La vitamine D prescrite par les médecins n’aurait pas d’effet sur la santé

Les bénéfices de la supplémentation en vitamine D sur la santé sont aujourd’hui bien connus dans notre pays où les déficits sont fréquents par manque d’ensoleillement, en particulier entre les mois d’octobre et d’avril : amélioration de l’efficacité du système immunitaire en cas d’infection, diminution des symptômes de la plupart des maladies auto-immunes, diminution du risque de plusieurs cancers, diminution du risque de chutes et de fractures, etc.

Pourtant, une large étude menée par des chercheurs Chinois conclue que la supplémentation en vitamine D telle que prescrite par les médecins est sans effet sur la santé. Explications.

Différences entre vitamine D prescrite et vitamine D achetée sans prescription

Il y a généralement deux manières de se supplémenter en vitamine D : soit prendre un complément alimentaire acheté en pharmacie, en magasin diététique ou sur internet, soit prendre la vitamine D prescrite par son médecin. Dans le cas d’une prescription, 99% des ordonnances indiquent une supplémentation en vitamine D via des ampoules de type UVEDOSE (100 000 UI) ou ZYMAD (80 000 UI ou 200 00UI) tous les 2, 3 ou même 6 mois. A l’inverse, si la supplémentation est initiée sans ordonnance, les doses utilisées sont beaucoup plus faibles mais quotidiennes.

Or, ces deux modes de prise n’aboutissent pas aux mêmes effets biologiques : la prise quotidienne de vitamine D permet de maintenir un taux relativement constant dans le sang (un peu comme ce serait le cas via une exposition quotidienne au soleil) alors que la prise d’ampoules via une prescription permet d’augmenter fortement les niveaux de vitamine D dans le sang pendant quelques jours ou semaines avant de retomber ensuite brusquement.

Dans leurs travaux, les chercheurs chinois ont regroupé un grand nombre d’études qui avaient testé les effets de la supplémentation en vitamine D sur la santé. Au total, ce sont les résultats obtenus sur plus de 20 000 personnes qui ont été analysés. Résultat : si on utilise des fortes doses en ampoule, la vitamine D ne diminue pas le risque de fractures, ne diminue pas le risque de chutes et ne diminue pas la mortalité, quelle qu’en soit la cause. Pire : quand les doses utilisées sont encore plus élevées (500 000 UI, une fois par an), on observe une augmentation du risque de fractures et de chutes. A l’inverse, ces bénéfices sont bel et bien constatés si la vitamine D est administrée à plus faible dose mais de manière quotidienne (rappelons qu’un apport quotidien de 4000 UI – et non 400 – est nécessaire pour maintenir un taux suffisant de vitamine D dans le sang chez 80% des adultes).

Les chercheurs concluent donc : « La vitamine D prise à fortes doses de manière intermittente ne semble pas avoir d’effet bénéfique sur la santé générale« .

Référence : Zheng YT, Cui QQ, Hong YM, Yao WG. A meta-analysis of high dose, intermittent vitamin D supplementation among older adults. PLoS One. 2015 Jan 20;10(1):e0115850.

Pour aller plus loin, découvrez mes livres, en cliquant ci-dessous :

You may also like

30 Response Comments

  • charli  26 janvier 2017 at 10 h 34 min

    Bonjour Julien, je réitère cette petite question sans doute passée inaperçue :
    Y’a t-il une quelconque toxicité à absorber la cholecalciférol indépendamment du dosage de sa métabolisation sanguine en vitamine D. Par exemple s’il faut que je prenne une fiole par jour pour avoir un taux de 60 ng/l est-ce dangereux ou est-ce seulement dangereux si mon dosage sanguin passe les 150 ng/l?
    Je pense que beaucoup de personnes se posent cette question…
    Merci.

    (7)
    Répondre
  • terrier  18 janvier 2017 at 6 h 10 min

    Mais personne ne parle du nombre de gouttes qu ils prennent
    ? ,c est tres mauvajs de surdoser moi je ne prends que 2 gouttes par jour

    (-1)
    Répondre
    • charli  21 janvier 2017 at 9 h 19 min

      Je vais exposer mon cas perso (j’ai bien dit perso) le seul truc qui sera à en retirer c’est que pour être sur faut faire des prises de sang!

