Quelles protéines en poudre utiliser pour préserver sa santé ?

Malgré le bourrage de crâne de la publicité et du Programme National Nutrition Santé (voir mon article « Comment le PNNS rend les Français malades« ), la plupart des personnes soucieuses de leur santé ont compris que consommer des produits laitiers n’était pas indispensable pour être en bonne santé. Et cela pose problème pour les sportifs car ils utilisent beaucoup de protéines en poudre à base de lait pour compléter leur alimentation. Alors comment faire ?

Selon la sensibilité de chacun, les arguments qui incitent à limiter la consommation de laitages peuvent être du type « l’homme n’est pas fait pour boire le lait d’un animal d’une autre espèce », « le lait est un décalcifiant », « le lait déclenche des inflammations » ou plus scientifiques : « Un apport alimentaire adéquat de calcium, qui est souvent cité comme la raison principale pour consommer de grandes quantités de lait, peut être obtenu à partir de bien d’autres sources. En fait, les niveaux de calcium recommandés aux États-Unis qui sont basés essentiellement sur des études de 3 semaines maximum, exagèrent probablement les besoins réels et sont largement supérieurs aux apports conseillés en Grande-Bretagne. A travers le monde, les taux de fractures sont moins élevés dans les pays qui ne consomment pas de lait, par rapport aux pays où on consomme des laitages. En plus, la consommation de lait ne protège pas des fractures chez l’adulte selon une méta-analyse récente. » comme l’ont affirmé récemment le Pr Walter Willett et le Pr David Ludwig, les deux chercheurs en nutrition de l’école de santé publique de Harvard qui sont aussi les plus réputés et sans doute les plus respectés.

Pourquoi les protéines de lait seraient dangereuses pour la santé ?

Le discours des Pr Willett et Ludwig peut sembler « extrémiste » pour beaucoup de Français. Pourtant, scientifiquement parlant, il est d’une modération INCROYABLE. Parce que nos deux amis sont experts en santé publique; autrement dit leur discours doit être d’une certitude absolue : ils ne peuvent pas se permettre d’exprimer un avis personnel ou d’être approximatifs, ils doivent renseigner le grand public et aider les gens à être en meilleure santé. Cela implique d’avoir un discours cohérent qui ne changera pas tous les 6 mois comme c’est le cas pour certains experts français très médiatiques qui changent leur fusil d’épaule pour plaire aux uns ou aux autres (vous voyez de qui je veux parler?).

Car en réalité, si on regarde l’ensemble des données de la littérature médicale et qu’on discute avec d’autres chercheurs, on se rend compte que les protéines de lait peuvent provoquer des problèmes de santé graves. Pas chez tout le monde, certes, mais comment savoir si on ne va pas en être victime?

Voici une liste de petits problèmes de santé qui peuvent survenir lorsqu’on consomme beaucoup de produits laitiers :

  • Allergies chroniques
  • Diabète de type 1, une maladie auto-immune incurable
  • Troubles du comportement
  • Maladies articulaires
  • Peut-être cancer de la prostate chez l’homme et des ovaires chez la femme
  • Augmentation de la perméabilité intestinale

Ce dernier point en particulier est très préoccupant car si d’autres éléments viennent s’y ajouter, c’est une porte d’entrée pour TOUTES les maladies auto-immunes, des maladies dans lesquelles notre système immunitaire s’attaque à notre propre organisme, et qu’on ne sait pas guérir. (pour les références scientifiques ou les explications détaillées, se reporter à mon livre « Gluten« ).

Quelles protéines en poudre peut-on consommer quand on est sportif ?

Les sportifs qui souhaitent préserver leur santé (difficile de faire du sport et de progresser avec une maladie auto-immune grave…) auront l’idée de supprimer les protéines laitières en poudre de leur alimentation. Dans ce cas ils peuvent se tourner vers les nouvelles protéines de bœuf mais non seulement ces protéines coutent cher, elles sont aussi très riches en fer dont l’excès favorise l’inflammation, les maladies cardiaques et les cancers. Ils peuvent alors se tourner vers la protéine de blanc d’œuf en poudre mais son gout est insupportable, de plus les blancs d’œufs utilisés sont issus de poules malades car élevés avec une alimentation de mauvaise qualité et sans pouvoir courir en plein air la majeure partie du temps. Ces protéines sont souvent mal digérées et causent flatulences et troubles digestifs. Ils peuvent aussi se tourner vers les protéines de soja, de riz ou de pois qui, soit ne contiennent pas tous les acides aminés essentiels, soit contiennent de nombreuses lectines ou des saponines dangereuses pour la santé car non détruites en absence de cuisson. Pour finir, les protéines végétales étant moins stimulantes pour la croissance musculaire que les produits d’origine animale, il est utile de les mélanger pour améliorer le profil d’acides aminés, mais cela rajoute une contrainte supplémentaire. Ne peut-on pas faire simple ?

Mise à jour du 10/03/2014 : pour plus d’informations détaillées sur les protéines végétales en poudre et leurs effets sur la santé, un nouvel article dédié est disponible en cliquant ici.

Personne ne devrait avaler de caséine

Commençons donc par faire simple : comme je l’explique dans « Gluten« , la caséine augmente la perméabilité intestinale. De ce fait, si vous n’avez aucun problème de santé, moins vous mangerez de cette protéine, mieux ce sera pour préserver votre état. Mais si vous avez une maladie auto-immune, une maladie inflammatoire de l’intestin ou toute maladie ayant un lien proche ou éloigné avec cet organe pilier : fuyez la caséine sous toutes ses formes, y compris à l’état de poussière : pas de fromage, pas de caséine en poudre, pas de lait, pas de beurre, pas de yaourts, pas de fromage blancs, pas de glaces, etc. Ces conseils valent pour un adulte mais encore plus pour un nourrisson : les enfants nourris avec une formule à base de lait de vache ont un risque plus élevé que les autres de développer un diabète de type 1 . Cet aspect a été démontré dans une vaste étude d’intervention Finlandaise dont je parle dans le livre en page 28. J’avais également interviewé les chercheurs à l’origine de ces travaux en 2012 (retrouvez un extrait de l’interview en cliquant ici).

De plus la caséine est la protéine à laquelle se lie le calcium laitier. Mais comme le disent plus haut les chercheurs de Harvard, nos vrais besoins en calcium ne sont pas très élevés. Ils sont même plutôt faibles d’après l’OMS, autour de 520 mg par jour seulement ! Autrement dit, chaque fois que vous avalez de la caséine, vous avalez un flot de calcium en quantité tellement importante que votre corps ne sait pas quoi en faire. Nous n’en avons pas de preuve scientifique formelle mais les éléments actuels suggèrent que ce calcium en excès va se retrouver dans nos reins (risque de calculs rénaux), dans nos articulations (calcifications) et dans nos artères (perte de souplesse, hypertension, infarctus).

 On peut prendre de la whey… Mais pas toujours

Dans cette même étude des chercheurs Finlandais il a été mis en évidence que la whey était capable d’induire une auto-immunité, c’est-à-dire qu’elle peut être reconnue comme corps étranger et provoquer l’apparition d’une réaction anormale du système immunitaire contre le soi. Des maladies de ce type sont par exemple le diabète de type 1, la sclérose en plaques, la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome de Gougerot Sjogren, En particulier les études montrent que cette dangerosité de la whey est accentuée en présence d’insuline bovine.

Pour ceux qui n’ont pas lu le livre, il faut comprendre que pour qu’une maladie auto-immune puisse voir le jour, deux éléments sont nécessaires : une perméabilité intestinale augmentée d’une part et la présence d’une protéine qui sera responsable de l’auto-immunité d’autre part. La whey peut jouer le deuxième rôle mais pas le premier. Autrement dit : si vous avez un intestin en pleine santé, que vous évitez tous les aliments qui augmentent la perméabilité intestinale alors mon conseil est que vous pouvez consommer de la whey sans aucune crainte.

En revanche, si vous mangez du blé, des pâtes, du pain, des patates, de la caséine alors votre intestin est une vraie passoire ou est entrain de le devenir et dans ce cas mon conseil est d’éviter totalement la whey.

Et les hydrolysats de protéines ?

Un hydrolysat est une protéine pré-digérée par des enzymes. Au cours de ce processus les liaisons peptidiques sont cassées ce qui permet aux protéines de perdre tout ou partie de leur pouvoir antigénique (c’est d’ailleurs ce qu’on constate dans l’étude Finlandaise).

Malheureusement il semble que l’hydrolyse ne soit pas toujours suffisante si on en croit toujours cette même étude.De fait mes conseils concernant les hydrolysats sont les suivants :

  • Les hydrolysats de whey ont un degré d’hydrolyse modeste, c’est-à-dire qu’il reste beaucoup de protéines intactes : mon conseil rejoint donc exactement celui de la whey classique.
  • Un hydrolysat de caséine comme le PeptoPro a subi une hydrolyse poussée et il ne reste presque pas de protéines intactes. Le danger de cette protéine est proche de zéro mais il n’est pas nul. Je ne conseille pas d’en consommer régulièrement si votre alimentation comporte du gluten ou si vous souffrez d’une maladie chronique.

Autre détail : une caséine hydrolysée ne contient plus tout cet excès de calcium qu’on retrouve dans la caséine.

Pensez à l’alimentation

Voilà pour la question des protéines en poudre. Mais savez-vous pourquoi on recommande les protéines en poudres juste après l’entrainement ? Pourquoi on ne recommande pas de manger des œufs entiers naturels ou du poisson ? C’est simple : parce que les études visant à promouvoir les protéines en poudre après l’entrainement ont été poussées par les vendeurs de protéines ! Les études ne comparent jamais de la whey après le sport avec des œufs après le sport ! Enfin, si, pour les œufs l’expérience a déjà été faite et j’en parle dans « Nutrition de la Force » : les personnes qui mangent des œufs entiers (donc avec le jaune!) progressent plus rapidement que les autres ! Ils gagnent plus de masse musculaire et plus de force !

Alors arrêtez de vous focaliser sur ces compléments alimentaires : dans la mesure du possible, mangez des aliments solides, vous progresserez plus vite et serez en meilleure santé. Les protéines en poudre ne sont utiles que dans deux cas très précis : quand vous êtes en déplacement et qu’il vous est impossible de manger autre chose ou pendant l’entrainement sous la forme d’un hydrolysat, le seul type de protéine qu’on peut digérer correctement à ce moment là.

Bon entrainement !

Pour aller plus loin sur l’alimentation du sportif :

paleo2

You may also like

446 Response Comments

  • Jérôme  7 avril 2014 at 12 h 27 min

    Bonjour,
    apparemment tout le monde vous est admiratif et reconnaissant (je trouve bizarre de ne lire aucune critique, d’ailleurs va t’on lire la mienne?).

    Vous évoquez souvent, le fait que se sont les fabricants ou les profiteurs du commerce des protéines en poudre qui réalisent cette propagande qui tourne autour de la whey, caséine ou autre produit dans un but lucratif.

    Néanmoins, vous n’êtes guère différent de ces personnes…un grand nombre de vos réponses se terminent par : »c’est pour cela que je vous recommande de lire mon livre (…) ».
    En plus de cela, lol, vous joignez directement le lien du site de commercialisation….mdr.

    Bonne réussite professionnelle; cordialement

    (99)
    Répondre
    • Julien V.  7 avril 2014 at 12 h 44 min

      Bonjour,

      Je ne suis pas financé par des sociétés industrielles mais comme tout le monde je ne peux exercer mon métier s’il ne me permet pas de vivre. Quand vous achetez un de mes livres cela me rapporte 1,50 euros environ et le livre ne coute que 15 ou 20 euros. Pour cette somme vous avez accès à une quantité incroyable d’informations de qualités, bien plus que si vous étiez reçu en consultation et de mon côté cela me permet de continuer à travailler de manière indépendante.

      Cela dit vous trouvez cela malhonnête et que vous avez une autre solution pour m’aider à me financer seul, je vous écoute.

      (138)
      Répondre
    • Francis Heaulme  29 juin 2016 at 10 h 25 min

      Jérôme: Curieux commentaire ! Il met en avant ses livres (qui sont d’excellente qualité) pour en vivre, ce qui est tout ce qu’il y a de plus normal et louable. Ça ne remet en rien son indépendance en question. Quant à vous, je serais curieux de savoir ce que vous faîtes pour vivre. Vente, commerce, investissement, rente, etc…Balayons devant chez soi avant de critiquer.

      (1)
      Répondre
    • Cyrielle  10 décembre 2016 at 12 h 13 min

      Jérôme : tout se paye
      Je sais qu’on a l’habitude de voir bon nombres de choses gratuites ou très peu chères (santé, textile) avec la multitudes d’informations accessibles sur le net et autres services encore et cela rend irritable de voir qu’il faudrait en fait payer !

      (0)
      Répondre
  • Jérôme  7 avril 2014 at 12 h 39 min

    Re bonjour,
    je viens de relire mon courriel, je tiens à m’excuser pour le ton que j’ai employé…mon impulsivité me fait regretter parfois mon hatitude

    (54)
    Répondre
  • Gremillon  23 octobre 2013 at 20 h 23 min

    Bonjour Julien.
    Dans cet article tu expose le fait que la caséine est dangereuse.
    Beaucoup de personne qui font de la musculation et qui vendent des produits conseille de prendre de la caséine notamment lorsque on n’as pas la possibilité de prendre des repas toute les 3h00 et particulièrement le soir avant de coucher.
    En musculation peut on vraiment ce dispenser de la caséine surtout le soir pour la diffusion de la protéine tout au long de la nuit ?
    Si oui par quel aliment ou supplément puis-je le remplacer ?
    Merci

    (6)
    Répondre
    • Franck  30 décembre 2014 at 2 h 55 min

      Question très pertinente je trouve et à laquelle il peut être intéressant d’y trouver une réponse, même un an après …

      (16)
      Répondre
    • luc vaillant  11 avril 2018 at 11 h 07 min

      omelette blanc d’œuf acheté chez métro par 2 litres
      essaye çà mange pas de pain!!!!

      (0)
      Répondre
  • Moi  5 août 2013 at 22 h 56 min

    Bonjour,
    quand vous parlez des personnes qui progressent plus vite en consommant des oeufs, vous faites références à celles qui en prennent juste après leur entrainement ? ou bien à n’importe quel moment dans la journée?

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  5 août 2013 at 22 h 57 min

      C’est surtout après l’entrainement. Mais ça aide quand même à n’importe quel moment de la journée.

      (3)
      Répondre
      • Moi  5 août 2013 at 23 h 02 min

        Les proteines d’oeuf sont pourtant à libération modérée, alors que l’on préconise toujours une protéine à libération rapide juste après un entrainement?

        (-4)
        Répondre
        • Julien V.  5 août 2013 at 23 h 05 min

          Qui le préconise ? Les vendeurs de protéines ou les études financées par ces vendeurs. Mon expérience et celle de nombreux coachs proches de moi en atteste : les aliments solides donnent souvent de meilleurs résultats, justement grâce à la libération prolongée des acides aminés. De plus si vous suivez bien la stratégie nutritionnelle pendant l’entrainement exposée dans « Nutrition de la Force », votre corps n’a pas besoin d’un apport brusque de protéines juste après l’effort : il est déjà dans un état d’anabolisme.

          (6)
          Répondre
          • Bastien  6 août 2013 at 0 h 31 min

            Bonjour,
            à l’heure actuel,
            je mange 30g de proteine de blanc oeuf + 70g de sarrasin + 5g de bcaa 30-45mn avant l’entrainement (en sachant que cet entrainement dur 2h)

            Je peux prendre mon repas 1h après cet entrainement, composé de 4 œuf entier bio et j’ai bon ou il faut encore sortir la liasse de billet pour acheter le peptoprout ?

            (0)
          • Julien V.  6 août 2013 at 0 h 36 min

            Le prout ne remplace pas le PeptoPro, même s’il est accompagné d’oeufs entiers.

            (5)
          • Nico  5 octobre 2013 at 16 h 08 min

            Pour que le prout soit accompagné d’œufs entiers il faut avoir un problème de digestion non ?

            (4)
          • Francis Heaulme  31 décembre 2016 at 14 h 41 min

            Peptoprout…J’espère que Nutrimuscle ne lit pas ça… Ah ah !! Pour éviter les prouts, ne pas abuser des prot’ !

            (0)
      • Oguz  28 octobre 2015 at 13 h 22 min

        Bonjour Julien,

        Actuellement je prendre la protéine en poudre mais je voudrais arrêter ça et prendre de la protéine naturel, peux-tu m’orienter vers un de tes livres

        (0)
        Répondre
  • Paul  22 septembre 2013 at 12 h 25 min

    Bonjour Julien,

    J’ai lu votre site avec attention et je dois dire que vous paraissez sérieux et sympathique. Cependant, j’ai une question qui peut vous paraître gênante ou offensante mais ce n’est pas le but.

    Aujourd’hui, on entend un peu de tout sur la nutrition. Je veux bien entendre vos arguments sur l’industrie qui a poussé telle étude sur le lait pour favoriser la consommation ; ou tel fabricant de poudres qui a poussé telle étude pour montrer qu’il faut une protéine rapide après l’entrainement et donc prendre de la whey ; ou tel scientifique qui est en réalité financé par un lobby.

    Mais finalement… Ces arguments peuvent se retourner contre vous… Qu’est ce qui nous garantit que vous êtes vraiment indépendant ?

    Voila… Je ne cherche pas à vous attaquer ou quoi que ce soit, je deviens juste méfiant sur tout ce qui se dit sur la nutrition. Surtout avec le net où n’importe quel expert auto-proclamé peut facilement avoir une fenêtre ouverte sur le monde. On n’arrive plus trop à distinguer les gens sérieux des guignols…

    Par avance, merci pour votre réponse.

    (3)
    Répondre
    • Julien V.  22 septembre 2013 at 12 h 47 min

      Bonjour,

      C’est vrai que c’est difficile à prouver, je suis peut-être payé des millions par les industriels de la vitamine D pour vous inciter à ne pas être carencé en vitamines ! Ou encore par les associations d’intolérants au gluten pour vous forcer à ne plus manger du pain !

      Bref, je ne saurais quoi répondre à ce genre de questions, chacun est libre d’écouter qui il veut. Certains préfèrent écouter la télévision et les recommandations officielles du Programme National Nutrition Santé. Je ne suis pas là pour vous convertir, je suis là pour diffuser les informations qui me semblent justes et utiles à la santé humaine. Vous avez le droit de ne pas y adhérer.

      (6)
      Répondre
  • Syl  16 août 2013 at 23 h 43 min

    Si on consomme de la whey en faible quantité (30 à 40g par jour) et qu’on mange quand même du pain des pâtes et des patates de temps en temps, y a t’il un risque pour la santé ?

    Je suis obligé de prendre 30g de prog en poudre par jour mais après avoir lu l’article je ne sais plus trop quoi prendre…

    (0)
    Répondre
    • Syl  16 août 2013 at 23 h 45 min

      Désolé je viens de voir que j’ai oublié de dire Bonjour et Merci…
      Alors bonjour Julien et merci pour cet article :p

      (3)
      Répondre
    • Julien V.  17 août 2013 at 0 h 24 min

      Il est difficile d’estimer ce risque qui dépend de nombreux facteurs comme je l’explique dans mon livre « Gluten ». Toutefois si tu n’as « pas de chance » ou une génétique particulière les études récentes suggèrent qu’il y a un risque non nul même s’il est modéré de développer diverses maladies auto-immunes qui sont toutes incurables.

      Cela étant dit, il faut déjà être un peu suicidaire pour manger volontairement du pain et des pâtes à base de blé moderne ou des patates qui sont des aliments qui transforment l’intestin en passoire.

      (0)
      Répondre
      • Syl  19 août 2013 at 21 h 38 min

        Merci pour ta réponse.
        Le problème c’est que les pâtes/patates etc sont plus ou moins les aliments « basique », surtout que je mange au self donc je ne peux pas choisir ce que je mange le midi. J’essaie de manger un peu mieux en mangeant des pâtes bio par exemple mais je ne sais pas si c’est vraiment mieux…
        C’est triste que l’industrie ait transformé la nourriture en poison.

        (0)
        Répondre
        • Antoine  20 août 2013 at 20 h 59 min

          A ma connaissance le problème des pâtes n’est pas dû à l’industrie, mais à la domestication et culture agricole du blé des ces dernières 10000 années. L’homme, en sélectionnant toujours les blés les plus résistants et les plus productifs, et en croisant le blé d’origine à d’autres plantes, a créé une espèce à 42 chromosomes (!) avec bcp plus de Gluten et d’anti-nutriments que le blé d’origine, qui lui ne contenait que 14 chromosomes! La plante d’origine a donc subi une évolution non-naturelle qui la rend toxique à bien d’égards.

          A part le Gluten, et Julien me corrigera si j’ai tort, les scientifiques semblent divisés sur la question des anti-nutriments (présents d’ailleurs dans toutes les céréales) et une bonne partie d’entre eux suggèrent que globalement l’homme réussit à assimiler vitamines et minéraux malgré la présence d’anti-nutriments.

          (1)
          Répondre
          • Julien V.  20 août 2013 at 21 h 21 min

            Concernant le blé, ce que vous expliquez n’est qu’une version très simplifiée qui représente environ 1 dixième de la réalité. C’est pour ça que j’ai jugé utile d’écrire un livre sur le sujet. Je ne l’aurais pas fait si tout avait été dit : http://www.amazon.fr/Gluten-Comment-moderne-nous-intoxique/dp/2365490433/

            Concernant les céréales ce n’est pas une question de point de vue : il n’y a qu’une seule réalité et toutes les céréales complètes sont anti-nutritives et génèrent des carences lorsqu’elles sont consommées à fortes doses. Ces observations sont flagrantes dans de nouveaux pays du tiers monde avec des carences liées à l’acide phytique du fait aussi d’une alimentation pas toujours assez variée. Ce qui a rendu les céréales plus nutritives c’est le blanchiment.

            (0)
      • Nicolas  29 juillet 2016 at 12 h 05 min

        Bonjour,

        Si le contenu des articles est toujours intéressant, il est dommage de se tourner parfois vers l’extrême, tel un dogme alimentaire unique à respecter.

        Qualifier la consommation de pommes de terre de « suicidaire » c’est un peu fort surtout que tout le monde n’a pas un choix riche et varié dans son alimentation (je pense aux jeunes très nombreux qui déjeunent au self!).

        Si l’on se fie au passé comme le régime Paléo aime faire, le passé récent. Prenons la période 1850-1970.
        Au niveau rural on retrouvait une très forte majorité d’agriculteurs dont l’alimentation tournait autour du pain-lait-fruits & légumes – féculent essentiellement la patate.
        Pourtant il ne me semble pas qu’ils étaient plus malade, plus faibles que les populations actuelles, c’est même le contraire.
        Il n’y avait pas plus de diabète, de maladies auto immune etc…

        L’intestin transformé en passoire par le biais de patates et de caséine quand on sait que les populations que j’ai cité ci-dessus consommaient énorme de ces féculents et de lait provenant de la ferme sans conséquence significative, ca laisse songeur.

        Comme vous le dites vous même plus haut en commentaires 40% max des adultes sont sensibles ou intolérants au gluten ce qui laisse 60% de la population pouvant en consommer dans la limite du raisonnable sans finir telle une passoire…

        (1)
        Répondre
      • Sariel  14 octobre 2016 at 22 h 53 min

        Mr Venesson, je suis un peu perdu pourquoi dites vous que les patates sont mauvaises pour l’intestin, elles ne contiennent pas de gluten? Et si elles sont cuites a la vapeur sont elles mauvaises quand meme? Merci bcp

        (1)
        Répondre
  • Stéphane Freakylean  6 août 2013 at 8 h 59 min

    Bonjour,
    Selon vous less aliments solides donnent souvent de meilleurs résultats, justement grâce à la libération prolongée des acides aminés. Qu’en est-il pour la prise d’acides aminés après l’entrainement?
    Sachant qu’après un entrainement intensif il y a « sécrétion » de GLUT4 durant +/- 2 heures et qu’il est nécessaires de faire sécréter de l’insuline volontairement après la séance d’entrainement intensif afin de favoriser le stockage de glucides à IG élévé sous forme de glycogène (en présence de GLUT4), ainsi que sachant que l’insuline favorise la synthèse de protéines qui se fait à partir du POOL d’acides aminés, pourquoi ne pas prendre d’acides aminés supplémentaires, sachant que la sythèse de protéine ne pourras pas se faire/sera ralentie s’il manque un acides aminés pour la sythèse d’une protéine X (principe de l’acides aminé limitant ??).

    Autre question: combien de temps faut-il à notre coprs pour profiter de l’acide aminé ingéré jusqu’à ce que celui-ci se retrouve dans le pool ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 9 h 42 min

      Bonjour Stéphane,

      Tout d’abord on ne « sécrète » pas GLUT4, la protéine subit une translocation sous l’effet des contractions ce qui la rend plus facilement accessible. Ensuite vous exposez ce que certains appellent la « fenêtre anabolique » mais ce concept est une invention (des vendeurs de compléments alimentaires) et dans la réalité ça ne se passe pas du tout comme ça : par exemple même si vous prenez beaucoup de glucides juste après l’entrainement le corps sera incapable de tout transformer en glycogène car ce processus est limité par des enzymes. On sait aujourd’hui qu’il faut entre 12 et 24 heures pour reformer notre glycogène donc inutile de se ruer sur les glucides après l’entrainement, c’est le meilleur moyen de stimuler la formation de masse grasse via la poussée d’insuline. L’insuline, justement, n’est pas anabolique du tout, elle est anti-catabolique ce qui est très différent. La seule chose qu’elle anabolise ce sont les adipocytes! Bref, vous vous référez à de vieilles notions en nutrition sportive, complètement désuètes.

      En fait si vous tenez compte de la réalité du fonctionnement du corps et que vous mettes en place une bonne stratégie pendant l’entrainement mais aussi dans les 24 heures suivantes vous progresserez beaucoup plus vite et aurez un physique bien plus sec et découpé. Les nombreux témoignages des lecteurs de mon livre « Nutrition de la Force » sont là pour en attester et parmi eux certains-commencent à se faire connaitre comme par exemple « Fitnessmith ».

      Pour la question des acides aminés et des protéines/peptides, j’ai déjà écrit un article à ce sujet ici : http://www.julienvenesson.fr/les-peptides-sont-beaucop-plus-efficaces-que-les-acides-amines/

      (2)
      Répondre
      • Stéphane Freakylean  6 août 2013 at 10 h 05 min

        Merci de votre réponse rapide. Pour ce qui est du concept anabolique je veux bien vous croire; par contre lors ce que vous dites que l’’insuline n’est pas anabolique du tout, j’ai du mal.

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  6 août 2013 at 10 h 11 min

          Si vous êtes novice en hormones vous pouvez vous en convaincre en observant le physique des hommes diabétiques insulino-dépendants : ils ne sont pas connus pour développer une musculature hors norme. Et attention aux amalgames, l’insuline est utilisée dans le dopage mais jamais seule, plutôt avec les hormones de croissance pour contrer ses effets d’insulino-résistance. Autre exemple vérifiable à votre échelle : si l’insuline est anabolisante alors vous devriez réussir à être plus musclé et plus sec en mangeant des glucides à IG élevés toute la journée. Pourtant ce qui se produit est l’inverse.

