Nutrition pour la santé

L’alimentation joue un rôle de première importance pour la santé. Toutefois, face aux multiples écueils de l’alimentation occidentale moderne, il n’est pas toujours facile de savoir comment mener ses choix alimentaires.

L’alimentation représente un important facteur de risque pour de nombreuses pathologies chroniques dont les cancers, le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires ou encore la fameuse maladie du foie gras (NASH). Une alimentation saine permet ainsi de prévenir de nombreuses maladies.

Les recherches sont nombreuses et permettent de comprendre de mieux en mieux le fonctionnement de l’organisme et le rôle des différents nutriments et autres habitudes alimentaires. Les recommandations officielles évoluent elles aussi, mais seule une analyse rigoureuse et suivie des publications permet d’établir des conseils nutritionnels en phase avec les dernières connaissances de la science.

Une alimentation pauvre en fritures retarderait le vieillissement

Une alimentation pauvre en fritures retarderait le vieillissement

Les fritures sont des aliments riches en AGE (Advanced Glycation Endproducts – Produits Avancés de la Glycation). Les AGE sont des substances issues de la réaction entre un sucre et des résidus de protéines qu’on appelle plus communément “réaction de Maillard”. Comment les fritures font vieillir Lorsqu’on prépare une friture la réaction de Maillard a…

Comment le PNNS rend les Français malades (partie 2)

Comment le PNNS rend les Français malades (partie 2)

Cet article est la suite de la partie 1 (cliquez ici). Mais alors quels conseils de bon sens doit-on adopter ? Un bon moyen de le savoir serait de se tourner vers des chercheurs en nutrition dont les compétences en matière d’alimentation ne seraient plus à prouver, une unité de recherche qui ferait référence dans…

Comment le PNNS rend les Français malades (partie 1)

Comment le PNNS rend les Français malades (partie 1)

Le PNNS a débuté en 2001 par une première version qui a évolué au fil du temps jusqu’à la troisième mouture (PNNS 3), lancée en 2011 et qui prendra fin en 2015, probablement pour laisser place à un PNNS 4. Les objectifs nutritionnels de santé publique fixés par le Haut Conseil de la santé publique…