      Voilà la fin de l’été et le début de l’automne, on est supposé avoir fait le plein pour toute la période hivernale : et ben seulement déjà à 35 ng/l!

      Je commence ma supplémentation à 20gttes/jours soit 6000UI (j’en vois qui commencent à transpirer….). En un mois je passe à 45. En 2 mois je passe à 56. Puis avec les fêtes et ce joli taux j’en prends un peu moins et je suis un peu moins vigilant sur les doses quotidiennes. On va dire qu’en gros je tombe à 2000/3000UI par jour en moyenne(toujours donc bien au delà de 2 gouttes). Résultat sans appel : je retombe à 49ng/l et donc n’augmente plus mais baisse. Peut-il y avoir une autre explication (j’ai pas été malade mais un peu patraque…).

      Bref, pour mon cas perso je vais donc reprendre à 20 gouttes…et refaire un dosage dans un mois.

      La seule question que je me pose en termes de toxicité (si Julien veut bien nous éclairer), c’est y’a t-il une quelconque toxicité à absorber la cholecalciférol indépendamment du dosage de sa métabolisation sanguine en vitamine D. Par exemple s’il faut que je prenne une fiole par jour pour avoir un taux de 60 ng/l est-ce dangereux ou est-ce seulement dangereux si mon dosage sanguin passe les 150 ng/l??

      Je crois que j’ai quand même sacrément bien exposé mon cas :-).

      Merci.

      (6)
      Répondre
    • Clairet  11 avril 2017 at 8 h 37 min

      Moins j’en Prends 15 gouttes depuis 2 ans au moins et pas de soucis mon taux est de 47 ng/l donc dans la moyenne et je pèse 66kg

      (0)
      Répondre
  • Laziza  6 janvier 2017 at 13 h 03 min

    Une solution quand on a une prescription d’ampoule fortement dosée : diluer cette ampoule dans la bouteille d’huile de Colza qui sert à la vinaigrette quotidienne.
    Ainsi la consommation de la méga dose est étalée sur la durée de consommation de la bouteille, soit un petit trimestre chez nous. Au passage mon homme qui n’est pas trop branché compléments alimentaires récupère une petite dose aussi !

    (2)
    Répondre
  • LEFORT  6 janvier 2017 at 11 h 38 min

    C’est bien joli ZimaD en gouttes mais moi dès que je le prends j’ai aussitot des grattages partout sur le corps!! alors que faire, sachant que la vitamine D naturelle vendue en magasin bio n’est pas vraiment assimilable par l’organisme..

    (0)
    Répondre
    • Julien Venesson  6 janvier 2017 at 11 h 55 min

      Bonjour, cela peut témoigner d’une réaction allergique à l’huile essentielle d’orange qui est présente dans le ZYMAD. Néanmoins, je vous rassure : tous les compléments alimentaires disponibles sur le marché contiennent de la vitamine D naturelle, identique à celle du ZYMAD et identique à celle fabriquée par notre peau via le soleil; et donc assimilée à 100%. Seuls deux élements doivent être surveillés : le produit doit contenir de l’huile avec la vitamine D d’une part et la vitamine D doit être présente sous forme de vitamine D3 (cholécalciférol) d’autre part).

      (1)
      Répondre
      • seb  9 janvier 2017 at 20 h 30 min

        Pourquoi la d3 en poudre ne serait pas efficace ?

        (0)
        Répondre
        • Max-Ange  20 janvier 2017 at 9 h 46 min

          Certainement par l’absence d’acide gras, la Vit.D étant une vitamine liposoluble, donc non absorbé sans la présence d’huile (comme l’a indiqué Julien).