          (1)
          Répondre
  • Lionel  7 août 2013 at 12 h 28 min

    Oui on n’en n’as pas besoin, mais ramené au prix au grammes elles permettent à bon nombre de sportif de satisfaire les besoins protéiné sans se ruiner.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  7 août 2013 at 12 h 45 min

      Oui mais cela fait longtemps que tout le monde sait que la santé est un privilège : les pauvres, les SDF et les classes socioprofessionnelles défavorisées sont en moins bonne santé que les autres car ils ont moins d’argent pour acheter des aliments de qualité, ils n’ont pas les moyens de choisir leur établissement de soin, de payer les frais de lunettes ou dentaires (très peu remboursés par la sécu) ou de voir un médecin non conventionné par la sécurité sociale ni un grand chirurgien avec des dépassements d’honoraires. En revanche les gens qui ont de l’argent ont accès à ces choses…

      Donc arrêtons de croire au miroir aux alouettes : oui cela coute un peu plus cher de prendre soin de soi mais ce n’est pas qu’une question de protéines mais d’alimentation et de soins en général. A chacun de faire ses choix. Mieux vaut concentrer son argent sur des choses utiles que des suppléments alimentaires bidons comme le font la majorité. Et pour finir les œufs même bios coutent beaucoup moins cher que du poisson ou de la viande à apport protéiné égal, c’est donc un excellent choix à tous les niveaux.

      (3)
      Répondre
  • lionel  14 août 2013 at 11 h 17 min

    J ai une question sur l insuline. Sur un repas tres proteine est ce qu une part important de legume (300gr) suffit a faire monter l insuline pour ameliorer l assimilation des proteine?

    (1)
    Répondre
    • Julien V.  14 août 2013 at 11 h 26 min

      Les protéines elles-mêmes suffisent à stimuler l’insuline pour les assimiler.

      (1)
      Répondre
  • Alain B.  7 novembre 2013 at 16 h 12 min

    Bonjour Julien,

    Je vous remercie de votre avis sur la question. Cela m’a permis de remettre certaines choses en place (le rôle du lait, du gluten sur un autre sujet)…
    Concernant les protéines…Etant sportif de niveau intermédiaire et en « fin de carrière », je prends des protéines en poudre notamment pour une raison de facilité d’utilisation. Sans faire de pub bien au contraire à Nutrimuscle, je me fournis (fournissais) chez eux ; protéine dite totale : 80% de caséine micellaire et 20% de whey.
    Donc si je suis bien vos commentaires, je dois arrêter de suite !

    En dehors des oeufs, L’isolat de Whey est elle bien « utilisable » ?

    L’avantage de la poudre est de pouvoir fournir la quantité de volume désiré sans devoir manger  » 50 oeufs » ou 500g de viandes pour mon cas.

    Pouvez vous confirmer ce point !
    Merci pour tout ces renseignements.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  8 novembre 2013 at 1 h 24 min

      Un oeuf contient 7 gr de protéines, il ne faut donc que 3 oeufs seulement pour avoir une bonne ration de protéines.

      (1)
      Répondre
      • Alain B  19 février 2014 at 22 h 02 min

        Bonsoir Julien,

        Que penses tu de l’isolat de protéines de Riz complet ou de pois ?
        Sont elles de bonnes alternatives ?

        Merci de ton avis,

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  19 février 2014 at 22 h 15 min

          Bonsoir,

          Le problème c’est que le riz complet ou les légumineuses (comme le pois) quand elles ne sont pas cuites contiennent de grandes quantités de lectines et d’acide phytique, des antinutriments. Les lectines sont toxiques pour les intestins et pourraient provoquer des maladies auto-immunes et l’acide phytique bloque l’absorption des minéraux des aliments. Et c’est encore pire pour les protéines germées car la germination augmente fortement les niveaux de lectines, même si elle fait baisser les niveaux d’acide phytique.

          (3)
          Répondre
  • YOUNES BENAMEUR  18 juin 2014 at 14 h 52 min

    Bonjour,

    Je n’ai aucun problème de santé et j’ai un plan alimentaire très stricte avec 0 gluten et 0 produits laitiers.
    Néanmoins, je suis obligé de compléter mon alimentation par des protéines en poudre à base de lait
    Pensez-vous qu’une prise de caséine (20gr) avant de se coucher et de whey (40gr) après l’entrainement ne pose aucun problème?
    Je me rappelle de votre interview sur SP disant que 2 portions/jour cela reste convenable.

    (2)
    Répondre
    • olivier  28 juin 2014 at 4 h 10 min

      Cette réponse m’intéresse également.
      Je reprends depuis peu de la whey aprés ma séance et isolat de caseine au soir au hauteur de 25gr chacun.
      Je précise que j’avais stoppé pour des raisons médicales ( diabète de type 1 déclaré en mars 2013 ) Actuellement mes prélevements sanguins sont bons donc je continue sur cette ligne par contre j’ai inclus nombreux aliments, épices qui je pense on fait leur petit effet.

      (0)
      Répondre
  • Benjamin  11 septembre 2014 at 21 h 19 min

    Bonjour Julien,

    Ayant une alimentation paléo-ovo-végétarienne, et ne supportant pas du tout la protéine de chanvre (douloureuses crampes d’estomac 15min après ingestion), j’ai beaucoup de mal à atteindre mes macros en terme de protéine (100g/jour).

    Je me pose donc la question d’une prise de risque contrôlée et limitée en ne consommant comme seul produit laitier que 30g d’isolat de whey par jour.

    En terme de concentration en Insuline bovine, IGF-1, Estrogènes, Albumine de sérum bovin, Xanthine oxydase et Casomorphine est-on capable d’estimer la correspondance entre le lait et un isolat de whey ? J’ai beaucoup de mal à me représenter les concentrations respectives et donc le degré de prise de risque.

    Par exemple (au niveau des concentration en substances nocives) à quoi équivaut 30g d’isolat de whey ?

    – 1 verre de lait ? 500 ml de lait ? 1 litre de lait ?
    – 100g de fromage blanc ? 10g ? 1kg ?

    La whey concentre-t-elle plus/moins de substances nocives que le lait dans les mêmes quantités ? Quel est l’ordre de grandeur de cette différence (s’il existe une différence) ?

    Merci pour ton travail, et bravo pour Paléo Nutrition !

    Benjamin

    (2)
    Répondre
  • Milan  5 octobre 2014 at 5 h 19 min

    Bonjour Julien,

    Merci beaucoup pour cet article détaillé.

    J’ai une question, tu écris « si vous avez un intestin en pleine santé, que vous évitez tous les aliments qui augmentent la perméabilité intestinale alors mon conseil est que vous pouvez consommer de la whey sans aucune crainte ». Mais depuis combien de temps faut-il avoir supprimé le gluten de son alimentation pour que les intestins ne soient plus des « passoires » et qu’on puisse consommer de la whey sans risque ?

    (2)
    Répondre
  • Bruno  25 mars 2015 at 8 h 59 min

    Bonjour,

    Ayant des inflammations chroniques alimentaire,

    1) est-ce qu’on peut prendre de la masse, du volume, avec un régime anti-inflammatoire et un entraînement de musculation intense ? Si oui, je suppose qu’il faut manger pour 4.

    2) est-ce que la prise de Glutamine, créatine, leusine, dangereuse quand on a des inflammations ?

    Merci
    Cordialement,
    Bruno

    (2)
    Répondre
  • Fred  5 août 2013 at 23 h 38 min

    Salut Julien,
    J’ai simplement deux question.
    Pourquoi les patates sont deconseillées alors qu’ils ne contiennent ni lait ni gluten ?

    J’ai cru comprendre que la yahourt est le seul produit que le corps arrive a digerer. Est-ce vrai ?

    Merci par avance

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  5 août 2013 at 23 h 41 min

      Salut Fred,
      Non ce n’est pas vrai pour le yaourt. Tu aurais dû demander pourquoi à celui qui t’a dit ça et juger par toi-même.
      Pour le reste, si tu veux comprendre comment marche ton intestin et qu’est-ce qui est bon ou mauvais pour lui je ne peux pas te l’expliquer ici, c’est le thème de mon livre de plus de 200 pages : http://www.amazon.fr/Gluten-Comment-moderne-nous-intoxique/dp/2365490433/

      (0)
      Répondre
      • Jordan  28 juillet 2016 at 12 h 09 min

        Le yaourt est digeste pour les personnes qui sont intolérants au lactose car lors de la formation de yaourt la fermentation lactique utilise l’ensemble ou presque du lactose ducoup même si on ne possédè pas la lactase, idem pour le fromage. Voila pourquoi on t’a dit ça Fred

        (2)
        Répondre
  • Lionel  6 août 2013 at 19 h 42 min

    Pour apporter mon témoignage au niveau des œufs, j’en ai manger pendant plus d’un an de 6 à 15 par jours, entier et plat.
    Le hasard a fait que j’ai eut une prise de sang avant une opération et que c’est peut de temps après que je me suis mis a consommer autant d’œufs (bio) car on me les fournissait gratuitement (oeuf déclassé). Du coup ,j’ai refais une prise de sans exactement un an et un mois après.
    Voici les résultats de la prise de sans Avant –> Après

    Cholestérole: 1,42 –> 1,61 g/l
    HDL cholest: 0.52 –> 0,69 g/l
    LDL cholest: 0.83 –> 0.85 g/L
    Chol. total/HDL: 2.73 –> 2.33
    Tryglycéride: 0,33 –> 0,37 g/l

    J’ai toujours eut de bon « résultat » en prise de sang et la consommation importante d’œuf n’a pas changer grand chose sauf sur les transaminase.

    SGOT ASAT UI/L: 25 –> 37
    SGPT ALAT UI/L: 26 –> 32

    Signe que le foie en a chier un peu car la limite sont entre 10 à 40 pour le premier et 10 à 45 pour le deuxième.

    Sinon j’aurai une ou deux questions.

    Pour limité l’acidose car j’y suis sensible malgré ma consommation importante de fruit et légume et je ne veux pas prendre de complément de potassium. Peut-on consommé les protéines sur un seul repas (suite a l’étude de Marie-Agnès Arnal) et espérer avoir les mêmes résultats que si on les consommait étalé sur la journée. Si oui, si ce repas pulsé se situe avant la séance et qu’après cette séance on n’en consomme pas, les résultat (sur le gain en muscle) peuvent-il être similaire?

    Lionel

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 19 h 51 min

      Bonjour Lionel,

      Vos analyses des marqueurs du foie sont strictement identiques sans différence significative. Votre foie n’a donc pas du tout souffert des œufs et ce serait d’ailleurs bien étonnant puisque le foie n’a rien à voir dans l’affaire (ou pas plus qu’en mangeant du poulet, du poisson ou du soja).

      Pour votre dernière question, ce sera un jour l’objet d’un article 😉

      (1)
      Répondre
  • Lionel  6 août 2013 at 20 h 00 min

    D’accord 🙂

    (1)
    Répondre
  • Straightedge  13 août 2013 at 20 h 46 min

    Je repasse rapidement car je ne sais plus si c’est ici ou sur un forum que quelqu’un parlait de protéine de blanc d’oeuf bio en poudre, visiblement tu n’en « connaissais » pas…
    Voici un lien
    http://www.eggnergy.com/blancbio/france.htm

    Cordialement

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  13 août 2013 at 20 h 53 min

      Merci j’avais trouvé ça entre temps. Je suis entrain de tester.

      (0)
      Répondre
      • Pierre tho  17 septembre 2014 at 18 h 38 min

        Bonjour Julien,
        J aimerai consommer des protéines de blanc d’oeuf en poudre. Sachant que je suis prêt à mettre le pris pour ce qu il y a de mieux (bio…), quel produit me conseillerais tu?
        En parcourant la toile je suis tombé sur ces deux marques, laquelle me conseillerais tu?
        http://www.eggnergy.com/blancbio/france.htm#!/Code-0-Blanc-poudre-en-6-kg/p/34642835/category=1664305
        https://www.nutrimuscle.com/produits/BOB-Blanc-d-Oeuf-Biologique/6/#composition

        Sportivement 😉

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  18 septembre 2014 at 9 h 56 min

          Je crois qu’il n’y a pas de différence entre ces produits.

          (1)
          Répondre
          • Pierre  18 septembre 2014 at 21 h 09 min

            J ai lu plusieurs de vos livres qui m ont conscientisé sur les produits laitiers. C est pour ça que je me tourne vers les œufs comme conseillé. Pensez vous qu il y ai une si grande différence entre la poudre de proteine d oeuf bio et la poudre conventionnelle? Parce que au niveau du prix c est le double.. Que me conseilliez vous d acheter comme poudre?
            Merci de votre attention! 🙂

            (0)
  • Matt  16 août 2013 at 3 h 46 min

    Bonjour,

    Finalement il est inutile de se prendre la tête avec les protéines en poudre, qui sont plus nocives qu’autre chose dans la plupart des cas (aspartam et autres édulcorants, produits chimiques, et les protéines en elles mêmes comme la whey et la caséine).

    Un peu de viande maigre avant l’entraînement, de l’eau plate pendant et des œufs entiers bio après l’entraînement avec un fruit est bien plus simple et efficace mais surtout sans danger pour notre santé.

    (1)
    Répondre
  • YOUNES BENAMEUR  18 mai 2014 at 11 h 55 min

    J’ai encore relu cet article qui est excellent.

    Si je puis me permettre, la seule protéine (mis à part le peptopro) en poudre qui serait convenable c’est les blancs d’oeufs à condition qu’ils soient biologique?

    (1)
    Répondre
  • serge  24 février 2015 at 12 h 21 min

    Bonjour Julien,
    Je lis avec grand intérêt vos livres et je viens de recevoir le dernier : « L’assiette Paléo »
    Page 18, vous évoquez le fait qu’il faut évincer la Whey protéine en poudre en cas d’arthrose, ce qui est mon cas.
    J’avais cru comprendre dans l’ouvrage « Paléo Nutrition » que l’isolat de Whey bioactif ne posait pas de problème. Qu’en est-il exactement. Me conseillez-vous de le remplacer par des protéines de chanvre ?
    Je mange régulièrement des protéines dans le cadre d’une alimentation Paléo et je m’entraine régulièrement suivant la méthode CTS de christophe Carrio. Je prends un complément protéiné moins d’une heure avant l’effort ou en dépannage en goûter.
    Merci pour tous vos précieux conseils !
    Serge

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  24 février 2015 at 12 h 40 min

      Bonjour, dans « Paléo Nutrition » je ne conseille pas la whey aux personnes ayant des problèmes de santé. Mon conseil serait de mettre en sommeil l’arthrose avec l’alimentation Paléo puis ensuite voir si la réintroduction de la whey réactive les symptômes ou non (si vous tenez absolument à en prendre).

      (1)
      Répondre
      • serge  24 février 2015 at 17 h 16 min

        Merci Julien pour cette réponse claire et rapide. Dans mon cas, l’alimentation paléo (conseils « paléo nutrition »)et la pratique de l’entraînement CTS avaient stoppé toute douleur (possibilité de sprinter, squats…). Il semblerait effectivement que mes douleurs à la hanche soient revenus par épisodes peu de temps après la prise de Whey il y a 3 mois mais je n’avais pas fait le lien.
        Ma question concernant la protéine de chanvre est liée au fait que je fais beaucoup de sport (CTS en club et treks engagés)et que je me demandais si un apport en protéines n’était pas nécessaire (20 à 40 gr. conseillé avant training). Dans votre publication « Paléo nutrition », vous indiquez que c’est une excellente alternative même s’il faut surveiller les réactions de l’organisme…
        Serge
        PS: L’assiette Paléo est vraiment un complément très utile qui permet d’envisager de nouveaux menus paléo !

        (0)
        Répondre
  • utopiste  3 avril 2015 at 23 h 43 min

    Bonsoir,

    Il y a en effet un site de vente de protéine, nutrimuscle, qui propose des protéines d’oeufs en poudre, mais des poules élevées en plein-air, et du blanc d’oeufs en poudre qui proviennent d’oeufs bio.

    Cordialement.

    (1)
    Répondre
  • Damien  20 août 2015 at 11 h 33 min

    Bonjour Julien,

    Vu que la Whey provoque des pics d’insulines, est ce que à terme comme les aliments à haut IG on ne va pas fatiguer le pancréas avec risque de diabète? De plus si la Whey est consommé en même temps que des noix par exemple est ce que cela diminue le pic d’insuline.

    Merci de vos réponse

    (1)
    Répondre
  • TOR  6 décembre 2017 at 19 h 32 min

    Bonjour Julien, visiblement le site de nutrimuscle va fermer, aurais tu une alternative pour commander les compléments alimentaires dont tu parles dans ton excellent livre « Paleo nutrition », merci de ton retour, bien à toi, Florent T

    (1)
    Répondre
    • Jean  2 janvier 2018 at 19 h 06 min

      Merci Julien pour toutes ces info.
      Je suis également à la recherche de supplément de qualité avec une tracablilité (inexistant chez la plupart des vendeurs…)
      Merci

      (0)
      Répondre
  • Morgan  5 août 2013 at 23 h 10 min

    Salut Julien,

    Donc pour quelqu’un qui prend du peptopro pendant l’entrainement,on peut supprimer la whey juste après l’entrainement par un repas solide, ça revient au même et on épargne en whey ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  5 août 2013 at 23 h 13 min

      Oui, mais tu devrais le savoir Morgan car c’est dans « Nutrition de la Force » déjà 😉 C’est ce que je fais personnellement.

      (0)
      Répondre
  • Jim  5 août 2013 at 23 h 21 min

    Bonjour Julien,

    Merci pour cet article.
    J’avais juste une question. Je ne consomme de la whey sous forme liquide qu’après l’entrainement. Le reste du temps (au petit dej, goûté ou avant de dormir) je la cuisine toujours sous forme solide (dans mon porridge, pancake, gâteau protéiné, etc). Je voulais savoir si cette transformation lui donnait l’attribue de protéine solide ou de nourriture solide comme le serait les oeufs et si par conséquent c’était meilleur pour l’organisme ?

    Merci !

    Jim

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  5 août 2013 at 23 h 23 min

      Non, malheureusement Jim ça ne change rien. Cela reste une poudre.

      (0)
      Répondre
  • Daniel B  5 août 2013 at 23 h 25 min

    Julien,

    Alors combien d’oeufs entiers bio faudrait-il manger avant/après un entraînement, pour remplacer la whey?
    Et combien d’oeufs ne doit-on pas dépasser par jour lorsque l’on pèse 83 kgs, s’il te plaît ?
    Merci

    (0)
    Répondre
      • Fab  10 août 2013 at 12 h 05 min

        Donc, on peut consommer 10 oeufs ENTIERS par jour sans soucis.
        Pourtant la plupart des coachs vont font avaler des tonnes de blancs dans la journée, avec seulement 1 ou 2 jaunes.

        (0)
        Répondre
  • Jugurta  6 août 2013 at 0 h 05 min

    Bonsoir Julien,
    Article fort intéressant. J’en déduis donc que pour un pratiquant de musculation (entre autres non cas), l’aliment phare demeure l’oeuf ?
    Que la whey pre/post training, au réveil n’est pas forcément plus bénéfique (en terme d’anabolisme musculaire) qu’avaler des oeufs ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 0 h 09 min

      Non et en mangeant des œufs tu n’avales pas de métaux lourds, tu as un bon apport d’oméga-3 (œufs bios), tu contribues au respect de l’environnement (moins de gâchis que la viande) et en plus ça coute moins cher !

      (0)
      Répondre
  • Jugurta  6 août 2013 at 0 h 12 min

    Impressionnant ton article.
    Attends toi à recevoir les foudres de certains groupes ! :p
    Merci pour ton boulot en tout cas !

    (0)
    Répondre
  • Daniel B  6 août 2013 at 0 h 15 min

    Merci Julien pour ta réponse.
    Je Viens de lire l’article sur l’œuf :
    Super, et en plus me voilà non seulement éclairé mais rassuré!

    (0)
    Répondre
  • vassilis  6 août 2013 at 0 h 53 min

    Salut julien,

    je prenais un mélange whey / caséine avant l’entrainement mais du coup je vais éviter.

    par quoi le remplacer sachant qu’avant l’entrainement on déconseille les lipides, ca exclu les oeufs entiers

    merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 1 h 06 min

      Si tu digères vite tu peux manger des lipides. Sinon pour les protéines tu peux prendre du poisson maigre ou de la volaille.

      (0)
      Répondre
  • nams  6 août 2013 at 3 h 12 min

    bonsoir je voulais savoir qu’es que vous pensez du stacker2 black burn je peut le combinée avec une protéines en poudre?

    (0)
    Répondre
  • Aiki  6 août 2013 at 3 h 45 min

    Bonjour Julien,
    Face à ce genre d’article, très détaillé, avec des references serieuses et indépendantes , As tu eu des réactions de la part de marques ou de distributeurs de compléments alimentaires?

    Pour ma part, je traduis cela par « evitez l’abus et preferez le solide »

    Du coup, auparavant j’avais tendance à dire que les proteines de lait n’etaient pas dangereuses pour la santé ( cela resté à démontrer ) , c’est du coup moins vrai maintenant en ayant connaissance de cela.

    Pour ma part, je vais acheter ton livre dès demain 😉 Merci a toi

    (0)
    Répondre
  • Benjamin  6 août 2013 at 8 h 12 min

    Merci Julien pour cet article d’une grande clarté : ça fait du bien !
    Si vraiment je souhaite consommer des protéines en poudre est ce que les protéines de blancs d’oeuf bio sont intéressantes ? (Malgré qu’elles soient très chères).

    Et quid des bcaa en intra ? Même chose que le petopro ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 9 h 17 min

      Tu as déjà vu des protéines de blanc d’œufs bio? Moi je n’en ai jamais vu. Mais si tu en trouves c’est sans doute pas mal.

      (0)
      Répondre
  • Stéphane Freakylean  6 août 2013 at 9 h 25 min

    P.S.: Quand je parle de prise d’acides aminés, je parle entre autre de la prise de whey isolate hydrolysée et absorbée au niveau du PepT1. Donc absorption plus rapide qu’avec de la protéine en poudre banale.

    (0)
    Répondre
  • Montagne  6 août 2013 at 10 h 04 min

    Salut Julien.
    J ai effectivement acheté ton livre. La nutrition de la force. Pas mal de point très intéressant. À titre d exemple je suis devenu diabétique type 1 vers 29 ans. Or, en repensant à mon adolescence, je m aperçois que je consommais bcp de soda et de lait. Le lait était ma boisson quotidienne. À table en remplacement de l’eau, toute la journée. etc … J adorais ça….Que du lait frais entier (avec la crème lorsque on le faisait bouillir ;-))Bref : je trouve donc que cela devient très compliqué de se nourrir seinement, surtout si tu veux avoir quelques résultats sportifs ou simplement te sentir bien. Merci pour tes conseils et continue à produire. Ta passion nous permets , à nous, pauvres consommateurs, de pouvoir être un peu renseignés. ….

    (0)
    Répondre
  • Fitnessmith  6 août 2013 at 11 h 24 min

    Bonjour Julien,
    Tes recommandations sont les mêmes pour les whey concentrat et isolat ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 11 h 24 min

      Oui mais je conseille toujours l’isolat de préférence pour la qualité du produit.

      (0)
      Répondre
  • Monat  6 août 2013 at 13 h 50 min

    Bonjour,

    je suis beaucoup de tes interventions sur le net, et j’ai beaucoup apprécié Nutrition de la force.
    Visiblement tes points de vue évoluent au fur et a mesure de ton expérience, car je n’avais pas lu une objection aussi franche à la whey notamment, et au produits laitiers également.
    J’ai tout de même évacué les produits laitiers (lait bio avant, et fromage blanc ensuite), et la whey et caseine, en les remplaçant par des proteines végétales en poudre (riz brun et pois). Ma question est simple, j’ai 2 paquets neufs, comment puis-je ne pas les gacher en minimisant les risques (lectine) : cuisson, mélanges, quantités max, etc.
    Sinon, je suis un gros consommateurs de mes oeufs bio que je digère très bien. Je vais racheter des pondeuses!;)

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 13 h 58 min

      Bonjour,

      Comme je le dis souvent, je n’ai pas vraiment de point de vue, j’essaye plutôt de transmettre de l’information de qualité qui corresponde à une réalité des faits, même si elle n’est pas toujours plaisante à entendre.

      « Nutrition de la Force » était un livre purement dédié aux sportifs et je n’ai pas pu aborder TOUTES les questions de santé, j’ai abordé les plus importantes en rapport avec la musculation mais je ne pouvais pas parler de tout pour une question de place. En effet comme vous avez pu le voir mon nouvel ouvrage, « Gluten » est entièrement dédié à la santé et fait plus de 220 pages !

      Les choses se complètent donc au fur et à mesure car malheureusement j’ai aussi très peu de temps libre et je n’ai pas le temps d’écrire tous les livres (ou articles sur ce site) que je souhaiterai. Vous verrez que dans les années à venir je présenterai de nouveaux travaux encore plus nouveaux, plus enrichissants et totalement inédits ! Chaque pierre s’ajoute à la manière d’une construction.

      (0)
      Répondre
  • Arno  6 août 2013 at 14 h 03 min

    Salut Julien 🙂

    Quand on est capable d’avaler du peptopro, on peut avaler de la prot d’oeuf. Personnellement en terme de goût rien n’est pire que le pepto ^^

    Partant de ce principe, si l’on digère assez bien cette prot d’oeuf sans grands désagréments, elle représente donc la solution idéale pour accompagner la collation de sarrasin d’après-midi, non ? (cet collation étant prise au travail et donc plus pratique qu’un aliment solide préparé la veille)

    Merci 🙂

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 14 h 08 min

      Si tu as la chance de digérer correctement ces protéines oui c’est un bon choix.

      (0)
      Répondre
      • Arno  6 août 2013 at 14 h 13 min

        A l’époque je me souviens de qqs flatulences mais rien de dramatique non plus 😀 (enfin pour moi, peut être que mon entourage n’est pas de cet avis :idiot: )

        Le goût n’était pas fameux, mais maintenant que je consomme 1L de boisson pepto je peux tout supporter ^^

        Merci mec 😉

        (0)
        Répondre
  • Flgyz  6 août 2013 at 14 h 07 min

    Que manger niveau protéines au petit déjeuner alors ? Les oeufs ne passent pas très bien chez moi le matin. Je ne vois que la Whey perso.. 🙁

    (0)
    Répondre
  • Adrien  6 août 2013 at 14 h 19 min

    Merci Julien pour cet article qui répond bien aux questions que je vous avais posées il y a quelque temps, suite à la lecture de votre dernier ouvrage sur le gluten.

