Quelles sont les vitamines nécessaires au régime ?

capsules et comprimés de vitamines dans une cuillère en bois

Au régime l’apport calorique diminue, c’est-à-dire que l’on mange moins. Manger moins signifie aussi manger moins de nutriments. De quels nutriments en particulier avons-nous besoin ? Y a-t-il des nutriments dont l’utilisation est accrue au cours d’un régime ? Cet article répond en majeure partie à ces questions.

L’étude

Un groupe de 104 personnes a été recruté. Leurs apports et statut en vitamines et minéraux a été mesuré puis 32 d’entre eux, obèses, ont suivi un programme alimentaire de régime standardisé pour contenir 100% des apports journaliers recommandés (AJR) en micronutriments pendant une période de trois mois. Tout au long de l’étude, le statut vitaminique a été mesuré via le sang et via une mesure intracellulaire des muqueuses buccales (BMC) qui représente une meilleure appréciation de ce qui se passe dans l’organisme (pour la vitamine C, c’est le taux dans les globules blancs qui a été mesuré) (1).

Avant le régime, l’apport calorique était élevé mais l’apport en vitamines et minéraux n’atteignait pas les AJR. Un déficit est constaté pour la vitamine D, la vitamine C, le sélénium, le fer, le béta-carotène (provitamine A) et le lycopène (caroténoïde antioxydant).

Au bout de trois mois d’une nutrition pauvre en calories avec une formule fournissant 100% des AJR, on constate que certains déficits se sont aggravés, en particulier la vitamine C, le zinc, le sélénium, le calcium et le lycopène. En revanche le statut en vitamine D des participants s’est amélioré légèrement, comme celui des vitamines A et E. Ce dernier point est expliqué par la perte de poids : les vitamines A, D et E sont lipophiles et sont stockées dans les graisses corporelles, un amaigrissement provoque la libération de ces dernières et donc une remontée du taux dans le sang.

Bien réussir son régime

Cette étude s’ajoute donc à une longue liste qui montre que les apports journaliers recommandés sont peut-être inadéquats et que l’alimentation est incapable de couvrir tous les besoins dans certaines situations.

Vous connaissez donc maintenant les principales vitamines utiles en supplémentation lors d’un régime. Vous pouvez y rajouter la vitamine B6 qui s’est montrée capable de préserver la masse musculaire chez le sportif à cette période (2). Cela fait une bonne base.

Référence : (1) Antje Damms-Machado, Gesine Weser, Stephan C Bischoff. Micronutrient deficiency in obese subjects undergoing low calorie diet. Nutrition Journal 2012, 11:34 doi:10.1186/1475-2891-11-34.

(2) Rodríguez-Rodríguez E, López-Sobaler AM, Navarro AR, Bermejo LM, Ortega RM, Andrés P. Vitamin B6 status improves in overweight/obese women following a hypocaloric diet rich in breakfast cereals, and may help in maintaining fat-free mass. Int J Obes (Lond). 2008 Oct;32(10):1552-8.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 / 5 Note moyenne : 0
Rejoignez 45 000abonnés à ma newsletter !

Vous recevrez gratuitement les dernières actualités en santé et nutrition.

Dès votre inscription, vous recevrez dans votre boîte mail mon eBook 6 conseils simples pour préserver sa santé.

Scroll to Top