Médicaments

Certains médicaments peuvent poser problèmes, bien qu’autorisés à la vente. Certains d’entre eux peuvent avoir des effets inattendus et avoir un impact négatif sur notre qualité de vie. C’est le cas par exemple de certains médicaments qui peuvent provoquer des carences en vitamines et minéraux ou des médicaments contre la calvitie qui peuvent impacter la fonction érectile durablement. De leur côté les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pourraient diminuer la réserve ovarienne et donc la fertilité des femmes. Un effet comparable a été observé chez les hommes au niveau des testicules. Les problèmes, notamment cardiovasculaires, liés à l’utilisation de la pilule contraceptive sont plus connus.
L’ibuprofène réduirait la réserve ovarienne (et la fertilité) des femmes

L’ibuprofène réduirait la réserve ovarienne (et la fertilité) des femmes

C’est une découverte dirigée par des chercheurs français (INSERM) qui vient d’être publiée dans la revue médicale Human Reproduction spécialisée dans les problématiques de fertilité, et qui fait suite à des travaux précédents ayant démontré que l’ibuprofène et les médicaments antidouleurs sont toxiques pour les testicules des hommes. L’ibuprofène pendant la grossesse diminue la réserve…

L’ibuprofène serait toxique pour les testicules

L’ibuprofène serait toxique pour les testicules

L’ibuprofène (ADVIL, NUROFEN, SPEDIFEN) serait toxique pour les testicules selon de nouveau travaux issus d’une collaboration internationale entre des chercheurs français, danois et chinois. Cette toxicité pourrait aboutir à une baisse de la production de testostérone à terme. Cette toxicité concernerait tous les anti-inflammatoires non stéroïdiens de la même famille (DICLOFENAC, CELECOXIB, KETOPROFENE, NAPROXENE, etc.)….

Pilule contraceptive : ces risques qui sont encore trop méconnus

Pilule contraceptive : ces risques qui sont encore trop méconnus

La pilule contraceptive est systématiquement prescrite aux femmes qui cherchent un moyen de contraception. Évidemment, tout le monde sait qu’elle peut avoir des effets secondaires mais les autorités de santé le justifie de manière simple : le bénéfice de la pilule est largement supérieur aux risques encourus en la prenant. Problème : c’est parfaitement faux….