    (0)
    Répondre
  • Chris  6 août 2013 at 15 h 28 min

    Bonjour Julien,
    Je suis d’accord pour le rôle anti-catabolique de l’insuline que l’on recherche après l’entrainement, baisser le taux de cortisol et l’inflammation.
    Mais, même si c’est les cellules sont capables d’absorber dans une certaine mesure le « matériel » circulant dans le sang, l’insuline ne booste t’elle pas ceci ?
    Et si on produit ce pic en fin d’après midi, après l’entrainement, en combinant la translocation des Glut4-12 sur les ceulles musculaires provoquée par l’entrainement et la relative insulino-resistance de ces mêmes récepteurs sur les adipocytes, on obtient une situation favorable non ?

    L’isolat de whey a aussi des propriétés anti-oxydatives de part son action sur le glutathion non ?

    Merci.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 16 h 11 min

      On a évidemment besoin d’insuline mais si on est un sportif naturel on n’en a pas besoin de beaucoup.

      (0)
      Répondre
  • Roland  6 août 2013 at 17 h 56 min

    Salut julien

    1 grand merci pour tes articles et ton travail en general. Tu viens je pense d’ouvrir les yeux a beaucoup de crédule qui ne jurent que par les complements alimentaires. Perso j’ai arreté les prots de lait car j’avais de l’acné tres tenace. Depuis je ne consomme plus que des aliments solide avec 1 peu de blanc d’oeuf de plein air. Je n’ai plus de boutons mais j’ai quelques petits désagrément digestif surtout des gazs. Je ne consomme plus de gluten non plus. Pense tu que je devrais arreté le blanc d’oeuf également? Ou y a t’il des solutions, des préparations differentes qui pourraient le rendre plus digeste? Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 19 h 15 min

      Salut Roland,

      Je ne connais rien pour rendre le blanc plus digeste. Tu devrais arrêter quelques temps pour voir si tes problèmes viennent de là ou non.

      (0)
      Répondre
  • nat  6 août 2013 at 18 h 09 min

    Mais que prendre comme protéines avant le training (du poulet ?)

    (0)
    Répondre
      • nat  6 août 2013 at 19 h 54 min

        et pour la digestion ? 😀

        (0)
        Répondre
  • benjamin  6 août 2013 at 18 h 17 min

    Donc pour pas trop me prendre la tete , 20 oeufs entier bio : environ 1800 calorie , environ environ 150 g de proteine . Et le reste en glucide . Omega 3 en complement ? Ou le rapport omega 3 / omega 6 des oeufs est satisfaisant ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 19 h 16 min

      Ça fait beaucoup de gras donc ça risque d’être lourd à digérer mais je connais certaines personnes qui le font avec succès en sèche.

      (0)
      Répondre
  • Roland  7 août 2013 at 2 h 52 min

    Tres bien je vais suivre ton conseil et arreter quelques temps pour voir si ca viens de la. Pourtant dans nutrition de la force tu parles des eggs prots et tu dis bien qu’elles sont assimilable a 98% contre seulement 50 pour le blanc d’oeuf cru. Les eggs prots sont pasteurisées en chambre chaude ce qui leur confere une sorte de cuisson. Pourrais tu s’il te plais m’expliquer pourquoi le blanc d’oeuf en poudre pourrait ne pas etre tres digeste? Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  7 août 2013 at 9 h 40 min

      Non je parle là de l’effet de la cuisson sur le blanc et pas de la qualité des blancs. Je recommande dans Nutrition de la Force de ne manger QUE des oeufs bios, label rouge ou filière bleu, blanc coeur.

      (0)
      Répondre
  • Lionel  7 août 2013 at 12 h 19 min

    Une bonne question serais.

    A-t-on intérêt dans une optique santé, performance et développement musculaire, à arrêter les protéines laitières en poudre même si cela doit diminué légèrement nos apports protéiné journalier?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  7 août 2013 at 12 h 25 min

      Je ne pense pas que ce soit une bonne question puisqu’on n’a pas besoin des produits laitiers pour avoir des apports suffisants en protéine.

      (0)
      Répondre
  • Laurent  7 août 2013 at 15 h 34 min

    Bonjour, par rapport aux objections retenues, concernant les BCAAs, peut-on en consommer, utilement sans désavantages?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  7 août 2013 at 15 h 39 min

      Oui car il ne s’agit plus d’une protéine mais d’acides aminés qui n’ont plus les fonctions biologiques ni les dangers des protéines entières. Il n’y a d’ailleurs pas de différence entre des BCAA tirés du lait, du bœuf, du pingouin ou du chameau (en dehors des proportions des 3 acides aminés s’entend).

      (0)
      Répondre
      • Laurent  7 août 2013 at 15 h 58 min

        Merci.

        (0)
        Répondre
  • Jonathan  7 août 2013 at 15 h 50 min

    Très bon article. Merci pour ce site de qualité ; vos prochaines publications sont attendues avec un plaisir anticipé.

    (0)
    Répondre
  • Georges  7 août 2013 at 19 h 48 min

    Bonjour,

    En effet je mange beaucoup d’oeufs (jusqu’à 15 par semaine) et je me suis promis de ne jamais prendre de protéines en poudre.
    Je m’en porte d’autant mieux.

    Je viens de faire le tour de votre site et je constate que le sujet des vitamines est polémique.

    J’ai également vu le multivitamine que vous proposez. Il y a quelques différences avec ce multivitamine que j’ai acquéri suite aux conseils d’un ami.
    http://www.vitacost.com/source-naturals-life-force-multiple-no-iron-180-capsules

    Pourquoi autant de différence au niveau du dosage ? Est ce que celui que j’ai commandé est mauvais voire cancérigène ? J’avoue que je suis assez perdu, voire sceptique.

    (0)
    Répondre
  • Nicolas  8 août 2013 at 0 h 15 min

    Bonjour Julien et merci pour cet article. J’ai néanmoins une question simple à laquelle je n’ai pas trouvé de réponse dans tes bouquins:
    est ce que la cuisson de l’œuf dégrade ses qualités nutritives car personnellement je les mange dur et non cru?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  8 août 2013 at 0 h 22 min

      Bonjour Nicolas,
      Effectivement je n’en parle pas trop dans les livres mais j’en avais beaucoup parlé à une époque sur différents forums et dans des podcasts:
      les études montrent que le blanc d’œuf cru n’est digéré qu’à 50% contre plus de 90% s’il est cuit. Il faut donc toujours curie les blancs.
      Par contre le jaune contient des oméga-3, du cholestérol ou de la lécithine qui sont sensibles à l’oxydation par la chaleur donc il faut éviter de trop curie le jeune. Cela se sent d’ailleurs à la digestion qui est meilleure.
      Les cuissons idéales sont donc les œufs au plat, les œufs mollets et les œufs à la coque.

      (0)
      Répondre
  • Nicolas  8 août 2013 at 0 h 25 min

    Merci à toi pour cette réponse rapide et clair. J’attends ton dernier livre sur le gluten avec impatience, il devrait arriver demain avec un peu de chance.

    (0)
    Répondre
  • Antoine  8 août 2013 at 12 h 55 min

    Bonjour Julien,

    Merci pour cet article intéressant. Comme pour beacoup de sportifs, la protéine en poudre est une solution plus pratique que d’emporter des aliments solides avec soi, notamment des oeufs.
    Je comprends de votre article que si l’on mange très peu d’aliments à base de blé ou de pomme de terre, que notre intestin est en bonne santé (difficile à savoir, certes) on peut comme même manger de la Whey en poudre quotidiennement?
    Faut-il lui préférer de l’hydrolysat de Whey ou la différence est-elle minime?

    Finalement, dans un ancien article que vous avez rédigé sur un site de musculation(http://www.superphysique.org/articles/442), vous ne recommandiez pas de se passer de la protéine de lait en poudre comme vous le faites ici. Est-ce que cela est dû aux études scientifiques de ces dernières années qui mettent en avant les dangers de la consommation du lait?

    Merci,

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  8 août 2013 at 21 h 25 min

      Ca n’a rien à voir, l’article de superphysique est uniquement là pour expliquer ce que sont les protéines et à quoi elles servent. Ce n’est pas un article basé sur la santé comme ici. Pour les hydrolysats j’en parle plus haut, qu’est-ce que vous n’avez pas compris plus précisément?

      (0)
      Répondre
      • Antoine  9 août 2013 at 12 h 04 min

        J’ai bien compris que les hydrolysats de whey contenaient toujours beaucoup de protéines intactes, mais vous ne précisez pas en quelles proportions. Du coup je m’interrogeais si l’hydrolysat était qd même meilleur à consommer que la Whey normale, ou si c’était quasiment du kif-kif.

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  9 août 2013 at 12 h 13 min

          Si c’est un hydrolysat bas de gamme (pas cher) c’est comme de la whey classique presque.

          (0)
          Répondre
  • Fred  8 août 2013 at 18 h 42 min

    Bonjour Julien,

    Après lecture de tes écrits (livres+articles) je me suis mis au régime sans gluten, je passe aux oeufs bios et j’ai également décidé d’acheter des suppléments : zymad+waxy+peptopro+bcaa(2-1-2) dans le but d’améliorer ma récupération et de garder un niveau de performance à l’entrainement (handball). Ma question est la suivante, sachant que je compte mixer waxy, pepto et bcaa dans une boisson qui sera consommé pendant l’entrainement, puis-je ajouter un peu de saccharose ou jus d’orange pour rendre le mélange moins immonde sans nuire aux avantages de ces produits

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  8 août 2013 at 21 h 30 min

      Bonjour Fred,

      Vous avez dû pouvoir lire dans « Nutrition de la Force » que le saccharose est un mélange de fructose et de glucose et le fructose a la fâcheuse tendance à ballonner pendant l’entrainement. Idem pour le jus de fruits.

      (0)
      Répondre
      • Fred  9 août 2013 at 9 h 34 min

        Bonjour Julien,

        Merci pour ta réponse. En effet j’ai lu cela, mais si les effets anti-cataboliques ne sont pas altérés par le jus de fruit, je tenterai différents dosages pour rendre la boisson d’entrainement buvable et digeste. Peut-être un filet de citron pour avoir juste un goût naturel sans apport massif de fructose.
        Je viens de finir ton livre sur(contre) le gluten, tu n’y évoques pas les farines de coco ou de châtaigne, as-tu une recommandation sur ces produits ?

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  9 août 2013 at 10 h 03 min

          Non pas de recommandation particulière, ça ne pose pas de problème.

          (0)
          Répondre
  • Fred  9 août 2013 at 10 h 35 min

    Super Julien,

    Merci pour ta disponibilité

    (0)
    Répondre
  • crevetola  9 août 2013 at 14 h 10 min

    Bonjour,
    merci pour cette perle, cela explique pourquoi j’ai des problèmes digestifs suite à l’ingestion de whey.

    J’ai (malheureuseument ?) opté pour le vegan blend de chez myprotein. Le problème des antinutriments rend t-il la consommation de ce produit plus dangereuse que de la whey ?

    J’ai une question concernant la farine de pois chiche dans l’assiette de la force. Quelle est la température et le temps minimum de cuisson conseillés pour éliminer la majorité des antinutriments sans pour autant produire trop d’AGE ?

    Que penser de la farine de lupin pour augmenter l’apport protéique combinée à des oeufs ?

    Au niveau des huiles, entre les huiles d’olive, de colza et de lin pourquoi privilégier les 2 premières dans vos livres sachant que les AG monoinsaturés sont bons pour le coeur mais non indispensables, et que le rapport oméga 6 / oméga 3 du colza n’est pas inférieur à 1 comme l’huile de lin ? Est ce pour des raisons de conservation et de prix ?

    Dans le cadre une supplémentation en oméga 3 (EPA/DHA) telle que vous le recommandez, l’huile d’olive seule peut elle faire l’affaire pour l’assaisonnement ou doit elle être couplée à l’une des 2 autres précédemment citées pour obtenir un peu d’ALA ?

    Bonne journée, et continuez, vos informations sont pertinentes et agréables à lire.

    (0)
    Répondre
  • futur  9 août 2013 at 15 h 20 min

    salut julien et merci pour cet article super enrichissant, je suppose que ça doit en calmer plus d’un !

    Dans un ancien podcast tu conseillais comme collation post tranning un mix whey/caseine + avoine
    est- ce l’isolat de whey serait meilleur d’un point de vue santé que le mix whey / caseine ?

    (0)
    Répondre
  • Bicycle  13 août 2013 at 12 h 30 min

    Bonjour, vous venez de dire dans les commentaires que le riz ne contient pas de lectines néfastes, en êtes vous sur ? Dans ce cas les protéines de riz seraient donc une bonne solution. Apres de leur consommation, la production de pets plus nombreux que d ordinaire et malodorants doit elle être une alerte suffisante pour s en méfier, voire l abandonner ?
    Merci d avance
    Merci

    (0)
    Répondre
  • Straightedge  13 août 2013 at 19 h 53 min

    Bonsoir Julien, bonsoir à toutes et à tous…

    J’ai lu avec grand intérêt cet article, en complément de NDLF (gluten commandé cet après midi)
    J’ai basé tout mon péri training en m’aidant de ton livre et j’ai eu de bons résultats tant sur la prise de muscle que pour la perte de poids…
    Je suis un gros consommateur de caséine micellaire (60g en ON et 110g en OFF…je pèse 78kg actuellement pour pouvoir situer la chose) et la lecture de ton article me pousse à revoir ma diet afin de préserver ma santé…
    À titre indicatif (non gravé dans le marbre) pourrais tu me dire quelle quantité d’oeufs bio entiers pourrais je prendre/jour et qu’elle alternative proposerais tu afin d’atteindre un « grammage »/pdc acceptable (~2g) car arriver à quasi 160g de prot animales/jour sans poudre n’est pas toujours évident…
    Par avance merci à toi

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  13 août 2013 at 20 h 03 min

      Il n’y a pas de limite pour les œufs à ma connaissance. C’est un bon aliment.

      (0)
      Répondre
  • Straightedge  13 août 2013 at 20 h 23 min

    Merci pour ta rapidité et ta disponibilité

    (0)
    Répondre
  • Straightedge  13 août 2013 at 20 h 59 min

    😀 Autant pour moi

    (0)
    Répondre
  • Culturiste  14 août 2013 at 10 h 10 min

    Bonjour Julien. Top tes articles. Par contre il y a quelque chose que me tracasse en lisant d’autres articles présents sur le net.
    Est-il vrai que de la whey, prise toute seule par exemple au réveil, peut provoquer une sécretion d’insuline ?
    Si oui, peut-tu nous expliquer brièvement pourquoi

    (0)
    Répondre
      • Culturiste  14 août 2013 at 10 h 30 min

        Merci beaucoup pour ta réponse.
        Sais-tu éventuellement si la prise de hydrowhey agit également sur le niveau de l’insuline? Car dans ce cas, il est préférable de ne pas en prendre au réveil avant son cardio, vu que lors de sécrétion d’insuline il est impossible ou presque impossible de brûler des graisses.

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  14 août 2013 at 10 h 42 min

          L’hydrowhey est un hydrolysat dont on ignore la teneur en di et tri-peptides car le fabricant ne communique pas dessus, ce qui est très mauvais signe. De plus le gout du produit plaide en faveur d’un degré très faible d’hydrolyse ce qui signifierait que ce produit ne présente aucun avantage en terme de résultats comparativement à une whey classique et c’est pourquoi ce n’est pas ce que je recommande dans « Nutrition de la Force ».

          Pour la question concernant la perte de poids c’est surtout le graphique page 17 qu’il faut regarder et non un seul élément isolé, d’autant que vous n’avez pas mesuré votre insuline.

          (0)
          Répondre
  • Nicolas  14 août 2013 at 16 h 57 min

    Bonjour Julien,

    Je suis toujours à l’affût de tes interventions et article. C’est toujours très intéressant! à part peut être les petites d’histoire d’Akouma…

    Je voulais savoir si il y des effets positifs ou négatifs de consommer protéiné étant sous le coup d’un hyperthyroïdie.

    Sur le même sujet tu avais parlé brièvement de la muscu et de hyperthyroïdie et qu’il fallait faire sa séance plus rapidement, as tu un article ou un site référent pour me renseigné le sujet.

    Grand merci pour ton travail

    Nicolas

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  14 août 2013 at 17 h 03 min

      Bonjour Nicolas,

      Je ne suis que les mains d’Akuma derrière l’ordinateur. Lui étant la tête pensante.

      Il m’expliquait que l’hyperthryoïdie induit une accélération du métabolisme et y compris des hormones avec chute des taux d’estrogènes et de testostérone libre. Ces éléments induisent un catabolisme marqué tant et si bien qu’une séance de musculation classique devient trop traumatisante et à tendance à faire régresser plutôt qu’à faire progresser. Je conseille donc d’en diminuer la durée et même le volume. Akuma soulignait aussi que malgré tout aucune technique naturelle ne permet de compenser tous ces effets gênants et qu’il faut avant tout s’évertuer à traiter définitivement cette hyperthyroïdie avec un bon médecin endocrinologue.

      Bonne chance.

      (0)
      Répondre
  • Nicolas  14 août 2013 at 17 h 13 min

    Merci Julien pour cet prompte réponse, c’est vrai qu’avec tout ce que l’ont peut lire et entendre a travers le net, télé, pseudo conseils d’amis ou proches il est difficile de savoir à qui/quoi se fier/vouer. C’est pour cette raison je suis un partisan farouche de tes écrits.

    Merci encore, bonne continuation (et une caresse à Akuma bien sur!!)

    (0)
    Répondre
  • Nicolas  14 août 2013 at 18 h 19 min

    Salut Julien, après avoir attentivement étudier ton dernier ouvrage, j’ai décidé d’arrêter le gluten et les laitages. Mais comme tu le dis si bien dans ton livre il faut réapprendre à consommer. Tu donnes quelques pistes (patates douces, pois chiche, etc). Néanmoins j’aimerais savoir si tu as d’autres conseils à ce sujet, car les bouquins que tu cites sont des bouquins pour végétariens. Par exemple y a t’il quelque chose qui s’apparentait au lait de vache mais sans les défauts, peut être même avec des qualités nutritives, histoire de faciliter la transition?
    C’est très difficile, il faut revoir tous ses repas, du petit déjeuner en passant par le gouter jusqu’au diner. Donc je suis preneur de toutes bonnes idées (je vais faire mes courses demain).
    Cordialement.

    (0)
    Répondre
  • Alex89  14 août 2013 at 19 h 38 min

    Bonjour, je consomme de la whey deux fois par jour mais aussi des œufs. Je constate depuis des selles plutôt molles. Lequel de ces aliments en serait responsable ?
    Est ce que la consommation d’œufs peut entrainer des troubles digestifs et des selles molles ?

    Cordialement.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  14 août 2013 at 19 h 39 min

      Oui s’ils sont de mauvaise qualité.

      (0)
      Répondre
  • Lionel  14 août 2013 at 19 h 45 min

    Bonjour, chez certaine personne l’isolat de whey peut-il être la cause de flatulence malodorante?
    Si oui, est-ce le signe que l’organisme le digère mal.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  14 août 2013 at 19 h 55 min

      Oui, tout comme n’importe quel aliment. Mais vérifiez la qualité du produit avant d’incriminer la whey elle-même.

      (0)
      Répondre
  • Damien  16 août 2013 at 0 h 43 min

    Merci pour tes précisions concernant les protéines de bœuf mais j’ai beau chercher, je n’ai pas l’impression qu’une protéine comme Carnivor soit riche en fer. L’étiquette ne mentionne pas sa présence en tout cas…
    http://www.bodybuilding.com/store/musclemeds/carnivor.html

    (0)
    Répondre
  • Bryan  16 août 2013 at 1 h 39 min

    Bonjour, article très intéressant, cependant beaucoup de pratiquants de musculation vante le fromage blanc. Mais celui ci contient essentiellement de la caséine. Donc selon vous le fromage blanc est mauvais même s’il est consommé dans un régime sans gluten et pauvre en produits laitiers ( en sachant que le fromage blanc serait le seul produit laitier consommé dans la journée). Merci

    (0)
    Répondre
  • J.M  18 août 2013 at 12 h 55 min

    Bonjour julien et merci pour cet article
    Ton dernier message me laisse perplexe dans le sens ou tu préconises pas mal d’aliments à base de blé et de caséine dans nutrition de la force.

    OUI le but but du livre est basé sur la performance mais faut il pour ça « être suicidaire » et manger malgré tout du pain de mie et du fromage blanc ?

    En tout cas merci pour les infos et je suis entrain de lire Gluten 😉

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  18 août 2013 at 13 h 00 min

      Non mais « Nutrition de la Force » est un livre qui parle de sport, cela aurait été très curieux que j’y parle subitement de maladies auto-immunes ou de schizophrénie, pour ne pas dire complètement hors sujet.

      Par ailleurs la science avance et donc mes prochains articles et mes prochains livres apporteront toujours de nouvelles informations qui viendront compléter les anciennes. Comme ici : mon nouveau livre complète l’ancien et chacun en tire les conclusions pratiques qu’il préfère, selon son éthique, ses convictions et ses choix.

      (0)
      Répondre
  • Lionel  18 août 2013 at 17 h 05 min

    Tout a fait d’accord, l’avantage avec vous Julien c’est que vous évoluez avec votre temps et les découverte.

    Juste une dernière question sur l’insuline et les protéine.

    Si les protéine suffit à faire monter l’insuline,même après une nuit de sommeil et donc de jeûne, un petit déjeuner uniquement constituer de protéine empêchement pas leurs assimilation. Oû seront-elle utilisée pour l’énergie et transformer en glucose?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  18 août 2013 at 17 h 13 min

      Tout dépend de la quantité mais une partie sera certainement oxydée. Faire ceci n’a pas grande logique en terme de bénéfice.

      (0)
      Répondre
  • J.M  18 août 2013 at 19 h 34 min

    Merci pour la réponse julien j’attends vos prochains bouquins

    (0)
    Répondre
  • Fred  20 août 2013 at 12 h 08 min

    Bonjour Julien,

    La chaleur altère les oméga-3 du jaune d’oeuf (entre autres) mais a-t-on une idée de la température max que l’on peut atteindre en cuisson avant cette dégradation ? – objectif omelette sans risque 😉

    (0)
    Répondre
  • marius  20 août 2013 at 13 h 28 min

    bonjour
    donc pour la prise de prot l’alternative la moins « dangereuse » pour la santé serait les protéines d’oeuf, Je vois que chaque marque propose des 100% EGG est ce une solution viable pour remplacer les whey si pour diverses raisons la consommation d’oeufs frais est compliquée ?

    (0)
    Répondre
  • Guts  22 août 2013 at 14 h 56 min

    Bonjour Julien,

    J’ai une maladie chronique des intestins (RCH ou Crohn) et mon médecin ne m’a jamais indiqué un type d’alimentation à privilégier ou, au contraire, à proscrire. Je suis en pleine lecture de ton livre sur le Gluten et, combiné à cet article, je réalise que je fais tout mal en consommant beaucoup d’aliments à base de blé et de la whey.
    Je vais donc tâcher de remplacer certains shakers par de la nourriture solide et ceux pris en dehors de chez moi, par de l’egg protéine.
    J’aurais cependant voulu savoir quels compléments pourraient être bénéfique par rapport à ma maladie sachant que je prends déjà de la vitamine D ?
    Enfin, je suis « obligé » de prendre des anti inflammatoires tous les jours et je me demandais si c’était vraiment indispensable et leurs effets secondaire à long terme ?

    Merci d’avance et bonne continuation car la qualité de tes travaux est très appréciée.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  22 août 2013 at 15 h 04 min

      Bonjour,

      Pour les compléments alimentaires bénéfiques pour l’intestin tu as tout dans le livre, tu verras à la fin il y a un regroupement des conseils utiles.
      Concernant ta maladie intestinale apparemment tu n’as même pas de diagnostic précis alors il va m’être bien impossible de dire quoi que ce soit. Je suppose que si ton médecin te prescrit des médicaments et si tu les prends c’est parce qu’ils te font du bien. S’ils ne te font pas de bien il faut voir avec ton médecine s’il est utile de les prendre. Concernant la dangerosité de ces traitements, cela dépend des médicaments, les nait-inflammatoires regroupant des dizaines de familles de molécules différentes, tu dois pouvoir trouver la liste des effets secondaires dans la notice.

      (0)
      Répondre
  • Guts  22 août 2013 at 15 h 58 min

    Je te remercie pour ta réponse rapide.
    En effet, le médecin ne sait pas s’il s’agit d’une RCH ou de le maladie de Crohn (dont j’ai les « lésions typiques » au niveau du côlon mais aucun symptôme, aucun saignement, juste un transit plus important que la moyenne).
    Je prends les anti-inflammatoires (FIVASA) en « prévention » afin d’éviter que ça ne s’aggrave, d’après le spécialiste. Je ne me sens ni mieux, ni plus mal qu’avant de les prendre.
    Je vais donc continuer de lire ton ouvrage et limiter les produits laitier et à base de gluten dans un premier temps.
    Merci beaucoup pour ta disponibilité.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  22 août 2013 at 16 h 00 min

      Il ne faut pas oublier que les anti-inflammatoires soignent le symptôme mais en aucun cas les causes de la maladie.

      (0)
      Répondre
    • Driss  15 octobre 2013 at 9 h 59 min

      Bonjour Guts,

      Si puis-je te répondre sur un détail, c’est que la RCH cause des saignements très importants du à l’inflammation de la muqueuse du colon, peut être ce n’est pas une RCH que tu as.

      J’ai une RCH diagnostiquée depuis début Juillet 2013, je suis en rémission depuis, sauf que, ce weekend j’ai fait l’erreur de prendre deux fois de la whey, et j’ai mal en bas du ventre depuis, car je pense que cette whey contient des protéines du lait.

      Un conseil, évites tant que possible les produits laitiers, depuis que je ne prend que du lait de soja, je n’ai plus aucun problème.

      Bon courage.

      (0)
      Répondre
      • Julien V.  15 octobre 2013 at 11 h 39 min

        Attention il n’y a pas toujours des saignements importants dans la RCH.

        (0)
        Répondre
  • Guts  22 août 2013 at 16 h 17 min

    C’était justement l’origine de mon interrogation relative à leur prise.
    Étant donné que je ne me sens pas mieux en les prenant (toujours quelques douleurs au ventre et transit plus important que le moyenne), je me demandais s’il était pertinent que je continue. J’ai déjà posé la question à mon médecin et elle m’a dit que c’était en prévention justement, pour éviter que la maladie n’évolue à un stade plus grave. Je sais maintenant que ce type de maladie ne se soigne pas et je dois dire qu’il y a des périodes où je ne les ai pas pris pendant plusieurs semaines et ça n’a rien changé aux symptômes.
    Tout ça me laisse assez perplexe.
    Merci encore.

    (0)
    Répondre
  • Julien  27 août 2013 at 22 h 32 min

    Bonjour Monsieur Venesson, tout d’abords merci pour cette article qui vient confirmer ce que j’entends depuis peu sur les protéines en poudre. Ma question est la suivante, que pensez vous des protéines végétales et des synergies de superaliments comme on peut en trouver sur le site http://www.forceultranature.com/index.cfm ces protéines ont l’air apparemment plus saine mais je préférerais avoir votre avis

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  27 août 2013 at 22 h 48 min

      Bonjour,

      Je n’ai aucune information sur la manière dont cette société fonctionne, je ne peux donc pas vous répondre aux sujets de leurs produits.