          (0)
          Répondre
      • Sacha  10 janvier 2017 at 19 h 00 min

        Bonsoir Julien, j’ai exactement le même problème que LEFORT (je suis un homme de 40 ans et je pèse 52kgs; je me supplémente depuis 25 jours à hauteur de 3600 UI pour un taux évalué à 21 ng/ml le 16/12/16). En plus des grattages (partout : jambes, bras, dos…) j’ai aussi quelques reflux gastro-oesophagiens (par contre le « coup de pompe hivernal » s’en va, c’est indéniable).
        Quels produits de substitution à base de vitamine D3 pourrai-je utiliser à la place pour éviter ces désagréments ?
        Merci & Meilleurs Voeux 2017 😉

        (0)
        Répondre
        • LEFORT  12 janvier 2017 at 12 h 14 min

          Bonjour Sacha,
          Oui effectivement je rencontre le même problème que vous avec ZimaD…. démangeaisons partout sur le corps et reflux gastro oesophagien!!Je ne suis pas certaine que cela soit un bon produit.. j’essaie en ce moment la vitamine D3 du laboratoire D Plantes et la prise de sang me dira si oui ou non mon organisme assimile bien cette vitamine D naturelle!! je ne suis pas convaincue car j’ai pu voir que de nombreuses personnes ne synthétisent pas la vitamine D3 naturelle!!

          (0)
          Répondre
  • Stephane  6 janvier 2017 at 12 h 06 min

    Bonjour Julien, merci beaucoup pour l article je me supplémente moi meme en d3 a 10000ui/jour.
    J ai lu récemment qu’une supplémentation en d3 augmentait l assimilation de calcium, et créait par voie de conséquence un déficit en potassium. Il faudrait donc se supplémenter également en potassium pour éviter les coups de fatigue et les baisses de fonctionnement de la thyroide conséquents à un manque en potassium….qu en penses tu?

    (1)
    Répondre
  • Angie  6 janvier 2017 at 12 h 54 min

    Alors il me semblait avoir lu un de vos article qui donnait déjà ces informations. Car je me rappelle qu’à l’époque je prenais de l’Uvedose, prescrite par mon médecin pour ma sclérose en plaques et que j’avais arrêté suite à votre article et depuis je prends une dose quotidienne de vitamine D sans ordonnance. D’ailleurs mon neurologue je lui ai dis et il n’a pas bronché !

    (1)
    Répondre
  • Pauline  9 septembre 2017 at 16 h 33 min

    Bonjour Julien, vous parlez d’une marque de vitamine D peu onéreuse et de bonne qualité quelque part, cependant, j’ai beau lire et relire, je ne parviens pas à trouver cette précision. Pourriez-vous s’il vous plait me l’indiquer ? Un grand merci à vous

    (1)
    Répondre
  • Elisabeth  22 février 2018 at 12 h 52 min

    Bonjour,
    J’ai 47 ans et je manque de vitamine D.
    Etant donné que j’habite à la montagne, je ne vois pas souvent le soleil, surtout cet hiver 2018 qui est un peu catastrophique pour toute le France.
    Je suis bien embêtée car je fais des réactions allergiques…à la vitamine D.
    Je n’ai pas pris d’ampoules Uvedose (heureusement !) mais des gouttes et j’en ai essayé plusieurs pour tester si je n’étais pas allergique et réactive à l’un des excipients (Zyma D me provoque des brulûres d’estomac, D plantes et D biane de Pilèje ainsi que Pediakid vitamine D3 me provoquent des rougeurs cutanées, bouffées de chaleur et, par 2 fois, des palpitations avec étourdissements, maux de tête) . Ces réactions apparaissent entre 5 minutes et une heure après la prise.
    Au début, je pensais que c’était parce que j’avais pris trop de gouttes (5 gouttes d’un coup) mais, même avec 2 gouttes, j’ai les mêmes effets.
    Avez-vous déjà eu ce cas de réaction allergique ?
    Et que faire pour pallier la carence en cette vitamine pourtant essentielle ?
    Je précise que je suis sensible, aussi, à la caféine et que le chocolat noir et le café, par exemple, me provoquent des palpitations. Donc, je n’en prends plus.
    Merci de vos conseils.
    Elisabeth.

    (1)
    Répondre
  • skye  6 janvier 2017 at 22 h 53 min

    Bonjour, savez vous la dose journalière préconisée pour les enfants? Merci d’avance.

