Un pic de cortisol créé une résistance a la nutrition et particulierement au glucose et au fructose.
        Le midi semble plus adapté.

        (-2)
        Répondre
        • Julien V.  20 septembre 2014 at 9 h 38 min

          Bonjour Ernest, il s’agit d’un mythe car dès que vous mangez le cortisol chute.

          (1)
          Répondre
          • Ernest  20 septembre 2014 at 12 h 39 min

            J’ajouterais que ce pic de cortisol (cherche pic d’acrophase sur google) est la raison pour laquelle le dosage du cortisol plasmatique se réalise le matin vers 8 h.

            (0)
          • Julien V.  20 septembre 2014 at 13 h 23 min

            Ce dosage se fait uniquement « à jeun », c’est-à-dire sans avoir mangé, sinon il est faussé, ce qui confirme ce que je vous expliquais précédemment. Le cortisol augmente à n’importe quel moment de la journée lorsque vous faites du sport ou si vous ne mangez pas, car c’est une hormone catabolisante qui utilise nos réserves pour fournir de l’énergie. C’est donc normal que le cortisol baisse un peu quand on mange. Si le taux de cortisol reste élevé constamment alors on perd de la masse musculaire, les défenses immunitaires s’effondrent et c’est le début de problème de santé (qui sont des maladies endocriniennes particulières). Je renvoie le qualificatif de « mysticisme » à votre arrogance malpolie.

            (1)
          • Ernest  20 septembre 2014 at 12 h 37 min

            1. Tu dis que le fait que l’on mange fait baisser le cortisol donc c’est un mythe qu’il y a un pic de cortisol. C’est un nonsens. Si le fait de manger fait baisser le cortisol c’est bien qu’il y en avait.
            2. Tu n’apportes pas d’argument ni de source pour justifier que c’est un mythe. En revanche les sources qui montrent qu’il y a un pic de cortisol le matin sont nombreuses.
            3. Et surtout le plus important c’est que ce pic de cortisol est important pour plein de raisons. Donc non seulement il existe, non seulement il est souhaitable (les personnes qui ne l’ont pas suivent un traitement et sont épuisées) mais il ne faut surtout pas le contrer. C’est bien pour ça qu’il ne faut pas manger le matin. Car cela fait chuter le cortisol ce qui n’est pas souhaitable.

            Bref, pense ce que tu veux mais sois un minimum rigoureux stp. Ce n’est pas du mysticisme.

            (0)
          • Ernest  20 septembre 2014 at 13 h 54 min

            Aucune volonté d’être désagréable de mon coté.
            Donc je vous prie de m’excuser de vous avoir offensé.
            Vos remarques ne sont pas forcément fausses mais simplement hors sujet. Il n’est pas question de quand on fait du sport, de simplifier les maladies endocriniennes à un taux de cortisol élevé, etc.
            Mais simplement de savoir que le taux de cortisol monte doucement en fin de nuit pour arriver à un pic le matin et redescendre. C’est nécessaire. Le stopper en mangeant le matin est une mauvaise idée. Ce n’est pas aussi simple que « le cortisol est catabolisant, or je veux du muscle donc je suprime le cortisol ».
            Et je ne parle pas de l’influence d’un pic d’insuline du au petit déjeuner que vous recommandez.
            Mysticisme était en lien avec le fait que vous déclarez, annoncez, décidez, mais justifiez peu.
            Je ne souhaitais vraiment pas vous offenser.

            (-2)
    • Julien V.  9 mars 2014 at 23 h 50 min

      Je ne comprends pas le rapport entre cette vidéo et cet article, j’ai bien écrit que les fruits ne posaient pas de problème. Une alimentation uniquement constituée de bananes est carencée en iode, en vitamine B12, en zinc, etc. Ce n’est pas ce que je recommande mais vous êtes libre de manger comme vous voulez.

      (-3)
      Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.