      (0)
      Répondre
      • Julien  28 août 2013 at 10 h 53 min

        Je me suis mal exprimé, je ne donnais ici qu’un exemple de produit mais ma véritable question était: » Les protéines végétales (autres que le soja) sont-elles meilleurs pour la santé? »

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  28 août 2013 at 10 h 56 min

          Comme vous avez pu le lire dans l’article les protéines végétales peuvent contenir des antinutriments qui peuvent être déminéralisants ou dangereux pour la santé (impliqués dans les maladies auto-immunes selon certains chercheurs) mais la teneur en antinutriments dépend de la méthode de fabrication.

          (0)
          Répondre
  • Nicolas  30 août 2013 at 16 h 26 min

    Bonjour Julien,

    Que penses tu de ca?

    Une nouvelle étude vient renforcer le statut de la protéine totale de lait en protéine anti-graisse. Par rapport à de la whey, la protéine totale de lait augmente l’utilisation de notre propre graisse comme carburant. En d’autres termes, grâce à la prise de protéine totale de lait, notre corps brûle plus volontiers son gras qu’avec une whey apportant autant de calories.

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  30 août 2013 at 18 h 57 min

      Rien de spécial. Faites vous votre propre avis.

      (0)
      Répondre
  • chiniesta  3 septembre 2013 at 0 h 28 min

    Bonjour julien,

    merci bcp pour tout votre travail ,

    j’avais une derniere petite question, mais peut etre n’avez vous pas le droit de citer une marque,

    comme isolat de proteine , quelle marque conseillez vous ?(par ex vos « amis de superphysique font la part belle à scitec)( et au passage vive la caseine micellaire et l’acide aspartique en vente sur leur site…)

    alors une suggestion?

    😉

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  3 septembre 2013 at 13 h 04 min

      Bonjour,

      J’ai le droit de citer n’importe quelle marque puisque je suis complètement libre et indépendant. Mais je ne fais pas de publicité sauf lorsque j’estime qu’un produit est d’une qualité largement supérieure à ce qui existe sur le marché (par exemple le multivitamine NuPower) ou lorsque je considère qu’il n’existe pas de concurrence (par exemple le PeptoPro pour les hydrolysats de protéine).

      (0)
      Répondre
  • Zorro51  8 septembre 2013 at 0 h 44 min

    Bonsoir

    Y a-t-il de nouvelles études récentes montrant les dangers de consommer des protéines de soja pour l’homme ?

    Ce que je ne comprends pas, c’est que l’on accusé le soja de nombreux maux, mais ce dernier est consommé massivement en Asie depuis longtemps, et ne semble pas poser plus de soucis que cela aux consommateurs.

    Bref, la protéine de soja ne serait-elle pas finalement la moins néfaste des protéines en poudre ? Car pas évident de consommer tout le temps des oeufs, quand on est en déplacement ou au boulot. Les prof en poudre représentent un côté pratique quand on est pas chez soi.

    Bref déconseilles tu la prof de soja, si sa prise représente 30 grammes par jours dans mon cas ?

    Merci

    Cordialement

    (0)
    Répondre
  • Zorro51  8 septembre 2013 at 10 h 18 min

    Merci

    Je vais donc m’orienter vers la prot de soja non OGM à défaut de trouver une autre solution, vu que j’ai une RCH.

    En effet, tu dis à la fin de ton article que même la PeptoPro est à éviter en cas de maladie chronique. Tu y inclus la RCH. Et vu que je suis le régime Seignalet, cela implique que ce style de produit est à bannir définitivement, puisque l’hydrolyse sur ce style de produit n’est probablement pas de 100% ?

    Et vu mes essais entre la protéine de pois / mélange de protéines végétales (riz brun, pois etc), que je trouve absolument infâme niveau gout et texture.

    (0)
    Répondre
  • Tom  8 septembre 2013 at 15 h 47 min

    Bonjour Julien,

    En réaction aux discussions portants sur le faible degré d’hydrolyse des hydrolysats de whey et du manque de communication des fabriquants quant aux % de di & tri-peptides contenus dans ces produits ; que penses-tu de la dernière « mode » des « ultra-hydrolyzed whey proteins » (pas la peine de traduire c’est assez clair… 😉 )? Il n’est effectivement pas toujours facile de trouver des infos précises sur les compositions mais je suis néanmoins tombé sur un producteur californien affichant 40 % (!) de di & tri-peptides sur ses produits..(cependant avec une bonne dose de calcium, voire de graisse)

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  8 septembre 2013 at 15 h 52 min

      Personnellement je ne connais pas ces produits.

      (0)
      Répondre
  • Ricki  19 septembre 2013 at 12 h 14 min

    Bonjour,

    J’aimerai savoir si la prise d’Egg protein en poudre (coupée avec du dextrose) pouvait nuire à la reconstruction de la flore intestinale ?

    Car j’ai arrêté gluten / lait il y a un mois (spondylarthrite) et j’ai commencé la prise d’Egg protein en même temps, mais je vais mieux seulement depuis ces derniers jours ou j’ai arrêté la prise d’Egg protéin en poudre…

    Merci d’avance.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  19 septembre 2013 at 13 h 00 min

      Laissez la egg protéine hors de votre alimentation pendant quelques semaines/mois puis faîtes le test de la réintroduire pour voir.

      (0)
      Répondre
      • Ricki  19 septembre 2013 at 17 h 54 min

        Je prends note, c’est aussi ce que je pensais faire.

        Je vais de toute façon commander 2 de vos bouquins (nutrition et gluten) dés que mon compte est moins dans le rouge 😀

        Merci

        (0)
        Répondre
  • Zorro51  19 septembre 2013 at 13 h 19 min

    Bonjour

    L’article sorti il y a peu sur Lanutrution.fr, à savoir celui-ci : http://www.lanutrition.fr/les-news/les-hormones-femelles-importantes-pour-la-ligne-et-la-libido%E2%80%A6-des-hommes.html ne remet-il pas en cause la pseudo dangerosité de la protéine de soja pour l’homme ?

    En supposant bien sûr que l’on ait pas une consommation excessive de cette protéine de soja, bien entendu. Car dans bien des cas, c’est la consommation par excès de la chose, qui en fait sa dangerosité.

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  19 septembre 2013 at 13 h 29 min

      Comme on dit « ils n’ont pas inventé le fil à couper le beurre », on connaissait depuis bien longtemps l’importance de cet équilibre chez l’homme, en particulier pour ceux qui ont l’habitude manier ces hormones (dans le cadre du dopage notamment).
      Dans l’article je parle des antinutriments présents dans le soja et non des phyto estrogènes, il n’y a donc aucun rapport avec cet article.

      (0)
      Répondre
  • mehdi  19 septembre 2013 at 17 h 39 min

    Bonjour Ricky

    Je me permet d’intervenir car j’ai eu qqs soucis avec la egg proteine et j’ai également souffert de rhumatismes chronique non étiqueté qui ont disparu apres l’adoption du régime seignalet. Comme julien l’a précisé la qualité du blanc est tres importante. J’ai consommé de la egg prot de blanc d’oeuf issus de poules francaises et certifié élevées en plein air. Cependant j’avais souvent des gazs et des troubles digestifs. Le fait est que la dose recommandée par les fabricants est tres élevée. Il faut en moyenne 250 blancs d’oeufs par kilo de egg prot. Ce qui veut dire que si tu prends des doses de 40gr tu avales 10 blancs d’oeufs a chaque fois. Si tu prends plusieurs doses par jour cela peut tres vite devenir indigeste. Personnelemnt aujourd’hui je l’utilise souvent mais a petite dose pour la confection de petits flancs maison je mets 25gr de egg pour 25cl de lait vegetal et mon melange de flanc bio instantané sans gluten et sans sucres. Je mets ma egg prot réhydratée avec 10cl d’eau un peu de stevia et voila 2 petits flancs qui me servent en general de collation pre-workout avec un fruit. ou parfois je fais des mousses maison avec du chocolat a 85%. Et depuis plus de troubles elle passe tout seul.
    Je pense aussi que l’oeuf forme un tout et qu’il est beaucoup plus digeste entier bio et a cuisson mollet ou a la rigueur au plat. Enfin comme te conseille Julien je pense que tu devrais l’éviter pendant au moins 2 mois et la réintroduire progressivement a petite dose. Voila j’espere que ce post t’aura été utile ainsi qu’a d’autre. Bon courage

    (0)
    Répondre
  • mehdi  19 septembre 2013 at 17 h 50 min

    Bonjour Julien;

    Dans la foulée je réagis sur le sujet du soja. J’aurais 2 petites questions. La marque scientec nutrition propose un isolat de proteine de soja dont l’assimilation serait équivalente a la proteine d’oeuf (98%) et validé scientifiquement au test PDCAAS. Cela signifie t’il que le procédé de fabrication aurait éliminé les facteurs anti nutritionnel et que ce serait une proteine de soja superieure? Sinon j’ai pu lire chez des auteurs vegetarien que les facteurs anti nutritionnels pouvaient etre détruits par le trempage et la cuisson. Peut tu confirmer ou infirmer ces dires? Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  19 septembre 2013 at 19 h 43 min

      Oui la trempage et la cuisson élimine les facteurs antinutritionnels mais pas tout à fait à 100%. Je ne sais aps comment sont fabriqués les produits Scientec Nutrition, je ne peux donc pas vous dire s’ils sont dignes de confiance ou non, ni comment ils fabriquent leurs produits.

      (0)
      Répondre
  • Laurent  20 septembre 2013 at 6 h 52 min

    Petite coquille : « Autre détail : une caséine hydrolysée ne contient plus tout ce excès de calcium qu’on retrouve dans la caséine. »
    Très bon article, merci de nous donner ces derniers développements.

    (0)
    Répondre
  • Paul  22 septembre 2013 at 17 h 37 min

    Julien,

    C’est à dire qu’il y a tellement de « théories » émissent qu’on ne sait plus qui croire… Je pense que vous le comprenez au vu de votre réponse.

    Malgré tout, à la lecture de votre blog, j’ai plutôt une bonne opinion de vous et je pense que je vais vous faire confiance.

    Avant d’acheter votre livre sur la nutrition, j’ai une question : est ce que ça s’adresse principalement au sport de force ? Ou est ce que je peux m’en servir même si je fais un autre style de sport ?

    (0)
    Répondre
    • Paul  22 septembre 2013 at 17 h 40 min

      J’ai oublié de préciser que je m’y intéresse pour une perte de poids de +/- 5 kgs.

      (0)
      Répondre
    • Julien V.  22 septembre 2013 at 17 h 44 min

      « Nutrition de la Force » est un livre dédié aux sports de force. On y trouve néanmoins toutes les bases de la nutrition du sportif. Il m’est difficile de savoir s’il vous est adapté avec si peu d’informations. Peut-être que le mieux serait que vous le feuilletez dans une Fnac ou une librairie avant de l’acheter pour voir s’il vous convient.

      (0)
      Répondre
  • Paul  22 septembre 2013 at 19 h 12 min

    Probléme résolu, je viens de voir qu’il y a un extrait numérique sur Kindle. Je vais le feuilleter et on verra si ça me correspond.

    Merci pour vos réponses 🙂

    (0)
    Répondre
  • Zorro51  22 septembre 2013 at 21 h 14 min

    Bonsoir

    A votre avis, quelle est la valeur à ne pas dépasser par jour (en gramme) avec la prise de protéine de soja avant que cela ne représente un danger pour la santé ?

    Merci

    Cordialement

    (0)
    Répondre
  • jeremy  29 septembre 2013 at 18 h 37 min

    Bonjour Julien,

    donc aucune crainte à manger des protéines d’œuf même non bio, à part les troubles digestifs possibles ?

    (0)
    Répondre
  • mike23  1 octobre 2013 at 11 h 21 min

    Bonjour,
    Article très intéressant.

    Vous parlez des dangers de la caséine (« la caséine augmente la perméabilité intestinale »… etc)

    Qu’en est il de la caséine micellaire en poudre?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  1 octobre 2013 at 12 h 14 min

      La caséine est de la caséine.

      (0)
      Répondre
    • Nicolas  1 octobre 2013 at 12 h 17 min

      Ça sent le nutrimuscle tout ça!

      (0)
      Répondre
  • lanols  5 octobre 2013 at 12 h 15 min

    Bonjour Julien

    Quand je suis en déplacement puis je manger des oeufs dur après une séance de musculation ? Les oeufs au plat c’est bien mais faut être à la maison.

    Merci.

    (0)
    Répondre
  • Rem  5 octobre 2013 at 18 h 49 min

    Bonjour Julien
    Les recherches et conclusions sur la whey ont été sans doute faites sur des whey « standards », de mauvaise qualité, parfois extraites de fromage, ou venant de chine ou des pays de l’est…etc. En revanche, si les protéines en poudre sont de qualité comme celle de nutrimuscle, il y a quand même une différence vous ne croyez pas ?

    (0)
    Répondre
  • Benjamin  10 octobre 2013 at 16 h 35 min

    bonjour , est il possible de se refaire une santé intestinale permettant de reconsommer de la whey ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  10 octobre 2013 at 16 h 41 min

      Pas toujours mais normalement oui.

      (0)
      Répondre
  • Gege  13 octobre 2013 at 9 h 56 min

    Bonjour Julien,
    Bravo pour ce dernier livre très instructif et explicite (que j’ai lu en une journée). Je souhaitais avoir ton avis sur la farine de lupin, en terme d’apport nutritionnel, de digestion, et de qualité de ses protéines? (je suis un régime sans gluten et pratique la musculation naturelle). Merci

    (0)
    Répondre
  • David  1 novembre 2013 at 15 h 16 min

    Salut Julien. Merci pour cet article fort intéressant !!! Le fait de cuire des œufs bio (omelette, œufs brouillés) avant de partir à l’entrainement et les consommés juste après l’entrainement. Est-ce que ce plat perd ces valeurs nutritionnelles ou pas ?

    J’ai vu que tu consommais du peptopro … En quoi consiste ce produit ? Quel utilité ?

    Bonne continuation et bonjour à Akuma 🙂

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  1 novembre 2013 at 21 h 36 min

      Salut David,
      Il s’agit d’un article pour compléter les informations que mes lecteurs ont pu avoir dans mes livres. Dans « Nutrition de la Force » par exemple tu apprends que le blanc d’oeufs cru n’est absorbé par le corps humain qu’à 50% alors qu’on passe à 99% quand il est cuit. Le PeptoPro est une protéine ultra rapide à utiliser pendant l’entrainement mais si tu veux apprendre la nutrition et te faire un bon programme alimentaire et progresser et savoir quoi prendre autour de l’entrainement il vaut mieux que tu lises le livre qui est disponible ici : http://www.amazon.fr/Nutrition-force-Julien-Venesson/dp/2916878750/

      (0)
      Répondre
  • Alex F.  3 novembre 2013 at 16 h 38 min

    Bonjour; Suis ouvrier et commence mon travail à 5h30 le matin. Quand je n’ai pas le temps de manger, je me tourne vers les œufs cuit dur..j’en mange 2/jours… no problème?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  3 novembre 2013 at 16 h 43 min

      Bonjour Alex. Bios, c’est bien.

      (0)
      Répondre
    • Julien V.  3 novembre 2013 at 19 h 59 min

      J’évite de faire de la pub. Tu as dans mon livre et mes articles tous les éléments pour juger de la qualité de la composition d’un produit.

      (0)
      Répondre
  • lanols  3 novembre 2013 at 20 h 02 min

    Je trouve qu’elle est super cher.

    (0)
    Répondre
  • Eric  3 novembre 2013 at 20 h 07 min

    je ne demande pas de faire de la pub au contraire!! je demandais juste une opinion sur le melange

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  3 novembre 2013 at 20 h 16 min

      je préfère donner toutes les explications dans mes livres et mes articles pour les consommateurs qui veulent être libres et comprendre les choses puissent le faire et juger les produits par eux-mêmes.

      (0)
      Répondre
      • Eric  3 novembre 2013 at 20 h 18 min

        je comprends tres bien , promis je ne recommencerais plus 😉

        (0)
        Répondre
  • lanols  3 novembre 2013 at 20 h 20 min

    Moi j’aimerai bien savoir d’où proviennent les produits laitiers ou autres qu’ils utilisent pour fabriquer leurs protéines, on a déja bcp entendu de problème avec findus et sa viande de cheval.

    (0)
    Répondre
  • Alex F.  4 novembre 2013 at 11 h 16 min

    ok merci!

    (0)
    Répondre
  • Supel  11 novembre 2013 at 7 h 12 min

    Bonjour Julien

    J’ai plusieurs questions à vous poser :

    – Que pensez-vous des pâtes sans gluten ?

    – De même pour l’avoine sans gluten ?

    – Puis consommer de la protéine en poudre avec les aliments indiqués dans mes précédentes questions ?

    – En parlant de protéines en poudre, savez-vous de quelle nature est la Gold Standard d’Optimum Nutrition ? Pouvez-vous par la même occasion me dire ce que vous en pensez ?

    Tant de questions mais je dois avouer qu’après lecture de votre article, j’ai un peu peur pour ma santé.
    Merci en tout cas pour votre site qui est une véritable mine d’or !

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 novembre 2013 at 12 h 12 min

      Bonjour,

      – Souvent à IG haut et sans élément nutritif (comme des pâtes classiques d’ailleurs)
      – Si vous en trouvez certifié sans gluten c’est une alternative valable
      – A vous de voir
      – Je ne fais pas de publicités pour une marque sauf quand je la considère largement meilleure que toute la concurrence et qu’il n’y a donc pas de réelle concurrence

      (0)
      Répondre
  • lanols  11 novembre 2013 at 12 h 41 min

    Bonjour Julien, vous conseille 40g de protéine après une.séance de musculation, donc cela fait combien d’oeufs? 6 oeufs ? Merci beaucoup.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 novembre 2013 at 12 h 46 min

      Oui cela fait pas mal de lipides d’un coup donc à voir selon les besoins en lipides journaliers. Si on est omnivore on peut aussi faire 100 gr de poisson avec 2 œufs par exemple.

      (0)
      Répondre
  • Gérald  11 novembre 2013 at 17 h 06 min

    Bonjour Julien,
    la prise de pré-probiotique, réduit-elle la perméabilité de l’intestin?
    Autrement dit, couplée à de l’isolat (ou autre protéine) cela réduit-il leur dangerosité?
    Merci pour ton site.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 novembre 2013 at 17 h 14 min

      Normalement oui mais je ne peux pas te dire si ce sera suffisant. C’est un peu comme se demander : si un alcoolique qui a le foie détruit par l’alcool prend du chardon-marie pour son foie, est-ce qu’il peut continuer à boire ?

      (0)
      Répondre
  • Gérald  13 novembre 2013 at 20 h 40 min

    Merci Julien pour ta réponse, cela va me permettre de terminer mes protéines un peu plus « sereinement » même si ce n’est pas la panacée.
    Sinon bonne nouvelle, j’ai lu que Nutrimuscle testait une protéine de blancs d’oeufs biologique, chic!

    (0)
    Répondre
  • lanols  17 novembre 2013 at 0 h 53 min

    Sinon julien, puis je mange donc après une séances de musculation 2 oeufs et combien de tranches de blanc de dindes ?

    Merci Guillaume

    (0)
    Répondre
  • seb  2 décembre 2013 at 10 h 40 min

    merci pour tes conseils dans ton livre continue à nous éclairer dans tes article sur le net a+

    (0)
    Répondre
  • Toto  2 décembre 2013 at 22 h 19 min

    Bonjour,

    Je viens de terminer la lecture de votre livre « Nutrition de la force ». Toutefois, si je souhaite atteindre mon apport quotidien en protéine en éliminant les sources provenant de produits laitiers ou du blé, cela devient plus compliqué.

    Un supplément en BCAA peut-il, sans mettre en danger la santé, être une alternative pour combler partiellement un manque d ‘apport en protéine ?

    Merci

    (0)
    Répondre
  • Alili  16 décembre 2013 at 12 h 36 min

    Bonjours
    Vous avez parlez de protéine d’œuf, c bon ou pas.
    Merci

    (0)
    Répondre
  • darkneo  20 décembre 2013 at 13 h 33 min

    Merci pour ce super article!
    Pour être sûr de bien comprendre, l’étude concerne les méfaits des produits laitiers « en général » et pas spécifiquement des protéines de lait en poudre ? Autrement dit il serait aussi « risqué » de consommer des aliments solides laitiers (fromage ou autre) que des protéines et vice versa ? Voir même si je comprend bien il serait encore plus risqué de me dire « je vais remplacer ma whey par du fromage blanc », c’est bien ça ?

    (0)
    Répondre
  • futur  21 décembre 2013 at 0 h 05 min

    bonjour julien,
    j’ai lu votre livre gluten ainsi que lait mensonges et propagandes de thierry souccar dans lequel certaines études montrent que les protéines laitières font énormément monter le taux d’insuline
    je limite ma consommation de whey a 40gr le matin , selon est ce une quantité néfaste ?

    (0)
    Répondre
  • Gérald  2 janvier 2014 at 1 h 45 min

    Bonjour Julien,

    Vous parlez de la « fenêtre musculaire » mise en avant par les vendeurs de compléments alimentaires. Cette « fenêtre » de l’après entrainement existe-elle vraiment et, si oui, combien de temps dure-t-elle? (pour savoir si je dois me ruer sur mes oeufs au plat en sortant de la salle!)

    Par ailleurs, vous conseillez le PeptoPro mais j’ai du mal à comprendre son fonctionnement? remplace-t-il les protéines ou les BCAA autour de l’entrainement?

    Merci encore!

    (0)
    Répondre
  • arnaud  7 janvier 2014 at 22 h 15 min

    bonjour julien,
    peut-on par exemple prendre des bcaa pour remplacer une collation protéinée ? et si oui à quel dose pour l’équivalent de 30gr de whey

    merci encore

    (0)
    Répondre
  • adrien  15 janvier 2014 at 11 h 34 min

    Bonjour julien
    En cas d’acné conseille tu peptopro? Ou alors quelle proteine conseille tu car oeuf beaucoup de vitamine b12, soja riz acide aminés incomplet. Merci

    (0)
    Répondre
  • andre  15 janvier 2014 at 12 h 41 min

    Bonjour,

    Pouvez vous nous faire un classement des différentes protéines ?

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  15 janvier 2014 at 12 h 45 min

      Bonjour,

      Cela me semble difficile. Chaque protéine correspond à un objectif particulier, à un état de santé particulier et à des convictions personnelles. Un tel tableau comparatif ne pourrait pas exister sans être nécessairement partiel ou faussé. Mes livres et mes articles donnent suffisamment d’infos pour que chacun fasse son propre choix.

      (0)
      Répondre
  • Antoine D  19 janvier 2014 at 19 h 41 min

    Bonjour,

    Que pensez-vous de la natural whey de Reflex dans le cadre d’une prise de masse, en sachant aussi que je souffre d’intolérance au lactose et d’hyper-perméabilité intestinale ?

    Merci d’avance

    (0)
    Répondre
  • Valérie J.  31 janvier 2014 at 14 h 53 min

    Bonjour,

    Il existe des sites, notamment en France, qui vendent des protéines de blanc d’oeuf bio ! (une rapide recherche google vous y mènera) Serait-ce là une alternative idéale ? surtout pour ceux qui mangent paléo ?
    Même résultat qu’en mangeant des oeufs cuits durs après l’entrainement ?
    Quelle différence entre de la protéine d’oeuf complet et de la protéine de blanc d’oeuf seulement ?
    D’avance merci pour vos réponses !
    Val

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  31 janvier 2014 at 15 h 02 min

      Oui c’est une bonne alternative.
      Mais c’est vrai qu’un œuf entier est toujours plus efficace pour la progression que du blanc d’œuf seul. Une poudre n’est là que pour des raisons pratiques. Pour tout savoir sur l’impact des œufs entiers dans la performance c’est tout un chapitre dans « Nutrition de la Force » : http://www.amazon.fr/Nutrition-force-Julien-Venesson/dp/2916878750/

      (0)
      Répondre
  • Lacroix Adrien  2 février 2014 at 0 h 26 min

    Salut julien et salut à tous,
    j’avais une petite question : le peptopro stimule-t-il la sécretion d’insuline comme la whey ? Et qu’en est-il de la caséine par rapport à cette sécretion d’insuline ?
    Merci pour la ou les réponses

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  2 février 2014 at 11 h 13 min

      Bonjour,
      Le PeptoPro stimule encore plus l’insuline. La caséine la stimule moins.

      (0)
      Répondre
  • Lacroix Adrien  2 février 2014 at 14 h 34 min

    Je vous remercie pour votre réponse, j’en déduis alors que si on souffre de problèmes d’acné (même avec un régime sans gluten et à IG bas bien sûr), le peptopro ne s’avérera pas une meilleure solution que la whey, étant donné que j’en ai déduis que c’était ces pics d’insuline qui provoquaient ces problèmes de peau, la seule solution serait de se rabattre donc sur des aliments entiers comme vous le conseillez (mais un peu plus cher malheuresement qu’une protéine en poudre, me^me de bonne qualité). Qu’en pensez-vous ?
    Merci par avance pour votre réponse et félicitations pour le travail que vous accomplissez au quotidien afin d’informer gratuitement les gens, c’est admirable.

    (0)
    Répondre
  • Arnaud chabord  3 février 2014 at 18 h 42 min

    Bonjour, cela faisait quelques jours que je cherchait un article de ce type. Je ne consomme plus de produits laitiers meme si jy suis tolerant, et fuis la caseine. je consome par contre des proteines vegetales (je melange riz brun ,pois et chanvre pour obteinir un apport complet) apres l entrainement avec lait d amande ou soja en alternance. Je suis donc concerné par ces fameuse lectines ‘dangereuse’ j imagine qu il s agit des acides aminés dont la terminologie figure en ‘–ine’ comment identifier lesquelles sont dangereuses sur mes produits?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  3 février 2014 at 19 h 14 min

      Bonjour, rien n’est mentionné sur les étiquettes et vous n’avez aucun moyen de le savoir. Mais j’ai prévu d’en parler en détail dans mon prochain livre.

      (0)
      Répondre
  • olivier  3 février 2014 at 22 h 39 min

    Bonsoir Julien,

    Je viens de lire une question/réponse sur ton blog et je n’ai pu me retenir de poser une question à mon tour.
    Sur le peptopro et l’insuline, sachant que Le PeptoPro stimule encore plus l’insuline est ce que je peux le conserver pendant ma séance, à savoir que je prends de la malto aussi.

    Suite…

    Encore une fois car ca arrive assez souvent depuis quelques jours
    Je prends le Pepto + malto lors de ma séance, à l’issus pancake sarrasin ( oeuf, sarrasin lait d’amande cannelle ) et 1h30 aprés comme survient comme une hypo, mon taux de sucre doit chuter trop fort. Tu penses que je devrais manger 1h avant ma séance ( car repas a 12h30 et training 15h15, manger plus pendant ma séance ou retirer le Pepto ?
    Merci beaucoup

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 février 2014 at 0 h 02 min

      Si le problème survient « depuis quelques jours » il faut plutôt se demander : qu’est-ce qui a changé entre avant et maintenant ?