    (0)
    Répondre
  • Thomas  26 janvier 2017 at 0 h 16 min

    Je suis pas comme vous contre les fortes doses au démarrage mais plutôt pour, il est tout à fait normal que le taux chute, il chute de manière identique quand vous arrêtez les prises quotidiennes, d’ailleurs les témoignages ci-dessus le prouve. La stratégie c’est prendre une forte dose de départ entre 400 000 UI répartie sur plusieurs jours, pour une dose de 4000-10000 UI selon sont poids pour maintenir les taux toute l’année

    (0)
    Répondre
  • Thomas  26 janvier 2017 at 0 h 17 min

    Si l’on proccède pas de cette manière en prenant que des doses quotidienne faible on met plusieurs mois à atteindre un niveau normal alors qu’on le peut l’atteindre directement

    (0)
    Répondre
  • Nicolas  12 février 2017 at 12 h 52 min

    Bonjour Julien et merci pour ce site.
    Que pensez vous de la solution de prendre 15 gouttes de vitamine D Zimad un jour sur deux seulement pour éviter un surdosage tout en étant sur de ne pas avoir de carence ?

    (0)
    Répondre
  • SOPHIE  4 mars 2017 at 23 h 57 min

    Bonjour, le ZymaD ne convient pas à mon foie, car j’ai un point douloureux au foie après quelques jours d utilisation

    (0)
    Répondre
  • Emilie  28 juin 2017 at 20 h 33 min

    Bonjour,
    Ma fille de 5 ans 1/2 (14kg) a un taux de 14 ng/mL. Le seuil de carence du labo est fixé à <10. Elle n'est donc qu'en insuffisance (10 à <30).
    J'ai donc acheté du ZymaD, mais je ne sais pas combien de gouttes lui en donner. Avez-vous une idée ? Comment on calcule la dose à donner ?
    Merci

    (0)
    Répondre
  • Marie  15 août 2017 at 2 h 28 min

    consommer la vitamine D3 avec du beurre optimiserait sa durée de stockage dans notre organisme, et serait donc plus efficace à priori. J’avais eu ce conseil par mon médecin traitant lorsqu’il m’en avait prescrit.Et d’ailleurs, à titre personnel bien-sûr, je perçois la différence lorsque je prend ma dose de zymaD avec ou sans beurre en hiver

    (0)
    Répondre
  • Barbara  20 octobre 2017 at 10 h 23 min

    Bonjour Julien, Merci pour vos superbes articles. Grace à vous j’ai réussi d’avoir enfin le taux de la vitamine D normal avec ZymaD. Il m’a été conseillé à la maternité de le donner aussi à mon enfant (on a commencé sur 5 goutes), il a maintenant 18 mois (et 11kg) et je lui donne 7 goutes. Mon pédiatre m’a conseillé de lui donner Zyma Duo (avec du fluor). Est-ce que vous pensez que c’est une bonne idée ou il vaut mieux de rester sur ZymaD?
    Merci!

    (0)
    Répondre
  • carole  5 décembre 2017 at 10 h 44 min

    bonjour,
    étant végétarienne, je préfère prendre la vitamine D3 huileuse issue du lichen boreal du labo D Plantes plutôt que celle issue de la lanoline de mouton…savez vous si la vit D3 issue du Lichen est aussi bien que celle issue de la Lanoline ? voilà sa composition : Huile vierge de colza, antioxydant : mélange de tocophérols; vitamine D3 (cholécalciférol). Vitamine D3 : 25 μg = 1000 UI** = 500 % des AR*
    « Le lichen est à part dans le règne végétal : ce n’est pas une plante au sens propre du terme mais l’association d’une algue avec un champignon. » Merci !

    (0)
    Répondre
  • Aimé  22 janvier 2018 at 19 h 15 min

    Je prends de la vitamine D3, issue de la lanoline du Laboratoire LESCUYER. Aytré 17440
    A raison de 2 gouttes (400 UI) par jour. Ce conseil de consommation me parait faible.
    Qu’en pensez vous? Merci

    (0)
    Répondre
  • Paul Brigitte de Framont  17 février 2018 at 17 h 19 min

    La vitamine D peut-elle à elle seule permettre de lutter contre la SEP en prenant 10000 à 15000 UI / jour ?

    (0)
    Répondre
    • Julien Venesson  17 février 2018 at 17 h 32 min

      Bonjour, non je ne pense pas c’est un facteur parmi d’autres. A noter toutefois que 15 000 UI par jour est une dose toxique à court terme (quelques mois).

      (0)
      Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.