      (0)
      Répondre
  • olivier  4 février 2014 at 4 h 40 min

    Le Peptopro n’a pas une influence importante dans cette manifestation ?
    Y a un fait c’est que je remarque aussi que le dernier repas avant ma séance est assez eloigné

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 février 2014 at 11 h 05 min

      Olivier je viens de comprendre qui tu étais. Il faut préciser que tu utilises des injections d’insuline !
      Si tu prenais du PeptoPro avant et que tu n’avais pas ce problème et que maintenant ça te fait un problème c’est plutôt un problème de ton traitement.

      (0)
      Répondre
  • olivier  4 février 2014 at 19 h 32 min

    Bonsoir Julien,

    Non pour le moment je ne suis plus sous insuline, encore dans la période « lune de miel » Le peptopro j’en prends que depuis quelques mois, j’avais déja ce diabete déclaré.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 février 2014 at 20 h 18 min

      A toi de voir ce qui a changé entre avant et après tes hypos pour trouver le problème.

      (0)
      Répondre
  • olivier  5 février 2014 at 20 h 38 min

    Petit retour sur ma seance du jour, j’ai testé avec Peptopro mais sans maltodextrine.
    A la fin, dattes 30gr
    1/2h aprés crépes sarrasin/oeuf/lait de coco

    2h aprés pas d’hypo, apparamment peut être la malto pendant ma séance.
    Qu’en penses tu ?

    (0)
    Répondre
  • harroy  8 février 2014 at 16 h 28 min

    bonjour, j’ aimerais intervenir sur ce que vous ecrivez ici sur les proteines en poudre et ce que qu’ on peut lire à la page 126 de votre livre « nutrition de la force »; propos que l’on peut juger contradictoires,je cite: à la question: « dois-je prendre mes proteines en poudre par periodes (cures)? », vous repondez: « non. comme expliqué plus haut, ces produits ne sont pas dopants et n’ ont pas d’effet nefaste sur la santé.comme la nourriture solide, vous pouvez les utiliser tous les jours, toute l’ année. »

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  8 février 2014 at 16 h 37 min

      En effet, cet extrait du livre répond aux débutants qui confondent souvent protéines en poudre et dopage. En réalité une protéine en poudre n’est rien d’autre qu’un aliment déshydraté. Les protéines en poudre ne sont donc pas dangereuses mais je fais ici référence à leur statut « de poudre » et non aux propriétés des aliments. En effet, vous pouvez lire à la page 104 une mise en garde sur les effets des produits laitiers sur la santé.

      Pour le reste il faut bien comprendre que « Nutrition de la Force » expose des notions relatives à la santé qui restent simples et qui sont déjà inconnues par la plupart des sportifs. Cet article est une réponse aux lecteurs qui ont voulu aller plus loin sur les notions de santé en lisant mon livre « Gluten », un livre qui explique des notions avancées sur la santé et sur comment se prémunir des maladies graves comme les maladies auto-immunes. C’est à chacun de choisir s’il souhaite arrêter le gluten, les produits laitiers ou les protéines en poudre, je me contente de partager avec vous les données de la science ainsi que mon avis personnel.

      (0)
      Répondre
  • Victor  10 février 2014 at 16 h 46 min

    Bon jour Julien,

    Je suis une personne qui souhaite se muscler « sainement» sans prendre de cochonneries, ou plutôt les limitées autant que possible.
    J’ai lu ton livre fort intéressant de « la nutrition de la force » et tes articles sur la nutrition en général.
    Il y a tellement de paramètres à prendre en compte pour éviter de se bousiller la santé…
    Indice Glycémique, équilibre acido-basique, Gluten, Lactose, les anti-nutriments, etc.
    Je sais que tu donnes des pistes pour y arriver et donc se construire une musculature sans effets délétères à terme, mais j’avoue que c’est un véritable casse tête quand même.
    En fait, c’est un peu compliqué de sélectionner les bons aliments solides « non néfastes » et efficace pour la musculation, surtout parce que je ne les connait pas tous… mais au-delà de ça , j’ai un mal fou à savoir quels « bons » suppléments prendre.
    Apparemment, il vaut mieux prendre du solide mais avant, pendant, et tout suite après l’entrainement c’est difficile pour moi de prendre des aliments solides.
    Pendant l’entrainement je n’ingère que de l’eau minérale tellement je ne sais quoi prendre d’autre mais aussi par peur d’ingérer n’importe quoi.
    Résultat ma progression musculaire reste limitée.
    J’entends parler de Whey, de BCAA, de créatine… je ne sais pas si c’est si sain que ça.
    Pourrais-tu m’indiquer en gros, les suppléments qui n’ont pas d’impacts sur la santé à prendre et surtout quelle bonne protéine en supplément saine pour avant, pendant et après un entrainement ? Une marque peut-être ?
    Je me permets de te demander, et toi que prends tu comme suppléments Julien ?
    Et enfin, n’as-tu pas un petit projet de sortir, un livre, un article sur la nutrition concernant la musculation la plus saine possible ? Parce que « Nutrition de la force » est axé plus généraliste et les gens comme moi sont vraiment perdu quand il faut sortir des sentiers battus et changer ses habitudes pour se nourrir et se supplémenter sainement… cela peut devenir une véritable expédition sur internet avec sa foule de recommandations aléatoires et non tangibles et une aide comme la tienne ne sera pas de trop.

    J’ai longuement hésité à t’écrire, mais comme je suis un peu perdu, peut-être tu pourras m’orienter

    En tout cas tes ouvrages, ainsi que tes articles sont une véritable mine d’or.
    Continue Julien, on a besoin de ta connaissance et de tes observations.

    Merci infiniment

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  10 février 2014 at 17 h 12 min

      Bonjour Victor,

      Tous les compléments alimentaires dont je parle dans « Nutrition de la Force » sont absolument sans aucun danger pour la santé. Un certain nombre d’entre eux sont même bénéfiques (créatine pour le cerveau et le système nerveux, vitamine D contre le cancer, oméga-3 contre l’inflammation, etc).
      Je comprends ta problématique et c’est pourquoi je travaille activement à un projet qui répondra à 100% à toutes tes attentes à celles de nombreux lecteurs dans cette direction.

      (0)
      Répondre
  • Victor  10 février 2014 at 17 h 37 min

    Merci infiniment Julien,

    Dans ma pseudo détresse tu ne peux imaginer combien ton annonce me rend le sourire.
    Vivement ce projet alors. j’ai hâte, j,ai vraiment hâte!!!
    J’espère que ça arrivera très trèèèèèèès bientôt… un livre peut-être? 😉

    Par contre, tu me surprends car tu dis que la protéine de whey n’est pas sans danger dans ton article plus haut, ainsi que la caséine…, et tu m’affirmes que tous les compléments alimentaires cités dans ton livre sont absolument sans danger… mais il me semble que tu proposes bien de la whey et caseine, dans ton livre???

    Si c’est vrai que toutes les poudres et compléments que tu proposes dans ton livre son ABSOLUMENT sans danger, je retourne le consulter de suite.
    Toutefois, comme demandé plus haut, pourrais-tu au moins me citer un complément, une marque protéiné et bonne bien entendu à prendre avant, pendant et après l’effort Julien? Et toi que prends-tu personnellement.

    Désolé de t’importuner une nouvelle fois et merci pour la bonne nouvelle.

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  10 février 2014 at 17 h 43 min

      Oui je parlais des compléments autres que les protéines en poudre puisqu’il en est question ici.

      (0)
      Répondre
  • Victor  10 février 2014 at 18 h 08 min

    Il me semblait bien.
    Donc, concernant les poudres protéinés le livre est obsolète… enfin je voulais dire en terme de connaissance sur les effets néfastes des poudres.
    Par contre je vais donc retourner consulter ton livre pour les compléments hors protéiné si tu m’assures que c’est bon pour la santé.
    Pardonne-moi Julien, je me répète, mais tu me sauverais un peu la vie si tu pouvais m’indiquer quelque chose de bon et pratique à prendre avant, pendant et après l’entrainement… car à ces moments là je ne bois que de l’eau minérale et comme c’est un moment crucial pour le développement musculaire visiblement et qu’un aliment solide c’est compliqué, je ne sais quoi prendre d’intéressant. Une marque peut-être? S’il te plait!!!!

    Mille merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  10 février 2014 at 18 h 17 min

      Le livre n’est pas obsolète mais il faut le lire avec attention. Page 104 on peut lire une mise en garde sur les effets des produits laitiers sur la santé. Mais tout le monde n’estime pas utile d’arrêter les produits laitiers ou le gluten et ce n’est pas à chacun de décider de cela.

      Pour les compléments autour de l’entrainement c’est au chapitre « nutrition autour de l’entrainement ».

      (0)
      Répondre
  • Victor  11 février 2014 at 17 h 31 min

    Bonjour Julien,

    J’ai pris connaissance de tes informations me concernant.
    Comme déjà évoqué lors de mes précédents messages, au-delà d’une alimentation saine et solide que je privilégie pour l’entretien et mon développement musculaire, je souhaite optimiser « le plus sainement possible » ce développement dans les moments où il est délicat pour moi de prendre un aliment solide justement.
    C’est-à-dire donc : avant, pendant (je ne bois que de l’eau)et de suite après l’entrainement; mais aussi sur mon lieu de travail.
    J’ai donc re-consulter ton excellent livre pour reconsidérer le problème tout en tenant compte des explications que tu donnes, notamment sur ton blog.

    Que penses-tu si pour mon cas cité au dessus, je commence à prendre de « l’hydrolysat de caséine donc Peptopro couplé à de la BCAA » pour un apport en protéine que je n’ai pas du tout autour et pendant l’entrainement… voire donc également sur mon lieu de travail peut-être????
    Mais également de la créatine et vitamine D qui serait d’après toi essentielle pour la santé également ?
    Et dire que je fais l’impasse sur tous ces suppléments essentiels en faisant de la musculation. C’est comme si tout le mal que je me donne ne servait à rien…voire serait finalement néfaste, mais j’ai tellement l’angoisse d’ingurgiter n’importe quoi, moi qui !

    Reste à savoir aussi quelle marque prendre pour bénéficier de tous les bienfaits de ces suppléments et c’est une autre paire de manche… Gloups !!!

    Merci Julien

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  12 février 2014 at 14 h 09 min

      Mieux vaut réserver le PeptoPro à pendant l’entrainement car c’est très cher.
      La vitamine D est essentielle car c’est une vitamine mais pas la créatine.

      (0)
      Répondre
  • YOUNES BENAMEUR  11 février 2014 at 18 h 17 min

    Bonjour Julien,

    A travers cet article, une question se pose : considère-tu le peptopro comme une protéine laitière (et donc de toutes les conséquences qui en découlent)? Si non, pourquoi?

    Merci d’avance de ta réponse.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  12 février 2014 at 14 h 11 min

      Le PeptoPro n’est pas totalement une protéine laitière car elle a été hydrolysée : les protéines ont été cassées et ont donc perdu leurs propriétés biologiques. A la base les hydrolysats ont été créées pour pouvoir en donner aux enfants même quand ils étaient allergiques aux protéines de lait de vache.

      (0)
      Répondre
  • YOUNES BENAMEUR  12 février 2014 at 14 h 24 min

    Merci de votre réponse.

    Donc dans une optique de résoudre un problème d’acné, il n’est pas obliger d’enlever de mon alimentation le peptopro?
    Il est écrit dans votre livre (je viens de relire la partie sur l’acné) que les produits dont l’indice glycémique était élevé favorise un état propice aux boutons. Étant donné que le peptopro élève l’insuline plus fortement que la caséine, il y a -t-il un soucis à se faire là dessus par rapport à l’acné.
    Je prend 20gr de peptopro pendant l’entrainement.

    Merci d’avance de votre réponse et merci pour vos livres.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  12 février 2014 at 18 h 31 min

      Pendant l’entrainement les contractions musculaires modifient les effets des aliments à IG haut donc normalement ça ne doit pas poser de problème à ce moment là.

      (0)
      Répondre
  • Mehdi  20 février 2014 at 16 h 39 min

    Bonjour julien,

    Peu apres la publication de cet article vous manquiez apparement de connaissances sur les poudres de proteines vegetales. Suite aux derniers commentaires, j’aimerais donc réagir sur votre réponse concernant les facteurs anti-nutritionnels. Vous dites que la germination augmente le niveau de lectines. On voit maintenant des poudres de riz en particulier qui sont germées mais qui ont subi un processus de bio-fermentation. d’apres vous ce procédé permet-il d’éliminer les facteurs anti-nutritionnels.? Les revendeurs affichent des digestibilité a plus de 98%. Comment interpretter ces chiffres.? Merci et a bientot.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  20 février 2014 at 18 h 45 min

      Bonjour,

      Pour pouvoir vous répondre précisément il faudrait demander aux vendeurs ce qu’ils appellent « bio-fermentation » ? Pour ma part je n’ai jamais vu ce terme dans une publication médicale ou scientifique ce qui suggère qu’il s’agit d’un terme marketing, utilisé pour « faire bien » et vendre. Mais bien entendu c’est de la spéculation tant que nous n’en savons pas plus sur comment ils fabriquent de tels produits.

      (0)
      Répondre
  • Mehdi  20 février 2014 at 19 h 08 min

    Merci.
    Je vais rechercher des informations sur les procédés. Vous pourrez trouver ces produits sur le site de « force ultra nature ». Ils vendent une protéine de riz brun germé qu’ils disent bio-fermenté. Je crois me rappeler qu’ils expliquaient qu’apres avoir fais germé le riz brun il est fermenté a l’aide d’une enzyme naturelle du riz ou quelque chose comme ca. mais je ne sais pas combien de temps dans quelles conditions d’humidité ou de luminosité. Et pour les chiffres affirmant une digestibilité aussi haute que le blanc d’oeuf soit plus de 98% qu’en penser au premier abord.?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  20 février 2014 at 19 h 27 min

      La seule enzyme qui peut être utilisée pour fermentée c’est la phytase qui peut permettre d’éliminer l’acide phytique mais ça n’a aucun effet sur les lectines ou d’autres antinutriments comme les saponines du soja par exemple.

      (0)
      Répondre
  • Mehdi  20 février 2014 at 19 h 44 min

    Redoutable ce soja finalement que les végétariens/liens vantent comme équivalent a la viande. Sans compter les inhibiteurs de trypsine. Mais je crois que le riz ne possede pas de lectines es ce exact?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  20 février 2014 at 19 h 53 min

      Si, les riz complets contiennent des lectines. Mais pas les riz blancs.

      (0)
      Répondre
  • karim  21 février 2014 at 17 h 47 min

    Bonjour Julien,

    J’ai lu avec attention Nutrition de la force et tous les commentaires de ce présent article que je trouve tous, très intéressants.
    Une question me turlupine l’esprit et je ne suis pas parvenu à trouver la réponse.
    J’ai bien compris que les protéines issues de l’industrie laitières pouvaient être mauvaises pour la santé. Toutefois, elles permettent dans de nombreux cas d’être assez pratiques. C’est pourquoi je consomme du Peptopro (comme « conseillé » par vos soins) de qualité, je pense; ainsi que de l’isolat.

    Je ne parviens pas à comprendre comment bien utiliser ces produits malgrés le fait que j’ai lu beaucoup. Il est conseillé de prendre des protéines durants certaines « fenêtres anaboliques » comme vous le mentionnez. Le matin, après le jeune nocturne, avant le sport eventuellement, pendant et immédiatement après.
    Cela fait 4 rations de protéines à consommer PLUS les protéines solides consommées durant la journée. Le taux de protéines peut donc très vite exploser (mon urée l’a bien ressenti lors d’une prise de sang…)

    Puis je me permettre de vous demander si le fait de prendre de l’isolat le matin au réveil, puis du Peptopro pendant l’effort et de l’isolat immédiatement après me serait bénéfique dans l’optique de construire du muscle ?

    D’avance, merci.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  21 février 2014 at 17 h 56 min

      Bonjour,

      Tout d’abord le PeptoPro est issu du lait mais ne peut pas être considéré comme une protéine de lait classique à cause du processus de pré-digestion chimique qu’elle a subi.

      Concernant la protéine en poudre aux autres moments il suffit de regarder les exemples de menus dans « Nutrition de la Force » : à aucun moment il n’y a de protéines à jeun ou de protéines avant de se coucher tout simplement car ça ne sert à rien, c’est du marketing de vendeurs pour vous faire acheter plus de protéines. Tout ce qui compte c’est d’avoir son quota journalier de protéines. Pour le PeptoPro c’est dans le livre notamment au chapitre de la nutrition autour de l’entrainement.

      (0)
      Répondre
  • karim  21 février 2014 at 18 h 22 min

    Merci Julien pour ces informations.
    J’arreterai donc de prendre de l’isolat à mon réveil. J’ai bien lu sur votre livre, qu’en moyenne il fallait prendre 1,8 à 2,2g de protéines par kilogrammes. Comme vous le soulignez judicieusement, les vendeurs nous incitent à consommer plus, toujours plus. Je ne m’en étais pas rendu compte mais figurez vous que j’étais à plus de 4g de protéines par kilos (je pèse 72 kilos et absorbait 298g de protéines)… La nutrition de la force a donc été utile. 🙂

    Pour bien être sûr, j’avais lu queque part, je vous avoue que je ne me rappelle plus de la source, qu’il était à vos yeux inutile de consommer de l’isolat de whey après avoir consommé du Peptopro durant son entraînement. Je procède comme suit: 5m avant mon entrainement je prend 5g de Peptopro en une gorgée (10 m avant l’entrainement), puis durant mon entraînement je bois un litre d’eau mélangé avec 25 à 30g de Peptopro avec du sucre (pour éviter d’acheter d’autres compléments) ainsi qu’une banane ou une orange. Une fois mon entraînement terminé, je consomme 40g d’isolat de whey. Enfin, une heure après je mange un repas solide.
    Je ne suis pas sur que tout cela soit cohérent, les sources étant tellement multiples et variées.

    Je vous suis gré d’avoir pris le temps de me répondre, et merci pour votre éventuel retour !
    Karim

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  21 février 2014 at 18 h 26 min

      Regardez à nouveau le chapitre sur la nutrition autour de l’entrainement si ce n’est pas clair. Tout est dedans.

      (0)
      Répondre
  • Ferréol  23 février 2014 at 14 h 23 min

    Bonjour Julien,

    L’isolat de whey bio actif de chez Nutrimuscle est certifié « sans lactose »…

    S’inscrit-elle dans les whey à proscrire ou bien le fait qu’elle soit sans lactose nous autorise à en consommer quotidiennement et sans danger pour la santé?

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  23 février 2014 at 14 h 30 min

      Bonjour,

      Les produits laitiers ne sont pas dangereux à cause du lactose qui est un sucre inoffensif. Lorsqu’on ne le digère pas cela provoque des troubles digestifs mais « rien de grave ». Si vous souhaitez comprendre comment les aliments influencent la santé de notre intestin et l’apparition de nombreuses maladies graves je vous conseille de lire mon dernier livre : http://www.amazon.fr/Gluten-Comment-moderne-nous-intoxique/dp/2365490433/
      Cet article sur le blog a été écrit pour les lecteurs, il permet de mieux affiner ses choix en fonction de sa sensibilité personnelle et des objectifs.

      (0)
      Répondre
  • Ferréol  24 février 2014 at 11 h 36 min

    Alors laissons parler la egg protéine 2 de chez Nutrimuscle et encore mieux ses blancs d’oeufs bio!

    (0)
    Répondre
  • Alexis  3 mars 2014 at 17 h 39 min

    Bonjour Julien,

    Tout d’abord bravo pour votre site que je lis régulièrement.

    Plusieurs questions me taraudent sur les protéines germées et les lectines.
    Je suis un peu confus

    Le 6 aout vous affirmez
    « Pour les protéines de riz, elles ne contiennent pas de lectines de toute façon. Il n’y a pas de lectines dans le riz dans les légumineuses »

    Puis le le 19 février on peut lire:
    « Le problème c’est que le riz complet ou les légumineuses (comme le pois) quand elles ne sont pas cuites contiennent de grandes quantités de lectines et d’acide phytique, des antinutriments. Les lectines sont toxiques pour les intestins et pourraient provoquer des maladies auto-immunes et l’acide phytique bloque l’absorption des minéraux des aliments. Et c’est encore pire pour les protéines germées car la germination augmente fortement les niveaux de lectines, même si elle fait baisser les niveaux d’acide physique »

    Qu’en est-il?
    J’ai toujours lu que le riz contenait de la lectine.

    Vous dites également que la germination augmente les niveaux de lectines meme si elle fait baisser les niveaux d’acide phytique. »

    J’ai lu dans un article que la germination a peu ou pas d’effet sur la présence d’acide phytique.
    L’inverse de ce que vous dites.
    Voici l’article: http://www.dur-a-avaler.com/3-raisons-pour-faire-germer-toutes-vos-graines/

    Dans ce même article on peut lire:
    « L’effet de la germination sur les lectines n’est pas très clair et dépend fortement du type de graine. Par exemple, le blé ne détruit pas sa lectine principale (WGA). Pour d’autres graines, on a une diminution drastique des lectines. Il faut noter cependant la présence de lectines résiduelles dans tous les cas, qui peuvent toucher les personnes les plus sensibles »

    Encore l’inverse de ce que vous dites le 19 février..

    Je suis également tombé sur un autre article (http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=riz_nu) dont voici un extrait, j’aimerais bien avoir votre opinion:

    « Les lectines sont un type de protéines qu’on retrouve fréquemment dans les aliments végétaux; il en existe de nombreuses variétés. Bien qu’elles soient aussi considérées comme des facteurs antinutritionnels (qui diminuent l’assimilation de certains nutriments)29, de récentes études ont remarqué de nouvelles propriétés potentiellement bénéfiques. La lectine retrouvée dans le son de riz, appelée RBA (Rice Bran Agglutinin) a démontré in vitro la capacité d’inhiber la croissance de cellules cancéreuses humaines30. Puisque cette lectine résiste bien à son passage dans l’estomac, on croit qu’elle pourrait demeurer active chez l’humain et ainsi conserver ses propriétés ».

    Enfin le 20 février vous dites:
    « Les riz complets contiennent des lectines. Mais pas les riz blancs »

    En êtes-vous sur? Je n’arrive pas à trouver une seule information allant dans ce sens.

    Je lis beaucoup d’informations contradictoires.
    Pourriez-vous éclairer ma lanterne?

    Un grand merci à vous

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 mars 2014 at 12 h 01 min

      Bonjour, oui en effet mes premières réponses n’étaient pas claires. Les lectines sont dans l’enveloppe donc il n’y en a pas dans le riz blanc. J’ai pu voir entre temps que les protéines de riz en poudre sont faites à partir de riz complet donc elles contiennent des lectines. A ma connaissance aucune lectine n’a d’effet démontré bénéfique sur la santé humaine mais la recherche progresse, on verra dans le futur. Pour les sources scientifiques il faudra attendre un peu car je suis entrain d’écrire un livre qui en parlera très en détail.

      (0)
      Répondre
      • Alexis  6 mars 2014 at 0 h 39 min

        Merci pour la réponse.

        Selon vous existe-t-t-il un moyen pour supprimer ces fameuses lectines tout en préservant les avantages de la germination?
        La cuisson a basse température?
        Merci

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  6 mars 2014 at 18 h 00 min

          La cuisson à haute température seulement détruit les lectines. Rien n’empêche de faire germer puis cuire, le problème c’est que c’est extrêmement long et qu’il faut beaucoup de place (pour faire germer par exemple 1 kilo de lentilles).

          (0)
          Répondre
          • Alexis  7 mars 2014 at 19 h 59 min

            Merci pour la réponse.
            Pensez-vous à un autre moyen que la cuisson à haute température pour éliminer les lectines?
            Parce-que si la cuisson à haute température est le seul moyen, il n’ y a alors plus aucun intérêt à faire germer..
            Merci

            (0)
          • Julien V.  7 mars 2014 at 20 h 48 min

            Il n’y a pas d’autre moyen mais je ne vois pas pourquoi vous dîtes qu’il n’y a plus d’intérêt à la germination car l’intérêt de la germination c’est la diminution de l’acide phytique. Ce sont donc deux techniques complémentaires.

            (0)
  • LEVEQUE  3 mars 2014 at 21 h 06 min

    Bonjour à toi Julien, tout d’abord je tiens à te féliciter pour la qualité du travail que tu as fais pour cette article et bien évidement de ton site. J’aimerais beaucoup que tu m’aides s’il te plait au niveaux de ma nutrition pour la musculation sans compromettre ma santé. Je m’explique : J’ai bientôt 19 ans et je ne fais que 55kg, est cela fait environ 3 mois que je fais de la musculation 3 fois par semaine pendant une demi-heure, en faisant uniquement des pompe et des ados. Cependant depuis que j’ai commencer à en faire, je n’ais pas changer mon alimentation et je ne bois que de l’eau quand je m’exerces. Mon père m’a acheter 2 pots de 1.5 kg de Whey (marque Aptonia) de cher DECATHLON (et il compte m’acheter des poignets pour les pompes) et je ne sais si c’est vraiment bon, donc je ne les aient même pas encore ouverts. Enfin lorsque que je suis en période scolaire (en internat), je ne mange pas beaucoup à la cantine voire très peux, mais mes parent me donnent 10€ chaque semaine. Que me conseillerais-tu de faire pour que je me muscle correctement avec se que j’ai ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 mars 2014 at 12 h 03 min

      Quand on débute il ne faut pas aller acheter plein de compléments alimentaires c’est de l’argent jeté par les fenêtres. Ça aurait été plus utile d’investir 20 euros dans « Nutrition de la Force » pour apprendre les bases de la nutrition de la performance et pour savoir se débrouiller tout seul plutôt que d’écouter toujours un tel puis un autre qui se contredisent tout le temps. Au final il n’y a pas de progression quand on ne sait pas ce qu’on fait ni pourquoi on le fait.

      (0)
      Répondre
  • Julien V.  6 mars 2014 at 18 h 12 min

    Mais j’écris des livres pour VOUS. Justement parce que je reçois chaque jour des dizaines et des dizaines de mails avec des questions ! Je reçois tellement de messages que je ne peux pas répondre à tout le monde, il faudrait que j’embauche quelqu’un !
    C’est pour ça que j’écris des livres, c’est pour permettre de donner des réponses concrètes et très détaillées à tout le monde, parce que je ne peux pas écrire 160 pages à chacune de mes réponses par mail, sur des forums ou ici. Donc il est normal que je conseille le livre aux personnes que veulent de vraies infos construites, scientifiquement prouvées, avec des références vérifiables. Ces infos ne se trouvent nul part ailleurs.
    C’est intéressant pour tout le monde : moi ça me permet de répondre à tout le monde et pour les lecteurs ça permet d’avoir des réponses d’une qualité exceptionnelle pour 15 euros seulement, une somme 5 à 10 fois plus faible que si je devais vous voir en consultation privée.

    (0)
    Répondre
  • Loin  6 mars 2014 at 21 h 01 min

    Bonjour,

    Ma question est surement très très conne mais bon, est-ce qu’en régime cétogène les danger de la caséine diminue?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 mars 2014 at 21 h 08 min

      Il n’y a pas de question conne, et oui, le danger potentiel diminue parce qu’au régime cétogène on ne mange plus de céréales donc plus de gluten qui est un gros perturbateur des jonctions serrées intestinales.

      (0)
      Répondre
  • loin  6 mars 2014 at 21 h 12 min

    Ah c est une bonne nouvelle 🙂

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 mars 2014 at 21 h 18 min

      Il faut tout de même faire attention car il n’y a pas de réponse « absolue » pour la caséine, elle est très toxique pour certains (les personnes prédisposées au diabète de type 1 par exemple) mais ne semble pas néfaste pour tout le monde. Le problème c’est que c’est dur de le savoir sans tomber malade.

      (0)
      Répondre
  • loin  6 mars 2014 at 21 h 27 min

    Merci, pour ces complément d info.

    (0)
    Répondre
  • Alexis  8 mars 2014 at 0 h 23 min

    Je ne peux plus accéder à la touche répondre, je me permets de continuer l’échange ici:

    La germination permet l’accroissement de la richesse nutritionnelle alors que la chaleur est l’ennemi des enzymes.
    La cuisson dénature les enzymes des cellules de l’aliment.
    C’est pourquoi je ne trouvais pas d’utilité à cuire à haute température un aliment qui a été germé auparavant.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  8 mars 2014 at 0 h 28 min

      Non, c’est un mythe, les éventuelles enzymes (lesquelles ?) sont de toute façon détruites par l’acidité de l’estomac qui contient de l’acide chlorhydrique, c’est un acide extrêmement puissant capable de dissoudre du métal.

      (0)
      Répondre
      • Alexis  8 mars 2014 at 0 h 47 min

        Merci pour la réponse c’est très intéressant.
        Il va falloir que je potasse encore beaucoup.
        Difficile de démêler la pertinence des informations avec le flux incessant et contradictoire autour de ce sujet (en particulier l’alimentation vivante)

        (0)
        Répondre
  • Alexis  9 mars 2014 at 6 h 16 min

    De manière subjective et informelle, que pensez-vous de l’alimentation vivante dans sa globalité?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  9 mars 2014 at 14 h 56 min

      Tout dépend comment on définit « alimentation vivante » et quels bénéfices on lui attribue. Mais s’il s’agit de manger plus de fruits et légumes et de faire germer ses céréales ou légumineuses pour diminuer la présence des antinutriments, il est évident que c’est meilleur pour la santé qu’un régime occidental classique.

      (0)
      Répondre
      • Alexis  9 mars 2014 at 16 h 12 min

        Alimentation vivante= manger cru.
        Je préférerais m’orienter vers une alimentation partielle avec 50/50 cru et cuit.
        Merci pour votre réponse Julien

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  9 mars 2014 at 16 h 20 min

          C’est un des thèmes de mon prochain livre. Vous y découvrirez que les dernières recherches indiquent que l’homme faisait cuire ses aliments il y a déjà 2 millions d’années et que la cuisson augmente la biodisponibilité des calories. Les personnes qui ne mangent que du cru sont d’ailleurs généralement très minces, ce qui n’est pas très adapté pour ceux qui veulent développer de la masse musculaire ou de la performance en force.

          (0)
          Répondre
          • Alexis  9 mars 2014 at 19 h 23 min

            Merci pour les éclaircissements
            Bon dimanche

            (0)
  • tompouce  9 mars 2014 at 15 h 08 min

    bonjour julien j ai achète ton livre que je trouve très intéressant a ce jour je m oriente plus dans les protéines végétales mais comme écrit plus haut tu as l air de penser qu elles ne sont pas très bonnes a cause des lectines. aujourd hui tu réponds que si les céréales ou légumineuse sont germes cela diminue les antinutriments. a priori les proteines sun warrior par ex sont germées mais reste cru donc y a t il un reel danger de consommation d après toi ???
    je ne suis pas un pro en ce domaine et je cherche des explications merci d avance pour ta réponse et pour ton travail que tu partages.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  9 mars 2014 at 15 h 14 min

      Bonjour Tom,
      Je récapitule concernant les antinutriments : la germination diminue les niveaux d’acide phytique ce qui permet de mieux absorber les vitamines et minéraux mais d’un autre côté elle augmente les teneurs en lectine, des protéines qui sont impliquées dans la survenue de différentes maladies auto-immunes. Dernier problème pour le riz complet germé : il contient naturellement très peu de phytase (c’est l’enzyme qui dégrade l’acide phytique pendant le processus de germination) ce qui fait que la germination est peu efficace pour éliminer l’acide phytique alors que ce n’est pas le cas avec les légumineuses.
      Je vais prochainement mettre à jour cet article pour être plus complet et proposer plus d’alternatives saines.

      (0)
      Répondre
  • tompouce  9 mars 2014 at 15 h 23 min

    merci bcp pour ta réponse oui si tu peux nous éclaire un peu plus sur ce type de protéines ça serai très sympa merci d avoir répondu même un dimanche !!! bonne journée a toi.

    (0)
    Répondre
  • Alexis  10 mars 2014 at 13 h 20 min

    Bonjour Julien,

    Merci encore pour ces eclaircissements sur les lectines.
    En parlant plus concrètement, une marque comme SunWarrior propose deux produits entièrement bio que je prends dont voici les ingrédients.
    #1: Protéine de grain de riz brun entier cru germé et bio-fermenté, réduit en poudre à froid
    et
    #2: Protéines de pois crus, de canneberge crue et de chanvre cru, graisse de noix de coco

    Plus simplement si on suit ce que vous dites, le premier produit est potentiellment dangereux pour la santé?
    En ce qui concerne le deuxième, il n’y a pas eu de germination donc si je comprends bien:
    L’acide phytique n’a pas été enlevée. Qu’en est-il de la possibilité de présence de léctines dans ce produit?
    Les deux produits utilisent un système d’extraction à froid.

    Bref ces produits sont-ils dangereux selon vous?

    Un grand merci

    (0)
    Répondre
  • Alexandre  13 mars 2014 at 8 h 15 min

    Bonjour Julien,

    Merci pour votre travail quotidien, je souhaiterais avoir votre avis sur les protéines de blancs d’oeufs bio qualité nutrimuscle.
    Je sais qu’elle ne remplacera jamais un oeuf entier, mais est elle néfaste ou on peut vraiment la consommer sans craintes ? (tjs en privilégiant tant que possible une alimentation solide)

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  13 mars 2014 at 11 h 07 min

      Bonjour,
      Pas de problème si on n’est pas allergique aux oeufs.

      (0)
      Répondre
  • massinissa  19 mars 2014 at 14 h 52 min

    bonjour Julien,
    Tes articles sont pour moi comme l’oxygène, car je me suis déjà rendu compte que ce consommes des œufs progresse mieux, ma question : est ce que c’est possible de diminuer l’effet du déséquilibre omega6/omga3 des œufs d’élevage, avec l’huile de poisson riche en omeaga 3? je veux lire ton livre mais comme je suis d’Algérie, je ne saï pas ou l’acheter,

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  19 mars 2014 at 21 h 02 min

      Bonjour, cela peut compenser partiellement seulement car il y a de l’acide arachidonique dans ces produits, un oméga-6 qui donne directement des prostaglandines inflammatoires. De plus les apports en vitamines et en choline c’est moins bons et les poules sont malades. Des oeufs bios ne coutent pas cher, il faut éviter les premiers prix. Pour mes livres vous pouvez tous les acheter via amazon.fr, la livraison se fait partout dans le monde.

      (0)
      Répondre
  • YOUNES BENAMEUR  19 mars 2014 at 19 h 18 min

    Bonjour Monsieur Venesson, j’ai 4 questions si vous pouvez y répondre :
    – la whey au réveil c’est également du baratin de part de les vendeurs de protéines (pour eux au réveil le catabolisme est très présent)?
    – j’aimerais prendre de moins en moins de protéine en poudre. Mais dans votre livre vos dite clairement qu’il faut 4 facteurs (dans la partie post training) notamment le fait que la protéine doit être digéré rapidement et que l’insuline doit atteindre un certain seuil. Dans ce cas là, la whey n’est pas supérieur à du solide (whey éléve plus l’insuline que les aliments solides et elle digéré plus rapidement).
    – prendre un repas solide d’accord après. la prise de leucine avec est-elle obligatoire?
    – en pré-training, vous suggèrer une collation 30 minutes à 1 heure avant? pensez vous que cela est possible avec un repas solide sans entraver la digestion (je pense que même avec des protéines maigre, la digestion est entravé).

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  19 mars 2014 at 21 h 11 min

      Bonjour,
      – Oui la whey au réveil est du baratin marketing. Le simple fait de manger suffit à stopper le catabolisme (qui n’est de toute façon pas très important pendant la nuit à cause de la montée de notre hormone de croissance !)
      – Après l’entrainement je dis aussi que le pic d’insuline se produit à une intensité suffisante lorsque la quantité de protéines est suffisante. Cela veut dire que si vous mangez 200 gr de poulet, vous avez largement assez de protéines pour provoquer le pic d’insuline nécessaire. Aucune étude n’a comparé les effets de la whey aux effets du poulet après l’entrainement car cela ne serait pas intéressant pour le commerce si on disait « le poulet est plus efficace que nos protéines en poudre ! » mais je pense que c’est bien le cas : les aliments solides donnent de meilleurs résultats dans la pratique.
      – Avant l’entrainement pour ne pas gêner la digestion il faut faire un repas léger et/ou diminuer l’apport en fibres. Par exemple dans mon cas je mange toujours un filet de maquereau avec 100 gr de riz blanc juste avant ma séance, je peux m’entrainer 30 minutes après ce repas sans aucun problème. A chacun d’écouter son corps et de voir ce qui est le plus adapté à sa sensibilité d’estomac.

      (0)
      Répondre
  • Younes Benameur  20 mars 2014 at 0 h 32 min

    – Merci de votre réponse pour la 1ère question, je me doutais de cet aspect. Même les pros ne font pas ça.
    – Merci de votre réponse. Donc si j’ai bien compris il n’y a pas une nécessité d’avoir une protéine immédiatement à la fin de l’entrainement? Je vais néanmoins garder mes 40gr de whey isolat question pratique (le temps d’arriver chez soi et de se doucher et de préparer à manger il se passe pas mal de temps). Néanmoins, je vais appliquer vos conseils en prenant dans le repas qui suit 2oeufs entiers + 100gr d’escalope de dinde.
    La whey me permettra de faire l’augmenter mon apport en protéines en jours ON par rapport au jour OFF.
    – D’accord, merci pour la dernière question.

    – Je souhaiterais également réagir sur cette article sur la prise de protéines avant de se coucher. Sur Facebook, vous avez clairement indiquer que cela est du baratin. Je suis entièrement d’accord avec vous. Mais comme (et vous avez raison de le faire) vous parler pour une population générale soucieuse de leur santé et voulant augmenter leur masse musculaire en même temps, je pense qu’il y a un point peut être à préciser de votre part.
    Si (ce n’est pas mon cas pour l’instant) on fait des compétitions et qu’on essaye de mettre toutes les chances de notre coté, cette prise avant de se coucher reste-elle quand même inutile, même pour les compétiteurs naturels.
    Ps : à la place de la caséine, l’egg protéine peut faire l’affaire?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  20 mars 2014 at 11 h 41 min

      Si, une protéine est nécessaire après l’entrainement mais pas forcément de la poudre, c’est tout.
      Ce qui compte pour les protéines c’est d’avoir un apport suffisant dans la journée. Si l’apport est suffisant alors en prendre avant de se coucher ne sert à rien.

      (0)
      Répondre
  • Romain J.  20 mars 2014 at 10 h 39 min

    Salut Julien,

    Après lecture de l’article je compte remplacer ma Whey, je pense par des tranches de blanc de poulet, par contre la plupart des paquets que je vois sont « dorés au four » , cela ne pose pas de souci ?

    Je me suis rendu compte hier que depuis 1 mois et demi je consommais de la whey périmé enfin du moins la BBD était du 1/14 alors je sais pas si cela correspond à la date de péremption ou pas mais dans ce cas, c’est grave docteur ? J’ai bien évidemment arrêté d’en prendre aujourd’hui ^^

    Mes collations actuelles sont whey et avoines , j’en ai un peu marre de l’avoine, je voulais me faire un sandwich pain de mie complet avec blanc de poulet et tomate mais le pain complet j’ai regardé la composition et s’est de la vrai merde … Avec quoi je peux faire mes sandwich ?

    Sinon petite question, dans la phrase « En revanche, si vous mangez du blé, des pâtes, du pain, des patates, de la caséine alors votre intestin est une vraie passoire ou est entrain de le devenir et dans ce cas mon conseil est d’éviter totalement la whey. »
    Quand tu dis les pâtes c’est les blanches ou cela inclus les complètes et semi complètes ? Si oui, c’est mieux de consommer riz, quinoa que pâtes, semoules même si elles sont complètes ou semi complètes ?

    Merci beaucoup 🙂

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  20 mars 2014 at 11 h 44 min

      Bonjour,
      Quand je parle de pâtes, ça ne change rien qu’elles soient complètes ou non. Cet article a été écrit pour les lecteurs de mon dernier livre « Gluten, comment le blé moderne nous intoxique », je vous conseille de le lire si vous voulez bien comprendre quel est le problème, s’il vous concerne et quoi faire : http://www.amazon.fr/Gluten-Comment-moderne-nous-intoxique/dp/2365490433/

      Pour le blanc de poulet en tranches, c’est un produit industriel, bourré de sel et fabriqué avec de la viande de mauvaise qualité, issue d’animaux élevées en batteries, bourrés d’antiobiotiques et le plus souvent malades… Personnellement je n’en mangerais pas.

      (0)
      Répondre
      • Romain J.  20 mars 2014 at 12 h 27 min

        Merci de ta réponse, donc vaut mieux manger riz quinoa entre autre 🙂

        Que peux-tu me conseiller comme collation pour remplacer la poudre ? sachant que je suis amener à aller chez des clients etc donc faire une collation genre riz, escalope me semble difficile 🙂

        Sinon concernant la BBD de la protéine de chez MyP*ot en l’occurrence un risque d’en avoir consommé après cette date ?

        Concernant le livre sur le gluten je comptais me le procurer justement après avoir relu la nutrition de la force 🙂

        Merci

        (0)
        Répondre
  • Lion'l  20 mars 2014 at 12 h 36 min

    Bonjour,

    J’ai une question un peu hors sujet.

    Les noix (noisette, amande, noix de Grenoble, cacahuète…) posent-elles problème pour un intestin fragile, perméable (sensible au gluten)avec les lectines qu’elle peuvent contenir?
    Faut-il les éviter malgré les richesse en minéraux?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  20 mars 2014 at 12 h 45 min

      Oui ça peut poser un problème chez les personnes sensibles. Je donne une méthode pour bien les préparer dans mon nouveau livre « Nutrition Paléo pour les sportifs ». Mais si tu es impatient tu dois pouvoir trouver des infos sur d’autres sites internet en attendant.

      (0)
      Répondre
  • Massinissa  20 mars 2014 at 12 h 36 min

    merci Julien pour tes réponse, l’acide eicosapentaénoïque (EPA)qui est présent dans l’huile de poisson élimine l’acide arachidonique, n’est ce pas ?

    (0)
    Répondre
  • Lion'l  20 mars 2014 at 12 h 47 min

    Un nouveau livre, j’ai hâte de pouvoir l’acheter, peut-on avoir le sommaire.

    Merci pour la réponse.

    (0)
    Répondre
  • YOUNES BENAMEUR  20 mars 2014 at 15 h 18 min

    Merci de votre réponse, hâte d’acheter votre nouveau livre. Encore quelques questions à vous posez si vous avez le temps de me répondre :
    – le peptopro en place de la whey en post-training, si on a les moyens, est-ce une bonne idée ou bien au contraire nos intestins ne vont pas trop apprécier ceci)? 40gr de peptopro est supérieur à 40gr de whey en terme d’anabolisme?
    – Pour les oeufs entiers c’est obligatoirement après l’entrainement? (je prend 3 oeufs entiers au petit-déjeuner).
    – Le problème du solide en post c’est que d’après ce que j’ai compris après l’entrainement, il ne faut pas trop laisser de temps entre la fin de l’entrainement et la prise de protéines, d’où la « nécessité » de la poudre (avec la poudre immédiatement après l’entrainement tu peux avoir tes protéines contrairement à du solide).
    – le repas d’après-entrainement doit-il être agrémenté de leucine même si il comporte une bonne quantité de protéines (dans l’optique qu’en post-training je prenne du solide)?
    – faites-vous des consultations privés, si oui, comment vous joindre?

    Merci d’avance de votre réponse.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  20 mars 2014 at 18 h 23 min

      Il ne faut pas se poser autant de questions : si je n’ai pas parlé de certaines choses c’est parce que ce n’est pas utile. Par exemple je parle du PeptoPro mais je ne dis pas que c’est bien après l’entrainement.
      Pour les œufs regardez les exemples dans le livre.
      Pour le temps du repas après l’entrainement est-ce que vous pensez que vous ne progresserez pas si vous mangez 30 minutes au lieu de 5 minutes après l’entrainement ?

      (0)
      Répondre
  • Lion'l  20 mars 2014 at 15 h 24 min

    Vivement, car on est assez pauvre en livre avec une approche paléo.

    Une petite dernière: retrouve t-on des lectines dans les huile (olive, noix,beurre, graisse animale..)?

    (0)
    Répondre
  • Anthony  20 mars 2014 at 17 h 12 min

    Bonjour Julien, nous parlons de l’importance de l’augmentation du cholesterol en post-traing, nous sommes d’accord via le jaune d’oeuf de bonne qualité.
    Que pensez du lait entier pour l’effet sur la synthèse des protéines?
    Voilà l’étude: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1…,f1000m,isrctn

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  20 mars 2014 at 18 h 24 min

      Je ne sais pas, je ne considère pas le lait comme un aliment bon pour la santé.

      (0)
      Répondre
  • Anthony  21 mars 2014 at 11 h 17 min

    Ma question était tourner sur son effet anabolisant post entrainement et l’effet sur la synthèse des protéines, a t’il était prouvé ou est-ce une étude isolée financée par l’industrie des produits laitiers ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  21 mars 2014 at 13 h 53 min

      Je ne sais pas votre lien ne fonctionne pas.

      (0)
      Répondre
  • YOUNES BENAMEUR  21 mars 2014 at 14 h 57 min

    Bonjour Monsieur Venesson,

    Merci de votre réponse.
    – Pour le peptopro c’est pourtant écrit sur votre livre dans la partie « après l’entrainement » (vous privilégiez la whey dans un but financier).
    – Pour les oeufs, je vais à peu près tous les exemples de votre livre, il n’y pas d’obligation à en prendre après l’entrainement spécifiquement. Ais-je raison?
    – est-ce que vous faites des consultations privés pour particulier. Merci d’avance de votre réponse.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  21 mars 2014 at 15 h 02 min

      Il vaut mieux prendre du PeptoPro pendant l’entrainement.
      Oui pour les œufs.
      Non je ne fais pas de consultations pour les particuliers.

      (0)
      Répondre
  • Fabien  21 mars 2014 at 15 h 47 min

    Bonjour Julien, je possède les livres « nutrition de la force, gluten et assiette de la force », qui au passage m’ont beaucoup aidé pour structurer mon alimentation, pour optimiser ma progression musculaire et à l’amélioration de ma santé.

    Cependant j’ai quelque questions à te poser :

    1 : Je souhaite arrêter la whey au profit de la protéine de blanc d’oeuf bio de chez Nutrimuscle. Est-ce un bon choix en sachant que je mange 3 oeufs durs fermiers (bio) tous les matins ?

    2 : Comme le dit ton article sur le sucralose, ça peut être dangereux, les quantités administrés dans cette protéine (gout chocolat) représentent t’elles selon toi un réel danger ?

    3 : Le mix Protéine d’oeuf bio + sarrasin bio en poudre est t’il un choix de qualité pour compléter son apport protidique et calorique pour régime hypocalorique et hypercalorique ? (en modulant le dosage du sarrasin en fonction des objectifs)

    Merci d’avance, continue comme ça, vivement ton prochain livre !!!

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  21 mars 2014 at 17 h 17 min

      Bonjour,
      1. Je ne vois pas de lien entre le fait de manger des œufs entiers et le fait d’acheter de la protéine d’œufs? Qu’est-ce qui vous pose problème?
      2. Je n’en sais absolument rien
      3. Oui

      (0)
      Répondre
      • Fabien  21 mars 2014 at 17 h 31 min

        1 : Aucun, je voulais juste savoir si une « overdose » d’oeufs était possible ? Et donc de ne plus supporter l’oeuf à la longue…

        2 : En fait la méthode la plus saine serait de prendre cette protéïne « nature » et d’y ajouter du Van Houten ? Même si je pense que ce ne sera pas aussi bon au gout 😉

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  21 mars 2014 at 17 h 37 min

          Non mais on peut développer des allergies à n’importe quoi avec le temps, pour des raisons variées mais qui n’ont rien à voir avec la fréquence de consommation de l’aliment.

          (0)
          Répondre
    • Julien V.  21 mars 2014 at 17 h 16 min

      On ne peut pas conclure grand chose de cette étude qui compare un produit laitier à d’autres produits laitiers. Si l’étude avait comparé du produit laitier à des œufs ou du poisson, là ça aurait été intéressant…

      (0)
      Répondre
  • Malet  26 mars 2014 at 23 h 30 min

    Bonsoir Mr.Venesson

    Tout d’abord merci pour cet article.

    J’aurais quelques questions,dans l’idéal il serais donc bon de mangez solide après l’entrainement de préférence des œufs entiers bio ? Jusqu’à présent l’on m’a toujours dit de prendre un shaker de whey après l’entrainement si je ne mangé pas dans l’heure après l’entraînent hors je constate qu’il est possible de le remplacer par des œufs sauf si pas le choix a se moment la, utilisé de la whey sous sa forme hydrolysée la forme qui présente le moins de risques pour la santé si je comprend bien ? Il en et de même lorsqu’il m’était possible je mangeais solide lors de mes collations ou de la whey lorsque j’étaie en déplacement et qu’il m’était impossible de faire autrement je vais passé sous sa forme hydrolysée suite a vos conseil.

    Merci encore.Bonne soirée à vous.

    (0)
    Répondre
  • Alexis  28 mars 2014 at 23 h 50 min

    Bonsoir Julien,

    Je me permets de rebondir sur la collation que vous prenez avant le sport dont vous parlez un peu plus haut, je vous cite:
    « Par exemple dans mon cas je mange toujours un filet de maquereau avec 100 gr de riz blanc juste avant ma séance »

    Je pensais qu’il ne fallait jamais mélanger une protéine animale avec une céréale/féculent pour la digestion?
    J’ai toujours entendu ca..

    Quel est votre point de vue sur la question?

    On en parle un peu partout lorsqu’on cherche un peu à connaitre les associations alimentaires.

    Voici un lien qui en parle: http://www.fitnext.com/blog/pourquoi-ne-faut-il-pas-melanger-viandes-feculents/

    Merci beaucoup

    Alexis

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  29 mars 2014 at 0 h 50 min

      Cela fait partie des vieux mythes de la nutrition qui trainent sur le net mais qui n’ont aucune réalité scientifique. On peut s’en rendre facilement compte en ouvrant n’importe quel ouvrage de médecine sur le fonctionnement du système digestif : il est vrai que les protéines se digèrent dans l’estomac (acide chlorhydrique, très acide) mais juste après l’organisme déverse du bicarbonate pour bloquer l’acidité ce qui permet ensuite de démarrer la digestion des glucides. Il faut bien se rendre compte que si nous n’étions pas adaptés à digérer protéines et glucides en même temps nous serions morts depuis des millions d’années puisqu’il y a toujours des protéines dans tous les aliments : fruits, légumes, légumineuses, céréales, etc. Et toutes ces protéines, qu’elles soient animales ou végétales se digèrent au même endroit. Même chose pour les glucides. Si vous voulez comprendre la nutrition du sportif et le fonctionnement du corps humain je vous conseille de lire mon livre « Nutrition de la Force », il y a d’ailleurs un chapitre qui parle de cela : http://www.amazon.fr/Nutrition-force-Julien-Venesson/dp/2916878750/

      (0)
      Répondre
  • Alexis  29 mars 2014 at 10 h 17 min

    Merci Julien

    (0)
    Répondre
  • Alexis  29 mars 2014 at 10 h 32 min

    Pour revenir sur ce sujet, il ne semble pas que l’association protéine animale et féculent soit létale pour l’homme mais simplement qu’il engendre des problèmes de digestion.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  29 mars 2014 at 11 h 41 min

      Oui j’ai bien compris mais cela devrait poser les mêmes problèmes. Comme je vous l’ai expliqué précédemment, les explications fournies dans votre lien ne sont pas scientifiques et sont illogiques. Vous pouvez suivre mon conseil d’ouvrir un livre pour vous en rendre compte par vous-même.

      (0)
      Répondre
      • Alexis  29 mars 2014 at 17 h 08 min

        Merci encore

        (0)
        Répondre
  • Alain B  29 mars 2014 at 12 h 51 min

    Bonjour Julien,

    A votre avis consommer 1 à 1.4g proteine par kilo peut il abimer les reins ? Afin de préserver ses derniers vaut il mieux prendre des protéines végétales ?
    j’ai lu récemment une étude comme quoi une forte consommation de protéines n’altèrent pas forcément les fonctions reinales ?
    quel est votre opinion ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  29 mars 2014 at 13 h 01 min

      Bonjour,

      Depuis l’existence même de la médecine moderne aucune étude n’est parvenue à montrer que les protéines pouvaient être dangereuses pour la santé ou pour les reins. Il n’y a qu’un seul cas où les apports en protéines doivent être réduits c’est en cas d’insuffisance rénale mais il s’agit d’un cas pathologique. J’avais déjà écrit un article sur cette question avec plusieurs références scientifiques listées en fin d’article et librement consultables qui confirment mes affirmations : http://www.nutriting.com/actu/les-regimes-hyperproteines-seraient-sans-danger-pour-les-reins/
      Sur le plan de l’évolution cela se comprend parfaitement : l’homme a eu des apports carnés très importants pendant ces 2 derniers millions d’années : si cela détruisait les reins nous n’aurions pas survécus, tout simplement !

      (0)
      Répondre
  • lion'l  29 mars 2014 at 20 h 45 min

    Quand on lit les étude sur les besoin en protéine, certaine conseil 0,8gr/kg d autre jusqu’à 1,5gr/kg voir 2gr/kg.

    Comment savoir si se n est pas le lobbying des industries laitieres et carné (porc, boeuf, volaille, oeuf, poisson…) quo est derrière ces études à recommandations haute en protéine.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  29 mars 2014 at 21 h 03 min

      0,8 gr/kg ce sont les recommandations de l’OMS pour les sédentaires. C’est considéré par les chercheurs comme l’apport minimal nécessaire pour maintenir la masse musculaire et le fonctionnement normal du corps humain. Concernant le lobby, il n’est pas très important chez les sportifs en dehors des produits laitiers car personne ne vend de protéines de poissons en poudre et cela représente un marché très faible comparativement à la population générale. Et pour les besoins optimums pour les sportifs j’en parle dans « Nutrition de la Force » mais si tu veux les références scientifiques et toutes les données en détail elles seront dans mon prochain livre « Nutrition Paléo pour les sportifs ».

      (0)
      Répondre
  • lion'l  30 mars 2014 at 1 h 57 min

    Oui je verrai lors de la sortie du livre. Mais l industrie des protéines en poudre laitière c est des milliards d euro par an et celle de la viandes des dizaines de milliards d euro détenu par quelques que gros groupe mondiaux.

    Et j ai remarqué que lorsque je me rapprochait d un conso de protéine de 1,5gr/kg ça me donnais une odeur corporel très très forte, chose que je n ai pas avec 0,8 a 1gr/kg.

    C est peut-être un cas personnel mais j’interprète la forte odeur corporel comme un indicateur d une consommation de protéine, qui depasserai les capacités d assimilation de mon corps?

    (0)
    Répondre
  • Jérôme  7 avril 2014 at 12 h 40 min

    désolé….je voulais dire attitude

    (0)
    Répondre
  • YOUNES BENAMEUR  30 avril 2014 at 23 h 42 min

    Bonsoir Monsieur Venesson,

    J’ai deux questions à vous poser.

    – Si on consomme de la caséine et qu’on a un taux de calcium dans le sang normal, il n’y a donc pas à s’inquiéter et la prise peut se prolonger?
    – Une prise de whey à jeun pendant plusieurs années peut-elle amené à un diabète de type 1?
    – Les études suivantes concernant l’intérêt de protéine avant de se coucher ne pont sérieuses, selon vous?
    http://www.nutrimuscle.com/forum/viewtopic.php?p=83330#p83330
    http://www.nutrimuscle.com/forum/viewtopic.php?p=66859#p66859

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  1 mai 2014 at 8 h 59 min

      Bonjour, je vois trois questions : )
      – Il n’y a pas de rapport net entre calcium alimentaire et calcium retrouvé dans le sang
      – Cela dépend de beaucoup de facteurs dont l’ensemble de l’alimentation et des facteurs génétiques
      – Non

      (0)
      Répondre
  • Julien  9 mai 2014 at 12 h 04 min

    Bonjour Julien,

    Un grand merci, c’est à la lecture des tes écrits que j’ai peu à peu mis toute ma famille sur la voie d’une alimentation plus saine, et ai découvert d’autres personnes qui défendent la même cause que toi, comme le professeur Joyeux par exemple. Ma mère est atteinte de polyarthrite rhumatoïde, et jamais un des 4 rhumatologues qui l’ont suivie ne lui ont parlé de l’alimentation (laitages et gluten). J’ai déjà tes deux ouvrages (force et gluten) et suis impatient de lire celui sur la nutrition paléo pour sportifs, étant très intéressé par les travaux du Dr Seignalet.

    Je pratique la musculation depuis des années, et j’ai du mal à mettre en pratique une seule de tes recommandations : la prise de protéines une h avant l’entraînement, sachant que je m’entraîne le midi au travail. Sans utiliser de poudres, je me suis mis aux oeufs bio (2), durs, cuits la veille pour côté pratique + une banane. Idem pour le repas post entraînement (comprenant 3 oeufs).

    Qu’en penses-tu ? Un autre aliment aussi facile et pratique peut-il remplacer l’oeuf « dur », si le fait de le manger dur n’est pas bon ?

    Merci d’avance !

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  9 mai 2014 at 12 h 20 min

      Bonjour Julien et merci pour ton soutien. Je n’ai pas bien compris : tu t’entraines après avoir mangé ton repas de midi ou juste avant ?

      (0)
      Répondre
  • Julien  9 mai 2014 at 12 h 24 min

    Merci pour ta réactivité. pour être plus clair :
    – 11h30 : 2 oeufs durs et 1 banane
    – 12h30>14h00 : entraînement (muscu / cardio)
    – 14h : repas du midi = 3 oeufs durs ou des filets de sardine à l’huile de colza + des tomates cerise bio + abricots secs et amandes bio + une pomme.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  9 mai 2014 at 21 h 59 min

      C’est bien mais vous pouvez choisir n’importe quelle source de protéines pour avant l’entrainement. A voir aussi si la quantité de glucides est suffisante selon votre objectif.

      (0)
      Répondre
      • Salem  23 juin 2014 at 12 h 18 min

        Bonjour julien je voudrais savoir comment puis je répartir mais calorie dans la journée sachant que je m’entraîne 3 fois/semaine et que mon total calorique est de 2535 kcal/Jour soit 180gr/prot, 135gr/lip et 150gr/glu et savoir aussi si au petit déjeuner je peut consommer des œuf brouillé a hauteur de 4 à 5 œuf, si possible d’avoir c’est renseignement merci

        (0)
        Répondre
  • Aldo  18 mai 2014 at 17 h 52 min

    Bonjour Monsieur,

    Est-il possible que la whey isolat sans arome (en l’occurrence mysprotein) cause une baisse de la libido ? Car c’est l’impression que j’ai eu dans mon cas…

    Merci d’avance

    (0)
    Répondre
  • perrard  2 juin 2014 at 20 h 21 min

    Bonjour Monsieur

    j’ai 15 ans je pratique la musculation en salle depuis 6 mois avec un coach.

    Que penser vous du « Mono-hydrate de créatine » à dose de 5% ?

    Thomas. Jura (39)

    (0)
    Répondre
  • y0nel  30 juin 2014 at 8 h 18 min

    Slt Julien,
    Je souhaite juste savoir ce que tu pense de la protéine de bœuf en poudre??
    Même si je pense que ce n’est pas le must vu que ça n’existe pas en bio (et même le bio j’en doutes quelque fois).

    Merci d’avance

    (0)
    Répondre
  • Frédéric  29 juillet 2014 at 15 h 38 min

    Bonjour,
    L’isolat de whay est acidifiante, je ne sais pas si elle l’est beaucoup. Mais est-ce que les protéine végétale le sont également ?
    Merci.

    (0)
    Répondre
  • Mathieu  6 août 2014 at 19 h 38 min

    salut , je suis un ado de 16 ans je suis un peu maigre.
    je vous demande si je peux prendre des protéines de la whey et si ça ne causera aucun arrêt de croissance vu que je mesure 1 mètre 68 pour 55 kilos j’ai envie de prendre encore quelques centimètres. en vous indiquant que je pratique la méthode lafay je m’entraîne 3 fois par semaine. merci d’avance pour votre réponse je vous serais très reconnaissant.

    (0)
    Répondre
  • Raphaël  11 août 2014 at 1 h 02 min

    Bonjour,

    J’étais prêt à acheter de la Whey (sans trop savoir laquelle) après avoir lu plusieurs parties de « La nutrition de la force ». Mais cet article me fait douter alors que dans le livre, elle fait naturellement partie de plusieurs exemples de menu, que ce soit pour prendre de la force ou sécher. Du coup, je ne comprends plus trop… Mon but est de sécher, je fais du sport 5x/semaine (3x cardio d’1h20 + 2x muscu d’1h20), je fais 1,79m pour 95kg (j’ai perdu 5kg en mai-juin, je suis donc passé de 100 à 95kg). Comme je petit-déjeune sucré (muesli + lait + 100% pur jus, soit 500Kcal de moyenne), et que j’ai un rythme de boulot un peu speed, j’ai du mal d’ingurgiter un bon quota de protéines par jour (je pense être un N2 – N3, donc je pense devoir avaler aux alentours de 170g de protéine/jour). Bref, un shake de Whey chocolat en fin de matinée avant d’aller au sport me paraissait être une super solution. Mais peut-être devrais-je me faire des omelettes plus souvent le midi… Je ne sais pas.

    PS : J’attends « Assiette de la force » qui m’apprendra certainement à cuisiner des plats protéinés (rapidement), et donc m’aidera à trancher en faveur ou défaveur de la Whey dans mon cas.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  11 août 2014 at 11 h 42 min

      Bonjour,
      Comme expliqué dans l’article la mise en garde face aux protéines laitières concernent ceux qui ont des problèmes de santé, des maladies auto-immunes (ou des prédispositions) ou des problèmes de perméabilité intestinale. Ces points n’étaient pas abordés dans « Nutrition de la Force » car ce n’était pas le thème du livre. J’ai donc publié cet article après avoir écrit mon livre « Gluten, comment le blé moderne nous intoxique » qui traite en détail de l’alimentation pour la santé et la prévention des maladies chroniques et qui avait soulevé des questions parmi mes lecteurs sportifs. En espérant que cela vous permettra d’y voir plus clair.

      (0)
      Répondre
      • Raphaël  11 août 2014 at 16 h 28 min

        Merci pour votre réponse. Vous me confirmez donc que je peux prendre un shake de Whey au saut du lit (qui remplacerait certainement mon bol de Muesli + lait), avant d’aller faire du sport, sans que cela ne présente aucun risque ?
        (Je n’ai aucun problème de santé en particulier)

        Pour le reste, je vais achever « Nutrition de la Force » et me plonger dans « Assiette de la force » d’ici quelques jours.

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  11 août 2014 at 21 h 45 min

          Non je ne peux pas vous le confirmer, chaque personne étant différente c’est à vous de voir si votre situation et votre santé laisse penser que les protéines de lait sont totalement sans danger pour vous.

          (0)
          Répondre
  • Raphaël  12 août 2014 at 1 h 18 min

    Bon… j’ai décidément du mal de tout saisir. Le sentiment qui se dégage à la lecture de « Nutrition de la force » est que la Whey constitue une bonne alternative pour ceux qui ne consomment pas suffisamment de protéines via des aliments solides dans la journée. D’ailleurs, comme je l’ai dit, elle est naturellement intégrée à plusieurs menus dans le livre. Là, lire dans la première partie de l’article que « les protéines de lait peuvent provoquer des problèmes de santé graves » puis lire toutes les explications liées aux risques d’augmenter la perméabilité intestinale me laissent perplexe. Bref, entre le livre et ce que je lis ici, je m’y perds totalement.

    Alors comme je ne suis pas médecin pour savoir si ma santé laisse supposer que la whey est sans danger pour moi, je vais m’en passer, ça me paraît beaucoup plus sage.

    Bonne soirée

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  13 août 2014 at 11 h 40 min

      « Nutrition de la Force » a été écrit il y a 5 ans alors que cet article a été écrit cette année. Il y a eu énormément de changements et de nouvelles informations depuis : que ce soit au niveau de la recherche scientifique ou au niveau de mon parcours personnel. C’est ce qui fait qu’avec le temps les articles et les livres s’enrichissent de nouvelles données. Cela n’en fait pas des contradictions pour autant.

      (0)
      Répondre
      • Raphaël  13 août 2014 at 12 h 08 min

        Je comprends bien vos explications. Ceci étant, sur ce point là, je vois une très forte contradiction et non des compléments d’informations au sujet de la Whey. C’est pas grave, je continue de lire le livre mais sans prendre en compte la présence de whey dans les menus.

        (0)
        Répondre
        • Julien V.  13 août 2014 at 12 h 12 min

          Dans « Nutrition de la Force » à la page 104 je déconseille une trop grande consommation de produits laitiers d’une manière générale à cause de risques pour la santé. Je pense aussi qu’il est important de savoir évoluer, de rester informés des dernières recherches et de savoir reconnaître que la science ne donne pas toujours des réponses absolues gravées dans le marbre. Je ne cherche pas à écrire des livres « pour plaire » ou « brosser dans le sens du poil » mais pour aider et informer du mieux que je peux.

          (0)
          Répondre
          • Raphaël  13 août 2014 at 12 h 39 min

            Personne n’a dit que vous écriviez pour ces raisons là. Mais comme la science et ses réponses évoluent, peut-être qu’aujourd’hui il n’y aurait plus de Whey dans les menus proposés dans ce livre. C’est tout ce que je voulais savoir. Donc comme la science a donné d’autres réponses depuis ce livre, je me passe la Whey.

            (0)
          • Julien V.  13 août 2014 at 13 h 03 min

            Il y a probablement plus de gens qui n’ont pas de problèmes avec les protéines de lait que de gens qui ont des problèmes avec ces protéines. Il ne serait donc pas logique de les supprimer pour tout le monde. En revanche dans le livre « Paléo Nutrition » il y a des informations pour une alimentation sans gluten, sans produits laitiers. Comme toujours chaque personne est différente et chaque personne doit s’informer pour choisir ce qui lui correspond le mieux, personne ne peut le faire à leur place.

            (0)
  • YOUNES BENAMEUR  12 août 2014 at 23 h 32 min

    Bonjour Julien,

    Juste pour te dire que depuis que je mange directement après l’entrainement un repas complet composé de 2 oeufs entiers biologique + 100gr de boeuf hachée + 50gr de flocons de sarrasin + lait d’amande, je prend du muscle et je suis moins gras.
    Merci encore une fois à toi.
    Et pour te « rassurer » dans tes propos, sache que même aux Etats-Unis, on a enfin compris l’adage « Vaut mieux prévenir que guérir ».
    https://www.youtube.com/watch?v=4iRSHKOnlPw#t=639
    A 10minutes 30, John explique effectivement que si on prend des glucides + du peptopro pendant, inutile de se surcharger comme un malade avec une whey en post-training. (sa boisson étant constitué de waxy maize + peptopro).
    Merci une fois à toi encore.

    (0)
    Répondre
  • " Le Vieux Mitch "  18 août 2014 at 23 h 52 min

    Bonsoir à vous et tout d’abord merci pour vos conseils qu’il va falloir que j’approfondisse d’ailleurs.
    J’aurais une question svp : je marche tous les 2 jours ( à peu près 25 kms sans trop de dénivellé) et je prépare une rando (ce sera de la moyenne montagne)…
    Je pense à prendre des protéines mais pour la rando j’aimerais savoir à quel moment de la journée ce sera le plus efficace ? le matin, pendant ou après la marche ? et dans quelle proportions ???nous partons en autonomie donc l’alimentation ne sera pas spécialement équilibrée..
    J’ai 61 ans et je pèse 67 kg pour 1.75 mètre…merci de votre écoute et de votre réponse… Michel

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  19 août 2014 at 7 h 07 min

      Bonjour,
      La marche n’est pas un sport qui sollicite profondément les muscles, il n’est pas nécessaire d’avoir une alimentation très riche en protéines pour ce type d’activité.

      (0)
      Répondre
  • " Le Vieux Mitch "  19 août 2014 at 15 h 37 min

    Merci pour la rapidité de votre réponse…à bientôt de vous lire..Michel

    (0)
    Répondre
  • captain  20 août 2014 at 15 h 42 min

    Bonjour, vous pensez donc qu’il n’y a pas de lien entre jaune d’oeuf et athérosclérose ? En consommant 4/jour, certaines études m’interpellent.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  20 août 2014 at 17 h 12 min

      Bonjour, moi je ne pense rien, je me contente de regarder les études scientifiques et toutes celles qui sont réputées comme sérieuses ou publiées par de grands pôles de recherche annoncent qu’il n’y a aucun lien. Vous pouvez retrouver toutes les références scientifiques dans mon dernier livre si cela vous intéresse (Paléo Nutrition).

      (0)
      Répondre
      • captain  23 août 2014 at 2 h 19 min

        Merci pour votre disponibilité.

        (0)
        Répondre
  • " Le Vieux Mitch "  21 août 2014 at 18 h 28 min

    Bonjour Julien et bonjour à tous…
    Une question : j’entends et je lis que (je prends l’exemple de la protéine de blanc d’oeuf) que vous la mélanger avec de l’eau ou du lait.

    Mais : si je met la poudre simplement comme cà, dans une salade, des légumes etc…A telle le même effet si elle n’est pas diluée dans un liquide ? (parce que qu’en fait j’ai du mal à la diluer…et que son goût ne me gêne pas du tout) Merci à l’avance de votre réponse..Michel

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  21 août 2014 at 18 h 32 min

      Bonjour Michel, la protéine d’œuf est déshydratée. Si on la consomme sans la mélanger à un liquide elle va utilisé ceux qu’elle trouvera sur son passage dans notre tube digestif pour se reconstituer. le risque est une constipation et des troubles digestifs.

      (0)
      Répondre
  • " Le Vieux Mitch "  21 août 2014 at 20 h 26 min

    Bonjour Julien, et vraiment merci pour cette réponse rapide…
    Réponse , je trouve, d’une grande importance…Donc je vais la diluer.
    Encore merci…Cordialement… Michel

    (0)
    Répondre
  • Adrien  22 août 2014 at 9 h 15 min

    Bonjour Julien… Ayant grandi dans le bio je suis un peu réfractaire à toutes ces poudres bizarres, avec goût artificiel et édulcorants de synthèses… Est-ce que dans ton livre tu donnes des solutions plus « naturelles » à tous ces compléments ? Quels sont ceux en lesquels on peut avoir confiance ? Glucosamine ? BCAA ? Hum… c’est à s’arracher les cheveux (AH NON NON NON : ils vont être récupérés pour ma créatine… ) ? Ah oui et : combien d’oeufs pour remplacer un shout de 40g de whey post entrainement 🙂 ? Je sais… le livre… je cours l’acheter 😉

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  22 août 2014 at 9 h 58 min

      Oui je parle de ce genre de choses dans mes livres, les compléments ne sont pas forcément indispensables. Un œuf moyen c’est 7 gr de protéines donc il en faut 4 pour l’équivalent de 40 gr de whey par contre il y a des lipides en plus dont il faut éventuellement tenir compte dans le total calorique. A mon avis c’est mon livre « Paléo Nutrition » qui correspondrait le plus à votre état d’esprit.

      (0)
      Répondre
  • Adrien  22 août 2014 at 10 h 04 min

    Merci Julien… et attention avec la trottinette électrique 😉

    (0)
    Répondre
      • Jean François  30 octobre 2014 at 23 h 49 min

        Pour le pluralisme, il est bon d’en trouver en France, Julien!… http://www.eggnergy.com/index.htm Blanc d’oeuf bio et protéines végétales bio. Bravo pour tes articles car ils sont complets. On ne le sait pas assez mais les producteurs Français sont à la pointe de la qualité et de la technologie dans ce domaine…Même dans le bio, il ne faut pas hésiter à acheter Français.

        (-1)
        Répondre
  • Adrien  22 août 2014 at 19 h 28 min

    Merci 🙂

    (0)
    Répondre
  • Adrien  23 août 2014 at 20 h 19 min

    Juste une précision : quelle est l’aminoacidémie de la protéine de blanc d’œuf comparée respectivement à la whey et à la caséine ?

    (0)
    Répondre
  • Clement  2 septembre 2014 at 14 h 17 min

    Je me pose la même question que mon camarade, connait-on l’aminoacidémie des aliments comme la viande et le poisson. Où a t-on une idée du temps qu’il leurs faut pour arriver dans le sang et le temps qu’ils y reste?

    (0)
    Répondre
  • tompouce  3 septembre 2014 at 15 h 11 min

    bonjour julien de mémoire la personne responsable d un site pour ne pas le nommer qui vend des produits sun warrior devais donne son point de vue par apport a ton analyse ??? as tu eu une reponse de sa part merci d avance et bravo pour ton dernier livre

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  4 septembre 2014 at 9 h 44 min

      Oui, le directeur de la marque Sunwarrior m’a contacté après que j’ai publié cet article. Nous avons parlé au téléphone. Il m’a dit que ses produits n’avaient pas les désagréments dont je parle car ses méthodes de fabrication seraient meilleures. Il a ajouté qu’il m’enverrait des échantillons de produits et des fiches de documentation techniques prouvant la supériorité de ses produits. Après cela il ne m’a plus jamais donné aucune nouvelle.

      (0)
      Répondre
  • Mathieu  5 septembre 2014 at 2 h 50 min

    Bonjour julien je vous prie de me répondre
    j’ai 16 ans je fais 1m67 pour 52 kg je viens de abonner dans une salle de muscu alors j’ai acheté un gainer Mass tech, je vous demande si ce dernier ne nuira pas à ma santé ou à ma croissance ( perturbation hormonales )
    merci d’avance !

    (0)
    Répondre
    • Benjamin  11 septembre 2014 at 20 h 42 min

      Bonjour Mathieu, ton gainer est composé de whey (comme la majorité des gainers), donc il présente tous les risques de la whey. Et ces risques sont exposés ci-dessus dans l’article. Bonne muscu !

      (0)
      Répondre
  • Antoine  28 octobre 2014 at 20 h 40 min

    Bonjour Monsieur Venesson,

    Je ne comprends plus du tout cet article.

    En effet, dans votre livre, nutrition de la force, j’ai pu y lire que vous ne déconseillé pas l’apport de whey protéine ou autre caséine, il est même indiqué de prendre ces derniers dans un programme pour sportif intermédiaire, que je suis.

    Ensuite je lis votre article ici disant totalement le contraire.

    Ma question est la suivante : qu’en est-il vraiment ? Ai-je mal compris ? Qu’est ce que je peux prendre sans risque et ne peux pas prendre ?

    Cela fait maintenant un an que je prends des protéines whey, qui sont efficaces bien qu’évidement avec l’apport alimentaire qui suit, mais en ce qui concerne la caséine, je soupsonne celle-ci de faire augmenter ma température corporelle la nuit puisque me réveillant en sueur, j’ai donc arrêté la prise de celle-ci rapidement.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  29 octobre 2014 at 11 h 04 min

      Bonjour, si vous lisez bien « Nutrition de la Force » vous verrez au chapitre du choix des aliments que je déconseille de consommer trop de produits laitiers à cause de risques potentiels. La whey et la caséine sont des produits laitiers. Les risques en question ne concernent pas tout le monde et je ne les connaissaient pas tous en écrivant « Nutrition de la Force » (il y a 5 ans). Cet article est surtout destiné à ceux qui ont lu mon livre « Gluten, comment le blé moderne nous intoxique » et qui sont dans une démarche active et poussée de prévention ou de soin de maladies par l’alimentation. Il n’y a pas de réponse absolue sur ce qui est bien ou mal, il faut adapter en fonction de chacun et aussi de nos convictions personnelles.

      (0)
      Répondre
  • Chris  2 novembre 2014 at 22 h 28 min

    Bonjour Julien,

    Les précédents commentaires sont souvent basés sur une alimentation pour les adultes mais qu’en est-il des poudres pour les nourrissons ?

    Que peut-on donner à ses enfants pour éviter les poudres à base de produits laitiers ?

    Merci
    Cordialement

    (0)
    Répondre
  • le vosgien gaulois  14 décembre 2014 at 14 h 39 min

    bonjour julien:
    jais quelques questions a vous posé sur mon alimentations.
    jais 66ans je pèse 86 kg, pour 1.70m je suis diabétique de type 2. jais commencer à faire du sports en salle cardio training tapis de marche, vélo elliptique,30mn de chaque plus abdos. et tout de suite après musculations. que me conseilleriez vous comme alimentations?
    car après avoir lu sur les posts, que: les pâtes le pommes de terre sont a proscrire ainsi que les produits laitiers. qui sont ma principale source d’aimantations journalière. mon choix est de perdre du poids, et amincir ma silhouette et avoir des triceps a la place des drapeaux et ma bouée avec flotteurs.
    jais lu que si je mangerais 4 œufs serais suffisante en protéines mais esce bien conseillé pour mon type de diabète? si la solution se trouve dans un de vos livre, pouvez vous me le cité svp: poure-je avoir une réponse assez rapidement julien et merci pour votre travaille vous avez bien du mérite, le vosgiens gaulois

    (0)
    Répondre
  • guigui  3 janvier 2015 at 1 h 28 min

    Bonsoir Julien !

    Tout d’abord merci de nous instruire, tout du moins de proposer des outils aux novices pour mieux appréhender ce besoin vital de nous nourrir, qui fait l’objet de tant de convoitise de la part de nos chers industriels extrêmement soucieux de la santé leurs porte-monnaie… euh de notre santé, au temps pour moi…

    De fil en aiguille, en recherchant des réponse à une hypercholestérolémie génétique ainsi qu’à de l’arthrose ( à 25 ans), j’ai abordé des articles de Marc Dupuis, Thierry Souccar etc (excusez l’amalgame s’il existe : il est tard et ma « quête » commence il y a plusieurs années donc les souvenirs de fondent), acheté et lu presque tous les livres de Christophe Carrio, croisé ton « Nutrition de la force » dans le casier d’un collègue, bref je cherche des clefs…! J’ai dévoré Paléo Nutrition, l’ai prêté à mon dealer de produits nutrition sport après qu’il ai ri en voyant ma belle liste de complément pour l’entrainement !! (L carnitine, L citrulline, maltodextrine, peptopro, isolat de whey et bien entendu créapure). S’en est suivi un débat sur le régime paléo, il avait des idées reçues suite à des lectures qui lui ont fait changer d’idée puisqu’il s’apprêtait à acheter ton livre la semaine d’avant. Comme il est plus informé que moi et qu’il possède des connaissances plus étendues, je lui ai ramené ton ouvrage afin qu’il se fasse une idée. Oui je sais l’entrée en matière est un peu longue!
    Du coup, voyant que je tiquais devant ses tarifs (j’avais relevé les tarifs de MyProtein) et que j’étais bien décidé à quand même suivre…

    (0)
    Répondre
  • Riad  4 janvier 2015 at 15 h 55 min

    Bonjour Julien,

    Je viens de passer en full egg prot plein air nutrimuscle, 4shakers par jour + 2 oeufs bio.
    Je garde quelques fois par semaine viande rouge ou poisson.
    Est-ce une meilleure alternative par rapport au filet de poulet premiers prix que j’achetais avant?
    J’ai constaté un peu plus d’acnés depuis, il ne me semble pourtant que l’egg prot permet de l’éviter, je ne consomme plus de produits laitiers.

    Merci pour ton retour.

    (0)
    Répondre
  • Ari  1 février 2015 at 21 h 16 min

    Bonsoir,

    J’ai lu récemment que les apports en protéines ne devaient pas être trop importants après un entrainement de course à pieds pour éviter de rendre l’organisme acide (en plus de l’acide déjà provoqué par l’effort), que penser des poudres, des boissons, compléments … contenant des protéines et que l’on nous vend comme à prendre après l’entrainement pour mieux récupérer ?

    Merci

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  2 février 2015 at 13 h 28 min

      Bonjour,
      C’est une vision un peu simpliste de l’équilibre acido-basique du corps humain, celui-ci ne se régulant pas sur une échelle de temps si courte : l’organisme peut stocker les bases des aliments pour les utiliser contre les acides plus tard. Une bonne nutrition doit donc permettre de terminer son sport en ayant des minéraux basiques en réserve, ce qui permet donc de manger suffisamment de protéines pour optimiser la progression. Si vous souhaitez plus d’information sur la nutrition des sports d’endurance, c’est dans mon livre « Paléo Nutrition ».

      (0)
      Répondre
  • JuJu  12 février 2015 at 18 h 00 min

    Bonjour julien, j’aurais quelque question a vous poser.

    Les glucides en poudre( flocon de sarrasin etc) en terme de collation sont elle bien ? et non dangereuse ?

    Et c’est quoi en realité la peptopro ? les avantage et inconvénients ? est elle dangereuse pour notre santé ?.

    Merci pour vos conseille.

    (0)
    Répondre
  • Fred  2 mars 2015 at 11 h 54 min

    Bonjour Julien,
    je viens de finir ton livre « nutrition de la force ».
    Je m’inspire également fortement de tes recettes dans l’assiette de la force.
    Voila c’est déjà pour te dire merci pour ton travail 😉

    Par ailleurs, je cherche à améliorer mes performances tout en optimisant ma santé. J’ai pour cela supprimer la whey protein, je remplace mon post training par ta recette pancake banane (j’en fais une omette pour gagner du temps).

    Ma question est la suivante et porte sur les BCAA. Je souhaiterai l’utiliser avec la méthode de rudy coia (10 g pendant l’entrainement) car visiblement le corps utilisent ces 3 acides aminés pendant l’entrainement.
    Comme j’ai entendu dire que même si les bcaa sont présents dans l’alimentation naturelle, on est sur une quantité relativement faible et ne répond donc au besoin du corps pendant l’entrainement.
    Y’a t-il contrairement à la whey aucun danger à consommer du BCAA pour la santé ? Il n’y a vraiment aucune alternative d’alimentation solide à prendre pendant l’entrainement afin de substituer les bcaa ?
    J’entend danger par la whey du fait que ce soit du lait de vache.

    Merci par avance
    Fred

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  6 mars 2015 at 10 h 41 min

      LES BCAA ne présent pas les même inconvénients car ce sont des acides aminés libres.

      (0)
      Répondre
  • k.mika.z  22 mars 2015 at 3 h 35 min

    Bonjour super article, question que penser de la proteine sérique native
    (Style apurna) bon ou à jeter merci Pour ton travaille.sportivement mika

    (0)
    Répondre
  • nicolas  23 mars 2015 at 17 h 20 min

    bonjour que pensez vous du lait fermenté type ribot comme source de protéines? contient il du lactosérum « vivant » ?

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  24 mars 2015 at 1 h 19 min

      Le lactosérum est une protéine. Les protéiens n’ont pas de système nerveux, pas de réflexe, elles ne peuvent donc pas être considérées comme « vivantes ».

      (0)
      Répondre
  • Matt  24 mars 2015 at 23 h 01 min

    Bonjour Julien,

    J’ai lu l’article + tous les commentaires. Et je compte bien m’acheter « nutrition paléo » !

    Si vous pouviez lire mon aventure ci-dessous et apporter votre point de vue. J’ai besoin de me lacher face à une situation et des professionnels incroyables !

    J’ai 37 ans, mesure 1m88 pour 77kg. Non buveur, non fumeur, Ancien pratiquant de muscu.

    J’était donc ce 17/12 assis sur ma chaise au boulot, saisissant des factures quand soudain une douleure de type inflammatoire de faible intensité survient au niveau intercostal côté droit. 3-4 cm dessus du téton. Douleure diffuse, profonde, impossible à localiser précisément.
    2h plus tard, la douleure avait gagnée en intensité.
    Le soir elle était horrible. J’ai rien fait, et elle est venue comme çà !

    Je vais voir le docteur. Radio des poumons qui de donne rien. Tant mieux.
    Je vais voir le docteur. Scanner qui ne donne rien. Tant mieux. Le médecin de l’hopital me dit que ca peut être cartilagineux. Rien de grave, vous pouvez faire du sport.
    j’ai une douleure qui m’handicap comme pas possible au qutidien et je peux faire du sport. Super…j’ai choisi de ne pas prendre le risque d’aggraver le problème.

    1 mois passe, la douleure est toujours là, faisant les montagnes russes, jouant avec ma patience. Me laisse tranquille la nuit et le matin. Et m’assasine l’après-midi et le soir. C’est pas faute de maximiser constamment le repos. Coudes posés sur un support pour que ca ne me lance pas.

    2 mois passent, la douleure est toujours là. handicapante au quotidien. Des amélirations…

    (0)
    Répondre
  • Matt  24 mars 2015 at 23 h 02 min

    –> suite

    Je prends mon mal en patience, et me dit que ca va bien finir par partir. Tout le monde me disant que c’est pas grave.

    3 mois passent et la douleure ne veut pas me quitter. Mais qu’est-ce que je peux faire d’autre ?? j’ai pratiquement tout fait, y’a rien qui marche !!! Mais qu’est-ce que j’ai ???

    Le 19/03, ma compagne me propose d’arrêter les yahourts. Je la regarde et je lui dit, tu est serieuse ? tu veux que j’arrête ma drogue !? (4-5/ jours)

    Le 19/03, je décide d’arrêter toute prise de produit laitiers. NET. fromage rapé, yahourt, lasagnes. Tout ce qui est fait avec du lait. FINI ! . Le choc alimentaire est énorme. Mais ca ne m’impressionne pas. La guérison d’abord !

    Le 21/03, je n’en crois pas mes yeux, une amélioration notable se présente. Pincez-moi je rêve !!

    Le 24/03 ce jour : , je n’ai presque plus mal , incoryable !! j’ai quand même des douleures qui reviennent si je sollicite beaucoup le bras droit. Mais rien de comparable avec ce que j’avais.

    Que faut-il en conclure Julien ?
    A l’heure actuelle, je ne sait toujours pas ce que j’ai.

    1) Est-ce que j’ai réellement une douleure intecostale suite à un mauvais mouvement, entretenue par l’inflammation causée par les produits laitiers ? Ou bien est-ce de la pure inflammation causée par les produits laitiers ?

    2) est-il possible d’avoir pû développer de l’artithe ou toute autre maladie inflammatoire au niveau intercostal ?

    3) avant l’arrêt des produits laitiers, j’avais mal au bas du dos quand je me baissait et presque bloqué quand je me relevait…

    (0)
    Répondre
  • Matt  24 mars 2015 at 23 h 04 min

    –> suite et fin

    3) avant l’arrêt des produits laitiers, j’avais mal au bas du dos quand je me baissait et presque bloqué quand je me relevait. Après l’arrêt, j’ai quasiment plus auune de douleures en me baissant et en m’abaissant !
    qu’est-ce donc cette douleure ? arthrose ?

    4) j’ai le bout de l’index qui picote. Et quand j’appui dessus ou quand je le tends, ca me lance assez fortment ! ces picotement ont tendance à se déplacer lentement vers l’extrémité du doigt. Comme si ils voulaient sortir. La gêne dure depuis 5-6 jours avec déplacement vers l’extrémité. Qu’est-ce donc ce truc ??

    5) faut-il que j’appelle tout les professionnels de santé que j’ao rencontré afin de leur demander pourquoi ils ne m’ont pas questionné sur le plan alimentaire ???

    6) Pensez-vous que dans 3 semaines la douleure aura totalement disparue ou en sommeil ?

    Je vous remercie par avance pour vos réponses.

    Au plaisie de vous lire.

    Bonne soirée à tous.

    Matt

    (0)
    Répondre
  • Chris  13 juin 2015 at 14 h 00 min

    Bonjour Julien,

    Déjà je tiens à te faire part de ma reconnaissance vis à vis de tes livres que j’ai acheté et lu avec beaucoup d’intérêt, tu as vraiment une façon pédagogue de transmettre les informations. En tant que diététicien j’ai toujours eu une vison différente de ce qu’on m’avait appris en cours et celà bien avant de faire mes études et ce grâce à tes livres et ceux des éditions thierry soucar.

    Le dernier livre que j’ai lu est Paléo Nutrition, tu parles en effet des facteurs antinutritionnels (acide phytique, lectines, etc) et de substances avec des effets néfastes sur la santé.
    Quel tristesse de voir les recommandations parler des aliments complets et du fait qu’il faudrait augmenter leur consommation !
    ça aurait été effectivement parfait si les facteurs antinutritionnels étaient absents….

    Ma quetion est: Ayant été allergique au lait de vache étant petit (une aubaine qui fait que je n’ai que très peu consommé de produits laitiers par la suite) et buvant rarement du lait de vache j’ai remplacé ce lait par des laits végétaux le matin tel que le lait d’amande, de noisette et d’avoine (et de soja mais j’essaie d’éviter).

    Est ce que dans ces laits on retrouve des facteurs antinutritionnels ?
    Je ne pense pas trop dans le sens où par exemple pour le lait de soja le soja a été depéliculé. Peut être retrouve t’on de l’acide phytique dans ses boissons végétales ?? (lait d’avoine, de noisette, etc)

    Est ce que la consommation occassionelle de laits végétaux est compatible avec un régime paléo?

    Merci pour le temps que tu auras accordé à…

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  14 juin 2015 at 11 h 00 min

      Bonjour, très strictement un lait végétal n’est pas Paléo car la méthode de fabrication est complexe et il y a souvent du sucre ajouté. Toutefois, en boire un peu ne sera pas nocif pour la santé.

      (0)
      Répondre
  • Mehdi  21 juin 2015 at 12 h 30 min

    Bonjour Monsieur Venesson,

    Comme la plupart des lecteurs de vos articles ou livres, je suis sportif et sensible au sujet de l’alimentation. Il s’avère selon moi, extrêmement complexe de trouver « la voie » à suivre pour bien manger ! Le but pour moi étant d’être en bonne santé mais également pour optimiser la performance. Nous savons à l’heure actuel (selon des études scientifiques) que l’alimentation est en grande partie responsable de nombreuses maladies (pour n’en nommer qu’une …le cancer). Il y a également des suspition pour d’autres maladies, mais la recherche scientifique s’oriente vers les maladies à fortes prévalence. Certaines maladies ne son pas aborder par les chercheurs et l’implication alimentaire reste infondé et relayé à l’état d’hypothèses. Je parle notamment de la spondylarthrite ankylosante (que l’on ma diagnostiqué). Selon des médecins et auteurs t’elle que Jean Seignalet, il préconise « une alimentation cru » et « déconseil l’apport de céréales mutées ou indigeste (blé, maïs, seigle, orge, avoine, kamut, épeautre, petit épeautre, millet.) ». Quand est il du tournesol ? Que penser vous des protéines bio (notamment celle de tournesol de okido sport nutrition) ? Car pour m’a part manger « solide » tant que possible me pose des problèmes digestif et l’apport de protéine liquide me paraissait être un bon compromis…
    et que penser vous du conseil « manger cru » ?
    Cordialement
    Mehdi

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  22 juin 2015 at 12 h 43 min

      Bonjour, dans son livre Jean Seignalet préconise la cuisson à basse température lorsqu’on utilise la cuisson. Il ne préconise pas une alimentation 100% crue. Pour votre information je parle de la spondylarthrite dans mon livre « Gluten, comment le blé moderne nous intoxique ».

      (0)
      Répondre
  • Boris  22 juin 2015 at 16 h 58 min

    Bonjour,

    J’ai un doute depuis un moment, dans l’assiette de la force, tu donnes ton petit dej avec du fromage blanc 0%. Est-ce que c’est vraiment conseillé ? le laitage n’est pas à bannir de l’alimentation ?

    Je mange du fromage blanc 0% de la marque Vrai en Bio. C’est pour évité toutes les conneries dans le lait non-bio. Est-ce tout de même une erreur ?

    J’ai aussi ton livre la « nutrition de la force », je le relis parce que j’ai oublié pas mal de chose mais je ne sais plus si tu déconseillée dedans le formage blanc 0%.

    Merci d’avance de ta réponse.

    Cordialement.

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  22 juin 2015 at 17 h 22 min

      Bonjour, dans « Nutrition de la Force » il est expliqué au chapitre du choix des aliments qu’il vaut mieux éviter une consommation élevée de produits laitiers, d’une manière générale. Pour d’autres personnes il faut supprimer totalement les produits laitiers, par exemple dans certaines maladies où la perméabilité intestinale est impliquée ou tout simplement si on souhaite manger Paléo. C’est donc à chacun de voir où il se situe.

      (0)
      Répondre
  • Damien  23 juin 2015 at 14 h 41 min

    Bonjour Julien,

    Dans votre livre paléonutrition j’ai bien compris qu’il est inutile de consommer des œufs cru. Mais au niveau de la cuisson cela change t-il quelque chose si on les consomment dur, au plat … ? Je parle au niveau des apports ?

    Merci encore pour votre aide et félicitation pour votre travail.

    (0)
    Répondre
  • Maxime Z  28 juin 2015 at 17 h 13 min

    Bonjour Julien,
    Et merci pour vos articles mis en ligne.

    Je viens de finir votre livre « nutrition de la force ». Mon apport calorique et notamment protéique quotidien est inférieur à ma dépense énergétique journalière. Pourtant mon alimentation me paraît déjà conséquente (et saine). Je pensais donc ajouter un complément alimentaire type poudre. Après avoir lu le paragraphe « compléments alimentaires » de votre livre, je m’étais dirigé vers :
    – l’isolat de whey (micro filtration)
    – l’hydrolysat de caséine (peptotpro)
    – la caséine micellaire.

    Puis j’arrive sur cette page, et je lis qu’il faut éviter de prendre toutes ces protéines car elle peuvent entraîner des problèmes de santé. Or page 205 vous dites « les protéines en poudre n’ont pas d’effet néfaste sur la santé. Comme la nourriture solide, vous pouvez les utiliser tous les jours, toute l’année ».

    Tout cela me laisse donc perplexe, car votre livre est bien destiné aux sportifs souhaitant « régler » leur alimentation. Or vous ne citez pas la dangerosité de ces produits ! Que ce soit pour les protéines de lait, mais aussi autres protéines (lectine dangereuses…). Dans les exemples de plan alimentaire on y trouve aussi très souvent la présence de protéines en poudre. Je trouve que ceci est contradictoire, car d’un côté vous semblez cautionner et appuyer la conso de protéines en poudre, et ici vous incitez clairement les sportifs à les éviter. Il me semble que ces 2 thématiques (descriptif du produit / incidences sur la santé), indissociables, auraient dûes être traitées ensemble dans le livre, afin…

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  28 juin 2015 at 17 h 27 min

      Bonjour,

      Peut-être avez-vous lu un peu rapidement « Nutrition de la Force » car il est indiqué au chapitre du choix des aliments (page 104) qu’il ne faut pas abuser des produits laitiers car ils peuvent être dangereux pour la santé (comme il n’y a pas de différence entre alimentation et poudres, les mêmes risques s’appliquent).

      Cet article a par ailleurs été écrit pour les lecteurs de mon livre « Gluten », qui traite de la santé de manière approfondie, ce qui n’est aps du tout le cas de « Nutrition de la Force » qui est un livre généraliste, destiné aux personnes en bonne santé, qui n’ont pas d’intolérances alimentaires particulières.

      (0)
      Répondre
  • Maxime Z  28 juin 2015 at 17 h 15 min

    => suite

    Afin de permettre au lecteur de se faire un avis juste, et non partiel.

    Bonne continutation

    (0)
    Répondre
  • Louis Paris  2 juillet 2015 at 18 h 52 min

    Je suis Louis Paris, âgée de 59. une fois avec cette maladie diabolique appelé cancer »quand je entendu parler de l’huile appelée huile de cannabis magique que je décidé de faire un essai. Mais comment l’obtenir est devenu un problème, je suis allé à la recherche de, et suis tombé sur l’huile médicale Rick Simpson, je contacté le Dr Rick Simpson au [email protected] par e-mail qui ont aidé de nombreux patients avec de l’huile de cannabis, donc je donnais un essai et dans les 5 jours, mon huile de cannabis a été livré à ma porte et mis de côté qu’il m’a donné des instructions sur la façon d’utiliser l’huile. et dans les 3 semaines de ma demande, je l’ai vu d’énormes changements dans ma santé jusqu’ici tout va bien, je vais devenir plus fort chaque jour, tout cela grâce à l’médecin sincère.

    (0)
    Répondre
  • Luc  10 juillet 2015 at 16 h 01 min

    Bonjour,

    Ayant une inflammation de l’intestin, je comptais supprimer totalement la whey mais je suis tombé sur cette étude: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22038507

    La whey aurait un effet bénéfique sur la perméabilité intestinale. Selon une autre étude que vous mentionnez, elle peut aussi induire une maladie auto-immune. Du coup j’ai de la peine à savoir si la whey serait bénéfique ou pas dans mon cas. Qu’en pensez-vous ?

    Merci

    (0)
    Répondre
  • Emmanuel  30 juillet 2015 at 1 h 08 min

     » Cela implique d’avoir un discours cohérent qui ne changera pas tous les 6 mois comme c’est le cas pour certains experts français très médiatiques qui changent leur fusil d’épaule pour plaire aux uns ou aux autres (vous voyez de qui je veux parler?).

    Bonjour, si c’est possible, pouvez-vous dire de qui vous parlez ? J’aimerais éviter de suivre les avis de cette personne… Si vous préférez me répondre par courriel, pas de souci.

    Merci.

    (0)
    Répondre
  • Adri  2 août 2015 at 23 h 10 min

    Question, pourquoi dans ton livre, nutrition de la force, tu donnes des exemple de menu avec de la whey dedans alors ? ainsi que des yaourt etc

    (0)
    Répondre
    • Julien V.  3 août 2015 at 10 h 20 min

      C’est expliqué dans les réponses précédentes. « Nutrition de la Force » n’est pas un livre pour apprendre à soigner des maladies par l’alimentation mais uniquement pour optimiser ses résultats sportifs. Les conseils s’appliquent donc surtout pour les personnes en bonne santé, ceux qui ont des problèmes devraient modifier les choses en fonction de leurs caractéristiques personnelles. Par contre la nocivité d’une consommation excessive de produits laitiers est bien indiqué dans le livre au chapitre du choix des aliments (bas de page 104).

      (0)
      Répondre
  • Romain  4 août 2015 at 16 h 33 min

    Bonjour Julien,

    Merci pour cet article très intéressant qui me permet d’améliorer mes connaissances en nutritions sportives mais également concernant les risques liés à l’alimentation.
    Je me permets cependant de solliciter ton avis sur la Whey. Malgré les explications faites ci-dessus, je m’intérroge encore sur son impact. Je consomme actuellement (depuis peu) de la whey proteine isolate (sans ogm, limite de GMP, d’origine laitière, extraite à froid et arômes naturels). D’après tes informations (j’ai peu être mal compris), la whey d’origine laitière ou finalement de quelques autres origines (soja, boeuf etc…) est mauvaise pour la santé (lié soit au lait, au fer en trop grande quantité etc..).
    Ma question est donc, comment apporter un apport protéiné nécessaire après une activité sportive sans passer par la case : cuisine, poêle et temps de cuisson? Je souhaite prendre le plus grand soin de ma santé, ce sujet de la Whey m’interpelle beaucoup!

    Personnellement je n’ai jamais eu de problème de santé lié à une consommation excessive de lait. J’ai toujours consommé beaucoup de yaourt et fromage.

    Dans l’attente de vous lire, merci une nouvelle fois pour votre article

    (0)
    Répondre
  • Laurent  5 septembre 2015 at 14 h 03 min

    Bonjour,
    J’essaye de me faire une idée sur l’innocuité ou non d’une comsommation journalière de protéine sous forme de poudre.
    Lors de mes recherches, je suis tombé sur cet article ainsi que celui-ci http://www.superphysique.org/articles/4142 dont vous êtes également l’auteur.
    Je dois dire qu’ils me semblent pratiquement contradictoires. D’un côté vous présenté la caséine comme une protéine comme une autre avec ses spécificités. Alors que sur cette page vous écrivez « Personne ne devrait avaler de caséine ». Qu’en pensez-vous ?

    (0)
    Répondre
  • Roxy  7 janvier 2016 at 13 h 24 min

    Bonjour,

    Je viens de lire certaines de ces informations dans le livre Paléo Nutrition que je trouve vraiment très intéressant, ce qui va m’amener à devoir modifier ma consommation de protéines, notamment la whey.
    En effet, j’ai une sclérose en plaque depuis 4 ans avec une seule poussée et plus aucuns symptômes de la maladie actuellement. Après lecture du livre je me rends compte que ça s’est probablement déclenché du fait de ma consommation excessive de gluten, produits laitiers, céréales etc. Cela faisait x années que j’avais des maux de ventre quotidiens que les médecins mettaient ça sur le compte du stress et la nervosité. J’ai fait des tests l’année dernière (sur recommandation de mon homéopathe) pour connaître mon hypersensibilité à de nombreux allergènes et j’avais en fait une haute intolérance au lait de vache, à de nombreux aliments avec gluten, surtout farine de blé, et aussi noix, blanc d’oeuf, caséine etc.
    J’ai tout arrêté de consommer et remplacé par de bons substituts et je n’ai plus aucun symptôme de maladie auto immune depuis.
    Par contre j’ai commencé le sport de façon régulière et assez intensive et j’ai commencé à consommer de la whey depuis plusieurs mois(30 gr le matin et 30gr autour de mon activité sportive) et je viens de voir l’impact que cela peut avoir sur la sclérose, du coup je vais remplacer par une portion supplémentaire de poulet le soir (pas le droit aux oeufs) et ne conserver que la whey le matin en espérant que cela n’aura pas d’impact. Mais vu mon alimentation qui est actuellement au moins 80% paleo, je pense que…

    (0)
    Répondre
  • Cedric  10 avril 2016 at 7 h 41 min

    Salut Julien pour ma part je sais que j’ai une alimentation complètement horrible et souhaite la changer … Mais je doit t’avouer que je n’est pas intention d’acheter 100 livres différant , alors le qu’elle conseillerais tu dans tes livres qui me donnerais le plus d’idée pour une meilleur alimentation complet et sain ( recette et bon aliments )

    (0)
    Répondre
  • Poirier Yann  11 juin 2016 at 16 h 17 min

    Bonjour,

    Pourriez-vous citer vos sources ?

    Merci

    (0)
    Répondre
  • Nath  17 juillet 2016 at 8 h 10 min

    Bonjour,
    Un peu la flemme de relire tous les commentaires mais, Julien, j’aimerai ton avis sur la protéine de chanvre.
    Je suis végétarienne (je ne mange que les œufs) et je fais pas mal de sport et j’essaie de manger Paléo. J’ai entendu parler de cette protéine végétale et je savoir ce que tu en penses.
    Merci et bravo pour ton super site

    (0)
    Répondre
  • ccamp  30 août 2016 at 20 h 43 min

    Bonjour Julien, tout d’abord un grand merci pour l’information que vous nous procurez. Je viens de lire cet article et le livre sur la sclérose en plaque. Cela m’a éclairé sur beaucoup de choses et je compte mettre en pratique vos recommandations en complément du régime alimentaire sans gluten.

    J’ai également arrêté les produits laitiers dont la whey faisait partie.

    Ma question pour cet article : j’ai maintenant un doute, je n’ai pas compris si la whey était à éviter alors que l’on a déjà une maladie auto-immune (dans le cas où notre alimentation est sans blé).

    Je pratique la musculation de manière intensive par période et cela m’aide à avoir un apport de protéines faible en gras.

    Pourriez-vous m’éclairer à nouveau?

    Merci encore

    (0)
    Répondre
  • anthony  16 septembre 2016 at 7 h 00 min

    C’est vous qui n’ètes pas sérieux avec vos commentaires, en quoi ca va vous ruiner d’acheter un packet de 24 oeufs et de voir les résultats.

    (0)
    Répondre
  • Micka  30 septembre 2016 at 17 h 33 min

    Mais en fait à cause du gluten on peut plus manger de pain, de pâte, de patate
    A cause du lait on peut plus manger de Yaourt, de fromage blanc.
    Les poules malades on peut plus manger d’oeufs (si faut prendre du bio c’est vrai c’est plus cher et c’est meilleur pour le porte-feu… pour nous !)
    On peut plus manger gras, attention acide gras saturé c’est dangereux !
    On peut plus manger de fruit à cause des pesticides donc faut prendre du bio qui est cueilli juste à côté …

    Vous en avez pas marre de nous prendre pour des cons avec vos tonnes d’études qui se contredisent sans fin ?
    Laissez nous vivre et arrêtez de semer le trouble à chaque déclaration, analyse qui sort de nul part avec 3 chercheurs au fin fond d’une cave qui savent pu quoi inventer …

    Pour être en bonne santé d’après vous faudrait qu’on bouffe de l’herbe c’est ça ?

    On vit dans un monde pollué, bourré de saloperie partout, même dans l’eau qu’on boit au robinet et encore pire sous forme de bouteille (plastique transparent cancérigène) et vous vous amusez à faire des études sur des conneries comme quoi faut préserver sa santé … dsl mais moi ça me fait exploser de rire.

    C’est comme un obèse qui mange Mac-do tous les jours Coca et cie et qui prend un yaourt 0% pour sa ligne, y a pas un soucis quelque part la ? vous faites exactement pareil.

    (0)
    Répondre
  • Damien  10 novembre 2016 at 12 h 39 min

    Je te cite :
    « Autrement dit : si vous avez un intestin en pleine santé, que vous évitez tous les aliments qui augmentent la perméabilité intestinale alors mon conseil est que vous pouvez consommer de la whey sans aucune crainte »
    Quand tu dis « évitez », si on mange Paléo toute la semaine sauf 1 repas contenant du Gluten/Produits laitiers (une part de pâtes, une part de fromage, une part de gâteaux), c’est OK ?

    (0)
    Répondre
  • maurice MULLER  21 juin 2017 at 9 h 52 min

    prendre qu’elle proteine?

    (0)
    Répondre
  • Hans  15 septembre 2017 at 12 h 25 min

    Bonjour Julien, merci pour l’article. J’ai testé plusieurs protéines vegan, pas trop mal, mais comme il y a souvent du glutamate dans quasi tous les proteïnes en poudre et que je suis très sensible à l’histamine, j’ai facilement des allergies puis il y en a aussi beaucoup dans les œufs (surtout le blanc) que prendre du coup ? merci d’avance!

    (0)
    Répondre
  • alexis  22 octobre 2017 at 11 h 40 min

    bonjour julien, j’ai lu tout tes bouquins, je viens de terminer le dernier. j’ai décidé de supprimer le gluten et la caseine , car je consomne 60 gr de whey chaques jours ( 2 doses ),et j’y gagne sur tout les tableaux. niveau céréale j’ai commencer avec des flakes de sarrasin bio (99% sarrasin,), le riz basmati et thai, et la patate douce. j’ai une question, dans tout le produit de sarrasin et millet ,il est précisé (produit fabriquer en présence de gluten,peut donc contenir éventuellement des traces), ça commence à devenir compliqué là. ça pose un problème ?

    (0)
    Répondre
  • romain  5 août 2013 at 22 h 52 min

    Merci pour ce super article, qu’en est-il de ses nouvelles protéines de boeuf que l’ont voit un peu partout?

    (-1)
    Répondre
    • Julien V.  5 août 2013 at 22 h 56 min

      Je vais rajouter un passage là-dessus dans l’article, je n’y ai pas pensé.

      (0)
      Répondre
  • Lionel  6 août 2013 at 19 h 54 min

    Ah tant mieux j’en suis ravis 🙂

    Pour me donner quelques « miettes » dois-je continue ou pas sur cette optique de protéine pulsé pour la prise de muscle.

    (-1)
    Répondre
    • Julien V.  6 août 2013 at 19 h 59 min

      Il ne m’est vraiment pas possible de répondre si succinctement.

      (0)
      Répondre

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.